Faire appel à un psy réellement connaisseur

Comment confirmer & accepter une très forte suspicion de surefficience mentale afin d'aller de l'avant & de surmonter les difficultés inhérentes à ces capacités hors norme, alors que l'on traverse un moment particulièrement difficile (dénommé "l'adolescence") :?:

 

En consultant un psychologue clinicien connaisseur de la question du surdouement pardi ! C'est à dire un psychologue qui soit en mesure de faire passer un bilan psychométrique (test de quotient intellectuel, bilan de personnalité) mais aussi (& surtout) qui soit capable de l'analyser puis d'en retirer la substantifique moelle... En clair, qui soit en mesure d'apporter un apaisement dans une période où tout se brouille & où l'on se cherche.

 

Quoi de mieux alors comme psychologue connaisseur que de s'adresser directement à l'une des grandes références françaises en la matière, surtout quand on a la chance de vivre à quelques kms seulement du cabinet de ce dernier ! :up:
Manque de bol, le spécialiste en question ne s'occupe que des enfants, or l'adolescent vient d'avoir 17 ans & devra donc passer la WAIS IV (c'est à dire le test pour adultes) :-|

 

Pas grave, le psy émérite vous renvoie alors vers une consœur avec qui il travaille & qui exerce d'ailleurs dans le même cabinet. Que demander de plus ?! Vous y allez donc les yeux fermés, pensant enfin trouver chez cette psychologue l'aide tant espérée.

 

Vous décrochez votre téléphone pour prendre rendez-vous & prenez le temps de discuter longuement du cas de votre ado, de ses difficultés, de son parcours. Le courant passe bien & vous êtes heureuse d'entrapercevoir enfin une lueur d'espoir, voire ce qui s'annoncerait peut-être comme étant le bout du tunnel !?

 

C'est ce qui vient d'arriver il y a une 15aine de jours à une amie dont le fils unique est en grande souffrance depuis quelques temps déjà.

 

L'ado lui n'ose plus y croire. Il est désanchanté depuis longtemps :oops:
Il se pense le plus nul du Monde, le plus incapable, le plus bête. Il a l'impression d'être l'incarnation d'ET oublié sur Terre par ses congénères. Il est si mal qu'il a été déscolarisé d'urgence l'année précédente, aller en classe était devenu trop compliqué, trop oppressant. Depuis la rentrée il a repris le chemin du lycée, mais ne s'alimente plus beaucoup, est toujours pris de crises de paniques & rend à ses professeurs des copies blanches alors qu'il a parfaitement appris & révisé.

 

Vous lui avez expliqué pourquoi vous pensez le contraire, vous lui avez lu des passages descriptifs de la douance dans des livres, & il a bien du admettre que ça lui ressemblait drôlement.
Finalement, ce rendez-vous est envisagé par lui comme celui de la dernière chance, celui qui, lui dit-on, pourra apporter un soulagement légitime à se dire "je ne suis pas fou". En mettant un mot, une réalité concrète sur des sentiments si confus & désordonnés, cette psychologue pourra alors infléchir la direction prise par sa vie.

 

Mon amie & son fils se sont ainsi rendus au rendez-vous fixé avec cette psy pour un entretien préalable (après les échanges par téléphone), puis dans la foulée un bilan complet. Seulement, ce qui en est ressorti fut totalement désastreux !
Loin d'avoir en face d'elle une psychologue bienveillante, la mère s'est vu balancer en fin de journée & sans mise en forme particulière une série de chiffres qui, certes mettaient en évidence une surefficience intellectuelle chez son ado de fils, mais jetés de telle manière qu'ils eurent l'effet inverse de ce celui escompté :evil:

 

Au moment où ce jeune homme avait besoin d'aide & de compréhension, il n'a reçu que remontrances & paroles absurdes. Un manque de tact inouï pour une psy de sa trempe.

 

 

Alors bien sûr, tous les psychologues ne sont pas connaisseurs du surdouement, on le sait parfaitement. Mais il s'agissait là d'une professionnelle spécialisée, qui donne régulièrement des conférences sur la douance en qualité de "spécialiste", participe à des congrès sur ce thème & surtout, qui était chaudement recommandé par un des grands pontes français 8-O

 

Cette psy a notamment souligné ses "lacunes" dans la sphère performance (drôle de mot à mon sens, dès lors qu'il n'est pas question d'apprentissage ou de connaissances, mais bien de capacités de mise en action de son intelligence !?) & a affirmé qu'il manquait de motivation, & que c'était à lui de décider d'être motivé... ou non :-o
Voilà un chouette conseil à donner à quelqu'un en grande souffrance :

 

Allez, motive-toi

 

 

Intimer l'ordre de se motiver à un ado en pleine rupture avec tout ce qui constitue son univers depuis toujours, sans aucune main tendue est d'une bêtise abyssale ! :oops:
Comme si elle s'attendait à ce que le fait de lui dire ça allait produire un quelconque effet !?? C'est même inconséquent & inadmissible de la part d'une psy encore une fois spécialisée dans le domaine du haut potentiel intellectuel.

 

Sa mère espérait de tout cœur recevoir de l'aide, entrevoir une porte de secours qui ferait évoluer la situation dans un sens plus favorable. Au contraire, cette porte leur a été claquée au nez, sans plus de ménagement :cry:
Pire que tout : ce bilan aura fini de persuader l'adolescent être tout à fait indigne de la moindre forme d'attention. L'opération aura tout de même coûté près de 300 €uros, sans parler de l'après-midi de travail perdu par cette amie & des cours qui ont sauté pour son fiston.

 

Il est pourtant surdoué, il fait partie du fameux 1/3 en grande difficulté.
On fait alors l'amer constat de l'importance capitale de trouver un vrai bon psychologue, réellement connaisseur (se dire "connaisseur" ne suffit pas manifestement...).

 

Il y a des psy qui font des miracles, comme Arielle Adda ! :hearts: (que j'ai encore eu récemment au téléphone & qui a identifié les raisons des crises aiguës d'hypocondrie du zébrillon avec une finesse incroyable). Et d'autres qui font des ravages dont ils n'ont même pas idée !!!
Car le pire est sans doute que cette psychologue, si abrupte dans le verbe, doit être persuadée qu'elle a bien fait son boulot. Elle n'a pas su tendre la main à un jeune qui en avait terriblement besoin, elle l'a considéré froidement, sans égard & lui a asséné quelques "bons conseils" qui lui ont replongé la tête sous l'eau pour les mois à venir, mais sans même s'en apercevoir ou s'en émouvoir :-?

 

Ce qui me met le plus en colère dans tout ça est bien le sentiment d'avoir eu à faire à un imposteur, plus qu'à un professionnel du surdouement. Comment une psy avec si peu d'empathie, prenant si peu de précautions pourrait-elle être véritablement spécialiste des gens surdoués ? Tout dans son comportement va à l'encontre de la nature même des gens doués & du traitement à leur réserver :hypno:

 

Le simple fait qu'elle s'étonne de la chute de certains scores du jeune homme dans la sphère performance me laisse perplexe & me fait m'interroger sur ses réelles compétences. Comment ne pas saisir immédiatement les raisons pour lesquelles un ado en pleine dévalorisation de sa personne & épisode dépressif n'a pas été "performant". Entre le mot lui-même (peut-on être "performant" quand on se sent nul ?!) & le stress du chronométrage de ces épreuves, bien sûr la panique reprend le dessus. Sans la moindre surprise possible :dots:
Cela sauterait aux yeux de n'importe quelle personne un tantinet au fait de la sensibilité de certains subtest à l'anxiété & au mauvais état psychique. Mais elle, psychologue spécialisée habituée à recevoir des jeunes & des adultes surdoués, ne le voit pas. Et donc, elle ne l'explique pas au jeune homme qui ne reçoit que ses mauvais scores (qu'elle lui donne avec force détails, histoire de bien appuyer là où ça fait mal) & en tire les conclusions que l'on peut sans peine imaginer.

 

Autre point affligeant : cette psy a fait un compte-rendu (oral uniquement) immédiatement après le bilan. Sans même prendre quelques jours de recul pour analyser à tête reposée le déroulement de la passation :evil:
Est-ce très professionnel comme manière de procéder !? Je ne le pense pas...

 

A ce jour, le compte-rendu écrit (qui doit être envoyé par courrier à cette amie) n'est toujours pas arrivé.

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

151 commentaires à “Faire appel à un psy réellement connaisseur”

  1. isabelle dit :

    c’est inadmissible!!! Je suis révoltée de voir ça, je suis psy, à mon sens il est impossible de faire le bilan à l’oral juste après la passation, cela veut dire qu’elle a uniquement vu les scores et n’a fait aucun travail de réflexion dessus
    Très rude en effet, ça fait de la peine pour ce jeune

  2. gene dit :

    wilfried est suivi par un pédopsychiatre . Il le rassure , dédramatise , s’assure qu’il ne décroche pas et surtout ce qui a mes yeux est très important , l’aide à décoder le monde qui l’entoure et à s’adapter . Car même si en tant que parents , on dit la même chose , l’enfant pense que c’est juste pour lui faire plaisir . Les séances me coûtent 40£ et sont remboursées , seul bémol il n’y va qu’une fois par mois . Je ne fais pas confiance à des psychologues, profession d’après moi pas assez contrôlée où l’on trouve de tout et de rien . bonne soirée

    • Zebrounet dit :

      Je comprends votre méfiance à l’égard de la profession, & bien sûr (ce billet en est une parfaite illustration), on trouve de ts bons psychologues comme de très mauvais. Mais j’ajouterais… comme dans tous domaines :-?
      On trouve aussi de très bons médecins & de moins moins, de très bons psychiatres comme de plus foireux. Tout est question de personnes en fin de compte !

      Mon propos dans ce billet visait plutôt à dénoncer une sorte d’usurpation d’identité de la part de cette professionnelle au fond peu amène & terriblement éloignée de la finesse censée l’habiter. En se présentant comme « spécialiste », elle cause me semble-t-il plus de dégâts qu’autre chose :evil:

    • meyer dit :

      Bonjour, je suis a la recherche d’un psychiatre qui comprenne la surdouance et puisse prescrire ritaline pour tdah? Est ce le cas du psy dont vous parlez? Le post date un peu mais on ne sait jamais:))

      • Memepasmal! dit :

        :-D bonjour Meyer,
        vous avez la possibilité de contacter un des nombreux bénévoles sur TDAH France pour vous aiguiller vers un professionnel de votre département,ou suivant l’âge de votre enfant ,de contacter directement le centre des troubles des apprentissages de votre secteur.
        Pour ma part,j’y mettrais un bémol sur le centre du Kremelin bicetre (94) qui nous a balancé diag et ritaline sans aucune information sur la médication et suivi thérapeutique utile et nécessaire pour une prise en charge global qui tend vers une meilleure efficacité,les différents risques et effets secondaire dû a la prise « ritaline ou QUAZIM « dont notre fils à fait les frais, les differentes précautions cardio,sanguin à suivre,a été vraiment négligé auprès de ce centre.
        Sinon,pourquoi pas contacter G Wahl,O REVOL,pionnier du TDAH qui pourront peut être vous orienter vers un confrère.
        Bonne route.

  3. fannette dit :

    Bonjour,
    je suis éberluée…….. atterrée…. Je travaille avec des psychologues et des neuropsychologues, certaines avec une connaissance spécifique des HP et d’autres non, mais même celles qui n’ont pas cette approche spécifique ont de l’empathie!!!!!!!! Enfin c’est la base de tout travail psy non? (bon peut-être pas complètement de l’empathie dirait un psy) mais en tous les cas, le travail psy c’est justement de tendre la main… non???? Ou alors, je n’ai rien compris à leur travail…
    Après il est sûr que nos zèbres ont tout de même besoin d’une prise en charge spécifique pour comprendre le pourquoi du comment de leur fonctionnement et les répercussions (hallucinantes vues de l’extérieur) sur leur psychisme. Mais finalement, une psy non « spécialisée » aurait certainement fait mieux.
    Bonne journée…

  4. Chrodegang dit :

    Je suis toujours très mal à l’aise face aux gens qui tiennent des discours du type: qui veut peut, avec de la volonté on fait tout, chacun est entièrement responsable de son destin, etc. Ces gens-là me semblent vivre dans un monde complètement irréaliste, pétris d’une logique tellement froide qu’elle en devient totalement absurde. Non, parfois on ne PEUT PAS maîtriser ce qui nous arrive, ou ce que nous ressentons, d’ailleurs, si c’était le cas, on ne consulterait pas de psy duh.

