Passage anticipé en 6ème

Les tribulations d'un petit zèbreEn fin de semaine dernière, j'ai été conviée à une réunion avec la directrice de l'école du zébrillon :!:

 

Réunion à laquelle il a souhaité participer du reste, comme la dernière fois où nous nous sommes vus son enseignant, la directrice & moi.

 

Tadahhh !

 

C'est désormais officiel :arrow: il entrera en 6ème en septembre prochain, à l'âge de 9 ans, avec 2 ans d'avance... puisque nous l'acceptons :roll:

 

Il était fou de joie ! Sans compter que les copains de classe n'ont pas encore eu leur avis de passage ou redoublement, eux... (la paperasse administrative pour un 2nd saut en primaire nécessitant de s'y prendre un peu plus tôt que pour un passage classique).

 

Ainsi il est le seul pour le moment à savoir de manière certaine ;)

 

Nous sommes donc très heureux, & lui impatient de commencer cette nouvelle vie de collégien dans quelques mois :-D

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

47 commentaires à “Passage anticipé en 6ème”

  1. Fouqué M.-A. dit :

    Bonjour!
    C’est vraiment super pour lui! J’ai pu faire ça également!

    Faîtes bien attention à lui par contre (comme tu le fais déjà je m’en doute!), les collégiens (puis les lycéens) sont généralement très méchant face à ça!
    Moi j’ai fini par redoubler la première S au lycée juste pour devenir « plus normale »!
    1 an c’est mieux accepté que 2 par la plupart des gens!

    En tout cas je lui souhaite de le vivre au mieux et d’être très heureux comme ça! Et surtout qu’il oublie pas qu’il vaut mieux passer outre le regard des autres, les vrais amis, on les voit facilement!
    Gros bisous!

  2. Tatiana dit :

    Félicitations à Zébrillon !
    Ici aussi, passage en 6ème avec 2 ans d’avance.
    Nous avons dû changer tous nos plans de scolarité « normale » puisque le collège que nous envisagions a clairement indiqué à la directrice d’école qu’avec 2 ans d’avance, il aurait énormément de mal à s’intégrer (déjà que son changement d’école pour le CM2 n’est pas génial !).
    Donc, on le met en collège privé dans une section internationale américaine.
    Bonne journée et merci pour votre blog. Pas facile d’être les parents d’un zèbre quand personne ne peut donner d’avis, de conseils …

  3. bravo au zebrounet. ça doit vous soulager. Et le collège choisi a l’air top.

    sympa à lui de tester pour nous.

    la Zebrette ce sera l année suivante au même âge… Mais d ici là un peu d inquiétude tant qu elle ne sera pas officiellement admise dans « le » collège visé

  4. Toni dit :

    Bravo ! Félicitations au zébrillon ! Nous aussi, notre zébrillon passe en 6ème à 9 ans. Il est dans son petit monde alors ça se passe bien …mais il subit déjà de la jalousie car il est passé en cours d’année de CM1 en CM2 et certains le « cherchent » un peu mais nous le coachons pour qu’il désamorce tout de suite les conflits et il se sent bien, c’est le principal.

    Nous avons déjà visité le collège qui est ouvert aux zèbres … ouf ! Plus qu’à surveiller la suite maintenant …

    • anne-laure dit :

      ma zébrette est aussi passée de CM1à CM2 en cours d’année (janvier exactement) et elle s’ennuie à nouveau … « pourquoi il faut toujours que la maîtresse explique plusieurs fois de suite la même chose ? Je ne veux plus aller à l’école ! »
      On espère qu’elle aura des profs plus nourrissants l’année prochaine, mais sans réellement y croire …

  5. Catherine dit :

    Bravo au petit zébrillon. Le mien suit le même cursus. Nous avons opté pour une école privée avec classe dédiée aux EIP (même programme mais sans redite pour éviter la lassitude de la répétition). Cela me rassure vis à vis des 2 ans d’avance… J’espère que c’est une bonne option…

    • PASCALE dit :

      Bonsoir, je suis à la recherche d’expériences vécues, car ma zebrette passe du cm1 au cm2 en ce moment et nous sommes donc confrontés aux mêmes problèmes que vous, comment tout ceci se passe chez vous? merci de me répondre

  6. Denise THIRY dit :

    Bonjour,

    Tout d’abort félicitation pour votre petit zébrillon. Je suis sincèrement heureuse pour vous car on sent à travers votre blog combien vous suivez vos enfants et en même temps vous leur permettez de vivre épanouis.

