Un projet pour la précocité (Sud-Ouest, janvier 2011)

Ce matin le quotidien Sud-Ouest publie un article intitulé "Un projet pour la précocité" dont voici un extrait :

 

Le groupe scolaire Sainte-Thérèse est le seul dans les Landes à proposer un projet d'accueil des enfants précoces. Sur la base des groupes de compétence.

Si dans l'Éducation nationale, les « livrets de compétence » permettant de valider les acquis sont à la mode depuis peu, le groupe scolaire Sainte-Thérèse à Saint-Sever a cinq ans d'avance. Et pour cause, les « groupes de compétence » sont à la base même de la pédagogie de l'établissement, qui accueille des « élèves intellectuellement précoces ». C'est aujourd'hui le seul établissement scolaire landais à proposer une prise en charge spécifique.

Une aventure qui commence il y a huit ans. Au départ, il y a la directrice, Christine Larsen, déjà sensibilisée à la problématique de la précocité. Et passionnée par le sujet. « Il se trouve qu'en plus à cette époque, nous avons accueilli trois enfants en difficultés scolaires. Rejetés par le système classique, s'ennuyant en classe, ils avaient jeté l'éponge. » La directrice n'a pas eu de mal à reconnaître les symptômes classiques de la précocité intellectuelle.

 

 

POUR LIRE la SUITE de l'ARTICLE :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , ,

8 commentaires à “Un projet pour la précocité (Sud-Ouest, janvier 2011)”

  1. Fabrice dit :

    Et ça se passe encore dans une école privée… :-x

    • Zebrounet dit :

      Oui :(

      Je crois qu’il ne faut pas espérer grand chose des écoles publiques point de vue aménagement collectif pour des enfants HP.
      Certaines établissements publics (essentiellement collèges & lycée – peu d’écoles élémentaires) prennent l’initiative de réserver une classe « EIP », mais en général, les aménagements, qd ils st existants, sont au cas par cas…

      Le zebrounet est dans le privé depuis le début (il est entré à l’école à 2 ans & ½) & la seule fois où on s’est rapprochés de l’école publique de notre petite ville (pour ne pas dire village ! :-P ), ça s’est TS TS mal passé ! (pour la directrice, surdoué = enfant névrosé & à problèmes qui va lui compliquer la vie !!! :-? )
      Alors même que notre loustic est un zèbre « ts scolaire », au comportement irréprochable & à la scolarité ultra fluide !? (le tt, attesté par ses bulletins & résultats scolaires, les différents bilans & avis des professionnels divers & variés le côtoyant…)
      Je n’ose imaginer la réaction de cette directrice devant un petit zèbre en rejet scolaire ou avec un pb comportemental :-o

      Donc la question public / privé a été réglée pour nous de par ce mauvais contact… Ce qui est dommage, car tt aurait té bcp + simple au quotidien si on avait pu l’inscrire à l’école du village.

  2. Emma dit :

    Bonjour
    Je suis aussi maman de zèbres et j’ai créé un système d’enseignement sur mesure, surtout pour mon 2ème enfant qui ne va plus en classe depuis 4 mois, pour phobie scolaire aigue.
    Si cela vous intéresse de participer, c’est avec plaisir!

  3. Apep40 dit :

    bonjour à tous, juste un petit mot sur notre projet sur Mont de Marsan (landes) d’ouvrir une structure pour les enfants « en avance ». Cette structure serait créé dans le public, nous sommes en début de projet et en relation avec le conseil général et l’inspection académique.
    si vous êtes intéressé par ce projet n’hésitez pas à nous contacter pour que ce projet puisse voir le jour sur Mont de Marsan
    apep40@laposte.net et apep40.over-blog.fr

    • karen dit :

      Voilà une bonne nouvelle :)
      Peut-être que d’autres vont suivre votre exemple ?
      Je suis tombée sur ces lignes qui peuvent aider ceux qui font face aux esprits obtus :)

      « Le déni de précocité

      Vous pourrez être confronté dans vos démarches à des personnes qui ne veulent pas reconnaître la précocité sous prétexte que cette singularité va à l’encontre d’un idéal égalitaire. Il faut leur rappeler que la précocité est médicalement reconnue et que refuser de la prendre en compte peut aboutir à une catastrophe : l’enfant précoce non reconnu est en grande souffrance psychologique et finit par « éteindre » toutes ses facultés intellectuelles pour se fondre dans le groupe qui l’entoure. C’est un immense gâchis dans lequel certains voient une forme de maltraitance »

  4. Larsat dit :

    Je ne suis pas d’accord avec ce descriptif pour le collège. Très bien pour le primaire mais ensuite si votre enfant est EIP atypique, il ne sera pas mieux considéré … Nouvelle structure publique à St Paul les Dax et en privé à Gabarret

  5. Mamanzèbre dit :

    Je remarque un commentaire négatif concernant ce collège et je dois avouer que je partage cet avis : J’y ai inscris mon fils, HP, en 6ème, la directrice ayant refusé de lui faire sauter une seconde classe. Résultat, au bout de 2 ans : mon fils est complètement démotivé, n’enregistre plus rien et se sent nul !
    Il ne s’agit que d’un positionnement marketing pour attirer les EIP qui réussissent et faire augmenter le taux de réussite au brevet. Les EIP en difficulté, eux, sont invités à partir, e façon parfois très cavalière !
    NUL ! je recommande d’éviter ce collège pour tout EIP trop fragile.
    Pour ma part, j’envisage pour mon fils de faire l’école à la maison.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article