Qui consulter pour un bilan psychométrique ?

Qui consulter pour un bilan psychologique & psychométrique ?En France seuls les psychologues (& neuropsychologues, qui sont des psychologues spécialisés) sont habilités à la passation, à l'analyse & à l'interprétation des bilans psychométriques.

 

Aucun autre praticien n'est apte à poser un diagnostic ou à remettre en question celui posé par un psychologue, pas plus le médecin de famille, que tout autre spécialiste.

 

Cependant tous les psychologues ne sont pas formés à cette pratique, tous ne s'y intéressent pas & tous ne sont pas compétents dans ce domaine :!: 

 

Il ne suffit pas de se rendre chez "un" psychologue au hasard ; il est préférable de prendre le temps de choisir un professionnel qui aura les compétences & l'expérience nécessaires à une bonne interprétation du bilan qu'il aura réalisé sur vous ou votre enfant.

 

En outre, tous ne pratiquent pas non plus la passation des tests psychométriques, qu'elle soit pour adultes ou pour enfants.

 

On pourra trouver par exemple, un psychologue s'intéressant essentiellement aux enfants & pratiquant les bilans enfants, mais ne pouvant pas du tout répondre à la demande d'un des parents pour lui-même. Il faudra alors partir en quête d'un psychologue pratiquant les bilans adultes !

 

Afin d'éviter un mauvais diagnostic (bien que la douance ne soit pas une maladie) qui pourrait avoir de graves conséquences, il est indispensable de consulter un psychologue spécialisé & expérimenté dans ce domaine.

 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 

 

Mais comment trouver un psychologue compétent me direz-vous ? 8-O

 

Pas évident en effet quand on ne sait pas où s'adresser ni sur quels critères choisir... 

 

Le danger étant d'aller naturellement vers ceux qui disent être compétents, mais ne le sont pas forcément. Ou encore vers ceux qui n'ont en fait pas à faire passer de bilans (je vais me répéter, mais ce billet est là pour ça : seuls les psyCHOLOGUES en ont la permission ! Pas les psychiatres, encore moins les psychopraticiens) :(

 

Cela donne des pratiques parfois contestables & en totale contradiction avec l'éthique (utilisation de stagiaires à la place de psychologues diplômés pour la passation, tests tronqués, tests qui ne sont plus valides car trop anciens, compte-rendus écrits bâclés, refus de donner les résultats chiffrés, etc.).

 

Méfiance donc...

 

Il est plus sage de questionner, par téléphone, avant de se lancer dans un bilan qui ne sera pas réalisé dans les meilleures conditions !

 

Attention par exemple si l'on vous annonce des tarifs très (trop) bas ou encore quand le/a psy se refuse à vous donner les versions des tests avec lesquelles il/elle travaille.

 

 

Quelques points à contrôler

 

En vous assurant préalablement des points suivants, vous aurez déjà éliminé un bon peu de situations contrariantes :

 

- demandez clairement le nom du test & sa version ! Si pour les enfants il existe aussi le Nemi & le K-ABC, les échelles les plus couramment utilisées restent celles de Wechsler :)

 

Elle est se décline sous 3 formes, en fonction de l'âge du sujet le jour de la passation :

- le WPPSI, qui est la forme pré-scolaire du test. Il s'adresse aux enfants de l'âge de 2 ans & 6 mois, à 7 ans & 3 mois

- le WISC, qui concerne les enfants en âge scolaire, de 6 ans à 16 ans & 11 mois

- le WAIS, qui s'adresse aux grands adolescents & aux adultes, de 16 ans à 79 ans & 11 mois

 

:idea: lorsque l'on voit, à la place du chiffre suivant le test un "R" (par exemple "WAIS-R"), cela signifie que l'on parle du test dans sa version révisée

Le WPPSI est né en 1967 & a existé dans les versions suivantes :
✗ WPPSI (1967)
✗ WPPSI-R (1989)
✗ WPPSI-III (2002)
✓ WPPSI-IV (en France depuis le printemps 2014, version actuelle)

Le WISC est né en 1945 & a évolué ainsi :
✗ WISC (1945)
✗ WISC-R (1974)
✗ WISC-III (1991)
✓ WISC-IV (2004)
✗ WISC-V (sorti outre Atlantique début 2015 mais encore en préparation en France ! La version actuelle est donc toujours chez nous, pour quelques mois encore, le WISC-IV. Le WISC-V sortira en France à l'automne 2016... :up: )

Enfin le WAIS a vu le jour en 1955 :
✗ WAIS (1955)
✗ WAIS-R (1981)
✗ WAIS-III (2000)
✓ Wais-IV (2011, c'est la version actuelle)

 

 

- prenez soin aussi de bien vous mettre d'accord avec le psy contacté : il doit s'engager à vous fournir un compte-rendu écrit, très détaillé (avec les scores, tous les scores !, mais pas que...).