    J’en profite pour vous remercier. Je me suis abonnée à votre blog car je suis un peu perdue avec mon petit Thomas qui a 4 ans et demi. Mon mari, la famille, les amis et moi-même pensont qu’il a un QI élevé, mais, j’ai du me renseigner à ce sujet dès la première année de maternelle car cela ne se passait pas très bien avec la maîtresse. J’ai fait passé un test qui a donné pour résultat 119 en logique et 142 en vocabulaire. La psy a pris contact avec la maîtresse qui a fait travailler Thomas comme un enfant de grande section. Depuis cela se passe bien à l’école. Il termine sa seconde année de maternelle. La psy me conseille de refaire un test à 6 ans.
    Etant dans le doute, car la maîtresse s’est adaptée à Thomas, mais me dit qu’il n’est pas particulièrement intelligent. Je me renseigne sur ce sujet par le biais de votre blog, des livres, d’émissions, … (que souvent vous m’indiqués). Ce qui est le plus dure, c’est son hyper sensibilité qui est souvent mal comprise. MERCI POUR TOUT. Le temps va sans doute arranger les choses.

  7. Super pour le Zébrillon !!! J’espère qu’il sera fera facilement des copains! Et effectivement en France les sauts de classe provoquent la jalousie et c’est bien domage que l’on n’éduque pas les enseignants et les élèves à l’accepter !!! Mais bon ne rêvons pas tant que l’enjeu n’est pas assez grand le sujet ne sera pas abordé.

  8. duval dit :

    bravo petit zebrillon!
    nous avons pour notre part préféré refuser le passage anticipé en 6 ème, pourtant spécialisée HP, car cela aurait fait 3 ans d’avance…e t là c’est beaucoup beaucoup!!! alors on opte pour le cm2 dans le meme établissement que la 6HP comme ca si il y a besoin d’un « glissement », il sera sur place… ;-)

  9. Rainbow dit :

    Je suis ravie pour vous, c’est rassurant de voir que les choses peuvent se faire sans trop de heurts. :)

    Pour notre part, notre zèbre va faire son entrée en 6ème avec un an d’avance, mais nous sommes en plein casse-tête administratif :-x auprès de la MDPH qui doit nous délivrer le fameux sésame qui lui permettra d’attaquer ses cours à la rentrée muni de son précieux ordinateur qui lui sert de « stylo » puisque sa dysgraphie le handicape à un point tel, qu’il ne peut pas s’en sortir sans. :(
    Au primaire, avec un simple PAI effectué en concertation avec les parents, les enseignants, le psy et le médecin scolaire, l’usage de l’ordinateur au quotidien se passe sans problème et le zébrillon revient ravit chaque jour de l’amélioration de ses prises et rendus de notes. :roll:
    Mais au collège, la principale nous a sèchement avertit :-x que sans PPS (via la MDPH donc) point d’autorisation d’apporter et d’utiliser l’ordinateur en classe, même si le PAI le stipule et même en attendant d’obtenir tous les documents. :-x :-x :-x
    Inutile de vous dire que notre zèbre est dans tous ses états et que même si nous faisons tout pour le rassurer en lui disant que nous finirons bien par obtenir gain de cause au vu de son impressionnant dossier médical/psy/scolaire et que nous trouverons une solution pour la rentrée, il pleure et dit qu’il ne comprend pas pourquoi c’est si compliqué pour les « autres » de comprendre qu’il n’arrive pas à écrire alors que ses résultats sont, au demeurant, excellents.
    Les affres de l’administration….même quand un dossier est complet, il manque toujours quelque chose…… :down:

  10. Anne-Marie dit :

    Bravo au zébrillon, en plus le collège prévu à l’air très au fait des EIP avec des cursus adaptés !

    Je suis persuadée que cela se passera très bien pour lui.
    Ma zébrette a fait le saut l’an dernier qui plus est en cours d’année (entrée en 6° en janvier) à tout juste 9 ans (elle est de fin décembre).

    Elle a eu à subir pendant quelques semaines la jalousie (2 ans et demi d’avance et en tête de classe dès les premiers contrôles) et les moqueries (bébé, petite à côté de certains redoublants de sa classe ayant 12 ans…)

    Mais elle s’est épanouie avec la diversité des cours et des professeurs, un niveau un peus plus élevé qu’en primaire. Il a suffi d’être vigilant et à l’écoute pour l’ai der à surmonter les moqueries et jalousies puis passé l’effet de surprise, elle s’est fondue dans le paysage.

    Cette année elle est passée en 5° musicale (CHAM) avec des cours uniquement le matin (idéal pour limiter l’ennui) et a rencontré quelques difficultés pour expliquer son raisonnement et un décalage par rapport à ses camarades de classe qui vivent les premiers émois des rapprochements fille/garçon ce qui ne trouve pas d’intérêt à ses yeux… pour le moment.

    Alors encore bravo au zébrillon, le meilleur pour cette future rentrée et merci à la maman qui tient ce blog magnifique qui nous permet de nous sentir moins seuls au monde et est une mine d’informations pour nous parents de zèbres et parfois zèbres aussi ;)

    GRAND MERCI !!!

  11. Luc dit :

    Bon, je ne veux pas faire peur, hein, mais le collège correspond quand même au moment où les gosses sont les plus bêtes et les plus cruels. Mais bon, on doit tous y passer un jour ou l’autre, alors…

  12. C’est un collège qui accueille justement ces enfants là en adaptant l’enseignement! De ce que j’ai crû comprendre . Donc au contraire c’est plus rassurant un second saut dans ces conditions là!!!!!

