[VIDÉO] Ecoles, collèges & lycées avec classes EIP

Un petit tour (non exhaustif) en vidéos des écoles, collèges & lycées accueillant les enfants à haut potentiel intellectuel (couramment nommés EIP) dans un cadre spécifique !
Que ce soit sous forme de classes dédiées, de cursus en 3 ans au lieu de 4 pour le collège, de classes habituelles + approfondissement, etc. (si vous avez des vidéos sur un établissement non répertorié dans ce billet, n'hésitez pas à m'en faire part par e-mail ;) )

 


Ecole Gerson, Paris (75)

 

 


Ecole Talentiel, Vauréal (95)

 

 


Ecole Georges Gusdorf, Paris (75)

 

 


Collège/lycée Immaculée Conception, Aubenas (07)

 

 


Ecole Léonard de Vinci, Herblay (95)

 


Toujours école Léonard de Vinci, Herblay (95)

 

 


College Saint Stanislas, Nantes (44)

 

Je souligne tout de même que je trouve affligeante la vidéo ci-dessus (alors, elle n'est peut-être pas le réel reflet de la considération de cet établissement pour les enfants surdoués, mais si tel est le cas... elle est particulièrement ratée :down: ).
Notamment le discours de la professeure d'histoire-géo qui intervient au début du reportage ainsi que celui, qui m'a mis fort en colère :-x , du professeur référent. Ainsi un EIP n'est pas plus rapide ("Non, pas de différence" selon cette prof !?) & est à remettre en situation de normalité pour bien le faire rentrer dans un moule... :-?

 

C'est le genre de discours & d'état d'esprit à fuir à mon sens ! Mais dans la mesure où mon article recense les établissements qui accueillent les enfants surdoués & figurent dans des reportages vidéos, je poste tout de même les images. A chacun de se faire son opinion :roll:

 

 

 

:arrow: Il y a bien sûr également le célèbre Cours Michelet à Nice (06) ainsi que le collège/lycée Moncade à Orthez (64) qui apparaissent dans le documentaire "Les dossiers de Teva" (& à l'époque "Jour après Jour") sur les enfants surdoués. Le doc. suit deux jeunes garçons, Edouard 10 ans qui entre à Michelet & fera le collège en 2 ans au lieu de 4 (on aperçoit Jean-Charles Terrassier, très rare à la télévision, au début du reportage... :) ) ; & Gaylord 13 ans qui lui a eu un parcours nettement plus difficile puisqu'il a déjà redoublé la sixième.
Je n'ai pas réussi à trouver sur le net ou en replay la vidéo de l'émission, mais elle est régulièrement rediffusée sur Teva comme sur W9 (http://www.playtv.fr/programme/106116-les-dossiers-de-teva.html). Attention cependant, le tournage a eu lieu en 1999, & n'est donc pas récent (comme peut le laisser penser le commentaire en voix off - remis au goût du jour - qui cite notamment Facebook & donne le salaire d'une des mamans en €uros... :down: )

 

Il y a également l'école Galilée & le cours Hattemer sur Paris (75), tout comme le collège du Cèdre au Vésinet (78) & le collège Saint Joseph sur Auxerre (89) ou encore l'école La Garanderie à Lausanne (Suisse) pour lesquels je n'ai pas trouvé de vidéo...

 

 

Pour une liste largement plus importante d'établissements proposant un accueil particulier aux EIP, vous pouvez consulter ces sites :

 

- le listing Fabert

- l'association Prekos (ici uniquement privés catholiques, puisqu'il s'agit du site de l'Association nationale d'établissements scolaires privés catholiques accueillant des enfants intellectuellement précoces)

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

27 commentaires à “[VIDÉO] Ecoles, collèges & lycées avec classes EIP”

  1. gene dit :

    Si j’avais ça dans le coin que ça serait bien mais dans mon coin perdu , on va dire au plus près 50 km .bonne journée

  2. Karine dit :

    bravo pour cette initiative très utile!