 

Ces scores vous appartiennent (ou appartiennent aux parents), dans leur totalité, mais ils ne constituent pas des conclusions :evil:

 

Je vois trop souvent des lecteurs se désolant de vide absolu des compte-rendus qui leur sont remis. Il est donc essentiel d'être certain que le psy est bien dans cette dynamique d'analyse, & pas uniquement de crachat de scores sur une simple feuille volante :-|

Les seuls scores

 

De même, je déconseille de se tourner vers les centres, souvent à grande échelle, qu'ils soient privés ou publics :down:

 

Parmi les spécialistes français incontestés du haut potentiel intellectuel, certains ont un petit cabinet dans lequel ils prennent le temps de recevoir personnellement, de A à Z (sans collaborateur intermédiaire...) & en toute simplicité les patients qui s'adressent à eux :)

 

Je crois pour ma part qu'il faut privilégier ce type de professionnels & ces cabinets restant humains par leurs taille, mais surtout, dans leur approche.

 

Attention également aux psychologues scolaires, rarement au fait des subtilités des analyses des tests psychométriques sur des profils complexes (avec troubles associés par exemple).

 

S'ils ont l'avantage d'être gratuits (je peux comprendre que pour les familles les plus modestes cela entre en ligne de compte), ils peuvent être un choix qui sera amèrement regretté après coup, pa la famille...
Qu'on se le dise !

 

Et pour cause, la détection de la douance n'est pas leur priorité. Ils ne sont la plupart du temps pas du tout formés au bilans psychométriques & quand ils le sont, ils n'ont bien souvent ni le matériel adéquat (tests obsolètes, du type WISC 3 alors que seul le WISC 4 est aujourd'hui en vigueur !), ni le temps, ni même l'envie de rendre une analyse sérieuse, écrite & détaillée.

 

Leur attention étant orientée de manière plus impérative vers les élèves en très grandes difficultés scolaires que vers les tests de QI... (ce que l'on peut aisément comprendre).

 

Autre gros point noir : les CMP / CMPP, que je déconseille encore plus fortement.
Ils sont souvent une catastrophe en termes de prises en charge pour les enfants (T)HPI &/ou autistes 8-O

 

 

Alors comment faire ?

 

L'un des moyens les plus sûrs est encore de se tourner vers les antennes locales des associations qui pourront peut-être vous aiguiller (comme l'ANPEIP ou l'AFEP, ou d'autres qui soient actives dans votre secteur géographique :up: ).

 

Les psychologues sélectionnés par ces asso. ont par convention des tarifs souvent plutôt attractifs (à partir de 150 €uros) & sont, théoriquement, compétents dans le domaine de la précocité intellectuelle.

 

Ce qui ne doit pas vous interdir d'être précautionneux & de poser les fameuse questions, avant de vous engager dans un bilan ;)

 

Autre moyen : rien de tel que ou le bouche à oreille ! L'avis des personnes ayant déjà consulté le psy en question étant généralement plus parlant qu'une jolie devanture dorée...

 

Mais surtout, ne pas se précipiter, & bien prendre le temps de se renseigner avant de sauter le pas, & peut-être le regretter par la suite :-|

 

 

Qu'est-ce qui distingue l'ensemble des "psy" :-?

 

On parle de "psy" en général sans vraiment savoir s'il y a une grande différence entre psy...chologue, psy...chiatre ou encore psy...chopraticien (terme qui a largement remplacé le mot "psychothérapeute", désormais protégé) !

 

Que se cache-t-il derrière ces 3 titres que le grand public confond régulièrement ?