    • surtout que le second saut était celui du cm1.. donc quoi de plus normal pour le Zébrillon de passer de cm2 en 6 avec des résultats excellents°!!! :-D

      Y’a que pour certains enseignants que cela peut poser question.. pffttt :-P

  13. David dit :

    Bravo à vous,

    Nous serons confrontés à la même problématique ou décision dans 1 an avec notre zébrillon qui va intégrer un CM1/CM2 en septembre prochain alors qu’il a déjà 1 an d’avance. L’objectif est de lui donner les moyens d’intégrer le collège en septembre 2014 s’il arrive à gagner en maturité comportementale. L’école a pris conscience de la « problématique » des enfants HP en découvrant la même année 3 cas au sein de l’établissement ;)

    Après discussion, ils nous proposent (comme nous l’avions fortement suggéré) de mettre en place un PPRE pour ces 3 enfants alors que ce dispositif était jusqu’alors réservé aux élèves en difficulté. Nous verrons comment cela se passe ?

    En tout état de cause, nous avons pris RDV avec le directeur du collège qu’il devrait intégrer afin de le sensibiliser au cas de notre zébrillon. Cette approche sera facilitée car sa grande soeur y est scolarisée et elle excelle dans tous les domaines (une zébrillone qui masque ses zébrures pour être « normale » comme elle dit).

    Bonne fin d’année scolaire.

    • David dit :

      Quelques nouvelles de notre fils…. il suit sa scolarité en CM1/CM2 dans une classe qui comprend 3 élèves HP !

      Notre fiston s’est assis à côté d’un des autres zébrillons sans le savoir et ce fut une véritable révélation pour tous les 2. Enfin quelqu’un qui comprend ce qu’il ressent, comment il résonne… ils sont inséparables et se stimulent et se tempèrent l’un l’autre.

      Aujourd’hui, nous avons rencontré le directeur du collège (privé) afin de lui exposer l’éventualité d’accueillir notre zèbre en 6ème à 9ans et demi. Il n’y vois pas d’inconvénients ouf :-)

      Il a été confronté dans sa carrière à des enfants à très haut-potentiel sortant de l’école spécialisée de Nice et l’adaptation s’est faite en adaptant le rythme (en accélérant ou ralentissant).

      Il faut maintenant que notre fils « grandisse » dans sa tête. Nous avons bon espoir car depuis les dernières semaines nous assistons à une transformation de notre enfant qui arrive à mieux gérer ses émotions, ses colères et ses relations avec les autres.

      Voilà, un message d’espoir qui, je l’espère, ne sera pas déçu.

  14. fridou dit :

    C’est de plus en plus concret alors ! Et il a l’air plus que prêt, c’est super !
    En tous cas, je trouve impressionnant le nombre de parents d’enfants ayant 2 ans d’avance lisant ce blog ! On se sent moins seuls…
    Bonne fin d’année à ton grand !

  15. kate dit :

    Bonsoir à tous ,

    Mon fils a eu 9 ans en mars , il n’a pas fait de CE1 et est actuellement en CM1. Après test psychologue scolaire et entretien avec elle et maitresse , elles nous proposent le passage en 6ème. Et je ne sais pas si cette solution est bonne.2 années d’avance est ce raisonnable ???? La 6ème est une sacré étape !!!!!
    Merci de me donner votre avis , cela m’aidera

    merci,bonne soirée

    • Tu trouveras ici Kate bcp de témoignage de 2 sauts de classe qui se sont passés nickel.

      La mienne passe en cm2 et elle a 8 ans (elle aura 8 ans 1/2 à la rentrée prochaine) et cette année (celle du 2° saut) a été sa meilleure année, psychologiquement parlant (scolairement il n’y a jamais eu de soucis dans sa scolarité, même quand elle déprimait)

      Mais tout cela dépend tellement de l’enfant.

      Une amie a son fils qui a fait une cm1/CM2 en une année, passé en 6° et ensuite directement en 4°
      Ce n’est pas évident du tout.. pas scolairement, mais comme le gamin bouge bcp, oublie tout, chante, se lève (je lui conseille vivement de voir un spécialiste pour un TDA/H)) il se fait détester de tout le monde, enchaîne les colles, les mots dans le cahier.

