L’enfant précoce aveugle (BlindLife.ch, décembre 2009)

L'enfant précoce aveugle (BlindLife.ch, décembre 2009)Voici un article écrit par Silvana Schaffner & consacré aux enfants étant à la fois surdoués & aveugles :!:

 

Il est paru sur le site suisse BlindLife, tiré du site de l'ARPA (Association Romande des Parents d'Aveugles & malvoyants) :up:

 

Les termes "doué", "surdoué", "précoce" ou "haut potentiel" recouvrent une même réalité : la douance, aussi appelée surdouance ou surdouement.
Douance n'est pas synonyme d'intelligence.

Ce que ce n'est pas : un individu "comme les autres", mais avec un haut QI ou une intelligence supérieure.
Introduction sur l'enfant précoce en général

Ce que c'est : un individu avec un fonctionnement cérébral différent (on dit qu'il est "câblé différemment") qui se caractérise par :

- Surtout, un mode de pensée et un comportement psychoaffectif différents (hypersensibilité, intensité, ...) qui génèrent un décalage permanent par rapport à « la norme ».
- Souvent, un bon potentiel intellectuel, grâce auquel certains lui reconnaissent parfois une certaine intelligence. Intelligence qu’il ne manifeste pas nécessairement, ou seulement dans certain domaine (intellectuel et/ou créatif), dont il n’est pas toujours conscient ou que sa lucidité naturelle l’empêche de reconnaître.

D'apparence normale, les surdoués ne se distinguent en rien de la population qui les entoure : certains sont matheux, d'autres ont les maths en horreur ! Seul leur fonctionnement mental (invisible à l'oeil nu) diffère quelque peu.

"Etre surdoué ne signifie pas être plus intelligent que les autres, mais fonctionner avec un mode de pensée, une structure de raisonnement différente. L'intelligence de l'enfant surdoué est atypique. C'est cette particularité qui rend souvent difficile son adaptation scolaire, mais aussi son adaptation sociale. C'est aussi grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité."
Jeanne Siaud-Facchin, "L'Enfant surdoué, l'aider à grandir, l'aider à réussir"

Ce n'est donc pas connaître son QI qui est important, c'est avoir la confirmation qu'on fonctionne différemment, apprendre en quoi ça consiste, apprendre le fonctionnement des individus dans la norme, comprendre pourquoi ça ne colle pas toujours et comment ça peut éventuellement coller.

 

 

POUR LIRE la SUITE de l'ARTICLE :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires à “L’enfant précoce aveugle (BlindLife.ch, décembre 2009)”

  1. Bonjour,
    Cet article a en fait été recopié de mon site http://www.enfant-aveugle.com. Je suis maman de 3 enfants intellectuellement précoces, le plus jeune est aveugle. L’article est le résultat d’une réflexion entre plusieurs parents et éducateurs concernés, publiée dans la rubrique « particularités » du site et le but est que chacun vienne enrichir la réflexion. Si vous avez des idées sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter (voir contact sur le site) pour nous aider. Aux Etats-Unis, il existe un dispositif à l’attention des enfants à la fois aveugles et « gifted », qui consiste à scolariser ces enfants aveugles dans des cursus spécifiques aux enfants doués, et non l’inverse. En France, chacun se débrouille comme il peut…

  2. Daniel dit :

    Bonjour, merci pour cet article.
    En France, comment tester les jeunes non voyants ou mal voyants?
    Existe t-il un organisme référent?
    Merci d’avance
    Daniel (Dijon)



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article