 

- un psychologue doit avoir obtenu (en France) au minimum un diplôme de Master 2 (ou DESS, DEA) en psychologie (Bac +5) pour être autorisé à prendre le titre de psychologue praticien (titre protégé !).
Il peut aussi avoir une formation plus longue, un doctorat de psychologie (Bac +8). Lui seul est habilité à la passation de bilans & tests psychométriques

 

- un psychiatre est un médecin (6 années de médecine générale), ayant fait une spécialisation de 4 ans en psychiatrie (Bac +10 en comptant les 4 années d'internat). Il est préparé à traiter des maladies mentales sévères telles que la schyzophrénie, la maniaco-dépression, des psychoses de divers types, etc.

 

- un psychopraticien n'a en France strictement aucune obligation de diplôme ou de formation spécifiques. Il n'est pas psychologue, ni médecin psychiatre, & il faut savoir qu'en France tout le monde peut prendre le nom de psychopraticien, sans pour autant la moindre formation reconnue...
Il n'est dans tous les cas absolument pas habilité à la passation & l'analyse des tests, pas plus qu'au pré-diagnotics de TDA/H, de TSA, de troubles Dys

 

 

Je terminerai en insistant sur la nécessité de bien se renseigner avant une passation, qui non seulement aura un coût, mais aussi un impact sur celui ou celle qui est concerné(s) ;)

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

27 commentaires à “Qui consulter pour un bilan psychométrique ?”

  1. Loles dit :

    Salut! J’ai parlé à ArielleAdda mais elle est très surchargé, elle m’a recommandé appeler Genevieve Duchene pour un suivi et un bilan, mais je ne suis pas française, je parle couramment le français mais il faut passer les test dans sa langue maternelle. J’ai pensé passer le waiss en Espagne ce Noel mais… il y a aussi des autres test, épreuves, etc qui complètent le bilan, j’imagine. Je peux passer le waiss la-bas et le reste ici??? Est-ce que quelqu’un peut me donner un conseil. Le waiss donne tout simplement une chiffre??? Il y a des autres facteurs à tenir en compte???

    • Duplessis dit :

      Suite à votre connentaire je suis allée voir Mme Duchene et franchement j’ai été super déçue. Elle n’a pris que 5 min pour parler avant les tests à mon fils et à moi. Mon fils n’a rien dit et visiblement aucun dialogue n’a eu lieu pendant les tests, dommage quand on doit faire un TAT. Wisc et TAT expédiés en 1:30, elle a beau avoir l’habitude, ça se ressent dans le compte rendu. Il n’y a rien, c’est écrit en 14, double interligne. Il n’en ai ressorti que le chiffrage, divulgué devant l’enfant dans la foulée des tests (Ce n’est pas ce qui m’interrraissait mais visiblement pas elle). Dommage.

      • GUILBARD dit :

        Bonjour,
        Effectivement, certains psychologues qui ont pu être performants à leurs débuts ne le sont plus autant par la suite. C’est la raison pour laquelle j’adhère totalement au conseil de ce blog: passer par les associations comme l’AFEP c’est s’assurer d’avoir une liste de psychologues qui font passer les tests et qui sauront répondre à la demande des familles.
        Pourquoi ? parce qu’à l’AFEP, ce sont les familles qui font un retour de leur entrevue avec le psychologue qui permettent un « contrôle », une visibilité sur le service effectif et non sur le nom ou la notorièté d’un psychologue. L’AFEP n’étant pas le « recruteur officiel » des psychologues -qui ont d’ailleurs tous adhéré à une charte éthique pour être sur la liste et reçu un agrément renouvellable (1 liste par département ou pour les plus démunis en psychologues, par région).
        L’AFEP organise une réunion 1 X/an de tous ses psychologues avec 1 session de formation sur une problèmatique particulière liée à la précocité. Cette session permet aux psychologues de s’exprimer et d’échanger entre eux sur leurs expériences avec les familles et l’atelier leur permet de développer leur savoir-faire. Ainsi, les psychologues d’une même région deviennent des collaborateurs et non des concurents (certains se spécialisent même sur une problèmatique particulière: les troubles des apprentissages, les troubles du comportement …..)
        J’espère que ceci pourra vous ader.
        Bonne continuation.

        • jennawed dit :

          Je suis tentée de suivre votre conseil car il s’agit bien d’une psychologue de ce genre d’association,mais je suis aussi partagée car je ne sais pas si je serai vraiment entendue.
          Comment être sûre que ma version,mon ressenti donc,confronté à celui de cette personne qui est également psychologue scolaire sur le secteur sera prise en compte et non remise en question…
          C’est encore une prise de position dont la répercussion ne concerne souvent que vous ou votre enfant au même titre que les relations avec la structure éducative lorsqu’il s’agit d’enfant précoce ….