      Le maintenit dans son année scolaire n’aurait pas été une meilleure solution…

      Allez, parole de profs.. la 6° est un CM2 un peu épicé.. juste un peu
      Et paroles de parents d’élèves de mon village : la 6°.. les pauvres gamins qui ont fait un cm2 dans notre école (publique) s’y emm… copieusement tant le niveau est moindre qu’au cm2…

      Il en pense quoi ton fiston.. car si c’est une étape sérieuse c’est plutôt sur le plan de l’autonomie, des relations sociales, etc.. Il est prêt? il a envie? il préfère rester avec ses éventuels copains? il a hâte de voir ce qu’est le collège (ici, après visite du collège privé aux journées portes ouvertes en mars, elle voulait « encore sauter une classe » pour pouvoir y aller dès la rentrée prochaine tant ça lui avait plu :-D )
      Vous connaissez le futur éventuel collège? leur accueil des enfants jeunes (essentiel!! si ls annoncent déjà qu’ils seront à la même enseigne que tout le monde.. aie), des EIP (c’est pas une obligation.. juste pour connaitre leur réaction au mot :-P )…

      Je crois qu’il faut répondre à ces questions d’abord… le niveau scolaire ensuite… ça ira tout seul…
      :roll:

      • kate dit :

        Merci , pout ta réponse Cheval à Rayures !!!!!!!!

        En ce moment ,je ne sais plus c’est le vide complet dans ma tête !!!! J’ai été voir au collège (celui ou ma fille est actuellement en 6ème ) ,la principale me dit qu’il faut que je décide moi même,mais qu’elle est prête à l’accueillir !!!!! En discutant avec ces futures profs ,l’avis est très différent d’un prof à l’autre, c’est tout positif ou tout négatif……………………….. Un prof m’a même dit que la différence se verrait plus tard , quand mon fils ne comprendra plus rien …………………..;;
        J’ai réfléchis également à une autre solution, le mettre dans un pur CM2, car actuellement il est dans une classe unique (de maternelle au CM2 ) ,alors je me suis dit que dans une classe pur CM2 ,il apprendrait plus de chose, parce que là la maitresse ne peut pas gérer tout les niveau et en plus son avance !!!!!! J’ai peur qu’il n’y arrive pas en 6ème du à cette classe unique ou le programme est moins approfondi à mon avis!!!!
        Que pense tu ???
        Et vous qu’en pensez vous ????????????

        JE NE SAIS PAS QUOI FAIRE AU MIEUX POUR MON FILS !!!!!

    • Dulud dit :

      Bonsoir. Voici mon expérience ou plutôt celle de mon fils : entré comme le votre à 9 ans en 6ème, il passera tout -à- l’heure l’oral du Bac de Français à 15 ans. Il est en 1ère S et passe en Terminale. N’ayez crainte, tout ira bien pour votre fils à condition qu’il soit compris et aidé par l’équipe enseignante. Rares sont les E.I.P. ayant sauté une/des classe/s en échec ensuite si ce ne sont toujours des problèmes de méthodologie récurrents encore plus visibles dès la Seconde et à surveiller ( nos enfants n’ayant jamais appris à travailler !). Bonne chance à votre petit zèbre.

      • kate dit :

        Merci à vous pour ce commentaire .

        J’espère que l’oral du bac Français s’est bien passé pour votre fils.

        Pour le mien cette année de 6ème ,s’est bien passée, laissons place à l’année de 5ème dans une petite semaine :-) . Comme vous dites , cette année , j’ai du apprendre à mon fils à travailler un peu :-) …. la suite on verra mais on part positif !!!!!!

        Bonne fin de vacances à vous et votre fils ,et bonne terminale à lui

        à bientôt

  16. kate dit :

    Petite précision , nous devons rendre notre décision le 10 juin au plus tard.

    • Zebra dit :

      Il me semble que la question majeure est : qu’en pense-t-il, LUI ? S’ennuie-t-il vraiment à l’école ? A-t-il des copains ? Il faut trouver ce qui est le mieux pour son épanouissement (je sais, facile à dire !). Personnellement, 2 sauts de classe ça me parait beaucoup, sauf en cas de nécessité absolue :-D

      • kate dit :

        Merci Zebra pour ta réponse !!!!

        La première réaction de mon fils a été, je vais en 6ème ,j’en ai assez je m’ennuie, je veux plus y aller une année.

        Maintenant à force d’avoir les avis de tout le monde ,il dit qu’il réfléchit!!

        Moi aussi j’ai du mal avec les 2 sauts, mais dans les deux situations ,je peux le mettre en échec !!!!!

        En fait ,on est dans l’impasse……………;

        Bonne journée

  17. POK dit :

    Ta fille est-elle grande en taille? A-t-elle des copines dans son niveau actuel? En aura-t-elle dans le nouveau niveau? A-t-elle envie de sauter à nouveau? Si, oui pourquoi? Si non, pourquoi?
    A-t-elle une idée claire de ce qu’est le collège par rapport à la primaire? Pourra-t-elle ensuite sauter une classe au collège si cet environnement lui convient encore moins que la primaire?
    Voici les questions que je me poserai avant de choisir…
    Certains enfants adorent le collège parce qu’ils ont plus de variété, d’autres sont effrayés par le nombre de professeurs, la grandeur des 3èmes, etc.
    J’espère que j’aurai pu t’aider…

    • kate dit :

      MERCI POK,pour ta réponse !!!

