Les élèves intellectuellement précoces (EIP) (académie de Bordeaux)

 

L'académie de Bordeaux a mis un ligne un dossier "EIP" (Enfants Intellectuellement Précoces) vraiment bien fait :)

 

On y trouve notamment cette phrase, qui sous son aspect anodin pour certains, est réellement très appréciable, venant de l'Education Nationale : "Un élève brillant n’est pas forcément un enfant précoce. Un enfant précoce n’est pas forcément un élève brillant." :up:

 

Ils représentent 2 à 3 % de la population scolaire tous milieux confondus et un tiers d’entre eux sont en situation d’échec scolaire relatif ou massif.

Ils ont des profils variés et singuliers mais présentent des constantes repérables ; savoir repérer ces constantes permet d’améliorer leur prise en charge.

L’information sur la précocité intellectuelle, ses signes identifiables et les réponses à apporter, nécessite la mobilisation de toute la communauté scolaire et des familles.

==> Plan de la page

● les ressources académiques
● repérer la précocité intellectuelle à l’école
● aménager le parcours scolaire

 

Le dossier n'est malheureusement plus en ligne sur le site de l'académie de Bordeaux :(

 

Mais il est à télécharger ici même :

 

Cliquez pour ouvrir au format PDF

 

 

POUR CONSULTER la PAGE de l'ACADÉMIE de BORDEAUX :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

17 commentaires à “Les élèves intellectuellement précoces (EIP) (académie de Bordeaux)”

  1. géraldine dit :

    parfois de bonnes surprises aussi; rencontre avec l’Inspecteur de circonscription dont dépend l’école de fiston (académie de Bordeaux) pour évoquer le harcèlement dont il a été victime durant son année de CP…
    la conversation bifurque vite quand ledit inspecteur me parle précocité ou tout du moins signes de précocité pour fiston et m’avoue être concerné…
    il compte prévenir son collègue Inspecteur académique en charge des enfants handicapés et précoces (!) pour mettre en place un dispositif pour que fiston suive la lecture des CE2…pour lui redonner le gout de l’école…
    quelqu’un de très à l’écoute, qui m’a dit que s’il y a 20 ans on a gâché tant d’enfants faute de les « détecter » c’est inadmissible de nos jours!
    pourvu qu’il fasse des émules; comme quoi avec des gens concernés ça peut commencer à bouger un petit peu…
    (mais je sais que c’est malheureusement tellement rare, ce genre de rencontre…)

    • Schtroumphie dit :

      Pourrais-tu, stp, nous communiquer les coordonnées de cet inspecteur enfin à l’écoute de nos EIP…
      Du côté de Toulouse, nos vivcons un véritable enfer…
      Dur, dur…
      Les instituteurs de l’école de mon fils décrient le test de qi réalisé par une psychologue clinicienne spécialisée en enfant à fort potenciel
      Aucune écoute de la part de l’EIN également…

      • Wara dit :

        Bonjour! je rebondis sur Toulouse, oui, un enfer pour les EIP… Mon fils de 13 ans est scolarisé à Michelet et c’est la catastrophe en 4ème, la descente aux enfers et une grande souffrance pour lui. J’ai beau expliquer son cas aux profs, demander des sanctions car il a été frappé par des élèves (dont les parents ont apparemment le bras très long), rien a faire. J’avais engagé l’an passé une procédure avec le centre du Salin, où il a été diagnostiqué EIP à 148, et après un an d’attente pour un rdv avec la pédopsy, cette dernière, au bout d’à peine 10 minutes d’entretien était outrée qu’on ne l’ai pas collé sous anxyolitiques! Ce dont il n’a absolument pas besoin, la camisole chimique n’a jamais été une solution.
        Quand à l’accueil des EIP à Toulouse, il n’y a hélas que Montalembert (Frère maristes), je n’ai rien trouvé en laïque… Je pensais repartir sur Bordeaux, mais si il n’y a que Notre Dame (d’où j’ai été virée dans ma jeunesse), là je ne sais plus où me diriger. Je voudrais juste que mon fils soit un peu heureux…

    • Marie-Line dit :

      Bonsoir, oui, peux-tu me donner le nom de cette personne que tu as rencontré car j’aimerais le contacter rapidement. Je suis aussi sur bordeaux et nous vivons un enfer avec l’école. Je te remercie.