  2. Christelle dit :

    Bonjour,

    Je suis maman d’un petit garçon de 11 ans atteint de TED. Je suis de Valenciennes.Mon fils est actuellement scolarisé en Belgique (MONS).
    Ma démarche est telle que je suis en train de constituer un dossier afin que mon fils puisse intégrer une classe ULIS (dans un collège) dans le Nord en FRANCE. Mais la MDPH me demande énormément de documents administratifs. Courant juin mon dossier était ok au niveau administratif. Mais mi Août la MDPH me renvoie encore un courrier me demandant encore d’autre documents administratifs, dont un bilan psychométrique ! Sachant que je dois rendre ces documents début octobre. Pendant les congés d’été, cela était difficile. Il est impossible de pouvoir établir un bilan psychométrique en si peu de temps !
    Je ne connais pas de psychologue ? et j’ai peur que le bilan ne soit pas favorable en si peu de temps ?
    Pourriez vous m’aider dans le choix d’un bon psychologue dans le Nord ? merci
    Le temps est compté . Merci beaucoup

    • Axelle dit :

      Bonjour, Je vois que votre post date d’un petit moment déjà, mais je tente quand même…
      Avez vous trouvé le psychologue qui a fait passer les tests à votre enfant , je suis de valenciennes également et j’aimerai pouvoir en faire passer à ma fille pour enrayer l’attitude de la professeure des écoles qui la met systématiquement de côté…
      Merci de votre réponse !

      • A. Zebrounet dit :

        Axelle, vous trouverez ds ce billet la « marche à suivre » pour obtenir un listing de psychologues connaisseurs :arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/07/17/je-soupconne-un-haut-potentiel-intellectuel-chez-mon-enfant-par-ou-commencer/ ;)

  3. sapin dit :

    dans la VIENNE 86000 ou trouver une compétence pour une enfant 12 ans test psychometrique

    • A. Zebrounet dit :

      Bjour,

      Je vous conseille la lecture de ce billet -> http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/07/17/je-soupconne-un-haut-potentiel-intellectuel-chez-mon-enfant-par-ou-commencer/ , qui donne la « marche à suivre » pour avoir les coordonnées de psychologues connaisseurs ds votre secteur :)

    • Isa dit :

      Bonjour, je voulais savoir si « sapin » avait trouvé la bonne adresse à poitiers, car je suis intéressée… Y aurait il moyen de me la communiquer en mail privé svp. Merci beaucoup

  4. Gilles D. dit :

    bonjour,
    je lis avec intérêt et par hasard votre blog.
    je suis psychologue scolaire et je suis étonné par votre point de vue si tranché sur ma » corporation ».
    En effet, j’ai depuis sa sortie le WISC4,et la Wppsi 3, vais bientôt me procurer la 4 dès que possible…
    Je SUIS FORME aux tests psychométrique, j’ai un diplôme d’état de psychologie scolaire qui comprend cette formation là. entre autre.
    Je connais aussi JC Terrassier, ai assisté à une de ses conférences à Poitiers,( aux rencontres poitevines e psychologie scolaire), suis sensibilisé aux enfants intellectuellement précoces, en rencontre régulièrement, fais des bilans, rencontre des parents, l’école, mettons en place des aménagements, des passage anticipés si nécessaires, mais ce n’est pas la seule réponse car chaque enfant est unique.

    Chacun enfin travaille différemment et aborde les enfants avec sa personnalité et ses outils.
    Je pense que la majorité des psychologues scolaires sont compétents comme l’ensemble des psychologues cliniciens. Nous ne pratiquons pas de psychothérapie mais effectuons des bilans complets: psychométriques et projectifs.
    Vous avez eu certes une mauvaise expérience, mais je pense que pour une autre personne, vous pourrez avoir un avis différent. Ne généralisez pas votre cas personnel…Ce serait dommage de priver d’autres que vous de la compétence de professionnels en psychologie scolaire.
    Merci pour votre article par ailleurs intéressant

    • A. Zebrounet dit :

      « Je pense que la majorité des psychologues scolaires sont compétents comme l’ensemble des psychologues cliniciens. »
      Je ne partage pas cet avis lorsqu’il est question de haut potentiel intellectuel ou de spectre autistique, non. Les témoignages parlent d’eux-mêmes…

      « Vous avez eu certes une mauvaise expérience,  »
      Non il ne s’agit pas de mon expérience. Le seul que mon fils ait jamais rencontré à l’école primaire (en étant déjà identifié THQI depuis ses 4 ans, ce qui, change aussi considérablement la donne) était plutôt connaisseur, ou en tous cas, intéressé par le sujet. Ce qui, une fois encore est peu répandu & tient plus du cas exceptionnel que de la généralité.