  3. Audrey dit :

    Merci. Cela donne envie de rentrer dans l’action ! (ça mûrit…)

  4. Audrey dit :

    En effet. Cette vidéo sur nantes est affligeante ! On y retrouve toutes les erreurs de l’éducation nationale : pas de différence, donc de l’incompréhension, donc de la souffrance pour l’enfant. C’est très net : c’est horrible !!!

  5. Karine dit :

    La petite fille d’Aubenas (Maeva) est déchirante quand elle raconte les persécutions qu’elle subit au collège.

    • Maëva dit :

      Bonjour!

      Le premier collège que j’ai fait a été une grossière erreur. Bon après c’était une tentative comme une autre pour mes parents de trouver un endroit où j’aurais pu avoir des cours intéressants et où je trouverais la motivation de bosser. Finalement, dépression et surpoids lié, j’ai dû arrêter les cours en milieu d’année. Je suis allée à l’Immaculée Conception, et si la pensée générale n’a toujours pas changé à l’heure actuelle, ce n’est pas un endroit où envoyer ses enfants, vraiment.
      A l’époque, ils se targuaient de faire « mieux », mais je me rappelle encore de cette quantité affreuse de gamins qui sous prétexte qu’ils étaient EIP se permettaient tout et se croyaient au-dessus des autres. Vantardises sur le QI, persécution de ceux dont la mentalité est « trop différente », certains profs qui humiliaient les élèves… Pour ma part j’avais obtenu aux tests d’entrée des résultats me permettant de choisir le cycle classique ou le cycle court, j’ai demandé au directeur de me mettre dans le cycle régulier, et d’apprécier ensuite mon aptitude ou non à changer de classe. Ce qui est arrivé.
      Bah je me suis faite harceler par la majeure partie de mon ancienne classe et la moitié de la nouvelle qui ont cru que j’avais fait du zèle pour sauter une année. Je me rappelle aussi d’un ami que j’avais dans le cycle court qui avait cinq années d’avance et qui subissait divers traitements de la part des autres gamins avec lui.
      Pour sa part, je ne sais pas ce qu’il est devenu et j’espère que tout va bien pour lui, par contre moi l’année suivante et celle encore après, comme j’étais devenue inapte à suivre une scolarité classique ma mère m’a fait terminer le collège et commencer le lycée à domicile avec les cours HATTEMER. J’ai aussi fait des arts martiaux à côté.
      Chacune de ces deux années là m’a été plus profitable qu’une année à l’Immaculée Conception. J’ai pu reprendre du poil de la bête et effacer les stigmates (surpoids, phobies) de mes années précédentes.

      Maintenant, c’est à mon tour d’avoir un gamin. Il est encore jeune (6 mois) mais a déjà beaucoup d’avance depuis la naissance et il est parti pour être comme son père et moi, malheureusement (ou heureusement, je sais pas trop si avoir un cerveau qui traite les informations très rapidement est toujours une bonne chose).
      J’envisage de lui faire faire ses premières années en collectivité dans une école Montessori, pour qu’il apprenne à travailler et à tirer de la satisfaction dans le fait d’apprendre. Beaucoup d’EIP ne savent pas travailler correctement vu que l’on apprend sans effort, et au final on ne tire plus de plaisir dans l’apprentissage. On est fascinés par la découverte, mais une fois qu’on a obtenu les informations qui nous intéressaient on finit par s’ennuyer à nouveau. Je trouve que c’est dommage.

      ———-

      Post Scriptum :
      Pour les personnes qui ont des enfants précoces et qui passent ici, je vous conseille de leur proposer quelques activités au sein d’associations de jeu. Jeux de rôle, jeux de société divers, jeux d’ambiance type Loup Garou de Thiercelieux ou Rigor Mortis, peu importe. Ce sont des jeux stimulants, et ils pourront se retrouver au contact de gens qui ne les jugeront pas parce qu’ils sont différents. De plus, ces jeux permettent d’avoir un nouveau rapport au monde et d’oublier leurs problèmes quotidiens. Je ne peux que vous conseiller de tenter l’expérience.