  5. Boulé dit :

    Bonjour,
    Ma fille, jeune adulte, en grande détresse, vient de se faire claquer la porte au nez par une psychologue… elle l’a rencontrée 2 fois (payantes) pour lui expliquer son malaise, sa démarche pour être testée… RV pris il y a un mois pour la semaine prochaine, attendu avec stress, bien sûr; et hier, coup de téléphone: finalement, je ne peux pas vous prendre, ça prend trop de temps que je n’ai plus…
    bref! si quelqu’un connait un psychologue compétent pour tester et accompagner un jeune adulte probablement surdoué, à Toulouse, ça devient de plus en plus urgent! Merci d’avance

    • Zebrounet dit :

      Bien… :( « ça prend trop de temps »
      Certes, un bilan prend du temps pour la passation, puis plus encore pour l’analyse, la rédaction du compte-rendu. Mais quel professionnel est-on qd on accepte de faire passer un test à quelqu’un, pour se rétracter la veille par tél !? :-?
      Bon, perso je n’ai pas d’adresse de psychologue connaisseur du surdouement ds le coin, mais je peux vous conseiller de prendre contact avec des asso telles que l’ANPEIP ou l’AFEP (tél. à leur antenne de région toulousaine). Elles tiennent (gratuitement) à disposition une liste de psy recommandés par l’une & l’autre.
      Cela vous permettra certainement de trouver un vrai psychologue, qui soit digne de ce nom !

      • Bzzz dit :

        Attention toutefois aux psy recommandés par ces associations : Quand mon fils avait 3 ans, vu qu’il avait beaucoup de points communs avec sa grande soeur, testée à 149, nous n’avons pas voulu passer à côté du surdouement sans toutefois vouloir y consacrer 300€. Nous avons donc pris RV avec une psy recommandée par ces assoc qui faisait passer un bilan en 2h et pour 100€. Elle est arrivée en retard, l’a pris de haut sans aucune empathie, n’a que très peu discuté avec nous, puis immédiatement après nous a donné un bilan plus que sommaire avec un résultat à 90. Il a aujourd’hui 10 ans, et ses capacités non « standard » crèvent les yeux à tous ceux qui le connaissent. Mais maintenant, je préfère consacrer le prix d’un test à l’achat d’une clarinette dont il veut apprendre à jouer, plutôt qu’à un test qui ne lui/nous servira plus à rien puisqu’en CM2 il est trop tard pour sauter une classe. Il se nourrira en dehors de l’école, avec la musique, à laquelle il consacre déjà beaucoup de temps, et sa passion de la mécanique en général et des transports par câble en particulier.

        • Zebrounet dit :

          Oui ! je l’ai svt écrit dans différents articles : attention à certains psy figurant sur les listes des asso comme l’ANPEIP ou l’AFEP :( Ils font théoriquement l’objet de bons retours… mais il m’est arrivé un certain nbre de fois d’avoir des témoignages de famille mécontentes, ayant été comme vous traitées avec peu d’égard, &/ou ayant eu un bilan plutôt bâclé :-o
          Là encore, il faut rester méfiant. Je crois que le bouche à oreille est encore la meilleure manière d’avoir une idée du psy que l’on envisage de consulter (& aujourd’hui avec internet, il est bcp + simple de demander ce genre de renseignements sur des forums par ex.) :up:

  6. Cachuète dit :

    Bonsoir,
    Zèbre détecté à 24 ans, (j’en ai 37), par une psy spécialisée, je n’ai jamais obtenu autre chose qu’un score et un diagnostic(THPI): compte rendu inexistant. J’ai accompli avec elle un excellent boulot durant deux ans mais ai fini par claquer la porte par manque d’explications sur le HP. S’en est suivie une errance de psychiatres en psychologues, en passant par des psychothérapeuthes pour finir chez un psychanaliste qui considérait le HQI comme un mécanisme de défense et donc a inlassablement oeuvré à détruire mes spécificités. Quand je m’en suis aperçue, j’ai de nouveau claqué la porte et suis retournée voir celle qui m’avait testée car au bout du compte elle seule pouvait m’aider car je me sentais lobotomisée.
    Toujours pas de compte rendu mais une avancée colossale en une heure seulement.
    Nous avons alors parlé de ma cacahuète d’amour, 5 ans et demi à l’époque, qu’elle m’a invitée à faire tester d’urgence en vue d’un saut de grande section de maternelle car elle savait déjà lire.
    Elle m’a alors orientée vers sa plus proche collaboratrice car elle-même ne prenait plus de nouveaux patients malgré mes supplications.
    RDV a été pris (65€), ma fille était super contente de passer les tests (que je lui avais présentés comme des jeux) et nous voilà dans le cabinet. Là grand jeu, présentation du protocole, explications diverses, mises en confiance variées bref la TOTALE!!!!! Mais tout de même un bémol: revenez quand elle aura 6 ans (soit 3 semaines plus tard) car on ne peut pas passer le WISC avant. (no comment)
    Nouveau RDV (65 €) pour rencontrer la psy chargée de procéder au test.
    Préentations faites puis rdv pour le grand jour!!!!
    Ma fille a passé le test (WISC IV) (250 €) et Merci au revoir.
    Nouveau RDV pour la restitution (65€), avec la psy du premier rdv et là nous avons vécu un grand moment: score non significatif car ma fille était trop stressée et s’est trop mis la pression!!!! Il me semblait pourtant que la psy était censée l’aider à se rassurer mais bon… S’en est suivi un brillant exposé en trois parties se résumant ainsi:
    1/ votre fille est angoissée
    2/ votre fille est hyper anxieuse
    3/votre fille a peur de l’échec
    Conclusion: elle est intelligente mais tellement inquiète!!!
    Bref: de grandes révélations!!!!
    Au passage, présentation de la courbe de Gauss en insistant bien qu’à partir de 130 on parlait de surdoué (pas facile à vivre) et au delà de 145 de handicap (me voilà handicapée maintenant)!
    Quand elle m’a congédiée, j’ai quand même posé la question qui tue: « Est elle surdouée ou non??? »
    La réponse fut digne d’un bêtisier: « Quelle importance Madame???? »
    Je n’ai pas voulu exploser devant ma fille déjà catastrophée de n’avoir pas répondu bon partout. Il a fallu que ce soit moi qui lui explique que c’était parfaitement normal puisque ce test s’adressait aussi à des ados et que le nombre de questions auxquelles elle avait pu répondre était lié à son âge et non à ses capacités ou à sa valeur.

    J’ai eu un très beau bilan à la fin duquel il est écrit: « Possède une grande intelligence qui lui permettra de poursuivre une scolarité puis une vie sociale et professionnelle très épanouissante »
    Intéressant comme pronostic pour un zèbre potentiel!!!

    BILAN des opérations:
    Ma fille passe au CP n septembre: elle lit couremment, écrit sans trop de fautes en attaché, maîtrise les additions et quasiment les soutractions (je n’y suis pour rien puisque contre la surstimulation).
    Elle est hypersensible et n’exprime ses émotuions qu’au travers d’explosions de larmes et de colères.
    Elle s’ennuie à l’école.
    Elle ne peut plus repasser de tests avant 1 an (tests indispensables à la dérogation nécessaire pour sa présence en classe double CP CE1)
    Le tout pour la modique somme de 445€…
    Qui dit mieux?????

    • Zebrounet dit :

      Je dirais brièvement qu’un psy QUI SE DIT spécialisé (c’est important, le « qui se dit » :oops: ) n’est pas forcément connaisseur ni compétent (ou honnête) ! :(

      Votre témoignage est bien triste, mais je tiens à souligner qu’il ne faut pas imaginer que tous les psy se disant spécialisés sont à mettre dans le même panier.
      Le problème est que depuis quelques années, il y a eu de nbreux bouquins, de nbreuses émissions TV & radio sur le sujet du surdouement. Et certains psychologue y voient là la possibilité d’en faire un business très lucratif, sans nourrir un quelconque réel intérêt pour les sujets à haut potentiel intellectuel :down:
      Vous êtes tombée sur ce type de psychologue & c’est dramatique. Se dire spécialisé ne suffit pas, & ce que vous rapportez à propos du manque de compte-rendu le démontre très bien : ce n’était PAS un psychologue connaisseur :!: 8-O

      Ceci dit, sachez qu’à aucun moment l’école ne peut exiger un bilan psychométrique pour placer une petite fille déjà lectrice en CP/CE1. Même pour un 1er saut de classe, il n’est pas exigé d’avoir un HQI ou d’avoir subi des test de QI.
      Je vous conseille de prendre contact avec le référent précocité de votre académie (il y en a obligatoirement un !). Vous aurez sans problème ses coordonnées par l’inspection académique & il (elle) pourra faire avancer la situation :)

      • commeunpoissondanslair dit :

        Un grand merci tout d’abord pour ce site, si riche. Mère d’un très jeune adulte possiblement surdoué et actuellement en grande souffrance, je regrette toutefois qu’aucun nom ou organisme précis ne soit cité, ou ne puisse l’être. Consciente des dégâts que peuvent occasionner les ratés au niveau du choix du psy, je cherche justement à éviter les écueils décrits dans le post. Le centre Cogitoz de Marseille renvoie-t-il, à votre connaissance, de bons échos?

    • Eric TURON-LAGOT dit :

      Bonjour Cahuète,
      Je connais bien le lieu de passation que vous décrivez… Je tiens à préciser une chose que trouve assez singulière et qui revient de plusieurs patients que j’ai rencontrés : le psychologue qui fait passer le bilan n’a aucune raison d’être différent de celui qui réalise l’entretien préalable…
      -Bonjour Docteur..
      -Bonjour Madame, qu’est-ce qui vous amène ?
      -(explications)
      -Bon, et bien vous allez aller voir mon confrère pour qu’il vous ausculte et vous reviendrez me voir pour que je pose le diagnostic…

      L’anamnèse, la prise de contact relationnel doivent être faits par la même personne. Oui, je sais : certains centres laissent entendre que c’est pour « garantir une neutralité, ne pas entacher la passation de biais qui fausseraient tout ! » Evidemment, cet argument n’a aucune consistance, aucune valeur scientifique et aucun psychologue en hôpital ou en libéral ne procède ainsi, dans aucun pays d’ailleurs.
      Je suis évidemment d’accord avec Zebrounet qui vous répond en disant qu’il est assez facile de se déclarer « spécialiste des EIP » puisque c’est essentiellement une auto proclamation.. Et aux prix que vous évoquez (qui ne sont pas les miens) je comprends que la tentation soit grande de faire de l’à peu près hors de prix…

      • Rainbow dit :

        Je trouve Mr Turon-Lagot que vous faîte un procès d’intention aux centres cogito’z et que vous mettez en avant vos tarifs (sans toutefois les donner) de façon fort peu confraternelle et à la manière d’un comparatif de prix de super marché glissé dans la boite aux lettres.
        Oui chez cogito’z, le bilan et la restitution ne sont pas forcément faits par la même personne, mais ils sont cohérents et professionnels. On vous reçoit de prime abord pendant une heure, puis la passation proprement dite dure entre 3 et 6 heures en plusieurs séances en fonction de l’enfant puis on vous restitue le bilan pendant une heure.
        Les prix sont pour ma part dans la moyenne de ce que j’ai pu observer chez d’autres psychologues non « autoproclamés » spécialistes EiP. Le contact chez cogito’z est peut-être plus froid et détaché que chez d’autres professionnels qui sont plus cordiaux, mais les bilans sont professionnels et c’est ce qui compte.
        Pour ma part, j’ai trouvé meilleur accueil chez un autre psy, plus chaleureux et plus cordial, mais ce n’est pas vraiment différent du relatif anonymat qui règne dans un grand hopital au regard du contact bienveillant d’un médecin de village ou de quartier…
        Alors oui vous êtes moins cher et plus sympa que la grosse usine à EIP qui a pignon sur rue, et vous faites tout tout seul de A à Z comme un artisan, mais vous ne faîtes pas avancer la cause des EIP en incitant à la défiance la patientèle désemparée qui cherche un psy connaisseur. Ce n’est pas en cassant le grand spécialiste « autoproclamé » que l’on rassure une maman qui cherche vers qui se tourner. Il faut avoir l’honnèteté de reconnaître les mérites des centres cogito’z: au moins ils existent, ils sont bien visibles pour tout un pan de la patientèle qui n’est pas versée dans l’art de la psychologie. Les bilans sont honnêtes et professionnels et les tarifs dans la moyenne sans excès délirants. Oui chez cogito’z on vous propose des stages de relaxation ou d’organisation scolaire, mais vous n’êtes pas obligés de vous y inscrire.
        Heureusement que de tels centre existent aussi pour mettre en avant les EIP auprès de la presse, des radios et des TV et ce depuis plusieurs années, faisant ainsi progresser les mentalités dans la population et notamment l’éducation nationale. CELA cher Mr, fait avancer la cause des EIP, et fait aussi avancer votre profession bien plus que les pitoyables CMP et leurs « psychologues » qui nient souvent toute idée de surdoument ou ne sont pas capables de les détecter. Il vaudrait mieux pointer du doigt ceux qui font mal leur boulot, avec d’anciens tests n’ayant plus cours par exemple, plutôt que de critiquer des confrères compétents sur leurs prix et leurs méthodes au risque d’égarer plus encore les parents qui sont dans le doute.

