[VIDÉO] Autiste, oui, et alors?

Le 20 avril dernier, le site canadien LaPresse.ca publiait une interview extrêmement touchante (qui moi m'a en tous cas beaucoup touchée sur un plan personnel :hearts: ) d'un Aspie d'une 50aine d'années, répondant au nom d'Antoine Ouellette :round:

 

Musicologue, il a écrit "Musique autiste" (Éditions Triptyque), ouvrage qui est finaliste pour le prix Hubert-Reeves 2012. Voici l'adresse de son blog : antoine-ouellette.blogspot.fr

 

 

Un très beau témoignage, qui démontre une fois encore qu'il y a autant de "types" d'Aspie que d'individus. Chacun est différent, chacun est "touché" à différents degrés & tous n'entrent pas dans les caricatures présentées dans Rain Man, ou dans certaines émissions télévisées :)

 

On peut être atteint du SA &, grâce à un HQI ou THQI, avoir parfaitement appris (au prix d'immenses efforts & répétitions...) à masquer ses difficultés.

 

Des articles récents parus dans La Presse et plusieurs médias soulignaient, en s'en désolant, l'augmentation de 78% des cas d'autisme aux États-Unis entre 2002 et 2008. À titre de personne autiste moi-même, permettez-moi de présenter mon point de vue, moi qui suis « frappé » par cette « maladie » dont je « souffre ».

Si une certaine dimension handicapante fait consensus, il n'en va pas de même avec l'idée selon laquelle l'autisme serait une maladie. Les différentes visions de la nature réelle de l'autisme se déclinent depuis celle qui en fait une psychose jusqu'à celle qui la considère comme une autre forme d'intelligence.

Selon moi, être autiste est un peu comme être gaucher plutôt que droitier, ou homosexuel plutôt qu'hétéro: c'est quelque chose de minoritaire qui est là dès la naissance et qui appartient à la personne. Je n'ai pas été frappé par l'autisme: je suis autiste, c'est une dimension de ma personne (et qui, soit dit en passant, ne limite pas ma personne).

Comment croyez-vous que nous nous sentons d'être ainsi? Pour ma part, assez bien. Certaines journées, je me sens très bien et très heureux. Je ne suis ni un malade ni une maladie. Je relis les critères de diagnostic du syndrome d'Asperger (ma forme d'autisme): je m'y retrouve. Pourtant, je n'associe aucun sentiment ou aucun souvenir de souffrance à ces critères. Il m'arrive de moins bien « filer », mais rien d'anormal, et je suis certain que cela vous arrive à vous aussi.

 

 

POUR VISIONNER la VIDÉO & LIRE la totalité de l'ARTICLE :arrow: c'est ici !

 

 

 

Et ici une autre vidéo, tout aussi intéressante d'A. Ouellette :up:

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire à “[VIDÉO] Autiste, oui, et alors?”

  1. Syl dit :

    Merci.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article