Augmentation du QI mais pas forcément de l’intelligence (Techno-science, février 2013)

Serge LarivéeLe site Techno-science publie aujourd'hui un aticle intéressant sur l'augmentation des scores de QI & la notion d'intelligence :!:

 

Avec notamment les explications de Serge Larivée, docteur en psychologie à l'Université de Montréal & directeur de la Revue de psychoéducation ;)

 

Des tests d'intelligence qui donnaient des résultats moyens de 100 points dans les années 60 donnent aujourd'hui des résultats de 120. C'est ce que les spécialistes de l'intelligence appellent l'effet Flynn, du nom du politologue néo-zélandais James Richard Flynn, qui a remarqué, à la fin des années 70, une progression de trois à cinq points du quotient intellectuel (QI) par décennie. Le phénomène se serait poursuivi depuis, selon plusieurs autres études.

Les nouvelles générations seraient-elles plus intelligentes que les précédentes ?
Ne sautons pas trop vite à une telle conclusion, prévient Serge Larivée, professeur à l'École de psychoéducation de l'Université de Montréal, qui a dirigé l'ouvrage Le quotient intellectuel (Éditions MultiMondes). "Si c'était le cas, souligne-t-il, cela voudrait dire que la génération de nos grands-parents était constituée en grande partie de déficients intellectuels, ce qui est insensé aux yeux de l'histoire."

 

 

POUR lire l'ARTICLE en INTÉGRALITÉ :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire à “Augmentation du QI mais pas forcément de l’intelligence (Techno-science, février 2013)”

  1. Tu vas rire… Mais hier je regardais la fin des XMen II avec mon Ourson (qui a une grippe historique!) et nous sommes tous les 2 des grands fans des XMen (Oui, oui je suis une adepte depuis toujours, je plaide coupable!) et donc à la fin la voix de Jean clôture l’épisode en disant que l’évolution humaine est perpétuelle et que parfois tous les x milliers d’années, elle fait un bond. Que rejeter cette évolution, ce serait nous rejeter nous-mêmes… Sans y voir de la grande philosophie signée Marvel, je pense que ce n’est pas totalement faux, nous évoluons et les « outils »: éducation, jeux, internet mis à la disposition des enfants dès leur plus jeune âge favorisent selon moi (et je ne suis pas une spécialiste) les « connections cérébrales », comme si ils étaient mieux entraînés en endurance.
    Bien sûr, je pense qu’à la base, il y a le facteur génétique ou inné (on l’appelle comme on veut), mais je pense que certains environnements sont plus favorables au développement (le mot est desarrollo en espagnol et je ne trouve pas d’équivalent en français: métamorphose comme pour la chenille et le papillon ou le bourgeon et la feuille?) de cette intelligence…



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Répondre à Nouvelle 30naire