  7. Manu dit :

    Bonjour, Papa d’un enfant potentiel suspecté de zebritude, nous avons été dans un centre CMP pour notre fille de bientôt 4 ans mais les séances n’ont pas été très concluantes.
    Nous aimerions consulter un spécialiste pour avoir une évaluation mais comme en trouver un ? Nous habitons près de Rennes.
    Existe-t-il un réseau, un site référençant les psys spécialisés dans la zébritude ?

    • mapy dit :

      Bonsoir,
      Peut être pourriez vous vous rapprocher des associations comme l’anpeip ou afep. Je pense qu’elles devraient pouvoir vous donner des adresses de spécialiste.
      http://nouvsite.anpeip.org/
      http://www.afep.asso.fr/
      Bonne continuation

  8. Famille à rayures dit :

    Bonsoir, malheureusement même dans les associations spécialisées sur les zébrures comme Anpeip certains des psychologues proposés se disent spécialisés alors que c’est faux. Mon fils à été diagnostiqué par l’une de ces personnes à Nogent sur Marne (pourtant conseillée par ce même site) et voilà que sur son diagnostic elle lui colle des troubles de la concentration héréditaires et des pb visuo spatiaux. Bref elle m’envoie chez sa collègue du même cabinet la porte à côté, pour les troubles de la concentration. Celle ci détecte qu’effectivement mon zèbre se concentre peu sur les exercices très très simples et lents comme compter des coups de fusils.!maus par contre il se concentre comme seulement 5 pour cent de la pop quand il s’agit d’exercice compliqués rapides et où il faut compter des coups de fusils et retenir les noms d’animaux cités. Bref de simples symptômes explicables chez les zèbres par le manque de complexité (cf Jeanne siaud facchin). Le test m’a coûté 160e donc elle me dit il faut des séances de remédiation. Donc deux séances à 50 chaque au sortir desquelles elle m’annonce que tout est parfait. Donc je décide d’arrêter car inutiles évidemment et là elle m’apprend que pas de compte rendu d’un enfant sans pb de concentration car elle ne la vu que 2 fois. Bref trop bêtes je continue dans ce cabinet soit disant spécialisé dans l’orientation scolaire. La psy principale me conseil encore une fois de faire passer un test de niveau à mon fils par sa collègue donc je l’écoute d’autant qu’elle m’a appelé plusieurs fois pour m’imposer ce rendez vous. Arrivée au cabinet la psy de la concentretion (la voila polyvalente) fait passer en 20 min un test à mon fils. Elle me convoque et m’annonce qu’elle est inapte à faire passer un test de niveau et qu’elle lui a fait passer un test de concepts géré en haut en bas! La blague je lui donne 160 e pour un mensonge. Et là à aucun moment elle ne parle de troubles de concentrations chez mon fils et au contraire elle glorifie son attention sa rapidité et la justesse de ses réponse. Bref je me suis faite arnaquer par des psy à fric et elles se font passer pour des spécialistes de la précocité alors que rien du tout d’ailleurs elles n’ont aucune formation en la matière et je trouve honteux que de telles nullités soient en plus des cliniciennes et qu’elles inventent des troubles pour se faire de l’argent. Donc là mon fils va rencontrer Arielle adda en septembre pour remettre de l’ordre dans tout ça. Je déconseille donc à quiconque de prendre un psy sans avoir vérifier son pedigree et surtout ilfaut vérifier auprès éventuellement de gens qui les ont frequenté. Bref si vous êtes de ma ville en tout cas évitez ce centre car c’est dégoûtant de profiter de l’ignorance des gens pour se faire de l’argent! En tout cas une chose est sûre c’est que je remercie Arielle adda d’avoir pris le temps de m’écouter et d’avoir pris le temps de répondre à mes questions ( deux fois trente minutes). J’ai hâte qu’il la rencontre car elle pourra l’aider à accepter cette différence qui lui fait peur. Et pour info j’ai réussi à lui faire sauter son ce2 grâce à la commission d’appel.

  9. MILAZZO dit :

    Bonjour,
    Je suis bien contente d’être tombée sur votre site/blog, car perdue concencernant ma fille Natacha 17 ans,, déscolarisée depuis plus d’un an. Nous sommes allées à Marseille (Association ZEBRA) mais elle refuse d’aller jusque là-bas…
    Du coup je ne ferai pas non plus appel à la collègue de M. TERRASSIER, mais plutôt à Mme ADDA, peut être pourra t-elle mieux nous guider ?
    Natacha doit suivre des séances d’orthophonie (pb de vocabulaire ?)
    Je suis un peu désespérée de la voir toujours calfeutrée dans sa chambre et peinée de voir autant de capacités rester inutilisées (Mme SIAUD FACCHIN lui a conseillé de continuer ses études et non une formation, mais elle se considère comme une « m…e » et pas surdouée, tant elle a perdu toute estime d’elle-même, la démotivation et les problèmes familiaux aidant…
    Merci, je reviendrai « voir » ici pour de plus amples renseignements.
    Cordialement
    Une maman qui va baisser les bras, je suis seule à gérer tout ça.
    Anne-Marie

    • Annie dit :

      Bonjour,
      Juste un petit mot pour vous souhaiter bien du courage et surtout ne baissez pas les bras (plus facile à dire qu’à faire….)
      Nous avons aussi un ado de 16 ans testé zèbre il y a 6 mois, ce qui fut pour nous « un choc » (on se demande encore pourquoi et comment personne ne l’a remarqué plus tôt…)
      L’école est quotidiennement source de dispute entre nous car ses professeurs le sentent capable de mieux mais lui ne s’en donne pas les moyens et nous n’arrivons pas à le motiver.
      Même si nous savons maintenant que son fonctionnement est particulier, il n’est pas toujours facile de rester zen face à un ado qui ne veut pas entendre raison.
      Bon courage

  10. Gribouille dit :

    Bonjour,

    Je cherche un bon psychologue dans la région Touraine… Il faut que ma fille soit vue.
    Est-ce que quelqu’un a des coordonnées ??? MERCI !

  11. Garcia dit :

    Comment trouver un psy vraiment connaisseur ?

    • CarolienW dit :

      Bonjour,

      Je suggère pour la recherche de la bonne personne:
      – Les pointures nationales: JC.Terrassier sur Nice, A.Adda sur Paris, Cogito’Z sur Marseille/Avignon/Paris.
      – le bouche à oreille par les gens qui connaissent bien le sujet et qui ont déjà rencontré le dit-py.
      Mais éviter , comme on peut le faire pour un médecin généraliste d’y aller au hasard ou de potasser les pages jaunes.
      Perso, j’ai été testée à Cogito Marseille: 3 entretiens, 3 personnes différentes, pas top.Pas loin de 500 €.
      Par contre, je recommande vivement JC Terrassier qui a diagnostiqué mon fils (230€ au total) . Il est juste  » formidable », parfaitement en phase. Je le suspecte d’ailleurs d’être lui aussi zébré.

      • A. Zebrounet dit :

        « Je le suspecte d’ailleurs d’être lui aussi zébré »
        C’est seulement une suspicion ? ;)

        Je plaisante, car oui, bien sûr qu’il est HPI :up:
        Il ne s’en est jamais caché du reste, étant mensan !

  12. Sam dit :

    C’est terrible ! J’ai eu le même problème avec mon fils qui avait alors 8 ans !
    Depuis, c’est encore pire pour lui et pour moi…
    Je n’ose plus l’emmener voir qui que ce soit…
    Et du coup, j’ai moi même renoncé à me faire tester…
    Entre la peur (d’avoir affaire à une incompétente et celle du résultat) et le coût global (nous sommes 6 à avoir besoin de ce test…) hé bien nous sommes assez mal emmanchés…
    C’est tellement important pourtant !

  13. Philomene dit :

    Bonjour,

    Tous vos témoignages semblent faire échos à la situation de mon fils de huit ans.
    Je cherche donc un psy clinicien dans le NORD PAS DE CALAIS pour lui faire passer le test.
    Je précise que d’après vos témoignages mitigés sur les compétences de ceux recommandés par l’APEP et l’ANPEIP, je recherche des noms de professionnels ayant un bon retour réel et une compétence reconnue.
    D’après une grande spécialiste francaise (..) que j’ai contactée il n’y a rien de mieux que le bouche à oreille, mais elle n’a aucun nom à me communiquer dans ma région.

    Un grand Merci pour votre aide

    • chti dit :

      Philomène, le Nord pas de calais ? nous en souffrons aussi, région sinistrée au niveau qi, il n’y a personne de compétent. L’intelligence est une tare ici.

      • Gefriz dit :

        Bonjour,

        Je suis aussi des « hauts de france » :)
        je cherche un psy pour passer le test adulte.
        Auriez-vous une ou des adresses?
        Cordialement

        • Lénou dit :

          Bonjour Gefriz,

          pour passer le test, vous pouvez vous adresser à Happy Haut Potentiel.
          Mon fils y a passé le WISC-IV avec Camille Specq, que je vous recommande. Ils ont un site internet sur lequel vous pouvez prendre rendez-vous en ligne.
          Les locaux de Happy Haut Potentiel se situent à Wasquehal.
          Cordialement

        • Cécile F dit :

          Mme Emeline Verschueren à Valenciennes est tout à fait compétente, connaisseuse et sympa ;-)

  14. Mirco dit :

    Douance, n’est pas synonyme d’intelligence.
    Le QI n’est qu’un score qui oriente un diagnostic. Il est d’ailleurs à nuancer par mille précautions : syndrome dépressif, fatigue, irritabilité, motivation, entraînement aux tests, etc…

    Ca n’a pas de valeur en soi, c’est juste une donnée chiffrée.
    Trop de « psys » ayant orientation « généraliste », « scolaire » ou « développemental » et même des « neuropsychologues » abordent la question sous l’angle « technique », j’oserais dire : mécanique…

    Or, il est important de prendre en compte le fonctionnement cognitif d’une personne.
    Et sur celui du monde qui l’entoure ! Sa famille, ses amis, l’école, le travail, la société.
    Et de se questionner à savoir ce qu’on fait de ça ? Car cela peut être une vraie souffrance, un handicap, au quotidien.

    C’est un très bon neuropsychologue qui m’a appris tout ça et qui m’a pris en charge.
    Il m’a fait passé un entretien clinique de plus d’une heure, avant de me « tester ». Moi qui pensais tomber sur un type froid, en blouse blanche, caché derrière ses courbes, ses tests, ses chiffres, sa froideur et son langage pro… Tout faux !
    Il m’a écouté.
    Il m’a orienté.
    Il m’a fait m’exprimer et sortir des choses enfouies.
    Il a mis un mot sur un mal-être.
    Depuis, je revis !