      Mon fils est grand ,large d’épaule pour son âge.
      Il a 2/3 copains à l’école , mais ne les voit pas à l’extérieur ( ne demande pas à las voir ) ,donc aucun mal à les quitter.
      Sa première réponse a été je vais en 6ème je m’ennuie de trop , j’en ai assez de cette école , avec une crainte des devoir :) (actuellement ,il ne fait plus rien ,l’entendre à l’école lui suffit,et la maitresse ne donne que rarement du travail écrit) .
      Sa crainte pour les devoirs , vient du fait de voir sa sœur les faire , elle est en 6ème. Il se demande s’il va y arriver !!!!!
      A force de se reposer ,il perd l’habitude de travailler !!! :(

      La6ème ,il sait ce que s’est par sa sœur.

      Maintenant à force d’entendre les avis de tout le monde,il dit je réfléchis,sans donner de décision.

      Le collège très bien, ptit collège famillial, environ 130 élèves . Ma fille s’y plait (elle a un an d’avance et tout se passe bien)
      Par contre certains prof ne sont pas ouvert au fait de 2 ans d’avance.

      Pour parler de mon fils, il est autonome , organisé , il n’est pas un bb. Il se débrouille seul , je ne gère pas ses devoirs , sac, sac de sport,ticket de cantine, son réveil ,ptit déj …………….

      Voilà ,çà te donne une ptite idée.

      Pour nous toujours pas de réponse , réponse à donner lundi !!!!!!!!!!

      Bonne journée

      • Zebra dit :

        Pfff, je vous comprends d’avoir du mal à décider…

        Le point positif est qu’il est grand (beaucoup de garçons restent très petits même au début du collège, au moins on le remarquera moins parmi les autres !).
        S’il ne fait pas ses devoirs mais a de bonnes notes, et qu’il s’ennuie ferme à l’école primaire, la 6e pourrait en effet lui être profitable :-D Surtout avec le collège que vous décrivez et qui a l’air très bien.
        La seule chose à mon avis c’est que vous allez devoir l’aider et le pousser pour les devoirs et ce n’est pas facile ! On perd vite l’habitude de travailler et de faire des efforts, je le vois malheureusement assez avec mes zébrillons.
        Bon courage pour cette décision difficile !

  18. POK dit :

    A mettre au masculin et non au féminin… Tu as un fils et non une fille. Désolée…
    Mais les questions sont les mêmes…

  19. POK dit :

    Deux sauts de classe, pourquoi pas mais dans un environnement propice…
    Cela dépend de l’établissement à mon avis…
    Les enfants ayant deux ans d’avance se font vite repérer par les plus grands dans les couloirs des établissements difficiles… et je ne choisirai pas cela pour mon enfant.
    En revanche, dans un établissement où tout se passe correctement bien, je choisirai en fonction du ressenti de l’enfant en lui faisant chercher toutes les conséquences positives et/ou éventuellement négatives de ce changement…

  20. POK dit :

    PS: Le niveau scolaire de l’enfant n’est à mon avis pas un critère de choix. Un enfant HP qui a déjà sauté une classe avec succès, qui aime travailler, a les compétences pour faire une 6ème anticipée, à condition de l’aider pour l’organisation de son travail… La 6ème n’est pas si difficile en terme de niveau, c’est plutôt difficile au niveau de l’organisation du travail (nombreuses matières!)

    • Rainbow dit :

      Pour moi, quand un enfant s’ennuie à l’école et qu’en plus il ne s’y éclate pas par manque de copains ou d’intérêt, autant qu’il y reste le moins possible. S’il lui est donné la possibilité de faire son cursus avec 2 ans de moins que les autres, ce sera 2 ans d’ennui et de problèmes en moins.
      Il ne faut pas penser que ces années d’avance lui poserons des problèmes scolaires que les autres n’auraient pas. Si les profs estiment qu’il en a la capacité, il faut leur faire confiance, ils proposent assez rarement ce cas de figure pour avoir bien pesé leur proposition lorsque cela se produit !
      Quand au problème d’organisation dans son propre travail, il les rencontrera DE TOUTES FAçONS, et même d’autant plus qu’il s’ennuiera, car c’est souvent le propre des HPI. Il faudrait peut-être demander conseil à un plus grand, un bon élève « scolaire » qui le tuyauterait sur la façon de s’y prendre dans la gestion des cours et du quotidien au collège. Sinon, je sais que certains psy organisent des stages d’organisation, de concentration, d’apprentissage du travail séquentiel, pendant les mois d’été. Il faut se renseigner auprès de L’ANPEIP de son secteur par exemple….

      • Rainbow dit :

        Et j’ajoute que dans tous les cas, les profs ne leur apprennent pas à s’organiser dans leur travail, il n’en n’ont généralement pas le temps ni même forcément l’idée. Tout au plus donnent-ils des directives plus ou moins rigides pour le début d’année, et ensuite à chaque élève de s’organiser correctement….
        Dans de nombreux cas, un ou deux ans ne font pas une grande différence de ce point de vue là….les personnes désorganisées et « bordéliques » le reste généralement pour la vie… :( Donc si on s’arrête à ça, on ne fait plus grand chose…. :roll:

  21. kate dit :

    Bonsoir à tous,

    Je crois que notre décision est prise , on va opter pour un CM2 plus poussé, dans une autre école qui a l’habitude de travailler avec ces enfants . La maitresse propose pleins d’occupations , en autonomie qui ont plu à notre fils…….
    Il a dit qu’il a plus de points positifs pour aller en CM2 , qu’au collège , mais qu’il est pas sur ……………….
    Réponse à donner lundi ……………..