      La tendance globale & bien réelle, celle qui peut s’observer dans la majorité des témoignages de parents, est que les psychologues scolaires sont peu formés au fonctionnel cognitif des enfants surdoués, ou Asperger (ou les 2). De même que les praticiens des CMP / CMPP.

      Mais il existe des exceptions, dont je parle également sur ce blog (qui sont auteurs de livres d’ailleurs) :) Vous êtes probablement l’une d’elles (& c’est ts bien, pour vous & plus encore pour les enfants que vous recevez), mais cela ne signifie par pour autant que cela soit le cas de l’ensemble de la profession.

  5. LEEMANS dit :

    Bonjour, j’ai 19 ans et je souhaite passer un test de psychométrie à Limoges, je ne sais pas vers quel psychologue me tourner, et j’aimerais savoir s’il existe des aides financières car 200 euros est une somme exorbitante. Si quelqu’un à quelques pistes à me fournir, cela m’aiderait énormément.
    Merci d’avance

    • Cécilia dit :

      Bonjour,
      S’il n’est pas trop tard pour vous, sur Brive, Flora Paillaud, neuropsychologue, fait un excellent travaille et a un très bon contact avec son public.

  6. turlututu dit :

    Bonjour,

    Je suis adulte, j’ai plaqué mon travail et je ne sais pas trop comment me réorienter, je voudrais avoir un nom de psy dans le Sud-ouest (Midi-Pyrénées) afin de faire un bilan. Par hasard, en auriez-vous un à me conseiller ? Si possible un psy pouvant à la fois faire passer les tests ET discuter des problèmes relationnels si jamais ils étaient en lien avec un QI anormal.
    En vous remerciant.
    PS: schizophrénie avec un i.

  7. jennawed dit :

    Comment faire lorsque l’on va voir la psychologue recommandée par une association type afep ou anpeip de son secteur et qu’à la restitution on vous annonce qu’il n’y a pas de précocité car le qi (obtenu sur la moyenne du qi verbal et de performance avec une dysynchronie avérée (40 points d’écart),est moyen et que l’on s’entend dire après plusieurs mois de prise en charge que votre enfant ne correspond en fait pas à « l’idéal » que vous vous en êtes fait ?
    Sauf erreur de ma part,il me semble qu’un qi n’est pas interprétable lorsque l’écart est trop important,que ce chiffre n’est pas fiable et que le bilan ne se base pas que sur un chiffre mais bien sur un profil global…
    Je vous avoue que les paroles de cette personne m’ont beaucoup atteinte…ou comment se faire juger et culpabiliser les parents dans une démarche qui n’est pas simple déjà à la base …

    • as dit :

      quelquefois (j’ose espérer « rarement ») les antennes des associations nationales revoient leurs conseils et un professionnel recommandé à une époque…peut ne plus l’être quelques temps après.
      je ne saisis pas bien, est-ce la psy qui vous a parlé de moyenne entre QI verbal et QI performance? elle s’appuie sur cette moyenne pour déduire le QI total ?
      ou???
      si l’écart est trop important, le QI total n’est pas calculable…
      Concrètement, hélas, vous ne pourrez pas faire repasser le test avant 2 ans sauf à changer de version de test (celui avant 6 ans et celui après par exemple)…
      n’oubliez pas de faire remonter votre ressenti à l’association…
      C’est ainsi que j’ai eu une recommandation vers un pro via une association « connue » et plus tard, cette même association ne recommandait plus cette pro (bcp de plaintes: manque de mise en confiance de l’enfant lors de la passation, travail confié en partie à des stagiaires, test en plusieurs fois au lieu d’une seule etc etc)

      • jennawed dit :