    Il est patient et humain.
    Jeune, dynamique, volontaire, doux.
    Perspicace et vigilant.
    Il sait imposer son point de vue et l’expliquer avec tact et douceur, dans des mots simples et compréhensibles.
    Il remet un compte rendu verbal et l’explique, mais il remet un compte rendu écrit et détaillé par mail ou par courrier : au choix. Il peut même l’envoyer au médecin si c’était prescrit et si le patient est d’accord…

    J’ai personnellement attendu le bilan environ 15 jours, justement pour que l’ensemble soit digéré, relu et validé par le praticien, mais la synthèse m’avait été donnée à l’oral auparavant…

    Il pratique sur Grenoble et commence à se faire une bonne réputation !
    Ses tarifs me paraissent abordables par rapport aux 5 praticiens que j’ai contacté auparavant (certains facturent à l’heure et ne donne pas l’approximation, d’autres occultent la question, d’autres pratiquaient carrément le double !). Bien sûr, ça reste un coût élevé. Mais il faut voir le boulot que c’est : des heures de passation de test, de l’entretien, de la restitution, de l’accompagnement. Si je fais un ratio… il doit moins être payé à l’heure qu’un gars au R.S.A. !
    Je crois savoir qu’il se déplace dans la grande région, moyennant une participation kilométrique.
    Il s’occupe des enfants, des ados, des adultes et des personnes âgées.
    Fais de la rééducation, aussi…

    Si certains sont intéressés.
    Contactez-moi !

    • Plume dit :

      Bonjour Mirco,

      Votre témoignage m’a intéressée. Pourriez-vous me communiquer les coordonnées de ce neuropsychologue ? Vous pouvez me joindre à cette adresse : plume12[at]laposte[point]net

      Merci beaucoup par avance.

    • André MULLER dit :

      Bonjour Mirco,
      Votre témoignage m’intéresse beaucoup. En complément de ce que vous nous avez partagé de votre expérience, sauriez-vous depuis combien d’années ce neuropsychologue accompagne des adultes à haut potentiel ? Et pourriez-vous me communiquer ses coordonnées ?
      Merci par avance
      André

    • Anne-Marie dit :

      Bonjour Mirco
      je suis à la recherhce d’un personne de confiance sur Grenoble pour ma fille de presque 17 ans. Pouvez vous me faire passer le nom de la personne quie vous avez rencontrée?
      Avec mes remerciements, bonne journée

    • Licorne dit :

      Bonjour Mirco,
      Pourriez-vous m’indiquer les coordonnées de ce neuropsychologue sur Grenoble s’il vous plait ? merci beaucoup…
      Licorne

    • Bonjour
      je serais ravie de disposer d’une adresse sur Grenoble.
      Actuellement, les professionnels qui entourent ma fille depuis quelques années n’ont pas une très bonne connaissance du HP et je pense (depuis qu’elle a été testée il y a 6 mois) que ses troubles nécessiteraient une prise en charge par cet angle et surtout il serait indispensable qu’on lui explique son  »fonctionnement » particulier.
      Merci à vous pour ce partage d’info

    • emma_2a dit :

      Bonjour Mirco,
      Découverte de la notion et présomption de zébrures chez mon fils de 16 ans!
      Je suis un peu perdue pour le moment, mais une adresse intéressante dans une ville accessible pour nous ne se refuse pas: pouvez-vous me communiquer les coordonnées de ce neuropsychologue ?
      Merci
      Emmanuelle

    • zebramama dit :

      Bonjour!
      Je cherche vainement quelqu’un sur Grenoble pour accompagner mon zèbre n°2, qui va de mal en pis depuis notre déménagement… Nous ne sommes pas loin de la phobie scolaire. Mais nous avions eu une expérience bien malheureuse il y a 4 ans, en allant « au hasard » chez un professionnel, du coup, plus de hasard aujourd’hui! Je cherche une adresse où le terme précocité ne fera pas peur… Mon loulou va très mal, je ne sais plus vers qui me tourner… Merci!!!

    • Enozama dit :

      Bonjour,

      Comme les autres j’aimerais beaucoup les coordonnées enozama(at)hotmail(point)com
      Cordialement
      Merci

    • CielBleu dit :

      Bonjour Mirco,

      Je suis l’heureuse maman de 3 zèbres et je cherche vainement un neuropsychologue sur Grenoble.
      Pourriez-vous m’indiquer ses coordonnées ?

      Un grand merci par avance !

    • wendy dit :

      bonjour,
      pourriez vous me donner le nom de ce psychologue svp, je serais très intéressée.
      merci d’avance
      cordialement

    • jagut dit :

      Bonjour
      pourriez vous m indiquer les coordonnees du neuropsychologue sur grenoble ?
      merci

    • Jima dit :

      Bonjour Mirco,
      Je cherche moi aussi une adresse sur Grenoble. mon mail : dariacmoi(at)hotmail.com
      d’avance merci !

      ps : il y a une Lili Lulu en fin de page qui vous a répondu aussi :)

    • Sand dit :

      Bonjour serait-il possible d’avoir les coordonées de ce praticien sur grenoble mon mail nicketsand@gmail.com
      Merci d’avance

    • Djulattitude dit :

      Bonjour,

      Je suis également intéressée par le contact. Merci d’avance !

    • alp dit :

      Bonjour,
      Pourriez-vous m’indiquer les coordonnées de cette personne à Grenoble ?
      Je vous en remercie par avance !

    • caroline dit :

      Bonjour,
      Pourriez-vous me communiquer le nom de ce spécialiste sur Grenoble ?
      Ne pas rencontrer les bonnes personnes fait perdre beaucoup de temps….2 ans déjà que l’on nous envoie d’un spécialiste à un autre..
      Un grand merci d’avance…

    • Ianek dit :

      Bonjour

      Pouvez vous me communiquer les coordonnées de ce praticien sur Grenoble svp?
      Merci d avance

      • Akweh dit :

        Bonjour, je vous demanderais à mon tour les coordonnées de ce fameux practicien sur grenoble. Je cherche quelqu’un de confiance.. merci

    • xavier dit :

      Bonjour,
      comme apparemment beaucoup de personnes ici, je vous serai très reconnaissant si vous pouviez me transmettre les coordonnées de ce praticien!
      D’avance merci!

    • Julie dit :

      Bonjour,
      Vivant sur Grenoble je suis à la recherche d’une personne compétente pour guider/aider le zèbre que suis.
      Pourriez vous me donner les coordonnées de cet personne qui vous a autant aider.
      merci par avance.

    • Reseda dit :

      Bonjour,
      je souhaite moi aussi avoir les coordonnées de ce psychologue à Grenoble.

      Merci d’avance.

    • Elisabeth dit :

      Bonjour Mirco

      Je suis moi aussi désespérément à la recherche d’un psychologue compétent à Grenoble pour mon fils de 6 ans. Je vous serais très reconnaissante de m’indiquer les coordonnée de ce neuropsychologue, à l’adresse suivante: eliparz@hotmail.com

      Un grand merci!

    • MOMOGRE dit :

      bonjour je suis intéressée par le nom de votre psy, j’habite sur Grenoble. merci pour votre réponse

    • Parchemine dit :

      Bonjour,
      Je souhaiterais avoir les coordonnées de ce praticien Grenoblois que vous recommandez.
      Vous remerciant,
      Elisa

    • Alain Meije dit :

      bonjour je suis intéressé par le nom de votre psychologue, j’habite sur Grenoble.
      Merci pour votre réponse

      • sylvie dit :

        Bonjour,

        Je suis également intéressée par le nom de ce psychologue exerçant sur Grenoble.
        En vous remerciant par avance. :)

    • Vanessa dit :

      Bonjour,

      Je ne sais pas si vous répondez toujours aux messages depuis le temps, ni si le praticien est toujours en activité dans le coin. Dans le doute… je vous serais reconnaissante si vous pouviez m’envoyer ses coordonnées.
      Cordialement,

      vangir@gmail.com

      • sylvie dit :

        bonjour,

        Pour l instant pas de réponse mais si j’en ai une je vous transmettrai ( avais pas vu que le 1er message datait de 2013!).
        cdlt

    • Ju dit :

      Bonjour,
      Heureuse de prendre contact avec d’autres zèbres Grenoblois, et très preneuse du nom de ce neuropsychologue…

      Merci d’avance !
      Ju (mail : ptitcho{at}free.fr)

      • sylvie dit :

        bonjour,

        Je n ai pas eu de réponse à ma demande. Si quelqu’un a l’adresse de ce « fameux » neuropsy grenoblois je suis toujours preneuse …. et je transmettrai bien sur!
        mail: anultex@wanadoo.fr

        Merci :)

        • Sarah dit :

          Bonjour,
          Je serai également intéressée par le nom de ce professionnel svp,
          Merci beaucoup !

        • zebraldine dit :

          Bonjour Sylvie!
          Avez-vous des nouvelles concernant les coordonnées du « super neuropsy grenoblois »? 3 petits zèbres, papa et maman vraisemblablement zébrés eux aussi, nous avons vraiment besoin d’aide en ce moment! Mais consulter au hasard, plus jamais!!! Alors nous cherchons désespérément une bonne adresse…
          Merci!

          • sylvie dit :

            Bonsoir,

            Non aucune nouvelle des coordonnées de ce « fameux » neuropsy grenoblois ….mais il faut dire que le 1er message publié au sujet de ce Mr date de 2013. Il va falloir se resoudre à trouver un autre professionnel sur Grenoble.

            Cordialement

            Sylvie

    • A. Zebrounet dit :

      En réponse aux ts nbreuses demandes qt aux coordonnées de ce fameux psy grenoblois, je tenais à signaler que j’ai tenté de contacter « Mirco », afin qu’il vous réponde… sans résultat :down:

      L’adresse email qu’il avait renseigné en laissant son commentaire me revient avec un message d’erreur permanente :(
      Alors Mirco, si vous repassez un jour par là, il serait sympa de donner le nom de ce psy à ts ces gens qui espèrent.

    • Janine dit :

      Je cherche moi un psychologue sur Grenoble pour mon fils qui actuellement a des difficultés d’apprentissage. Je ne sais plus quoi penser de sa façon de réfléchir. Merci d’avance

    • Mirco dit :

      Avec mes plus HUMBLES excuses à tous !
      J’ai honte de vous avoir oublié…
      Effectivement, ma boite mail ne marchait pas !
      Bref…

      Le professionnel en question s’appelle Samuel COUVERT du Centre Pluridis. Je ne pensais pas que l’on pouvait donner des noms, mais puisque d’autres le font…

      Je suis d’ailleurs tombé sur d’autres de ses patients au cours d’échanges et des présidents d’association qui ont conforté eux aussi mon experience et mon retour. Il commence à avoir un serieux réseau !

      N’hésitez pas à le contacter par téléphone : vous vous ferez votre avis très vite…
      A mon sens, le feeling est primordial dans notre démarche… la confiance doit s’installer… notre premier contact s’est fait ainsi. Il m’a donné envie de passer le cap après notre conversation telephonique et il a vraiment changé ma vie, croyez-moi !

  15. Zouzou dit :

    Bonsoir,

    Je suis un peu inquiète à la lecture de cet article! Mon fils de 6 ans a effectué les tests aujourd’hui et la psychologue, que je trouvée plutôt agréable et ouverte, a donne les résultats à la fin de l’entretien.
    Elle m’a dit que le bilan complet serait envoyé dans la semaine, mais je me pose des questions sur le résultat. Pourrait-il être fausse ? QI a prior de 146, résultats assez homogènes .
    J’avais lu des avis divergents à son sujet et j’avais appelé Arielle Ada pour lui demander son avis (les délais de RV avec elle étaient très longs). Elle m’avait plutôt rassurée mais je ne sais plus quoi penser. Nous venons de rentrer aujourd’hui dans ce monde tout nouveau pour nous et plein de questions nous assaillent.
    Je vais lire attentivement votre blog qui me sera d’une grande aide je pense…
    Merci de votre aide.

