Distinction importante entre échelle de Wechsler & échelle de Cattell

 

Je lis ou j'entends très souvent des chiffres de QI jetés en pâture, sans aucune explication quant à l'échelle utilisée pour mesurer ce quotient intellectuel. Et je constate avec beaucoup d'énervement que la plupart des gens confondent (y compris des journalistes, censés s'être renseignés sur le sujet dont ils écrivent un article), sans même le savoir, 2 échelles pourtant très différentes :(

 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 

 

Petit exemple : dans un article du Telegraph paru en avril 2011 ("IQ is as much a measure of motivation as intelligence, study finds"), on nous dit ceci :

 

Scientists have shown that offering a financial reward for doing well can increase their score by up to 20 points on the scale where the average is 100 and Mensa membership is around 150.

 

Ainsi selon cet article, le seuil d'admission chez Mensa serait de 150 ! Or on sait qu'en réalité, le seuil reconnu internationalement chez nos amis M's est de 132 (98ème percentile), & non pas 150 :-o

 

Ce n'est pas le chiffre donné dans l'article du Telegraph qui est en cause véritablement, mais seulement le journaliste qui a omis de préciser quelle était l'échelle utilisée.
Aussi, le lecteur lambda qui tombera sur ces lignes se dira "Wow, il faut avoir un QI de 150 pour intégrer Mensa..." & cette anecdote viendra s'ajouter aux très nombreuses confusions déjà à déplorer en matière de compréhension du haut potentiel intellectuel.

 

150 sur l'échelle de Cattell, oui ! Mais ce chiffre, rapporté à l'échelle de Wechsler devient tout de suite moins impressionnant :-| Il "tombe" en effet seulement à 131 / 132. On retrouve alors le fameux seuil requis par Mensa...

 

Pourquoi me direz-vous ? Comment se fait-il que ces 2 échelles ne soient pas identiques ?

 

Et bien voici ce que nous indique l'excellent site Douance.org :

 

Les tests de QI de Catell sont construits avec un écart-type beaucoup plus grand que celui des tests de Wechsler (tests dits "standards") : 24 au lieu de 15, le but étant de limiter l'"Effet de Tassement du QI". La conséquence est que les QI à l'un ou l'autre test ne correspondent pas du tout, comme le montrent bien les deux graphiques ci-dessous.

 

Cette différence notable d'écart-type explique par conséquent que l'on ne puisse absolument pas mélanger ou comparer 2 scores de QI, obtenus respectivement sur l'une ou l'autre de ces échelle de mesure.
Il faut donc comparer ce qui est comparable, tout simplement :!:

 

En France, les 2 seuls tests reconnus par l'Education Nationale pour faire valoir le surdouement (chez un enfant j'entends) sont :

 

- les 3 tests de Wechsler (selon l'âge ce sera le Wppsi, le Wisc ou le Wais)

- le K-ABC, dont l'écart-type est équivalent à celui de l'échelle de Wechsler (donc aucun décalage à déplorer entre ces 2 échelles de mesure, leurs scores peuvent être comparés sans besoin de conversion préalable)

 

 

Mais, de fait, si l'échelle de Wechsler est utilisée en France dans la très grande majorité des bilans psychométriques, ce n'est pas du tout le cas outre-Atlantique ! :oh:

 

Et c'est la raison principale de cette fréquente confusion. Les séries & les films américains, dont nous sommes largement abreuvés, aiment beaucoup faire état d'une intelligence supérieure chez un de leurs personnages (le sujet étant beaucoup moins tabou que par chez nous...). Mais ces chiffres de quotient intellectuel sont dans la plupart des cas exprimés sur l'échelle de Cattell, & non sur l'échelle de Wechsler :down:

 

Qu'il s'agisse de Sheldon Cooper (The Big Bang Theory) ou de Spencer Reid (Esprits Criminels), aucun des 2 n'a un QI de 187 sur l'échelle de Wechsler. Leur QI est à considérer sur l'échelle de Cattell, & lorsqu'on le convertit, cela donne 154 / 155 sur l'échelle standard de Wechsler ;)

 

Mais alors, comment savoir s'il s'agit de l'échelle de Cattell ou de Wechsler, quand rien n'est spécifié ?

