Accueil

© Les Tribulations dun Petit ZèbreBonjour & bienvenue, à vous qui me lisez (peut-être !? Enfin... je l'espère ! car si ce n'est pas le cas, je ne ferais qu'écrire dans le vide du Net !!!) :-D

 

À propos de nous en quelques mots :

- zébrillon THQI de 10 ans, neurotypique, sans troubles associés, collégien avec 2 ans d'avance

- z'homme THQI neurotypique
- zébrelle (moi !) THQI & Aspergirl

 

J'ai voulu vous faire partager un peu de nous à travers ce blog qui reprend quelques tranches de vie dans notre petite famille à rayures. Mais aussi donner quelques pistes (toutes personnelles & modestes, chaque cas étant unique n'est-ce pas) afin de permettre aux gens que le sujet intéresse de mieux comprendre & cerner ce qu'est le surdouement (également appelé "surdon", "douance", "précocité", "haut potentiel intellectuel", "surdouance").

 

Car qu'est-ce que j'appelle un "zèbre", me direz-vous (si si ! je vous entends le dire :!: ) ? Ce terme (qui pourra également être abrégé en simple "Z" parfois sur ce blog) est tout simplement un mot poétique & imagé - émanant de la psychologue clinicienne Jeanne SIAUD-FACCHIN - visant à remplacer les classiques, & bien trop souvent souvent lourds d'idées reçues & de préjugés, noms ordinairement utilisés pour désigner un "surdoué" (plus de détails dans ce billet :arrow: Pourquoi le nom de "zèbre" ?).

 

Si surdoué est un terme qui, personnellement, ne me dérange pas (ou en tous cas beaucoup moins que "précoce" par exemple, mot qui a l'énorme inconvénient de laisser penser - totalement à tort - qu'il ne s'agirait que d'une simple avance sur les autres, avance qui serait rattrapée à un moment donné :-? ), il faut reconnaître que ce mot possède une valeur fortement connotée liée à une notion évidente d'élitisme.
Ainsi, parler de zèbre plutôt que de surdoué atténue quelque peu les réactions hostiles & a le mérite d'apaiser les esprits.

 

Outre le très (trop !) célèbre terme "surdoué", on trouve aussi régulièrement de nombreuses autres appellations visant à désigner les individus aux capacités intellectuelles plus élevées que la norme établie, mais aussi un mode de réflexion différent (notamment une pensée en arborescence, intimement liée à une hypersensibilité émotionnelle). Cet embarras de vocabulaire est à mon sens le signe s'il en est du véritable malaise crée par cette idée de surefficience intellectuelle, que l'on cherche par tous moyens à rendre la plus discrète possible... au risque de parfois la désavouer totalement (comme je l'évoque plus haut avec le terme "précoce").
Très souvent perçues comme s'opposant directement au concept d'égalité des chances (& par voie de conséquence, représentant aux yeux de certains une réelle forme de menace 8-O ) les expressions se rapportant à une intelligence supérieure se doivent d'être les moins dérangeantes & offensantes possible pour avoir un chance d'être acceptées sans heurt.

 

On trouve ainsi, selon les auteurs, les époques, les circonstances ou les modes :

 

- surdoué (néologisme employé pour la première fois en 1946 par le neuropsychiatre espagnol Julian de Ajuriaguerra)

- doué (souvent préféré à "surdoué", le "sur" véhiculant de fait une notion de supériorité dérangeante)

- EIP (Enfant Intellectuellement Précoce, terme très trompeur, mais qui a la faveur des autorités françaises, sans aucun doute car très politiquement correct. C'est donc celui retenu pour les rapports & notes de l'Education Nationale, les textes de loi)

- précoce

- intellectuellement précoce

- HPHaut Potentiel)

- HPIHaut Potentiel Iintellectuel)

- HQI (Haut Quotient Intellectuel)

- THQI (Très Haut Quotient Intellectuel, se rapporte généralement aux gens ayant un QI à partir de 145)

- zèbre (terme inventé par Jeanne SIAUD-FACCHIN)

- sentinelle (terme inventé par Olivier REVOL)

- APIE (Atypique Personne dans l'Intelligence et l'Emotion, selon le terme inventé par Jean-François LAURENT)

- HN (Hors Norme)

- surefficient intellectuel (ou également surefficient mental)

 

Autant de termes utilisés pour désigner ces enfants & ces adultes atypiques & hors norme du fait de leur surdouement.
Toutes les expressions ci-dessus renvoient à la même chose, elles ne sont que des synonymes. Mais il faut bien les différencier des suivantes, spécifiques aux individus dont les talents se manifestent sur un plan artistique ou un domaine d'excellence extrêmement ciblé :

 

- talentueux

- prodige

- génie

 

Ces deux séries de termes ne recouvrent donc pas tout la même réalité, ce qui peut induire de gros malentendus. Ceux figurant dans le seconde liste se rapportant à des cas tout à fait exceptionnels, & non au surdon à proprement parler. La confusion la plus fréquente consistant à supposer qu'une personne intellectuellement douée réussira tout sans le moindre effort, passera le Bac avec 5 ans d'avance, etc.
À noter qu'en anglais, on parle beaucoup plus simplement de "gifted", "talented" ou encore "high-ability people".