    Bon weekend à tous

  22. kate dit :

    Quelques nouvelles….. Toujours pas de réponse ferme , CM2 ou 6ème …….. Nous avons fait notre demande pour le CM2 dans une autre école , donc un autre village, mais elle n’est pas encore approuvée par l’inspection, ils m’explique qu’un CM2 en classe unique ou pas , le niveau est le même …….. eux opteraient plus pour un « essai » 6ème comme ils disent
    J’éspère que l’on aura vite une décision ferme parce que pour mon fils ce n’est pas facile de ne pas savoir !!!! Lui est ferme sur son idée , ou il change d’école pour faire son CM2 ou il va au collège !!!!!!

    Bonne journée à vous et encore merci pour votre aide

  23. :kjg dit :

    bonjour,

    pour info

    on a refusé l’année dernière le passage du CM1 à la 6eme (il voulait pas trop et nous on hésitaient) et par hasard completement cette année on a decouvert que:
    on peut passer du CM2 à la 5eme

    (meme programme sauf histoire geo, anglais et sciences nat
    maths français etc: CM2 = 6eme (meme cycle) sauf quelques notions revues en 5eme

    histoire: civilisations anciennes: grece, rome, religions etc, notre gamin était branché donc il a lu le livre avec plaisir, par contre il a fallu expliciter democartie, vote etc. en Grèce (mais il avait déjà abordé les notions de pouvoir absolu ou non en CM1 et CM2 avec Charlemagne, la Révolution etc. donc ce n’était pas non plus une découverte.

    géo: terre et paysages, la lecture du livre a suffit (le reste il l’avait vu en primaire: continents, mériodiens, paysages etc.)

    la sciences nat: rien de neuf sauf qu on aborde la cellule… il pouvait pas rater ça, le college ou va mon fils organise des sessions en petits groupes pour les eleves qui n’ont pas compris , donc il pourra rattraper (sinon il aurait fallut le faire dans son interet)

    anglais: la on a eu un coup de bol car on ne savait pas à l’époque qu’il sauterait par la suite, je pensais qu’avec collège ça ne serait pas la peine.
    comme il s’ennuyait déjà en CM1 avec les notions de CM2, un prof nous avait suggéré qu’il fasse une langue en autonomie avec un casque en 2eme partie de matinée si la maitresse lui disait que il n’y avait rien de neuf pour lui. coup de bol après avoir hésité entre japonais et anglais, il a choisi anglais. je lui ai trouvé aux puces une methode ludique (un cirque) avec un casque, il n’a fait que ecouter et a participer aussi au cours normaux d’anglais de CM2. donc rien a faire que lui apprendre le present et le progressif.

    au niveau pratique, notre directrice d’ecole était bete et je m’informais auprès de la directrice d’une autre ecole qui m’a renvoyé sur la proviseur du college, elle a à peine regardé le QI que l’ecole lui avait fait passe mais plus le carnet et sa vie (A partout et potes), nous aproposé de lui faire passer 4 evaluations d’une heure en juin (maths, français, histoire et un peu de géo et anglais).

    on est en plein de dedans et pas de problemes. comme je ne l’ai pas fait bachauter il n’a appris que la grece (on verra le rest plus tard) et a fait une redaction d’une heure en plus pour se faire plaisir (des monstres bien sur).

    voila pour notre situation qui nous a fait eviter les commisssions etc; (2eme saut de classe) et les rapports avec notre directrice penible. la proviseur du college recoit le dossier ou il est inscrit en 6eme et modifie elle meme son affectation. elle est formidable (petite assiette, gros appetit at elle dit)

    je ne sias pas si tout ça tient dans les cases EN habituelles mais pour nous ça s’est passe comme ça en ile de france.

    bonne suite à vous.

  24. Gribouille dit :

    Nous avons négocié un compromis avec les instits de ma fille cette année : L’an prochain elle ira dans une classe à double niveau CM1/CM2.
    Elle aurait pas sauter le CM1, mais j’ai senti une (trop ?) grande réticence… Par contre, si je vois qu’elle fait son CM1 et son CM2 en même temps, je leur forcerai la main pour un passage anticipé en 6ème…
    En même temps, ça lui évitera de se retrouver avec les minettes de la classe qui lui en ont fait voir de toutes les couleurs…

  25. kate dit :

    Et voilà , la décision est prise , passage en 6ème anticipé , à 9ans et demi …… J’éspère que tout se passera bien !!!!! Mon fils a pris sa décision :)

    Bonne après midi à tous

  26. Je n’avais pas 10 ans quand je suis entrée en 6ème en 1966 et ça a été une horreur jusqu’à mes années lycée. J’étais en décalage par rapport aux autres élèves et souvent mise à l’écart. J’ai fini ma scolarité (Bac +5) avec mon année et demi d’avance et ça ne m’a servi à rien. Même maintenant il faudra que j’attende 62 ans pour pouvoir partir à la retraite; Mon fils sans doute plus doué que moi a redoublé sa 1ère mais fini brillamment sa scolarité, bien dans sa peau.