      Et pour tous les parents : ne mentez pas à vos enfants. Et quand ils vous demandent de leur expliquer quelque chose, si le sujet est trop vaste, précisez-leur que vous allez faire un condensé de votre explication. C’est en omettant de le dire qu’on se retrouve avec un enfant qui perd confiance en vous parce que vous ne lui avez pas parlé de brassage génétique quand il vous a demandé « comment on fait des bébés ». ;)

      • okalis dit :

        bonjour :)
        je suis un jeune zèbre qui est passé par l’immac et j’aimerai réagir a ce que tu dis :
        tu as eu une assez mauvaise experience de ce collège et j’en ai l’exact contraire. A l’époque, maintenant 2 ans, je sortais de plusieurs dépressions et phobies scolaires successives après avoir passé 3ans (ou plutot 2 ans et quart) dans le collège du coin et j’ai fait la quasi totalité de ma 4eme enfermée dans ma chambre ou a l’hopital_bref c’etait pas joyeux.
        En 3eme je suis arrivée à l’immac et ca a radicalement changé ma vie (non je n’exagère pas). j’étais interne et complètement isolée de tout ce qui pouvait me retenir si je flanchais_autant dire que j’avais vraiment peur. Je craignais plus que tout de me faire encore juger et d’être étiquetée pour le restant de l’année, mais au contraire on m’a tout de suite acceptée (et je ne parle pas seulement des autres zebres). Pour la 1ere fois de ma vie je pouvais parler librement sans qu’on m’appelle E.T. et marcher enfin la tête droite.
        Bien sur je m’attendais à ce qu’entre zebres on aie aussi des critères de jugement comme le QI ou nombre de classes sautées, mais la seule et unique fois ou on m’a demandé mon QI, c’était à l’internat. Peut-être que j’y avais échappé, mais en tout cas il ne me semble pas qu’on se soit jugé autrement que par la personnalité (en fait toute la classe, même les plus…spéciaux s’entendait très bien, même s’il y avait une exclue qui … justement se servait du chiffre associé à son cerveau comme d’un prétexte pour dominer le monde, y compris ceux de sa classe parce qu’elle était la plus jeune).
        Pour conclure je dirai que ce n’est pas une mentalité toxique de la classes qu’il faudrait blâmer dans ton cas, mais un manque de maturité (toxique aussi, ca ne l’est pas moins).
        Pour moi ca a été très franchement la meilleure année de ma scolarité, d’aussi longtemps que je me souvienne.
        Alors j’aurai recommandé ce collège si le collège St Régis n’avait pas fusionné avec. D’après l’aperçu que j’en ai eu, EUX n’ont pas été habitués aux zèbres et okapis se promenant en liberté dans la cour et ne se gêneront pas pour juger sans limite (bien sur c’est une généralité, alors forcément tout le monde ne correspond pas à ce préjugé). En plus les 2 classes précoces ont été fusionnées et les cours seront peut-être plus difficiles a suivre (et il y a de plus fortes chance d’y avoir un élève toxique qui désignera un bouc émissaire).Mais mon experience y a été très bonne, et je m’en souviendrai longtemps je pense :)

  6. mlaure dit :

    habitant près de nantes je pensais St Stanilas intéressant (référencé par l’afep) :(
    et on nous annonce en septembre 2011 l’ouverture d’un accueil EIP au collège Jules Verne à Nantes pour le niveau 4ième mais je n’en sais pas plus…

  7. Audrey dit :

    mlaure, nous sommes du même coin. Peut-être que l’AFEP n’a pas eu vent de ce reportage consternant… Mais apparement, ils ont bossé dur pour l’ouverture de cette classe au collège Jules Vernes. En tout cas, nous n’avons rien du côté de St-Nazaire. C’est pourquoi je pense créer une école !

