Une étude souligne les effets néfastes du cannabis sur le cerveau des adolescents (Le Monde, août 2012)

Un article paru ce matin, 28 août 2012, dans Le Monde à propos d'une étude réalisée sur 1038 néo-zélandais, mettant en évidence les conséquences dramatiques de la consommation de cannabis sur le cerveau, & notamment en terme de baisse de QI... :(

 

Fumer du cannabis régulièrement à l'adolescence peut provoquer une baisse des capacités intellectuelles à l'âge adulte, montre une étude publiée lundi par une revue scientifique américaine. La recherche effectuée sur 1 000 Néo-zélandais de Dunedin, prenant en compte une période de 25 ans, a permis de comparer leur quotient intellectuel (QI) à 13 ans puis à 38 ans, les uns étant des consommateurs réguliers de cannabis, y compris durant après 20 ans ou 30 ans, les autres pas.


Les consommateurs de marijuana ont aussi montré de plus faibles capacités de mémoire, de concentration et de vivacité d'esprit, selon l'étude menée par le King's College de Londres et l'université de Duke, aux Etats-Unis.

Au bout de la période, un écart de huit points s'est creusé entre les fumeurs et les autres, affirme Madeleine Meier, psychologue à l'université Duke, en Caroline du Nord.

 

POUR lire l'ARTICLE dans son INTÉGRALITÉ :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

11 commentaires à “Une étude souligne les effets néfastes du cannabis sur le cerveau des adolescents (Le Monde, août 2012)”

  1. Je ne suis pas tant choquée par celui qui fume un joint de temps en temps (et je précise que je n’ai jamais fumé, même pas une cigarette et que le Gars ne fume qu’une cigarette si il prend un café), mais j’ai un copain, papa de 3 enfants, qui fume tous les jours…
    J’ose pas imaginer ce que ça donne dans son cerveau.
    Certains fument plus de 20 joints par jour!!!! ca en fait quand même plus d’un par heure si on suppose qu’ils ne fument pas en dormant.

    j’imagine la bouillie que ça doit faire dans le cerveau.. Parce que faut pas se leurrer… le but de fumer un joint c’est bien de planer non?

  2. yael dit :

    L’article… (et l’étude ?) est très vague : quid des durées, des quantités ? Que donne une comparaison avec d’autres types d’addiction (légale, alcool ou médicament, ou illégale) à des « doses » comparables ?

    Par ailleurs, on sait que la dépression abaisse les performances au test de QI.

    On a bien du mal à démêler la poule et l’œuf, le lien entre dépression et addiction… à mon sens, difficile de savoir avec cet article (et cette étude ?) d’où vient cette baisse, de l’état de l’âme des « testés » ou bien de l’état de leurs neurones… ou bien de l’interaction des 2.

    Bref, pas convaincue par cet article qui me semble fait pour entretenir l’idée un peu simpliste que « la drogue, c’est mal ».

    • Rainbow dit :

      Oui, la drogue c’est mal puisqu’elle a des effets psychotropes qui perturbent le fonctionnement normal du cerveau en agissant sur les neuro-transmetteurs. Le café n’ayant pas une action psychotrope, il ne fait pas partie des drogues. Il augmente la pression artérielle et agit sur le rythme cardiaque mais n’agit pas au niveau des neuro-transmetteurs. L’alcool a un effet psychotrope certain, il n’y a qu’à voir le comportement d’une personne saoule.
      Il faut aussi prendre en compte que certaines études ont montré que certaines dépressions adolescentes pouvaient être liées à la consommation de drogues, y compris du cannabis considéré comme « léger » comparativement aux drogues dites dures. Mais c’est bien parce qu’il est banalisé, par les média et par la pression sociale (ou la mode comme on voudra) que le cannabis est d’autant plus dangereux, car les gens sous-estiment ses effets à long terme et à fortes doses. Et puis, tout le monde n’a pas la même tolérance aux produits et personne ne peut savoir quels seront exactement ses effets sur soi.
      L’étude ne fait qu’enfoncer une porte déjà ouverte….

  3. Jerome dit :

    Le cannabis est autant diabolisé qu il n est mis à la mode par certains médias. On sait trés bien que le cannabis n est pas du tout bon pour l’ado en pleine construction intellectuelle et les conséquences qu il engendre sur les résultats scolaires, pas besoin d’une étude pour ça. Le problème quand on veut parler de cannabis en France, on fait toujours réagir les pro et les antis qui te sortent toujours les mêmes arguments bidons. Les gens censés et modérés on ne les entend pas. Il y des adultes responsables qui fument des pétards chez eux sans abuser sur la quantité et qui n’ont pas de problèmes de mémoire quand l’effet est retombé.

    • Zebrounet dit :

      Oui… enfin, je ne partage pas tt à fait votre avis. Pour moi ( & ça n’engage que moi), tte drogue, quelle qu’elle soit & quel que soit l’âge ou les facultés d’origine du consommateur, est néfaste :!:
      (je précise que ma définition des « drogues » est très large & englobe autant les cigarettes que l’alcool. Mon aversion pour ces substances ne se borne pas aux seuls cannabis, cocaïne, héroïne ;) Mais c’est là ma conception des choses, personne n’est forcé de la partager & perso, je considère que chacun est libre de faire ce que bon lui semble, en prenant ses responsabilités…)

      • Jerome dit :

        Je serai à 300 % avec vous si on vivait dans un monde ou l’être humain serait la perfection même. Malheureusement les drogues font partie de l histoire humaine qu on le veuille ou non, la recherche du plaisir personnel dans une société qui veut tout tout de suite, on peut même considerer que le fait de procréer est une sorte de drogue, alors plutot que de tout interdire, et on est tous d’accord sur ça la guerre contre le cannabis est déja perdu, recherchons la solution du moins pire.

        • Zebrounet dit :

          Je ne crois pas que « la lutte contre le cannabis » ou la recherche de solutions quelconques soient le propos de cette étude !?? :-?
          Comme je l’ai répondu sur FB, l’objectif était de démontrer scientifiquement l’effet « néfaste » sur le cerveau, le mesurer (ici en terme de baisse de 8 points de QI en moyenne), le mettre en évidence & aller au delà de « l’avis » que tt un chacun peut avoir !

          • Rainbow dit :

            On lance les mots « loi » et « interdiction » comme si c’étaient des injures. Mais les lois qui interdisent l’accès aux drogues sont là pour le bien du plus grand nombre et de la collectivité ! Pour la protection des mineurs par exemple ou des plus influençables.
            Les lois anti-drogues s’appuient sur des faits réels et des effets constatables. OUI la drogue est néfaste pour le cerveau et effectivement, les gens sont libre d’outrepasser les interdictions légales afin de faire baisser leur QI de 8 points en moyenne s’ils le souhaitent… 8-O

  4. gene dit :

    je pense aussi que toute drogue , au sens large du terme est néfaste . Je rajouterai aussi les antidépresseurs , les psychotropes dont certains font usage de plus en plus jeune. Tout cela démolit le cerveau à plus ou moins longue échéance . Quand aux usagers réguliers de cannabis , il n’y a qu’ à voir certaines personnes de mon village , après 25 ans intensif d’usage de cannabis pour s’apercevoir des dégâts , idem pour l’alcool .
    bon mercredi



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article