 

 

Un zèbre est donc tout simplement quelqu'un (adulte ou enfant) manifestant des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne. Les psychologues du monde entier s'accordent en règle générale à considérer qu'au delà de deux écarts-types par rapport à la moyenne (qui est de 100 sur l'échelle de Weschler - c'est à dire à partir de 130) il y a surdouement. Ce qui statistiquement (pour un score de 130 sur l'échelle de Weschler) concerne 2,2 % de la population.
Le seuil peut cependant légèrement varier selon les spécialistes. Certains, comme les psychologues Jean-Charles TERRASSIER (qui a mis en évidence le syndrome de dyssynchronie) ou encore Arielle ADDA le situent à 125, & non pas 130.

 

Les enfants précoces ne sont pas tout à fait des enfants comme les autres, mais comme les autres, ce sont des enfants.
Dr Olivier REVOL, pédopsychiatre. Extrait de "Même pas grave ! L'échec scolaire, ça se soigne"

 

 

zebreOr, contrairement à l'idée que beaucoup se font du "surdoué", ce potentiel est beaucoup plus souvent vécu comme un cadeau empoisonné, source de bien des difficultés dans la vie au quotidien, dans le relationnel.
Rappelons qu'à l'opposé des fantasmes véhiculés par l'idée de surdon & en dépit de leurs capacités hors norme (à proprement parler) :

 

• 1/3 des enfants doués se trouve en échec scolaire grave & quitte l'école sans aucun diplome

• 1/3 obtiendra des résultats très moyens tant bien que mal

• & seulement le dernier 1/3 poursuivra brillamment des études supérieures, comme on pourrait s'y attendre pour des sujets présentant un haut potentiel intellectuel

 

Voilà un exemple éloquent mais bel & bien réel des difficultés rencontrées par les personnes à haut potentiel quant à réussir à mettre à profit leurs considérables facultés intellectuelles... :oops:
Cependant être surdoué n'est ni une pathologie, ni un handicap ! Il appartient à chacun de se donner les moyens d'en faire un atout, plutôt qu'une croix à porter.

 

Avoir un enfant doué, ce n'est pas toujours la galère ; ce peut être aussi un bonheur.
Arielle ADDA, psychologue clinicienne. "Le livre de l'enfant doué : le découvrir, le comprendre, l'accompagner sur la voie du plein épanouissement"

 

 

Vous trouverez sur ce blog différentes rubriques (intitulées "Catégories", sur le menu à droite), ainsi qu'une Bibliographie dans laquelle j'expose mes impressions de lecture sur les livres que j'ai pu découvrir au fil du temps :smile:
Je précise à ce propos que ce blog est totalement bénévole, personnel & indépendant. Tous les ouvrages dont je parle sur cette page ont été achetés sur mes propres deniers & non, (pour répondre à une question qui m'a quelque fois été posée), aucun ne m'est jamais envoyé spontanément &/ou gratuitement par les auteurs ou les maisons d'édition. D'autre part, les critiques que j'écris n'engagent bien entendu que moi. Chacun est d'ailleurs invité à se faire sa propre opinion sur les livres cités ( :idea: ) & s'il le souhaite, à partager son ressenti via les commentaires en bas de page.

 

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur les circonstances de diagnostic chez nous, vous pouvez lire ce billet :arrow: Comment tout a commencé ? ainsi que celui-ci Et moi alors !?

 

Pour ceux se sentant submergés par le flot d'informations ou de questions, je me permets de vous suggérer ma page Définitions, ainsi que tous les billets de la catégorie Tests, bilans & surdouement. Vous y trouverez de nombreuses explications, informations (sur le coût moyen d'un bilan par exemple) & autres clarifications :round:

 

Vous pouvez aussi nous rejoindre sur la page officielle FaceBook : ici !

 

zebra_mod @ bientôt...

 

 

mails Zebrounet@gmail.com

 

Suivez-moi sur Hellocoton