    • Audrey dit :

      Et c’est parti !
      http://ecolecorbilo.eklablog.fr/accueil-c921245

      Merci Zebrounet de partager toutes ces infos, démarches et aventures ! Cela m’aide dans la construction du projet (avec d’autres sources évidemment, mais tu t’en doutes…)
      J’ai d’ailleurs mis un lien vers ta page de vidéos. N’hésites pas à me dire si tout cela te dérange.

  8. fannetteworld dit :

    A ajouter : une classe de 6ème qui ouvre à la rentrée 2011 au collège Montgaillard de saint Denis de la Réunion (974) ainsi qu’une autre classe de même niveau dans le sud de la Réunion (Saint Pierre ou Le Tampon)!
    Merci pour toutes ces infos!

  9. A dit :

    Bonjour ,
    il y a quelques mois un ami avec lequel j’ai beaucoup parlé , me tend un livre en me disant que cela aiderai a comprendre qui je suis . je l’ai dévoré en une nuit , chaque mot correspondait à une sensation profondément enfoui en moi que je n’avait exprimé et ne pensait pas que cela puisse être différent des autres… en fait si ! mon ami savait que je suis zèbre . Depuis je me renseigne énormément sur le sujet , il n’y a plus de doute possible . Je suis apaisé de savoir que mon impression de décalage permanent avec les autres est effectif et non une hallucination de ma part . parce que je me suis crue folle ! A l’heure d’aujourd’hui je pense , j’aimerai faire part de « cette connaissance » a mes parents mais je sais comment faire , j’ai peur qu’ils ne me croient pas , qu’ils pensent encore que c’est une absurdité de ma part … Si vous avez une suggestion , je vous remercie d’avance .

    • plume dit :

      Bonjour A,
      Pourriez-vous m’indiquer le titre du livre auquel vous faites référence ?
      Avec tous mes remerciements. :)

  10. mmarie dit :

    Bonjour A, quel âge as-tu ? la réaction des parents n’est pas la même si tu as 15 ans ou 40.
    Moi j’ai une zèbre à la maison, et je cherche une école du côté des landes ou du pays-basque. A défaut, d’autres parents intéressés pour démarrer quelquechose. Avis aux amateurs !

    • fannetteworld dit :

      Bonjour,
      Il y a la possibilité de prendre contact avec l’ANPEIP du pays de l’Adour qui est très active et pourra vous donner très certainement des renseignements. Pour cela, taper ANPEIP sur le moteur de recherche, il va vous diriger vers le site national qui donne les coordonnées des différentes antennes.
      Bon courage!

    • myriam dit :

      Bonour MMarie je suis dans les landes, et je suis maman d’une (peut-etre deux) zébre de 9 ans. déscolarisé depuis 1 ans (cned à domicile) je recherche aussi une école adapté: il y en a une à st sever et une à orthez

  11. esperluette dit :

    Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un aurait une liste exhaustive de tous les établissements PUBLICS pour enfants précoces.
    J’ai contacté le ministère de l’éducation nationale, en vain.
    Merci d’avance !

    • Rainbow dit :

      Ça n’existe malheureusement ( ou heureusement?) pas ! :(
      Il faut essayer de trouver l’école avec l’équipe pédagogique la plus ouverte possible. Il faut rencontrer, discuter, sonder, expliquer sans cesse et ce n’est pas facile… :-x .Parfois, on tombe sur un enseignant qui est au courant pour les eip ou les hqi et qui sait ce que ça veut dire, souvent parce qu’il l’est lui-même ou que ses enfants le sont ;) , mais il n’y a rien de prévu à ce propos dans la « formation » des enseignants en France :( et c’est pas gagné que celà le soit un jour car notre école républicaine est, sous couvert d’égalité, très normative :-x . Ceux qui émergent du lot par le haut ou par le bas sont sacrifiés sur l’autel « du plus grand nombre » :down:

      • Jean-Henri dit :