  2. Marjorie dit :

    Bonjour;
    Maman, d’un enfant de 2003 tout juste détecté IP, j’en ai informé son instituteur pour entamer le dialogue, et la seule réaction a été  » si lui saute de classe, d’autres sont concernés ».
    Je serais donc très intéressée de savoir de quelle circonscription de Bordeaux tu dépends, sachant que j’y réside aussi!
    Cordialement,
    Marjorie

    • pourquoi ?
      D’autres ont les mêmes caractéristiques que lui ? Alors il faut vite en prendre compte..
      ou (ce que je crois) d’autres travaillent aussi bien ou mieux que lui..
      et c’est ne pas y connaitre grand chose en matière d’EIP

      Toujours cette manie de comparer les élèves et surtout leurs résultats..

      Et si on s’intéressait davantage à l’enfant qui est derrière l’élève ?

  3. Valérie dit :

    Bonjour,
    Maman d’un EIP qui a 9 ans ; je galère pour trouver un collège à Bordeaux. On me conseille Notre Dame. Mais j’aurais souhaité qu’il reste dans le public. Auriez-vous des informations à ce sujet ? A l’académie, ils ne reçoivent pas à ce sujet, je ne sais pas vers qui me tourner pour trouver des informations.
    merci.

  4. alexandre dit :

    bonjour
    le lien vers le site de l’académie Bdx ne semble plus actif, savez-vous pourquoi ?
    Quoi de neuf en région bordelaise ?
    Notre fils est en primaire à l’école Notre Dame, à défaut d’une école Montessori.
    Quels choix avez-vous faits les uns et les autres ?
    Quel collège est à privilégier ? merci.
    Alex

  5. Marie dit :

    Bonjour,

    J’habite en Gironde et mon fils EIP est scolarisé en 3 ème, dans un collège publique. Je devrais dire « était » car il souffre de phobie scolaire à cause du harcèlement de la CPE, dans un autre collège. Je précise que mon fils n’a aucun problème de comportement.
    Désolée de vous décevoir, mais il n’y a rien en Gironde pour l’accueil des précoces. Tout ce que vous pouvez lire sur le site de l’académie n’est que blabla.
    Il semblerait que le collège Notre Dame à Bordeaux propose des choses pour les EIP. ….

    Marie

  6. géraldine dit :

    désolée de ne répondre que si tardivement, mais l’académie de Bordeaux ne se résume pas à la ville de Bordeaux…je n’ai jamais dit être sur Bordeaux! je ne suis même pas en Gironde!
    juste dans l’académie qui comporte départements :(
    l’inspecteur en question a quitté son poste l’année suivante…et mon fils a du attendre encore deux années avant que son profil ne soit pris en compte, et encore a t’il fallu changer d’école :oops:
    le lien ne fonctionne plus car le site vient d’être entièrement remanié
    voici la page EIP:

    http://www.ac-bordeaux.fr/cid78674/eleves-intellectuellement-precoces.html

  7. Anne dit :

    Bonjour,
    Je suis une maman de 48 ans. Je me suis découverte sur le tard comme hypersensible (vers 40 ans), et j’ai eu la chance d’arriver à faire de « bonnes études » (ingénieur) en ne comprenant rien aux absurdités du monde qui m’entourait, et en particulier à ma famille sans éducation et recroquevillée sur elle-même à cause de peurs certainement liées aux « absurdités » qu’elle percevait comme des agressions.
    Je lis beaucoup de commentaires à propos de l’école et du besoin de sauter une classe pour l’enfant précoce qui s’ennuie. J’ai envie de vous proposer une autre analyse:
    Mes 3 enfants sont très sensibles, je n’aime pas parler de précocité car si sur certains sujets ils sont effectivement très matures, sur d’autres ils sont très en retard.
    Notre société met tellement en valeur le plan intellectuel qu’on zoome sur ce sujet, comme si c’était la clef à l’intégration dans la société.
    L’intelligence émotionnelle, la stabilité, le courage d’entreprendre ou d’aimer, l’ouverture d’esprit qui permettent d’accepter la différence et l’incompréhension réciproque avec amour et humour sont des clefs très efficaces pour avoir un bon métier et s’intégrer à la société tout en conservant la loyauté envers soi-même.
    Avant de dire que l’autre est un demeuré qui ne comprend rien à celui qui est intelligent, est-ce qu’on se pose la question de si on comprend ses peurs, ses limites, et si on est sensible à ses compréhensions et incompréhensions à lui ?
    C’est juste mon témoignage pour avoir passé 40 ans de ma vie à zoomer sur mes qualités et à nier mes peurs et mes faiblesses. Je crois que j’ai développé mes capacités intellectuelles par besoin de survie, à un âge pré-scolaire. S’il y avait survie, c’est que d’autres problèmes sont à régler.
    Quand j’ai commencé à travailler sur moi : psychologie, méditation, yoga, spiritualité, chamanisme…, j’ai commencé à voir ce plan intellectuel comme très étriqué, mais très utile aussi. Tout cela m’a permis d’être capable de m’ouvrir à mes faiblesses, de les prendre par la main comme de petits enfants handicapés, et du coup de m’intégrer dans la société.
    J’ai compris que les problèmes que je rencontre sont les miens, dont je suis responsable (mais pas coupable), il n’y a que moi qui puisse les résoudre, et ce n’est pas la faute des autres.
    Alors même si vos enfants s’ennuient, faites leur confiance pour la suite de leur vie, ça les rassurera et ils pourront alors trouver leurs voies de contournement des obstacles, vous exprimer les désirs les plus bizarres et leurs peurs les plus étranges.
    Voyagez avec eux car dans d’autres pays la performance intellectuelle n’est pas du tout la valeur de référence, affinez leurs sens en partageant des moments de joie en musique, en danse, en saveurs, en massages, … rendez plus intense la communication entre le corps et l’esprit avec du sport, du contact avec la nature, des activités artistiques.
    Et surtout apprenez leur à ne pas profiter de leurs dons pour arnaquer les autres. Les autres seront peut-être dupes, mais le malaise sera là quand même, sans explication consciente sans doute, mais avec un vrai désir de rejet.
    Bon courage
    Anne

  8. fouquet dit :

    Bonjour à tous,
    Je ne sais trop vers qui me tourner. Ma fille a un peu plus de 3 ans et on nous a demandé de lui faire passer un bilan de compétences. Nous habitons Bordeaux et ne savons où aller …
    De plus est ce vraiment utile quand on boit les commentaires antérieurs. Les choses ont elle changé en matière de prise en charge des enfants précoces ?
    Merci pour vos retours

    • Hélène dit :

      AH si si si ! C’est utile! On nous écoute d’avantage avec le test ! Demandez à l’Afep les coordonnées d’un psy spécialisé près de chez vous. Ils sont rapides et de très bon conseil. De plus, il n’y a pas que le résultat. L’entretien lors des test nous a toujours apporté beaucoup pour la compréhension de nos enfants. Et les lectures qui ont suivi aussi !
      Bon courage!

  9. JeChanteSouvent dit :

    Apparemment plus vraiment de dossier (mais j’ai seulement regardé la page rapidement sans la lire) et l’adresse a changé, c’est maintenant: http://www.ac-bordeaux.fr/cid78674/eleves-intellectuellement-precoces.html

    • A. Zebrounet dit :

      Je viens de mettre à jour le billet… Et surtout, de rediriger le lien d’ouverture du dossier (en PDF) qui, s’il n’est plus en ligne sur le site de l’académie de Bordeaux, est toujours dispo sur les Tribulations ;)

      Alexandra

  10. joris dit :

    Bonjour,

    un petit Zebre de 9 ans… sans trop d’amis, pas de probleme particulier mais une instit pas formée (c’est elle qui le dit) à gérer ça…
    une classe mixte CM1/CM2… mais des CM2 qui le raillent parce qu’il parle trop…
    il s’ennuit…

    est ce qu’il y a des collèges adaptés ? des solutions sur la gironde ??
    des associations ?
    de l’aide et du soutient en fait..



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article