  16. Tesfany dit :

    Bonjour,

    Nouvellement débarquée sur la planète à rayures, je suis en quête éperdue de la perle rare qui saura à la fois faire preuve de professionnalisme et d’humanité pour le passage de ce fameux test de QI pour mon fils de 12 ans . J’habite en région toulousaine et un nom revient souvent dans les différentes pistes que j’ai suivies : il s’agit du Docteur Escribe (http://www.psyenfantsprecoces.fr/) à Toulouse.
    Le test de QI pour un enfant est facturé 250 euros. Je trouve ce prix un peu excessif même venant d’un spécialiste. J’aimerais m’assurer qu’il s’agit d’un bon choix de praticien avant de prendre rendez-vous et de débourser cette somme.
    Est-ce quelqu’un connait cette personne ? Qui d’autre contacter sur la région toulousaine ? Je sui prête à faire des kms bien sûr s’il le faut. Je veux simplement être sûre de mon choix.
    Je vous remercie de votre aide . Bravo pour ce blog, grande source d’énergie !

    Stéphanie

    • Aline dit :

      Salut, j’ai consulté Mme Escribe pour ma fille l’année dernière sur toulouse. Elle fait effectivement partie des spécialiste sur Toulouse. Elle est très bien et a l’air effectivement de maîtriser le sujet. Je ne l’ai pas trouvé très rassurante par contre quand elle fait le point sur tout ce qui pourrait tourner mal chez ton enfant mais au moins ça alerte sur ce qui peut se passer et sur les points de vigilance a mettre en place pour chaque petit zèbre. Elle a des avis tres tranches sur le systeme scolaire mais ne prone pas nécessairement les classes specialisees mais plutot l’enrichissement. Nous ne sommes pour l’instant jamais retourner la voir.

      • Justine dit :

        Très chère: plus de 700 euros. Elle semble avoir bien changé depuis … Elle est peut être compétente, mais le relationnel n’y est pas, ce qui n’est selon moi pas un gage de qualité. D’autre part, le dialogue ne m’a pas paru sain. J’ai renoncé a la consulter vu le tarif et l’absence de feeling.

  17. delphine dit :

    bonjour,
    je suis aussi à la recherche de la perle rare pour tester mon fils. Les délais avec A.A sont trèèès longs, malheureusement… Il a déjà été testé mais étant malade, la psy (pourtant afep) a demandé à ce qu’il soit retesté ( donc facture de 150 euros pour riennnn) . J’habite en regon parisienne. merci si vous avez des noms ou adresses.
    cdlt

    • electra76 dit :

      Bonjour Delphine,
      Peut-être peux tu essayer avec Monique de Kermadec? Sur son site tu peux même lui envoyer un email en lui expliquant ta démarche et pourquoi. Les délais sont longs mais pas aussi longs que ceux de A. A. Une de mes amies est passée par elle, très pro, très à l’écoute, certes « cher », mais elle avait économisé une année pour être certaine du diagnostic, qu’il soit positif ou pas, d’ailleurs. Et une de mes cousines y a fait tester son ado, en grande souffrance, très grande souffrance, et au-delà du diagnostic, encore une fois, une vraie écoute et de vraies pistes. Voilà.
      Bonne journée

  18. Mily dit :

    Bonjour.
    Ravie de decouvrir ce blog!!
    Maman d un petit garçon de 5 ans, nous nous sommes tournés vers une psy il y a quelque mois pour effectuer ce test. Tous les gens autour de nous nous conseillaient de le faire et nous répétait que Non ce qu il faisait n etait pas de son âge. Bref, lorsque nous la rencontrons et lui decrivons son comportement, d un seul coup tout nous semble cohérent et devient presque une evidence. Nous la revoyons pour les resultats, où elle nous lit son compte rendu. Et là surprise, en gros les tests presentent de grands écarts, il a des problemes de comprehension et de vocabulaire (alors qu elle nous disait au premier rendez vous exactement le contraire). Nous comprenons alors qu’il a répondu volontairement n importe quoi en jouant et a clairement joué avec elle. Donc en gros il est dans la moyenne basse en comprehension mais par contre à eu des resultats extremement bon en memoire. Et voilà….merci au revoir.
    Ce test m aura coûté cher pour n avoir aucune reponse bien au contraire…
    J essaie de me rassurer en me disant que le CP arrive enfin et j espère que cela lui plaira. Il attend tellellement ca impatiemment….

  19. Ann dit :

    Bonjour,
    Je découvre aussi ce blog et je remercie son auteur ;)
    Je suis un peu perdue en fait ! Je souhaiterais faire diagnostiquer ma fille (qui a 4 ans) et en lisant tous les commentaires, je ne sais pas vraiment à qui m’adresser…. Nous habitons à Paris, peut-être avez-vous des conseils à nous donner ?
    J’avais pensé à Cogitoz… (suite à la lecture du livre de Jeanne Siaud-Facchin)
    Merci par avance :)
    Ann

    • Prudence dit :

      Bonjour Ann,

      Je vous déconseille fortement les centres Cogito’Z qui réclament des frais non justifiés car vous serez testés par des psychologues cliniciens qui souvent n’ont aucune spécialisation dans la douance. Cogito’Z est un centre consacré avant tout, aux troubles des apprentissages scolaires, et non à la douance.

      Je fus testée chez eux et les conclusions du bilan étaient plus que fantaisistes. Trop de patients se plaignent de Cogito’Z qui est aussi une grande entreprise commerciale qui cherche davantage à faire du profit qu’à venir en aide à des patients et familles en détresse.

      M. Adda reçoit beaucoup plus de commentaires positifs.

      Bon courage

    • rainbow dit :

      Cogitoz est très bien. Je le conseillerais à toute personne soucieuse de trouver une écoute attentive et adaptée à la douance, avec ou sans problème scolaire, surtout quand on n’a pas d’autre réelle alternative, car les psy « connaisseurs » ne courent pas forcément les rues de votre ville ou de votre village. Nous, nous avons trouvé un psy connaisseur que nous avons consulté par ailleurs, mais Cogitoz propose des stages ou des ateliers spécifiques aux précoces, comme la gestion de leur stress par exemple ou l’aide à l’orientation pour leur futures études que ne proposent pas d’autres professionnels.
      Je ne comprends pas pourquoi cet acharnement de certains qui décrivent l’endroit comme une « grande entreprise » à faire du fric. J’ai récemment inscrit mon zèbre à un atelier sur l’orientation car il est plein d’idées préconçues et de pseudo-certitudes sur l’après bac et la vie active. je pensais qu’en parler avec d’autres enfants de son âge et un psy spécialisé, lui apporterait une ouverture d’esprit qui lui fait défaut. J’ai envoyé le chèque, comme expliqué dans le bulletin d’inscription en même temps que l’inscription.
      Comme il n’y avait pas assez de participants, j’ai été contactée par téléphone pour me voir proposer un rendez-vous particulier pour mon fils, que j’ai accepté. À L’issue du premier entretien, on m’a rendu mon chèque que j’ai détruit et j’en ai rédigé un autre, d’un montant inférieur (durée inférieure à la durée initiale). Mon fils est ressorti confiant de cet échange avec la psychologue, il s’est senti compris et nous aussi d’ailleurs. Il est curieux de voir ce qui se passera au prochain rendez-vous.
      La psychologue nous en a proposé un pour les vacances suivantes pour se laisser le temps de compiler le dossier du zèbre que nous lui avons apporté avec ce qui a été dit pendant l’entretien et réfléchir à proposer des choses adaptées à notre zèbre la fois suivante.
      Pour info, le centre Cogitoz de Marseille, ne m’a pas semblé pas plus grand que le cabinet médical que je fréquente dans mon village. je n’ai pas tout visité, mais quand même…

      • Prudence dit :

        Bonjour Rainbow,

        Je ne sais pas qui se cache derrière votre identité, ni quelles sont vos intentions.

        Mais, si votre témoignage est honnête, estimez-vous heureuse, car vous faites partie des rares patients à être pleinement satisfaits des prestations offertes Cogito’Z…

        • erial dit :

          Bonsoir Prudence,
          je me permets de réagir à ce que je ressens comme une agression envers Rainbow, dont j’ai pu apprécier les interventions régulières ces dernières années. Cette mise en cause, est, je trouve, très désagréable, même en tant que simple lectrice… :(

          • Prudence dit :

            Bonjour erial,

            Je n’ai pas voulu être ni agressive, ni blessante. J’ai seulement lu tellement de témoignages accablants sur le traitement des patients par Cogito’Z, que je me suis permise d’exprimer ce que je pensais car je suis très sensible à la souffrance et aux droits des patients. Moi-même, j’ai vécu une expérience détestable avec ce centre. Je suis dans une situation précaire, les frais qu’ils me demandaient, étaient très élevés, mais je supposais qu’ils étaient justifiés. Et, j’en suis ressortie avec un fort sentiment d’escroquerie. Mme Siaud-Facchin semble peu s’intéresser à la situation de ses patients, mais davantage aux profits que ses centres peuvent réaliser .

            Peut-être que Rainbow jouit d’une belle situation financière, et qu’elle n’a pas à faire attention à chacune de ses dépenses. Et, à nouveau, je suis sincèrement heureuse pour Rainbow, si elle trouve pleine satisfaction dans ce centre.

            No hard feelings, comme on dit en anglais.

            • erial dit :

              Bonjour Prudence,
              en effet, le côté « vécu » et « à vif » se ressentait dans votre intervention.
              Je voulais simplement ajouter qu’il faut faire confiance aux lecteurs de ce blog : je suis persuadée qu’on se sert de ce qu’on lit pour nuancer et enrichir une opinion, mais je ne pense pas qu’on prenne un seul avis pour argent comptant!
              Bonne continuation à vous! :)

              • Prudence dit :

                Je suis d’accord. Merci de votre compréhension… Bien à vous.

              • Memepasmal! dit :

                Personne ne peut dire qui est derrière le lecteur,ni qui est l’auteur du post,,,,l’intervention de prudence est une bonne chose ,je n’ai moi meme pas pris cette intervention comme une agression,mais plutôt comme une alerte sur l’emballement que peuvent avoir certaine personne sur une situation qui lui est propre.
                Tout n’est pas tout blanc ou tout noir :-D
                Merci à Alexandra de nous donner la possibilité de réagir,témoigner sur notre propre parcours et ressenti.
                :)

  20. Marchal dit :

    Pour ajouter à tous ces commentaires, dont certains traduisent en effet des situations peu admissibles: psychologue clinicienne (ce qui signifie couvrir la totalité du « fonctionnement » psychologique), je me garde toujours de me présenter comme spécialiste des EIP, et me méfie de ce titre que certains s’octroient (psys, médecins, enseignants, etc). D’abord parce que s’informer sur la précocité nécessite de s’informer solidement sur le développement de la personnalité, intellectuel, affectif et social; ma question est toujours: quel est le poids du haut potentiel dans l’ennui, le décrochage et la phobie, dans la dépression ou les troubles du comportement, ou dans des passions « dévorantes » ou exclusives telles qu’on peut les rencontrer. Ensuite parce que l’approche et la compréhension du haut potentiel a pris assez récemment des dimensions nouvelles (le livre de Fabrice Bak en est une illustration), et s’inscrit dans une dynamique, dans une description vivante de l’intelligence, et une perception un peu plus claire de ce qui se passe dans la tête des zèbres. Pour nous, le QI a une importance autant qualitative que quantitative, mais il n’est qu’un outil parmi les autres; les chiffres donnés sont un indicateur pour faire des propositions, avancer des précautions à prendre, nommer des inquiétudes ou des débordements. Enfin, la motivation des collégiens, qui reste un sujet souvent douloureux, ne se traite pas en effet par des injonctions (c’est comme dire « secoue toi » à un dépressif…) mais dans la recherche des point forts et surtout des capacités de ressort, parfois tellement masquées par une perte d’estime de soi. Je ne sais si mon discours vous intéressera mais celà me faisait plaisir de réagir.

  21. Giulia dit :

    J’ai été testée à l’hôpital psychiatrique.
    Je suis tombée sur une psychologue qui n’était pas spécialiste de la douance certes, mais son analyse était très fine, très pertinente, et m’en a appris nettement plus qu’en 25 ans de thérapie ! (j’ai commencé à voir un psy à l’âge de 3 ans)
    Elle a également pris le temps de m’expliquer les limites du test de QI et les facteurs pouvant fausser le résultat.