        Sacrifiés, ok, mais comment pourrait-il en être autrement ? On ne peut pas reprocher à quelqu’un (un prof par exemple) de ne pas avoir tout compris à la vie … On ne peut pas non plus réhausser le niveau pour tout le monde parce que sinon y aurait 80% de redoublement en CE1 pour permettre aux EIP d’étudier à leur vrai niveau.
        Est-ce si anormal que le système scolaire soit adapté au plus grand nombre (enfin, il n’est pas vraiment adapté mais ça c’est un autre débat) ?
        L’EIP est un cadeau empoisonné. Réussir, c’est rendre les autres jaloux, ce qui conduit à l’exclusion. L’enfant qui réussit =, qui est meilleur que ses camarades, renvoie les autres à leur propre échec, source de frustration. Mais si j’avais le pouvoir de recommencer, si juste avant de naître Dieu me laissait le choix, je garderais ce cadeau. Parce qu’il faut juste trouver l’antidote…

        • pascale dit :

          pour autant , même si il n’ y a pas à ce jour de formations obligatoires sur le haut potentiel ( pas plus que sur les dys , l’ autisme , le handicap , l’ hyperactivité) et que tous , nous nous accordons à trouver cela regrettable , il y a la bienveillance , la curiosité ( au sens positif et intellectuel) , le bon sens des enseignants e t aussi des enfants et des parents des autres enfants .Si,si ,ça existe : mon fils a des copains qui l’ apprécient comme il est , qui ne sont pas jaloux parce que eux même ont des particularités qui les rendent singuliers aux yeux des autres ( le comique , le poète , le sportif etc…) et attirants pour ces mêmes particularités ; leurs enseignants ont pris soin de ne jamais parler des parcours particuliers comme une dérogation spéciale accordée comme un honneur mais comme la prise en compte de goûts particuliers d’ un enfant pour certaines matières et de son ennui éventuel . Je n’ idéalise pas , ce n’ est pas toujours simple et les préjugés ont la vie dure mais globalement ça peut fonctionner

  12. amiot dit :

    bonjour
    j’ai essayé d’aller sur les deux liens : listing Fabert et l’association Prekos, mais ils ne mènent à rien ! avez vous de nouveau lien ?
    merci d’avance

  13. Olek dit :

    http://188.130.77.170/spip/spip.php?article174

    College Jean Charcot – 94

    Il semblerait que d’autres colleges du 94 soient dans un resau dont je n’ai pas plus de nouvelles à ce jour.

    L’ecole DeCroly a St Mandé bien sur.

    Bien cordialement

  14. Olek dit :

    Le lycée autogéré de Paris ..?

  15. Anne dit :

    Bonsoir,

    Comment faire, dans un collège « classique », pour qu’un eip, nouvellement détecté, puisse faire une 4eme et une 3eme en une seule année ?

    Avez vous des liens expliquant l’organisation d’une telle année ?

    Des expériences ?

    La directrice et les enseignants sont ouverts pour trouver des solutions mais, concrètement, comment cela se passe-t-il ?

    Je vous remercie de votre aide.

  16. Person dit :

    En réponse à Olek du 3/04/2014
    L’école Decroly à St mandé – pas vraiment adaptée.les enfants différents sont tolérés, mais l’école (surtout le collège) apporte une contribution très faible à ces élèves, lorsqu’ils sont confrontés à des difficultés à organiser leur travail. En collège, jamais un enseignant ne relève les cahiers, aucune application à l’usage des parents permettant de connaître les devoirs maisons… la direction du collège est certes assurée par le principal du collège Charcot, est ce un gage de considération de cette problématique par les équipes ?

  17. Stéphanie dit :

    bonjour,
    en cherchant sur le lien Fabert, je ne trouve à Paris que Gerson qui soit sous contrat, donc dans un tarif raisonnable. Avez vous connaissance d’autres établissements sous contrat parisien qui accueillent des EIP ?
    merci !



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article