    • Zebrounet dit :

      Bsoir,

      J’ai du mal avec les expressions du type « avoir X année d’avance ne sert à rien »… D’autant plus que vous semblez mettre en parallèle le fait que votre fils était, lui, avec son année de redoublement, bien ds sa peau. Comme si l’équation était aussi simple que ça ;)

      Je dirais que cela « sert » lorsque c’est nécessaire ! Or chaque cas, chaque enfant est différent. Selon ses facultés intellectuelles, mais aussi selon son contexte familial, son propre développement (psychologique, physique), le soutien & la compréhension de ses parents de sa « différence ».

      Le décalage se fait sentit de la même manière chez un petit (T)HQI parmi des gamins de son âge, étant dans la norme. Un enfant surdoué se sent tjrs exclu de sa classe d’âge, c’est une réalité.
      Alors, même si avoir 2 ou 3 ans d’avance pour un (T)HQI ne signifie pas tjrs se sentir « à sa place », lorsque cela est nécessaire (c’est à dire qd tout est réuni pour que cette accélération puisse se faire ds de bonnes conditions) c’est TOUJOURS la solution à privilégier à mon sens. Le primaire est bien trop long pour un petit ayant 130 ou 140 de QI (… je ne parle même pas de ceux dépassant les 150 pour qui l’ennui peut avoir de ts graves conséquences sur les relations qu’ils entretiennent avec l’école !) :(

      • Je plussoie.

        J »ai vécu ma scolarité , 10 ans après vous (1976 en 6° je crois bien) avec presque 2 ans d’avance dans la sérénité et le plaisir.

        J’étais peut-être en décalage avec mes copains/copines du collège, mais je ne l’ai pas ressenti.
        J’avais des amis, un groupe où j’avais ma place, et avec les profs tout s’est toujours très bien passé (mis à part quelques mises en avant déplacées pour montrer au redoublant qu’avec 2 ans d’avance on faisait mieux qu’eux).
        J’ai fini ma scolarité Bac+5 heureuse du parcours (même si pour d’autres raisons ce n’était pas celui que j’aurais aimé) et j’ai commencé à travailler sans vraiment de soucis, même si ingénieur fille à 21 ans à diriger des équipes de gars de 40 ans anciens militaires.. ce ne fut pas toujours gagné d’avance. Mon physique me donnant 3 ans de moins plutôt que 3 ans de plus.
        Mais bon.. j’attendrai aussi 62 ans pour partir à la retraite (qui espérons le sera à taux plein, si pas d’accident d’ici là)
        Bref.. tout cela pour dire comme Zebrounet, que c’est vraiment du cas par cas…

        Et rien en dit que pour ma fille qui sera dans la même situation que le Zébrillon l’an prochain, ça se passera aussi bien que pour moi… mais je le lui souhaite..

  27. Maman zèbre dit :

    Bonjour,
    Oui, c’est un billet « vieux » d’un an, mais après le recul, comment s’est passé sa 6ème…
    « Nous » sommes dans le même cas que vous… B. a deux ans d’avance et fera sa prochaine rentrée scolaire en 6ème, à 9ans…
    C’est un petit garçon avec un coeur énorme, très émotif, mais assez « fort » pour le dissimuler aux autres, avec un caractère assez difficile voire effronté. Trés grand en taille, ses 2 ans d’avance ne se remarquent pas tout de suite.
    Sa future rentrée l’angoisse, le collège où il ira est trés grand et comme il existe une section européenne, il ne sera pas forcement avec ses copains de CM2… Il a vraiment peur, mais se réjouit d’apprendre de nouvelles matières…
    Comment l’aider?.

    • kate dit :

      bonjour, Maman zèbre,

      Je suis désolé d’avoir tardé à vous répondre ,

      Mon fils est né en 2002 , a l’air d’avoir un caractère comparable à votre fils , un ours avec un grand cœur…. Mon fils ne sait pas encore comment gérer ses sentiments, capable de faire mal à ses amis avec des paroles dont il ne gère pas l’importance ….. Exemple tout bête : des amis à la maison , une amie dit je m’ennuie…. au lieu de répondre Tu veux faire quoi???? , ben lui va se sentir agressé et dire ben t’as cas rentrer chez toi !!!! ou bien la prochaine fois ne viens pas !!!!!!! Voilà en fait aucun tact , mais avec cette année de 6ème ,il a grandit et arrive à gérer mieux qu’au début de l’année scolaire …. A chaque événement de ce genre ,je lui explique ces paroles et lui soumet la réaction qu’il aurait du avoir….

