[THÈSE] de doctorat (Caroline Goldman, Université Paris V)

Voici la thèse de doctorat (soutenue en janvier 2007) extrêmement intéressante de la psychologue Caroline Goldman portant sur les enfants surdoués : "Enfants surdoués: génie ou folie ? Articulations théoriques & projectives" :!:

 

Avec un QI de 150, on peut se trouver en queue de classe pour des motifs affectifs, en raison précisément d'une perte de motivation.
Jean-Pol Tassin, neurobiologiste au Collège de France

 

 

 

POUR LIRE la THÈSE (au format PDF) :arrow: c'est ici...

 

 

:idea: je vous invite également à parcourir d'autres travaux de cette Docteur en psycho, tout aussi intéressants & tous à propos des enfants à haut potentiel intellectuel :

 

sur le site cairn.info, avec des articles comme "Enfants surdoués. Origines troubles, théories sexuelles infantiles et quête cognitive", "Le surinvestissement de la pensée chez l'enfant surdoué : trois études de cas", "La question du masculin chez l'enfant surdoué"

 

sur le site sciencedirect.com, avec notamment ces publications : "Lorsque l’enfant surdoué est une fille. Spécificités du féminin à la lueur du bilan psychologique", "L’inexprimable agressivité de l’enfant surdoué"

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 commentaires à “[THÈSE] de doctorat (Caroline Goldman, Université Paris V)”

  1. bennasa dit :

    je suis en train de la lire car on la voit, c’est tout de même très « spécial », l’approche psychanalytique est une approche très différente de ce que j’ai vécu avec mes 2 autres zèbres, je suis même sortie de la consultation en pensant que mon zèbre n’était pas un zèbre (car QI non calculé à cause de ses dys) et moi une « mauvaise mère ». On y retourne car l’entretien de 2 heures est très intéressant et agréable , et si cela peut faire avancer les choses…

  2. artlove32 dit :

    l’approche psychanalytique incapable de se relier à la neurobiologie et qui qualifie d’hypothétiques une perspective génétique.? L’introduction ne m’engage guère, la problématique est bien trop réductrice à la chapelle psychanalytique (ça va fleurer bon le Lacan tout puissant à coups sur).

    Je voulais vous remercier pour ce blog, j’ai lu beaucoup de vos articles et cela a été une vraie aide pour comprendre autant ce que je suis que d’autres membres de ma famille.
    J’aimerais approfondir plus sur l’enfant très doué et tdah mais, sans doute suis-je trop exigeante. La littérature anglophone porte quelques articles, c’est surtout la notion de projection qui m’interpelle et toute la façon dont l’enfant très doué apprends et comprends, son comportement aussi. Si vous avez des clefs de lecture, je vous en serez très grès :)

    • Laurence dit :

      Bonjour,dans ce lien vous y trouverez beaucoup sur le TDA/h

      http://www.tdah-france.fr

      Alexandra a mis beaucoup de livre dans la rubrique TDA/h,perso j’aime beaucoup ceux du docteur Olivier revol :smile: (je sais qu’Alexandra l’ADORE! :-D ),vous pouvez trouver quelques une de ses conférences sur YouTube .

      Bonne continuation :)

  3. Azevedo dit :

    Je viens de commencer la lecture de :La question du masculin chez l’enfant surdoué Caroline Goldman et je suis choquée ! J’ai l’impression de lire un équivalent du temps où on analysait l’homosexualité par le biais du pathologique ! Ainsi pour cette auteure, surdoué voudrait dire investissement pathologique de la pensée ? Père symbolique défaillant ? Quid de l’aspect autodidacte, résiliant de la plupart des surdoués ? Désolée, mais je n’ai pas de mots pour dire l’ascenseur émotionnel à la lecture de cet article : chouette, quelqu’un qui pense cette notion de façon psychanalytique, et ah bon, bah je sens que ça va pas m’aider du tout à avancer dans la question Tant pis, je continue mon chemin.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article