 

Et bien premier point qui ne trompe pas : l'échelle de Wechsler plafonne à 160 ! (sur les 3 tests disponibles en fonction de l'âge du sujet à la passation)
Ainsi, un QI de 170, par exemple, est nécessairement exprimé dans l'autre échelle. Ce chiffre ne pouvant pas se rapporter aux tests de Wechsler qui ne vont pas au-delà d'une mesure de 160 :roll:

 

Et de manière générale, dans des articles étrangers, même lorsque le score annoncé pourrait parfaitement être exprimé sur l'échelle de Wechsler, il faut toujours se poser la question de la cohérence du propos, par rapport au contexte.
Comme l'a démontré l'exemple de l'étude rapportée par le Telegraph, un QI de 150 (même s'il est tout à fait possible sur Wechsler) n'est bien évidemment pas le seuil d'entrée chez Mensa ! On sait donc par déduction, dans ce cas précis, que l'échelle dont il est question est en réalité celle de Cattell.

 


La courbe de Gauss selon l'échelle de Wechsler ou de Cattell (© création originale Les Tribulations d'un Petit Zèbre)

 

Attention cependant à ne pas croire que l'échelle de Cattell serait meilleure que celle de Wechsler, au prétexte qu'elle donne l'illusion d'aller plus loin ou d'être plus utilisée sur des QI très élevés. Le plus grand écart-type (de 24 points sur Cattell) donne souvent cette impression aux gens, qui ne voient rien d'autre que le chiffre :-x
L'utilisation des tests de Cattell (Culture Fair Intelligence Test) aux Etats-Unis tient seulement à une question de culture. Les psychologues américains l'utilisant nettement plus que leurs homologues français.

 

Les deux échelles sont tout aussi performantes, & lorsque la conversion est faite, plus rien n'empêche alors de comparer des scores obtenus indifféremment sur l'une ou l'autre :)

 

 

Pour consulter un excellent programme de conversion du QI :arrow: c'est ici !

 

Et là le lien pour consulter les tables de conversion sur le site Douance.org.

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

24 commentaires à “Distinction importante entre échelle de Wechsler & échelle de Cattell”

  1. Luc dit :

    Je me disais aussi. Ça explique tous les articles où ils parlent de ces petits génies à problèmes avec des QIs de 150, 155, 160 et en lisant on se dit « et ben, à quoi ressemble un zèbre si « haut » ? » en fait, à un autre zèbre « normal » entre 130 et 140, mais sur l’échelle de Wechsler, quoi…

    • Ceci dit, Luc, un zèbre si haut (sur l’échelle de Weschler) ressemble à n’importe quel autre enfant, vu comme ça. Tellement que bien souvent on se demande en quoi elle est si « différente », si cette différence, ce n’est pas nous qui la créons.

      En ce moment même, j’ai une zébrette au delà de 150 sur un Wisc IV qui joue au Beyblade avec un petit copain de son âge (7 ans 1/2) dans sa chambre, qui a accueilli tout à l’heure un garçon de 3 ou 4 ans de plus qu’elle comme si elle le connaissait depuis toujours (il accompagnait son père technicien qui venait faire une réparation chez nous) et 5 minutes après tout le monde jouait devant le pc. Dans 10 minutes, ils iront plonger dans la piscine, après avoir échangé je ne sais quel pokemon sur leur DS. Ils finiront l’après-midi en trottinette ou en vélo.

      Ce soir elle ira se coucher sans avoir ouvert un livre tant sa journée aura été pleine de jeux et de rires. Et je ne pense pas que ça lui manquera.

      Je ne sais pas si tous les enfants THP « doivent » avoir des problèmes; Je ne sais pas, quand elle en a,si c’est parce que c’est une enfant THP ou une enfant tout court (fille unique donc pas de comparaison possible).