        Pour répondre à votre question elle m’a donné un chiffre de qi correspondant à la moyenne des deux en me disant qu’il y avait une dysynchronie et que cela abaissait donc le chiffre total.
        Ce n’est qu’après la restitution de ce bilan,en me renseignant par des lectures et également confirmé auprès de la psychomotricienne qui prenait parallèlement mon enfant en charge que j’ai su qu’un résultat de qi global n’était en règle générale pas donné si l’écart de résultats( qi verbal+performance) était trop important.
        Je suis du coup assez réticente sur le fait de refaire tester mon enfant comme on me l’a suggéré…sûrement la peur et la culpabilité de lui faire « subir » tout ça,renforcée par cette professionnelle qui m’a sous entendu que je me suis sûrement auto convaincue que mon fils est forcément précoce …le parcours parental est vraiment compliqué,partagé entre sentiment profond que quelque chose doit être fait pour son enfant et difficulté à être entendu…

  8. Blanche dit :

    Merci pour cet article qui remet un certain nombre de choses en place.

    Je vois beaucoup de catastrophe de ce genre dans mon cabinet avec des bilans réalisés par des psychologues scolaires parfois avec passation des épreuves tous les 3 mois (effet test-retest), ou passation de quelques épreuves, des parents non prévenus de la passation et des comptes-rendus inexistants ou qui se limitent à la feuille de scores du logiciel de la WISC IV…..

    Pour ce qui est des IAG, troubles des apprentissages, retard mental ou autres….il ne s’agit pas que d’une affaire de tests mais bien de formation solide tant sur les modèles théoriques du développement normal et pathologique, que sur la psychométrie ….et je doute que la formation des psychologues scolaires correspondent à 5 ans d’années d’études voir plus pour les neuropsychologues qui pour beaucoup sont des doctorants donc à jour sur les dernières recherches….

    Je vous recommande donc de regarder sur l’annuaire de l’OFPN (Organisation Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie)

    Attention je travaille très bien avec les psychologues scolaires de mon secteur qui admettent que je suis plus compétente qu’elle sur ce point et nous établissons les projets ensemble

  9. Marie dit :

    Bonjour,
    Je suis maman d’un petit garçon de 5 ans et demi qui vient de faire sa rentrée en Grande Section.
    L’équipe enseignante de l’école ainsi qu’un psychothérapeute me conseillent de lui faire passer un test de QI et le test de personnalité.
    Depuis plusieurs mois, au cours de notre quotidien et des rencontres, plusieurs personnes m’ont demandé si j’avais déjà « fait tester mon fils ».
    J’ai lu beaucoup de mises en garde concernant les personnes et lieux adaptés à faire passer les tests de QI.
    Je recherche donc un psychologue habitué à faire passer ces tests aux enfants dits « précoces » ou soupçonnés de l’être dans l’ouest parisien (Paris, Levallois, Puteaux, Courbevoie…).
    Je tiens aussi à remercie Alexandra pour la richesse des informations recueillies sur son site.
    Il m’a permis de découvrir et comprendre un peu mieux ces enfants et le milieu des psy…cologues, thérapeutes…
    C’est une mine d’informations claires et rassurantes pour une maman désemparée.
    Merci,
    Marie

  10. julie gounet dit :

    Bonjour,
    Est ce que quelqu’un a les coordonnées d’un psychologue qui est sensibilisé à la question des enfants précoces et fait passer les bilans psychométriques sur la gironde svp?
    Merci

    • A. Zebrounet dit :

      Bjour,

      Je vous conseillerais de vous tourner vers les antennes locales d’associations de parents d’enfants (T)HPI, comme l’ANPEIP, l’AFEP :up:
      J’explique tout cela sur ce billet : arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/07/17/je-soupconne-un-haut-potentiel-intellectuel-chez-mon-enfant-par-ou-commencer/

      Alexandra

      • Heitz dit :

        Malheureusement je suis dans le même cas mais pour la haute Garonne,car je suis à la recherche d’un psychologue forme à la douane chez l’adulte …
        J’ai tenté de contacter l’antenne locale de mon département,je reste sans réponse …
        Pourriez vous me recommander quelqu’un de compétent en la matière et qui mette à l’aise ?

  11. Sarah dit :

    Bonjour,
    Auriez vous des recommandations vers qui je puisse m’orienter en étant sur Brest ? Je recherche quelqu’un qui saura surtout me mettre a l’aise…
    Merci d’avance :)

  12. jhl dit :

    Moi aussi je recherche un psychologue compétent en la matière en haute Garonne mais pour adulte.
    Quelqu’un à me conseiller?
    Merci par avance



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article