      Ptit retour en arrière , septembre 2013 , rentrée en 6ème , un peu angoissé ….. première quinzaine très bien passé…. Le professeur principal ayant décidé de ne pas dévoiler la date de naissance à ses camarades en remplissant les papiers administratifs…. il a donc fait la vérification après le cours …

      La 3ème semaine , ce même prof , en cours d’anglais a demandé à chaque élève de se présenter nom ,prénom …… et évidemment l’âge !!!!!! Le tour de mon fils arrivé ,il ne savait plus quoi faire , mentir??? ben non il n’a pas osé devant ce professeur ? alors les questions des camarades sont arrivées …. la réponse du professeur fut directe  » Avez vous vu la différence avant ce jour ???? Ben ,non , donc que vous ayez 9,10 ,11,12,ou13 ans vous êtes tous là pour la même chose , travailler ….  » Ses camarades l’ont taquiner pendant deux jours mais rien de bien méchant….

      Puis la nouvelle c’est répandu dans le collège , et là une nouvelle étape à franchir ,avec bon nombre de réflexion pas toujours plaisantes ….. L’effet passé , mon fils a pris sa place et n’a plus eu de souci ,à part les ptits soucis que tout les collégiens ont …. on ne peut pas être d’accord tout les jours et avec le caractère de mon fils , je tire mon chapeau à ses copains ,copines :-)

      Point de vue , organisation , notes ….. tout c’est bien passé également , 18.1 de moyenne générale , annuelle qu’il a eu pour une fois en travaillant , car cette année il a du travaillé !!!!! :-)

      De notre coté, nous avions décidé de faire comme avec sa sœur , de ne pas prendre en compte et de le traiter comme s’il n’avait pas d’années d’avance …. J’ai été présente pour ses devoirs , ses leçons , son organisation , pour lui apprendre à être autonome …… en fin d’année ,il se gérait presque seul …. Je prenais quelques infos chez d’autres parents, et je me suis rendu compte que les enfants étaient pour la plus grande partie suivis par leur parents lors de cette année de 6ème.
      Point de vue comportement cette année de 6ème lui a permis ou obligé de grandir pour lui permettre de s’intégrer…

      Bilan de l’année: Année positive pour lui , je pense que le CM2 l’aurait ennuyé et l’aurait laissé dans sa situation de NON travail !!!!
      Malgré mon recul au saut de classe , je ne regrette pas , et pour la suite on verra bien , de toute manière saut ou pas les difficultés peuvent tout de même arriver …..
      Je ne serais jamais si nous avons pris la bonne décision , de toute manière maintenant elle est prise , donc on poursuit , et prendrons le bon et le mauvais comme il viendra….

      Pour conclure , SOYEZ PRESENTS,A SON ECOUTE , OBSERVEZ ET SURTOUT SOYEZ POSITIFS ET FAITES CONFIANCE A VOTRE FILS !!!!!

      Bon courage et la réussite à votre fils .

      Si vous avez des questions ou besoin de discuter pendant cette année , n’hésitez pas

      a bientôt, et bonne fin de vacances à vous

  28. Mina Z dit :

    Bonjour
    Notre fille vient de finir sa 6eme. Elle y est rentrée à tout juste 9 ans (elle est d’août) suite à un test de QI passé… fin juin. Alors le retour sur cette année? Pas facile facile…comme d’hab quoi

  29. Maman HQI d'EIP dit :

    Mon fils aura 10 ans en novembre. Il vient de changer d’ école pour cause de non encadrement (harcèlement pendant récréation et cantine) et non prise en compte de sa précocité (corps enseignant). Nous avons trouvé une école avec une équipe bienveillante et à l’ écoute de la différence . Son entrée dans une classe double niveau CM1/2 s’ est bien passée (il venait de CM1) . Il s’ est fait des copains dès le premier jour. Mais discussion avez sa maîtresse juste avant les vacances: tout le monde le rejette maintenant et il parle trop en classe, ne s’ implique pas dans son travail (mindmap rendue qu’ avec bulles dessinées sans texte, exposé bâclé) bien qu ‘ il ait des résultats satisfaisants. Discussion avec lui: il refuse de refaire les même programme (histoire) que l’ an dernier ! Il s’ ennuie. Il n’a d’ intérêt à discuter qu ‘ avec des enfants plus âgés en dehors de l’ école. Du coup à la maison, il est de nouveau en refus d’ autorité et cela devient violent. Peut on envisager un passage en 6 ème dès le second trimestre ? Comment s’y prendre ? Comment savoir s’ il aura le niveau et s’ il voudra travailler ? Faire ses devoirs devient insurmontable à envisager pour lui actuellement. C’ est la crise de larmes. Ça lui fait perdre son temps et il voit ça comme quelque chose qui l’ empêche de se consacrer entièrement à ce qui lui plaît, c’est à dire jouer à mincraft !



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article