      Et au passage, elle ne ressemble en rien à un petit génie :-)

      Comme bien des enfants (T)HP…

      Juste à une petite fille sensible, attachante, perfectionniste, curieuse et entêtée quand elle le décide, qui aime par dessus tout lire l’amour et la fierté dans les yeux de ses parents. Mais comme le souligne son père « elle ne fait rien d’extraordinaire par rapport aux enfants que l’on montre dans les reportages »…

      Ben non.. une petite fille très ordinaire.. pour nous… et pour tous ceux qui la rencontrent… :) :-D

      • Zebrounet dit :

        Oui ! c’est une précision importante :up:

        Un THQI ( :arrow: ≥ à 145 sur Wechsler, ou ≥ à 172 sur Cattell) qu’il soit enfant ou adulte, est qq’un de « normal ». Son quotient intellectuel hors norme n’est pas gravé sur son front & il n’est pas, comme les séries aiment le mettre en scène, névrosé du fait de son très haut potentiel ;)

        « Ça explique tous les articles où ils parlent de ces petits génies à problèmes avec des QIs de 150, 155, 160 et en lisant on se dit « et ben, à quoi ressemble un zèbre si « haut » ? » à quoi ressemble un zèbre si « haut »  »
        Attention, des THQI de 150 /155 sur Wechsler existent & ne st pas des « petits génies » pour autant comme le précise ts justement Cheval à Rayures !!! Je suis THQI, mon fils aussi (mais lui avec des scores encore plus vertigineux…) & nous ressemblons à tt le monde :round:
        Ce qui n’existe pas, ce st des scores de 170 (par exemple) sur l’échelle de Wechsler ! Car un score de 170 est nécessairement exprimé sur Cattell.
        Par contre, ce n’est pas parce qu’on lit « QI de 150 » par ex. que le chiffre est sur Cattell ! Il y a peu de THQI (bcp moins que de gens à 130 bien sûr), mais il y en a quand même.

        Statistiquement, 0,13% de la population présente un QI total supérieur à 145 (sur Wechsler), soit un peu plus d’1 personne sur 1000…
        Cette stat. tombe alors à 0,025 % pour un score à partir de 150, soit seulement un peu plus d’1 personne sur 5000 :)

        • Luc dit :

          Ouhla, je ne voulais pas me faire taper dessus, moi…
          ça m’apprendra à laisser des commentaires trop courts. Promis, la prochaine fois je fais un pavé, où je dis tout ce que je pense, comme ça, je ne me ferai pas reprendre…
          J’ai pas dit (en fait, si je l’ai dit, mais c’était des propos « rapportés » des divers articles auxquels je faisais référence, et pas mes propos) que tous les HQI et TQHI étaient des petits génies, loin de là ! (J’en sais quelque chose… :-? Et je ne suis pas THQI.)

          Quand je disais « à quoi ressemble », ça sous entendait (voilà pourquoi je devrais développer davantage…) la discussion, l’humour (surtout !), la capacité à avoir un débat sur un sujet qui lasse le reste des gens (par exemple débat avec ma colloc THQI sur le pourquoi du comment qu’on fait pour mettre à peu près autant de pates de chaque sorte dans les paquets de pates lettres ou le débat sur la possibilité pour un animal éternel d’exister selon la théorie de l’évolution… :roll: )

          Et pour la « différence », c’est pas les parents qui la créent, ce sont les autres gosses. Sont cruels les autres gosses. (d’où le plaisir qu’on a d’atteindre l’âge adulte…) J’ai grandi sans rien savoir du tout, c’est une découverte récente. Ben je m’étais toujours considéré comme un peu dingue… :oops:

          Au fait, rien à voir, mais je n’arrive pas à trouver une seule librairie à Lyon qui ait les parias d’Aubenas. C’est contrariant. (je n’aime PAS acheter en ligne…)

        • Rainbow dit :

          Mon petit garçon HQI de 9 ans (quoi que non homogène, atteignant 155 à certains subtests) ressemble beaucoup par certains côtés à Sheldon Cooper:
          -même précision du discours, toujours à chercher le mot exact ou à le corriger chez les autres. :evil:
          -veut toujours parvenir au bout de son propos même si les autres s’en fichent. :-x
          -est mauvais joueur et mauvais perdant. :down:
          -est VISIBLEMENT à part et ne cherche pas particulièrement à se faire accepter des autres.
          -sans être prétentieux, peut le paraître facilement aux yeux des non habitués. :(
          -est incapable de déchiffrer naturellement les codes sociaux (ce qui provoque des tensions que ce soit en famille ou à l’école :-? ) et doit perpétuellement les intellectualiser pour les intégrer. :hypno:
          -est prétri d’angoisses existentielles plus ou moins rationnelles. :-?