    Pour compliquer le tableau, je suis atteinte de lésions cérébrales ayant provoqué un TDAH, TOP, troubles dys (dyscalculie, dysgraphie et dyspraxie), troubles sensoriels et surdité unilatérale.

    Ce test m’a été prescrit par un médecin généraliste (mon psy était en congé) et ne nous a rien coûté. FYI, un test de QI peut être fait dans un hôpital ou un CMP et est remboursé par la Sécurité Sociale s’il est effectué au sein d’une structure ou par un psychiatre (montant remboursé : 69,12€, source : CCAM 34).

    Mon expérience de passation du test avec une psychologue non spécialisée, qui plus est à l’hôpital, a été très positive.
    Je n’ai que rarement eu de bonnes expériences avec des psys très spécialisés parce qu’ils se focalisaient tellement sur leur spécialité qu’ils perdaient de vue tout le reste. Après, j’ai rencontré quelques bons psys spécialisés qui tenaient compte de l’ensemble, mais c’était rare.

    Mon opinion, qui vaut ce qu’elle vaut, est qu’il vaut mieux passer des tests avec un psy qui a une vision globale. Et il est tout à fait possible d’avoir une bonne expérience des tests avec un psychologue hospitalier, qui plus est étudiante ! :-)

  22. Mary dit :

    Bonjour,

    je cherche un pédopsychiatre sur Lyon pour ma fille de 19 mois.
    Elle souffre de trichotillomanie et d’insomnie d’endormissement.
    Son papa étant un EIP, nous nous interrogeons de plus en plus sur le fait qu’elle aussi pourrait l’être.
    Son papa ayant eu un parcours de vie difficile avec aucune prise en charge dans l’enfance et l’adolescence, nous voulons adopter le bon comportement pour notre fille.
    Ainsi, auriez vous des pédopsychiatre à me conseiller sur Lyon?
    Merci mille fois d’avance.

  23. Eric TURON-LAGOT dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je ne prends connaissance de votre post qu’aujourd’hui (trop de travail tue le travail ?) et si je suis révolté par cette énième plainte concernant les « spécialistes » du surdouement, je ne suis pas étonné. Je reçois de plus en plus de parents et d’adultes qui, ayant passé un bilan psychométrique (WISC ou WAIS) dans une grande enseigne, avec un psy « reconnu et médiatisé », se trouvent désappointés soit par l’accueil qui leur a été fait, soit par le contenu de l’analyse qui est faite.
    Cela confirme mon opinion depuis bientôt 20 ans que je travaille sur le sujet, que la question du surdouement n’est pas totalement maîtrisée par les psy français. L’un des soucis que pose la mauvaise formation (souvent l’auto-formation…) des psychologues à ces outils c’est que, ne lisant pas les travaux de recherche les plus à la pointe de ce qui se fait depuis 3 ans, ils restent sur des considérations désuètes, voire erronées, et ne peuvent apporter d’autres commentaires que « C’est difficile pour vous, il faut faire des efforts. ». Si ces échelles de mesure sont imparfaites, je le répète à longueur de posts, il faut redoubler de compétences pour éviter de passer à côté d’une hémiplégie qui fausse certains résultats (cela est arrivée à une consoeur qui n’a rien vu…), d’un trouble de la vision (un daltonien de 15 ans, jamais dépisté comme tel par les médecins et la psychologue qui a fait son bilan…), un autisme asperger passé inaperçu au WISC (alors que la clinique était manifeste). Sans être parfait moi-même, loin de là, je m’interroge encore sur ce qu’est le haut potentiel, et l’évaluation que l’on en fait dans le quotidien et chez les psy spécialisés. La condescendance et/ou la brutalité de certains « spécialistes » de la question du haut potentiel ou d’associations réputées aider les personnes concernées me scandalisent. Mais qui puis-je ?
    J’en profite pour dire qu’un récent reportage sur la question de l’intelligence m’a extrêmement désappointé quant à la cohérence des résultats d’un bilan et les commentaires qui en étaient faits…
    Un bilan WISC ou WAIS doit comporter TOUS les scores, y compris Mémoire des chiffres endroit – envers et ordre croissant pour la WAIS et l’analyse ne peut pas se satisfaire de dire qu’une note de 12 est « brillante », ni qu’un profil fort est « exceptionnel »…

  24. Rainbow dit :

    Je trouve Mr Turon-Lagot que vous faîte un procès d’intention aux centres cogito’z et que vous mettez en avant vos tarifs (sans toutefois les donner) de façon fort peu confraternelle et à la manière d’un comparatif de prix de super marché glissé dans la boite aux lettres.
    Oui chez cogito’z, le bilan et la restitution ne sont pas forcément faits par la même personne, mais ils sont cohérents et professionnels. On vous reçoit de prime abord pendant une heure, puis la passation proprement dite dure entre 3 et 6 heures en plusieurs séances en fonction de l’enfant puis on vous restitue le bilan pendant une heure.
    Les prix sont pour ma part dans la moyenne de ce que j’ai pu observer chez d’autres psychologues non « autoproclamés » spécialistes EiP. Le contact chez cogito’z est peut-être plus froid et détaché que chez d’autres professionnels qui sont plus cordiaux, mais les bilans sont professionnels et c’est ce qui compte.
    Pour ma part, j’ai trouvé meilleur accueil chez un autre psy, plus chaleureux et plus cordial, mais ce n’est pas vraiment différent du relatif anonymat qui règne dans un grand hopital au regard du contact bienveillant d’un médecin de village ou de quartier…
    Alors oui vous êtes moins cher et plus sympa que la grosse usine à EIP qui a pignon sur rue, et vous faites tout tout seul de A à Z comme un artisan, mais vous ne faîtes pas avancer la cause des EIP en incitant à la défiance la patientèle désemparée qui cherche un psy connaisseur. Ce n’est pas en cassant le grand spécialiste « autoproclamé » que l’on rassure une maman qui cherche vers qui se tourner. Il faut avoir l’honnèteté de reconnaître les mérites des centres cogito’z: au moins ils existent, ils sont bien visibles pour tout un pan de la patientèle qui n’est pas versée dans l’art de la psychologie. Les bilans sont honnêtes et professionnels et les tarifs dans la moyenne sans excès délirants. Oui chez cogito’z on vous propose des stages de relaxation ou d’organisation scolaire, mais vous n’êtes pas obligés de vous y inscrire.
    Heureusement que de tels centre existent aussi pour mettre en avant les EIP auprès de la presse, des radios et des TV et ce depuis plusieurs années, faisant ainsi progresser les mentalités dans la population et notamment l’éducation nationale. CELA cher Mr, fait avancer la cause des EIP, et fait aussi avancer votre profession bien plus que les pitoyables CMP et leurs « psychologues » qui nient souvent toute idée de surdoument ou ne sont pas capables de les détecter. Il vaudrait mieux pointer du doigt ceux qui font mal leur boulot, avec d’anciens tests n’ayant plus cours par exemple, plutôt que de critiquer des confrères compétents sur leurs prix et leurs méthodes au risque d’égarer plus encore les parents qui sont dans le doute.

  25. Lili Lulu dit :

    Bonjour Mirco,

    Moi aussi, je suis intéressée par l’adresse de ce charmant spécialiste sur Grenoble! dois-je donner mon mail ici ??? Comment ça marche ?

    • Mirco dit :

      Il s’agit de Samuel Couvert. Centre Pluridis. Diplomé d’Angers et Chambéry : soit 2 des meilleures facs de Neuropsycho de France !
      Je suis une vraie fouine… je m’informe toujours beaucoup quand je vais chez un « spécialiste » sur les « titres et diplômes obtenus »… ca évite les mauvaises surprises !

  26. Auzary dit :

    Je cherche sur Paris un psychiatre et ou psychanalyste qui prenne en compte la précocité de mon fils de 17 ans(déjà testé )pour tenter de l’aider à résoudre ses problèmes :incapacité à se rendre en cours,agressivité …

    • Marion C dit :

      Un conseil : fuyez les psychanalystes !!!
      Je ne connais personne à Paris, mais 2 psychologues exceptionnels (eux-mêmes à haut potentiel, ça aide !) dans l’Essonne, si cela peut vous convenir…

      • Sg dit :

        Bonjour,
        Pourriez-vous me communiquer les coordonnées des 2 psychologues que vous connaissez dans l’Essonne?
        Merci

      • Lomé dit :

        Bonjour, je serais aussi intéressée par ces 2 psychologues Essonniens. Pourriez-vous me communiquer leurs noms svp ?

      • Daao dit :

        Bonjour,
        Je suis également à la recherche d’un(e) psychologue capable de faire passer ces tests dans l’Essonne. Je suis très stressée à ce sujet, mes différentes demandes de renseignements auprès de ceux que j’ai contactés n’ont jamais abouti et je suis à vrai dire un peu désespérée. Je n’ose pas vraiment sauter le pas, encore moins chez un(e) inconnu(e) total(e). Trouver quelqu’un qui m’aura été recommandé (même si j’ai conscience que cela ne me conviendrait pas forcément pour autant) me rassurerait énormément. Si vous pouviez me communiquer les coordonnées de ceux que vous mentionnez en commentaire, je vous en serais extrêmement reconnaissante.
        D’avance, merci beaucoup

      • Vanessa dit :

        Bonsoir Marion C

        Cette conversation date un peu mais je me permets de vous demander si vous pourriez me communiquer les coordonnées de ces deux psychologues. Nous sommes dans l’Essonne et à la recherche d’un bon psy pour notre fille de 7 ans qui aurait besoin d’un accompagnement de toute urgence
        Merci d’avance pour vos conseils

      • Jérôme dit :

        Bonjour Marion,
        Je suis également intéressé de récupérer les coordonnées des 2 psychologues dans l’Essonne.
        Merci d’avance

      • Lola H dit :

        Bonjour.
        Je suis aussi très intéressée par les coordonnées des deux psychologues de l’Essonne pour accompagner mon fils de 7 ans, hp, présentant une incapacité à contrôler ses émotions notamment la colère, ce qui génère des problèmes à l’école.
        Je vous remercie d’avance.
        Cordialement.

        • Cecile dit :

          Bonjour,
          Je suis en pleine interrogation concernant mes deux enfants, et en recherche d’une aide et d’une personne à qui ils pourraient parler, spécialisée dans l’HP.. J’habite dans l’Essonne, et je vois que certains d’entre vous auraient les coordonnées de psychologues à recommander.. Je serais preneuse si cela est possible de ces coordonnées.. Merci par avance.

          • Marion C dit :

            Ouh lala, je n’étais pas venue voir les posts depuis longtemps… désolée pour tous ceux qui me demandaient les coordonnées de psys dans l’Essonne ! Pour ceux que cela intéresserait toujours, donnez-moi votre adresse mail et je vous enverrai leurs coordonnées (je ne veux pas donner de noms ici dans l’accord des intéressés :-D )

            • Marion C dit :

              *sans l’accord

              • Cecile dit :

                Bonjour Marion,
                Voici mon adresse mail (je suis obligée de la mettre sur la liste..)
                cch2412@yahoo.fr
                Merci beaucoup par avance..
                Bonne journée
                Cécile

              • dolant dit :

                Bonjour Marion,
                Je suis également intéressée par les coordonnées des 2 psychologues de l’Essonne que vous recommandez. michele.dolant@laposte.net
                Merci d’avance
                Michèle

            • Jérôme dit :

              Bonjour Marion
              Voici mon adresse mail : jec3891@gmail.com
              Un grand merci par avance.
              Cordialement
              Jérôme

            • Vanessa dit :

              Bonjour Marion , mon adresse mail est vanessa_maignant@yahoo.fr
              Merci d’avance !

            • brigitte dit :

              bonsoir
              pouvez vous me communiquer les coordonnées des 2 psys dont vous parlez sur le blog?
              J’habite en essonne et je désespère de trouver quelqu’un de confiance
              merci infiniment

              • Marion C dit :

                Bonjour Brigitte,
                Comme dit plus haut, donnez-moi votre adresse mail et je vous communiquerai ces coordonnée !

