Les gens intelligents n’écoutent pas Beyoncé (Le Point, janvier 2014)

KKKKLe Point vient de publier un article sur les résultats obtenus par Virgil Griffith, un hacker américain :!:

 

Il s'est amusé à comparer les performances de jeunes au SAT avec les musiques qu'ils écoutent sur Facebook ;)

 

Le SAT est un examen standardisé utilisé sur une base nationale pour l'admission aux universités aux États-Unis. Ainsi, tous les futurs étudiants américains le passent, de même que tous les étudiants étrangers qui postulent pour un programme d'études aux États-Unis ou au Canada à un niveau inférieur au Master.

 

Connu sous le nom de Scholastic Aptitude Test jusqu'en 1990, puis Scholastic Assessment Test jusqu'en 2005 où il devient le SAT Reasoning Test.
Pour info, Bill Gates comme Mark Zuckerberg ont obtenu un résultat proche de 1600 (soit le maximum) :) (retrouvez ici mon billet sur les percentiles)

 

Équivalence en percentiles des résultats au SAT

Équivalence en percentiles des résultats au SAT

 

Un jeune surdoué de l'informatique s'est amusé à compiler les résultats scolaires de milliers de lycéens en les corrélant à leur playlist musicale.

SAT_resultats2

C'est prouvé "scientifiquement". Les élèves qui obtiennent les moins bonnes notes au SAT (Scholastic Assessment Test, l'examen le plus important aux États-Unis pour le passage à l'université) sont fans de Beyoncé, Lil Wayne, Jay-Z, Justin Timberlake ou autres Akon. C'est ce que démontre une étude statistique de Virgil Griffith, un hacker américain qui s'est amusé à comparer les performances scolaires de jeunes lycéens avec les musiques qu'ils écoutent sur Facebook. Ainsi, 133 artistes ont été répertoriés, et leur classement semble indiquer que les meilleurs élèves écoutent Beethoven, Sufjan Stevens, Bob Dylan ou encore Radiohead. Les élèves "moyens", eux, seraient adeptes de Frank Sinatra, Bob Marley et Elton John.

 

 

POUR lire l'ARTICLE en INTÉGRALITÉ :arrow: c'est ici !

 

 

:idea: Et là, même comparaison entre résultats au SAT & lectures... :round:

 

Résultats au SAT / lectures

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 commentaires à “Les gens intelligents n’écoutent pas Beyoncé (Le Point, janvier 2014)”

  1. Fredauboulot dit :

    Ouf, je n’écoute pas ceux de la liste « basse »! ;)

  2. SÈverine dit :

    Comme le disait sur tous les tons mon prof de stat à sciences Po le regretté Didier Schlacter, la corrélation positive ou négative de deux phénomènes n’induit pas qu’il y ait une causalité entre eux. Un troisième peut être responsable des deux. Dans ce cas précis, on peut supposer sans beaucoup de risque que le milieu social d’origine est la variable qui détermine à la fois les goûts musicaux et le les résultats scolaires.

    • Zina32 dit :

      Je plussoie ! :-)
      J’écoute de tout pour ma part, donc je peux aussi bien me retrouver tout en gauche, comme tout à droite ou encore dans tout ce qui constitue le milieu, selon les jours et les humeurs (facteur tiers aussi). 8)

    • Chris dit :

      +1
      Pour écouter une musique, il faut l’avoir découverte. Avant internet, il fallait soit avoir accès à un fond musical, parents ou médiathèque pour élargir son horizon. Même avec internet, qui a la curiosité d’aller écouter des choses éloignées de son spectre musical hérité de son éducation ?
      Je serais curieux de connaitre les résultats de ces données, traitées non en tant que « artiste par artiste », mais en tant que spectre musical par personne. Ecouter beyoncé et de l’opéra n’est pas incompatible.

      Petite remarque en ce qui concerne les livres : the Alchemist serait un livre « de plus haut niveau » que Shaekspeare … je n’ai rien contre Coehlo, mais je trouve The tempest plus complexe, et plus questionnant.
      Egalement, il y a des livres qui rendraient moins intelligents que de ne pas lire du tout !
      dont … The Holy Bible. (Il y a également un item « bible », mais pas holy , mais qui lui, est lu par des gens un peu moins cons … c’est une bible unix ?)

      Et en plus, les statistiques sont faites sur des jeunes qui sont sur facebook. Des ados, à un age ou on peut écouter en boucle tout et n’importe quoi (même parfois juste pour faire chier les parents).
      Je reviens à ce que j’ai dit précédemment : le spectre culturel est la donnée pertinente.
      Et elle est due plus probablement plus au milieu social et à l’éducation, plus qu’au score au SAT.

  3. Mayou78 dit :

    C est surtout une question sociologique plus qu autre chose .Les milieux les plus populaires écoutent beyoncé et venant de milieu populaire pas de stimulation intellectuelle de livres d expos etc …
    Bref …

  4. Dorothée dit :

    Ma fille a obtenu un score proche du maximum aux SATs et écoutent Beyoncé et Justin Timberlake. Elle étudie aux États-Unis dans une université de l’Ivy League pourtant. Je ne suis pas convaincue qu’il y ait un lien entre ses capacités intellectuelles et ses goûts musicaux…c’est plutôt culturel à mon sens.

  5. Tigerlily dit :

    il semble surtout qu’il ne faut à peu près pas écouter de musique pour bien réussir ce test : à part Beethoven il n’y a rien vers 1400 ! J’aime Beethoven mais toutes les journées de toute une vie… :-D

  6. Doff dit :

    Bonjour,
    La corrélation est amusante, mais cela reste des statistiques.
    Je constate cependant que de plus en plus, les gens ont du mal avec les statistiques : de plus en plus, à la lecture de statistiques, les lecteurs ont tendance à faire l’amalgame de : statistique = loi.
    Lorsque dans un article, en plus, l’auteur replace (habillement ou non) la fameuse « loi de gauss », ça n’arrange rien.
    Du coup, les gens assimilent le résultat des statistiques comme une vérité absolue !!! Et ça part en vrille. La, je lis du « freakonomics » donc je suis dans les moins bêtes.
    Ben non, les statistiques sont observationnelles, donc, disent : « on remarque que certaines catégories lisent plutôt ça ou ça » et non « être comme toto, c’est lire ça ou ça ».
    « A implique B » n’a rien à voir avec « A est équivalent à B », ou même « B implique A ».
    Mais, ça, tout le monde ne l’a pas compris.

  7. Rainbow dit :

    Et quand on écoute tout, c’est grave? 8-O

  8. olivhood dit :

    Faudrait aussi faire la différence entre lire/comprendre/apprécier/savoir critiquer.

    Lire la Bible avec un Qi d’huitre ou celui d’un Einstein ça doit pas revenir à lire « le même livre » non ?

    Au final il y a peu de livres en dehors de la marge 950/1200. A moins de 80 de QI je comprends qu’on ne lise qu’à peine Picsou magazine, mais après 120 ?

  9. Kementari dit :

    Aucun résultat concernant la ChillStep :)

  10. Sly dit :

    Et quand on écoute Beyonce et Beethoven on est quoi ?
    J’ai toujours été bizarre…



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article