          Ma petite fille HQI de 5 ans (quoi que non homogène mais atteignant les mêmes scores) ressemble davantage à Léonard (dans TBBT) par son côté excessivement empathe mais n’a AUCUN problème avec les codes sociaux :up: . Elle s’emploie d’ailleurs quotidiennement à essayer de les expliquer à son grand frère (qui le prend assez mal) et nous rappelle à l’ordre quand excédés nous nous énervons après lui son père et moi parce que « ce n’est pas sa faute, il ne comprend pas, il ne le fait pas exprès » :smile: .

          Tous les zèbres sont dans la Nature ai-je envie de dire…. :dots:

          • valérie dit :

            Bonjour,

            tu as bien raison, tous les zèbres sont dans la nature.

            Ton fils me fait penser au mien qui a 6 ans. Le plus gros problème du mien est qu’il n’arrive pas à déchiffrer les codes sociaux.

            Ton fils est-il scolarisé? comment cela se passe-t’il?

            Le mien suit des cours par correspondance car malgré qu’il soit HQI (150 Wechsler), la directrice et la maitresse de CP ont refusé de le garder en raison de son âge alors qu’à la rentrée, il savait déjà lire, écrire, additionner…

            La question de la scolarité me préoccupe parceque j’ai l’impression que mon plus jeune fils est aussi HQI, il est trop jeune pour faire un test mais il a marché à 7 mois et demi; il a 21 mois, il parle, connait son alphabet, fait des puzzles pour enfants de 3 ans…

  2. Luc dit :

    Je m’étais déjà posé la question de savoir de quelle échelle on parlait, mais ça va mieux en entendant d’autres personnes dire la même chose…

  3. Sany dit :

    merci de cette precision parce que je m’efforce aussi de l’expliquer quandeje lis tout et n’importe quoi ds des commentaires de parents ou autres, qui melangent tout.

    et en effet si on prend par ex un article ds les médias (argh les médias..qui balancent alors vraiment tout sans reflechir..) avec des qi de » stars », (en..echelle catell, bien sur!) et qu’on se dit ben didonc, il est intelligent,.mais en weichler ca fait pas pareli..du tout! :-P et ca le journaleux qui a fait l’article n’est specialiste en psychometrie.

    etc etc…

    ici aussi on a des « scores » wisc ou wais qui sont a placer ds les thqi,(mon dernier et moi) mais on a pas non plus l’impression d’etre des extra terrestres (c’est plutot nos traits SA qui nous donne cette impression…)

  4. Cécile dit :

    Bonjour
    Connaissez vous le Nemi?
    Suite a un rdv avec le Psy scolaire qui a repositionné ma fille sur un nemi car elle avait fait un Wisc
    Les résultats différent. Avez vous du recul SVP ?

    • Zebrounet dit :

      Oui, la NEMI (pour Nouvelle Echelle Métrique de l’Intelligence) est le test Binet-Simon réactualisé.
      C’est un test TS rapide (une 30aine de minutes) pour les enfants de 4 à 12 ans. Il est composé de 4 épreuves obligatoires & 3 facultatives.

      Mon fils n’en a jamais passé… mais effectivement certains psy l’utilisent en France, même s’il est + utilisé aux Etats-Unis :)

      Vous trouverez qqs éléments ici : http://www.nemi2.fr/documents/lebilanpsychologiqueaveclanemi2.pdf
      Là : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1975_num_28_3_2599

      Alexandra

      • Cecile dit :

        Merci.
        comment prendre en compte ce 2 eme resultat selon vous ?

        • Zebrounet dit :

          Je ne sais pas !? Quel est-il ce résultat ?
          Et pourquoi ce psy scolaire a-t-il voulu faire passer la NEMI en + d’un Wisc ?

          Autres questions ts importantes : qui avait fait passer, analysé & préparé le compte-rendu du Wisc ? (psy sco ? psy privé ? connaisseur ? quelconque ??? avec quels résultats ?). Ds quel contexte le Wisc a-t-il été passé ? Idem pour la NEMI ?

          Tt ceci entre en ligne de compte pour comprendre ce 2nd bilan ! :)

  5. Cecile dit :

    psy prive (reco AFEP) pour WISC 145
    psy scolaire nemi dans les 120

    le psy a refait car nous demandons le passage immediat en CE1
    je ne voulais pas d’autre test il devait faire une évaluation

    LE wisc a ete realise a ma demande suite rencontre pedo psy car ma fille « mettait un peu le bazar  » dans la classe et donc je me doutais de l’origine et ai juste voulu entamer une demarche necessaire puisque l’instit m avait dit pas necessaire psy scolaire
    Je me retrouve avec 2 resultats totalement different et pas d’avancees
    demarche commencee en octobre
    J’ai ressenti le nemi comme une adéquation au système scolaire, me tromperais je ?