                • fLo dit :

                  bonsoir Marion,
                  je suis également intéressée par ces coordonnées.
                  mon adresse : matmatbis@yahoo.fr
                  merci encore

                • Linda dit :

                  Bonjour Marion,

                  Je sais que ce post est ancien mais vous serait-il possible de me communiquer les noms des deux psychologues se trouvant dans le 91 ?

                  Voici mon adresse mail linda.hamadi@gmail.com

                  Merci d’avance pour votre retour.

                  Linda

                • Marguerite1801 dit :

                  Bonjour Marion,
                  Pourriez-vous me communiquer les coordonnées des des psychologuees que vous recommandez dans l’Essonne (marguerite1801@laposte.net)?
                  Un tout grand merci.
                  Bien cordialement,

  27. Flo dit :

    Ma fille de 20 ans a été diagnostiquée précoce à l’âge de 14 ans. Actuellement elle ne va pas bien et aurait besoin d’un soutien psychologique. A l’heure actuelle, elle vit sur Lyon. Je suis donc à la recherche d’un spécialiste sur cette ville qui puisse l’accompagner de manière efficace tout en tenant compte de ses spécificités. Suite à la lecture de votre blog, je me suis rendue compte combien le bouche à oreille est important. Aussi, face à son mal-être actuel, il est essentiel pour moi de trouver le bon spécialiste tout de suite.

    • Nawal dit :

      Bonsoir Flo , à Lyon , il y a un psy très connu , entre autres , de par son excellent ouvrage ( Alexandra en a parlé dans ce blog )  » La précocité dans tous ses états  » donc le cabinet Bak et sinon il y a un centre  » « psyrene « qui je crois est très bien , dirigé par Fanny Nusbaum , qui collabore parfois avec le dc Revol , j’espère que cela aidera votre fille car en effet c’est important d’être bien dirigé . Ceci étant , je ne les connais que par réputation ! Bonne soirée

  28. jojo dit :

    Bonjour,
    Je suis à la recherche d’un psychologue qui détecterait les adultes à haut potentiel dans la région Bretagne. J’ai contacté l’anpeip qui va normalement me recommander des professionnels. Mais en lisant les commentaires sur cet article je vois que certaines personnes ont été déçues par les psychologues recommandés par les associations. Quelqu’un aurait-il un contact à me recommander dans ma région ?
    Merci d’avance !

    • lela dit :

      Bonjour, Jojo, je connais une psychologue à Rennes qui fait passer des tests et des bilans pour adultes. Ça se trouve sur un bateau sur la vilaine dans le centre de Rennes (cabinet-péniche de psychologues Sophie Maillard et Amélie Marchand)

  29. Tesrathilde dit :

    Je n’ai pas de réponse pour les personnes cherchant ici des psys spé sur telle ou telle région.
    Est-ce que quelqu’un aurait des pistes sur la région Lorraine pour les adultes ?…
    Je retiens tout de même le commentaire de Giulia que je trouve très rassurant ! :)

  30. Ghislaine Lacote dit :

    Bonjour,
    J’ai moi aussi besoin de ce contact à Grenoble, pour confirmer le diagnostic pour ma fille de 19 ans, qui va mal…. il y a donc urgence. MERCI beaucoup !

  31. lcfd dit :

    bonjour
    nous aurions aussi besoin rapidement de contacts de professionnels sur Grenoble pour mon fils
    merci

  32. azerty dit :

    Pourriez-vous me donner l’adresse du psychologue sur Grenoble ?
    Merci.

  33. jp dit :

    Bonjour,
    Je viens de passer le test à Grenoble (centre Pluridis) et plutôt satisfait.
    Une heure d’entretien, 2 heures de tests et premier bilan oral à la fin. J’attends maintenant le bilan écrit qui doit m’être envoyé d’ici 3 à 4 semaines.
    Le neuropsychologue est très bien, à l’écoute et met en confiance. Les tarifs sont dans la fourchette basse de ce que j’ai vu. Je ne sais pas si c’est celui dont parle Micro mais par recoupement c’est celui qui s’en rapproche le plus sur Grenoble d’après mes recherches.
    Niveau premiers résultats, il m’a dit que le calcul ne serait pas possible car trop hétérogène (Icv 147, Irp 126, Imt 125 & Ivt 111) mais que le diagnostic de haut potentiel s’appliquait quand même, ce genre d’écarts pouvant s’expliquer. Avec le compte-rendu complet, ce sera déjà une base pour avancer.
    Pour infos, le neuropsychologue s’occupe des adultes (j’ai 35 ans) comme des enfants et adolescents.

    • Mirco dit :

      Oui, c’est ça JP !
      Ton enquête a été concluante, même sans mon aide !

      Content de savoir que ton retour est positif pour toi aussi sur ce praticien !

  34. Pierre dit :

    bonjour,
    A 34 ans, je suis en train de lire « trop intelligent pour être heureux » et je souhaiterais passer les tests permettant de poser un diagnostic. Résidant sur Paris depuis peu, à qui puis-je m’adresser, en vue, par la suite, d’un accompagnement adapté et de qualité? Merci d’avance pour vos conseils.

  35. lhommealenvers dit :

    Peut-être qu’il avait besoin d’un coup de fouet et que la psy a su lui donner… ?

    Qu’en est-il quelques années plus tard ?

  36. lea dit :

    bonjour
    j’ai fait passer wisq a mon fils et a moi recement nous avions tous environ 138 de QI, la psy très hautaine (spécialisee en précocité) nous a noté non précoce sur son bilan!!
    Quand on sait qu’on est hyper créatifs qu’on en a tout le parcours et qu’elle aurait du nous questionner en dehors du chiffre!!
    elle nous a dit que c’etait très pretentieux de venir faire un test en pensant l’être et nous a noté pas précoce, en demandant saut de classe pourtant pour mon fils, qui a été refusé par l’école qui avait demandé de faire le test!!
    avec un compte rendu donnant 138 de qi mais non precoce!
    tout ceci est honteux, aussi bien du coté des écoles que des psy, sous prétexte que j’ai une dysharmonie sur le wisq je ne peux etre prise en compte dans ma douleur qui est celle d’une adulte HP qui simplement a fait un blocage en mathématique, elle le sait et n’en n’a pas tenu compte dans son compte rendu, la seule HP c’est elle et personne d’autre non mais pour qui on se prend???!!!!

    • Prudence dit :

      Bonjour Léa,

      Je comprends ton exaspération et ta grande déception face à des psychologues dont c’est le métier de nous comprendre, mais qui ne savent pas écouter leurs patients, qui réagissent avec leur égo, de manière non professionnelle, et qui continuent à véhiculer de vieux préjugés et peurs sur les surdoués.

      C’est difficile ensuite de conserver son calme et sa bienveillance vis-à-vis des autres et de soi-même. Je pense que tu as raison de t’isoler un peu pour bien te protéger. Je pense aussi qu’en cherchant bien, tu pourrais trouver des professionnels de santé bien plus compétents. C’est un long chemin, il faut faire preuve de patience et d’endurance.

      J’ai pu trouver une bonne psychiatre qui m’aide à traiter de manière chimique mon hyper-sensibilité, et cela fait une telle différence. Pourquoi n’essaierais-tu pas de passer les tests de Mensa?

      Je te souhaite beaucoup de courage et j’espère que tu mieux bientôt,

  37. lea dit :

    Pour conclure en tant que adulte hp j’ai parcouru beaucoup de psy pour moi ou mes enfants, à chaque fois ça n’a été que déception et non reconnaissance, le dernier en date a eut le culot de prendre mon fils a part et de lui demander si je lui raconte n’importe quoi, un pedospy!!! car j’avais osé en réalité dénoncé des abus de village qui touchait ses confrères!!! quelle honte!
    Depuis je en met plus un pied chez un psy, me suis tournée plus vers l’art thérapie et ça va bien mieux, cela convient très bien à l’esprit créatif du précoce, finalement ne faut il pas juste se faire confiance, croire en soi, ne pas attendre la reconnaissance des autres, ni la comprehension, avancer avec les facultés particulières qui nous habitent et rendent l’entourage hostile, je pense que faire cavalier seul est pour moi inévitable.

  38. Linda dit :

    Bonjour,

    Est-ce-que certains d’entre vous ont déjà eu à faire à Mme Attias qui se trouve de Paris ? Si oui, quand pensez-vous ??

    Merci pour vos retours !!!

  39. Flocondneige dit :

    Bonjour,

    La maîtresse de petit flocon (3 ans 1/2) souhaite le faire tester par la psychologue scolaire le plus rapidement possible, car après 7 mois d’observation, elle le pense précoce (et il perturbe trop la classe).
    Parents que nous sommes, nous le pensions aussi depuis près de 3 ans, mais n’en avions jamais parlé à l’école.

    Bref ! Après avoir lu tant de choses sur les psychologues scolaires (notamment sur ce blog), j’ai quelques « petites » réticences à le faire tester là-bas.
    Habitant Paris, j’ai donc contacté Mme Adda (dont j’avais lu tant de bien). Cela a été vite écourté, puisque je n’ai pas eu le temps de lui dire guère plus que « bonjour », qu’elle m’a annoncé que quelque soit le sujet, elle n’avait pas de place avant 10 ou 15 mois… (de ce que j’en ai compris du moins).
    Ainsi donc ma question est : auriez-vous idée vers qui je pourrais donc me tourner (professionnel compétent sur le sujet proche de Paris et n’ayant pas des mois d’attente) ??

    Merci d’avance !

  40. Tesrathilde dit :

    J’ai eu un psy très aimable et très calme (calme, mais pas mou :) ) à Nancy. Il m’a fait passer le bilan en presque 3h (une matinée sans autre RV), il a même pris le temps de discuter un peu entre les tests, peut-être pour détendre l’atmosphère ou me laisser « souffler » un peu ? Il ne m’a fait passer qu’un WAIS, pas de bilan psychologique à côté ni de test de personnalité. J’aurais bien aimé avoir ces tests aussi pour avoir un avis sur une éventuelle (probable) hypersensibilité, et que sais-je encore d’utile en rapport avec un HPI, mais en même temps j’ai eu l’impression qu’il voulait soigner la passation du WAIS, ce qui me fait tout de même bonne impression. Il m’a donné les résultats à l’oral juste après, puis m’a envoyé un bilan écrit plus complet la semaine suivante. Le tarif m’a semblé très honnête : un peu plus de 200€. Au moment de la prise de rendez-vous il m’a lui-même donné les informations de tarif & temps.
    Il semblerait qu’en région Lorraine il n’y ait pas grand’monde sur le sujet… j’avais contacté l’AFEP locale et ils ne m’ont donné que deux noms sur Nancy même, et l’autre psy semble être plus ou moins injoignable. :s Et celui que j’ai vu ne fait pas de suivi, il fait juste les bilans. Je vais tâcher de me renseigner, peut-être y a-t-il d’autres professionnels que l’AFEP ne connaît pas.

  41. Vale M dit :

    Bonjour,

    je me permets d’adresser une demande de conseil à cette communauté car je recherche un psychothérapeute sur Paris qui connaissent les problématiques des adultes surdoués non diagnostiqués (éventuellement sans s’y limiter) mais qui puisse être remboursé.
    Je rencontre en ce moment des difficultés financières qui limitent ma possibilité de m’adresser à des spécialistes non remboursés.
    Merci d’avance

    • Julie dit :

      Bonjour,

      Désolée Vale M, ceci n’est pas une réponse.
      Je suis moi-même à la recherche d’un spécialiste sur Paris. J’ai pris un rendez-vous à Cogitoz, mais les différents commentaires que j’ai pu voir me font très peur!
      Si même les « spécialistes » publiant des livres s’avèrent décevants…
      Je suis perdue et ne sais plus quoi faire et vers qui me tourner…

      • servane dit :

        Bonjour, avez-vous vous-même ou un proche effectué un bilan avec Amélie Le marchand ? En étiez-vous satisfaite ? Ecoute bienveillante, et restitution du bilan détaillé et dans l’échange ?

      • Stéphanie dit :

        Bonjour,

        Je suis dans la même démarche que Vale M et Julie, peut-être avez-vous avancé et pourriez me renseigner?
        Je suis perdue et en détresse.