  6. Camille Zucco dit :

    Bonjour Cécile, je rencontre les mêmes interrogations.
    Zèbrette a rencontre une neuro-psy specialisee en precocite, avec un test Wisc à 145, puis la psy scolaire qui a refait des tests car nous demandions un passage anticipe en ce1 (refuse, car manque de maturité affective!!!) nous a sorti un chiffre de 160.
    Sur quelles bases, d’où sort-elle ce chiffre (de son chapeau?),les psy scolaires sont-ils de « vrais » psy?

    • Zebrounet dit :

      J’ai fait un billet pour clarifier tout un tas de questions sur les psy scolaires -> http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2012/02/17/detection-des-enfants-surdoues-par-les-psychologues-scolaires/

      • Camille Zucco dit :

        J’ai lu merci, mais après mon post (desolee).
        Votre blog est tellement riche!!! Bravo et merci.
        Merci de partager autant, d’éclairer le chemin, de recentrer les débats, le tout avec bienveillance et ouverture d’esprit.
        J’ai tellement de choses à découvrir.

  7. Eddie dit :

    Il existe d’autres tests qui mesurent au delà de 160 et qui ne sont pas en SD 24 comme le Cattell.
    Ils sont très souvent en SD16 et il existe des tables qui ramènent le score en SD 15.
    Sur les sites de la GIGA Society ou la MEGA Society, vous pouvez trouver la liste des tests acceptés.

    http://www.gigasociety.com/qualification.html

    http://www.megasociety.org/tests.html

    Ces test mesurent généralement jusqu’à 190 voir un peu plus pour certains.

  8. Tigri dit :

    Encore un article très intéressant! Merci! Mais je me posait une question… Pourquoi toujours donner autant d’importances aux chiffres? Je suis HPI et je ne sait pas mon Q.I.. Et je trouve que les comparer est assez dommage.. Le plus important n’est pas combien, mais ce qu’on en fait! Et effectivement, le cinéma à toujours su comment me faire culpabiliser de ne pas « être » un de ces génies, comme on voudrait nous faire croire. ^^ sur ce, je vais me coucher car surefficience ou pas, quand on a un cerveau, faut le laisser se reposer!

  9. Mimi la Souris dit :

    Bonjour

    A la lecture de votre blog (une vraie mine d’or devant toutes nos nouvelles interrogations en tant que parents), je me demande également s’il est possible que le résultat de la NEMI II que vient de passer ma fille peut-être comparé à celui d’un WISC IV, le plus commun d’après mes lectures sur le net.
    En fait, le chiffre donné ou plutôt la fourchette (129141) en lui-même me parle mais d’un autre côté, la psy scolaire qui est à l’origine du test ainsi que l’instit parlent de THP et pas seulement de HP, ce qui correspond plutôt à un QI de 145 au minimum… Le rang percentile est de 99.1.
    Je ne trouve aucun document qui puisse me renseigner… Si vous avez quelque chose, je suis preneuse…
    Merci.

  10. Cosworth dit :

    Mon filleul de coeur, fils d’une amie M’S passait de classe en classe supérieure quasiment avec les félécitations du jury. La communauté éducative, dans un angélisme frisant l’absence absolue de bon sens, a considéré qu’il servirait d’exemple, de locomotive et l’a placé à la rentrée dans un classe difficile ‘facile à trouver à proximité du 93. Résultat : tête de turc premier de la classe, perte e confiance, dépression, etc… J’ai pris le gamin de 14 ans une semaine chez moi et lui ai fait passer les tests surveillés Mensa. Bref : 2 seuils d’admixssion atteints dont un très largement.et un où il ne lui manquait qu’une seule bonne réponse pour l’obtenir. Il a fallu le déscolariser à cause de sa perte de confiance. Donc l’équipe éducative et les psy scolaires pour les HQI et plus ne valent pas pour moi plus que ce qu’oublient les chiens par terre et je ne pense pas à leur collier.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article