        Cordialement

        • Julie dit :

          Bonjour Stéphanie,

          Depuis ce message, il y a effectivement eu un premier rdv avec Cogitoz (Paris) qui s’est bien passé (je précise que le rdv n’était pas pour moi, mais pour un proche adulte). Pour ce qui est du bilan, je ne peux pas encore faire de retour, car il n’a pas encore été passé (les délais sont longs : 4 mois). Mais j’ai eu un retour correct de quelqu’un qui a fait un bilan au même endroit. J’ai l’impression que c’est très inégal entre les différents centres. La plupart des commentaires négatifs que j’ai pu voir semblaient concerner ceux du sud. Pour ce qui est de la prétendue « froideur » des psy du centre, elle s’est révélée exacte. Mais c’est plus à voir comme de la neutralité plutôt que de la froideur. Ca passe ou non selon le consultant. Pour ceux qui sont des éponges aux émotions des autres, ça peut être bénéfique (mais c’est selon le ressenti de chacun).

          Tu peux te rapprocher des forums sur la douance, afin de trouver quelques contacts de psy qui font passer des tests sur Paris. Certains sont plus rapides dans leurs délais.

  42. Bonjour et merci pour ce billet de blog qui soulève des questions très pertinentes.

    Bien que l’article date de 2011, j’aimerai réagir à ce passage et y apporter mon point de vue :

    > »Ce qui me met le plus en colère dans tout ça est bien le sentiment d’avoir eu à faire à un imposteur,
    >plus qu’à un professionnel du surdouement. Comment une psy avec si peu d’empathie,
    >prenant si peu de précautions pourrait-elle être véritablement spécialiste des gens surdoués ?  »

    C’est un sentiment que j’ai également eu, après une tentative de contact d’une psy spécialisée HQI (peut-être est-ce la même d’ailleurs), j’avais pris contact avec elle spontanément après avoir réalisé être « surdoué » (j’ai horreur de ce mot, je préfère parler d’hypercognition même si je suis le seul à employer ce terme). Ce qui m’a choqué c’est que cette psy mettait en avant dans sa communication que la première séance était gratuite. Étant issu d’une famille très pauvre, j’y ai vu l’espoir de trouver enfin une aide dont j’avais grand besoin et dont j’avais jusque là été privé, car hors de mes moyens.

    Je me suis donc rendu au RDV : contact assez agréable même si je me sentais un peu brusqué par moment comme pour me faire sentir qu’il ne fallait pas que j’abuse de son temps. Elle m’a posé quelques question du style « il y a 5 corbeaux sur une branche et un chasseur en abat un avec son fusil, combien il reste de corbeaux sur la branche ? », j’ai trouvé ça sympa parce que j’adore ce genre de questions/énigmes et visiblement mes réponses lui ont confirmé qu’il y avait motif à suspecter un diagnostique de HQI. (Oui la réponse est zéro, parce que les corbeaux se sont envolés à cause du coup de fusil).

    Donc globalement positif comme contact… sauf à la fin de la séance, où de nul part elle me dit que ça fait partie de la thérapie de payer la séance car si ça ne me coûte rien je vais considérer que ça ne vaut rien (ce qui en passant est un argument totalement frauduleux développé par Freud pour justifier qu’il facture ses séances dans les 600€ l’heure, mais passons). J’apprend alors que cette fameuse séance gratuite n’est pas gratuite. Elle est en fait à ce qu’on appelle aujourd’hui un « prix libre » (on donne selon ce qu’on peut et ce qu’on a, c’est l’acheteur/client qui décide du prix), ce qui n’est pas malhonnête en soi, au contraire, mais est bien plus discutable lorsque c’est annoncé comme de la gratuité…

    Elle m’a tendu sa petite corbeille avec insistance en me demandant -littéralement- de fouiller mes poches pour « prouver » ma volonté de suivre une thérapie. Comme je m’attendais à une séance gratuite je n’avais pas prévu d’avoir au minimum quelques francs en poche à donner. J’ai péniblement déposé les 20ct (de francs) que j’avais dans la poche, profondément honteux de n’être pas capable de donner plus et culpabilisant de me comporter comme un radin ingrat qui considère que le travail d’une psychologue vaut 20ct. Mais aussi profondément déçu et trompé : je m’attendais à une séance gratuite, c’est ce qui avait été convenu clairement lors de la prise de rdv et voilà qu’on me met au pied du mur en fin de séance en me demandant de payer. J’avais littéralement l’impression de m’être fait racketter en sortant et je n’ai jamais donné suite. De toute façon le tarif annoncé des séances suivantes était encore une fois totalement hors de mes moyens et non-négociable.

    Mais je m’égare, le point que je voulais soulever est celui-ci : j’ai l’impression que le diagnostique de surdouance devient peu à peu une sorte de thérapie new-age et que certains thérapeutes on flairé le bon filon. On se fait diagnostiquer surdoué comme on va au spa : parce que c’est à la mode et qu’on a les moyens de prendre à ce point soin de soi. Après tout, qui se soucie de la surdouance de son enfant et s’inquiètent de son épanouissement d’hypersensible dans un monde aussi obsédé par la compétition ? Ceux qui en ont les moyens, en très large majorité.

    J’en arrive à croire que ces spécialistes de la douance sont pour beaucoup plus soucieux de faire une carrière confortable que de faire avancer les connaissances et les compétences de traiter le mal-être des HQI. Comme si se spécialiser en HQI était avant-tout une filière rentable, car ciblant un milieu aisé qui a le « loisir » de s’intéresser à l’hypersensibilité de ses enfants là ou des familles défavorisés n’ont souvent même pas idée qu’il existe des gens plus sensibles que d’autres et donc non seulement ne cherchent même pas à dresser ce diagnostique mais n’intéressent même pas les thérapeutes spécialisés quand il parviennent tout de même à le dresser, car ils n’ont pas les moyens de régler leurs honoraires.

    Résultat, les tarifs s’adaptent à la clientèle et pour consulter un de ces spécialistes de la douance il faut être à même de débourser des centaines d’euros par mois (à titre indicatif je vie actuellement avec 375€ par mois). Parfois j’ai l’impression que la surdouance n’est pour certains qu’une poule aux œufs d’or et que la souffrance des hypersensibles n’est à leurs yeux pertinente que lorsqu’elle est synonyme d’honoraires conséquents. Quid des HQI comme moi, issus de la pauvreté, pris au piège dans la précarité et en proie à une angoisse grandissante au fil des années, qui non content d’avoir du mal à simplement trouver un thérapeute adapté à ce qu’ils vivent, doivent systématiquement renoncer au traitement parce qu’ils n’ont pas les moyens de se l’offrir. Comme si ne pas souffrir était un luxe.

    Il reste à mon avis bien du chemin à parcourir concernant la prise en charge des HQI et je pense que tant que ces dits « spécialistes » ne s’organiseront pas de sorte à permettre à TOUS les HQI l’accès à un suivi adapté, cette spécialisation se condamnera à garder dans le milieu de la psychologie l’image catastrophique d’une lubie de petits-bourgeois qui a besoin de dépenser son excédent financier, aux cotés de la lithothérapie, du spa et du magnétisme.

    Il est déplorable que la souffrance que peuvent endurer les HQI ne soit reconnu que dans la mesure où on a les moyens de la traiter. J’espère que ça changera, mais pour l’heure je me sens bien esseulé.

    C’était mon coup de gueule du soir, libre à vous d’être d’accord ou non avec ma critique.

    Cordialement, un Zèbre désenchanté.

  43. La Gipsy dit :

    Bonjour à tous,

    Bien que l’article date déjà un peu, je voudrais apporter mon témoignage plutôt positif en matière de psy spécialisé.
    Je suis tombée sur une neuropsychologue qui m’a été conseillée par la psychiatre qui me suit depuis 3 ans pour un Burn out. Il s’agissait au départ de faire un bilan attentionnel, suite à celui de mon fils qui est TDA. Je passe donc le test TDA en juillet 2015, qui confirme le trouble. Mais qui met surtout en évidence une grosse suspicion de haut potentiel. Le temps de digérer, de lire JSF et Monique… Une grosse année passe. Je viens de passer le WAIS qui confirme, mais il n’y avait que moi pour en douter !
    Le bilan s’est déroulé en deux RV a quelques jours d’intervalle. Premier rendez-vous : un court entretien (mais nous avions déjà longuement discuté lors du premier bilan attentionnel) suivi de quelques tests. Rebelote au RV suivant, on termine les tests, et elle me confirme verbalement qu’il n’y a pas photo je suis bien HPI. Je reçois le compte rendu détaillé (8 pages) 15 jours plus tard, comme promis. Tarif 200 €.
    L’histoire n’est pas finie. Elle a également reçu mon 2eme fils pour un bilan quelques jours avant mon propre WAIS. Et là elle nous dit qu’il présente le même type de profil que moi. Me confirme que ce n’est pas une mauvaise idée de le tester, de même que mes 2 autres enfants. Ce qui est programmé pour le mois prochain. Non seulement elle est perspicace, bienveillante et sympathique au possible, mais devant mon hésitation devant le coût financier, elle n’hésite pas à me proposer de régler à mon rythme, sans pression. Elle sait que notre famille est en difficulté financière, mais cela n’enlève rien au professionnalisme de sa démarche. Elle sait à quel point la confirmation apportée par les bilans va changer la donne pour mes enfants, tous plus ou moins en difficulté scolaire et psychologique.
    Je suis peinée et révoltée de lire certains de vos témoignages, mais j’espère que le mien vous rendra un peu d’espoir. Je ne lui ai pas posé la question mais je pense qu’elle est HPI… Alors j’ai envie de vous dire, lors du premier rendez-vous, cherchez la petite étincelle qui brille dans les yeux de la personne que vous consultez…

  44. fouine dit :

    Je me permets moi aussi de redonner une lueur d’espoir a certains. Apres un parcours assez long entre un diagnostic d’asperger, de dysphasie et de haut potentiel, mon fils est enfin pris en charge par une psy réellement au fait de la chose. Située à PERTUIS dans le 84 elle a décidé de s’exporter pour répondre au besoins de familles habitant dans le nord en consultant a Bruxelles et récemment a Paris. Apres un entretien de plus d’une heure et demi nous avons programmé la passation d’un WISC V qu’elle maitrise a merveille. Nous allons ainsi pouvoir établir un PAP a l’école afin de cibler très précisément les besoins de notre fils. Elle va nous accompagner dans cette voie et je vous assure que c’est un réel soulagement pour nous. Il est particulièrement frappant de rencontrer de telles personnes ou le professionnalisme transparait dès le premier entretien, surtout après avoir rencontré de psy qui sont passé totalement a coté de l’essentiel.
    Je reviendrai vous raconter la suite, il ne faut jamais désespérer de rencontrer la bonne personne il faut juste bien la chercher et cela est parfois un peu long et difficile. Courage.

  45. damepeel dit :

    Bonjour,
    Je viens de lire votre post sur les psy conseillés par l’afep/l’anpeip et je viens de prendre rendez vous pour ma fille sur rennes…
    avec ce que je viens de lire sur les retours mainteant j’ai un doute
    Quelqu’un connait un bon psy spécialisé sur Rennes pour ma fille de 15 ans (en phobie scolaire..)
    merci

    • servane dit :

      j’ai consulté une neuropsychologue à rennes située 150 rue eugène pottier. j’ai trouvé l’accueil chaleureux et pertinent.
      Bonne continuation

      • Damepeel dit :

        Merci servane
        C’est la Que j’ai pris rendez-vous !
        Ca me rassure. Effectivement j’ai un bon contact au téléphone et j’espère qu’elle explique les résultats avec tact.

  46. Marie dit :

    Bonjour,
    j’ai tenté de lire tous les commentaires en diagonale afin de trouver le nom de cette psychologue, car je m’apprête à contacter une personne apparemment assez réputée dans le domaine de la douance sur Colomiers près de Toulouse. Est-ce d’elle dont il s’agit ? Quelqu’un a-t-il un avis sur cette personne ? Madame I. B ?
    Sinon, auriez-vous qu’un à me conseiller (Sud ouest de Toulouse) pour pratiquer le test sur mon fils de tout juste 6 ans ? La psychologue qui le suit m’a conseillé quelqu’un, mais c’est dans les 700 euros et pas avant 6 mois…
    On se sent un peu perdus…

    Mille mercis !!



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article