Le théorème du homard. Ou comment trouver la femme idéale

La vie est parfois surprenante ! :smile:

 

Vendredi dernier, je me rendais dans ma petite librairie locale pour essayer de trouver un bouquin bien précis dont j'avais entendu parler dans une émission littéraire.
Malheureusement j'ai vite du me rendre à l'évidence : il ne s'y trouvait pas ! :oops:

 

J'arpentais alors les rayons en scrutant les nouveautés, sans grand entrain. Mes yeux ont parcouru chacune des références, ont détaillé les piles de best-sellers effectifs ou à venir.
Mais rien ne me tentait. Mes mains n'ont saisi aucun livre :-|

 

Alors que je me décidais à partir, je me suis tournée vers le coin d'une étagère, tout en bas, au fin fond de l'espace "romans". Et j'ai vu le dos d'un livre. UN ! Il était le seul exemplaire, rangé (pour ne pas dire noyé...) parmi d'autres références, toutes en nombre.

 

Je ne saurais dire pourquoi ce livre. J'ai seulement lu le titre , "Le théorème du homard", & ma main l'a pris :)

 

Il faut savoir que j'ai pour principe de ne jamais lire la 4ème de couverture :!:
Je suis donc allée payer mon livre, extrêmement impatiente de m'y plonger. Sentiment difficilement explicable, mais terriblement présent en moi.

 

Aussi, je vous laisse imaginer ma réaction quand j'ai commencé ma lecture. Voici la première page... :roll:

 

theoreme_du_homard2

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », il met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d'éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences. Et celles-ci sont nombreuses, car pour Don :

la femme idéale NE DOIT PAS
1. Fumer et boire.
2. Être végétarienne et aimer la glace à l'abricot.
3. Se lever après 6 heures.

Mais elle DOIT
1. Faire du sport.
2. Être ponctuelle.
3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.

S'il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c'est Rosie Jarman, étudiante le jour et barmaid la nuit, dont la vie est aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée..

 

 

Outre la rencontre originale & inattendue qui m'a beaucoup plu (j'adore ces petites surprises de la vie), je vous le dis tout de suite : j'ai eu une énooooooorme coup de cœur pour ce bouquin australien ! :hearts:

 

Il est drôle, décalé, pétillant :-D

 


Cliquez sur la couverture pour découvrir
les détails du "Théorème du homard"

 

 

L'auteur, Graeme Simsion, a une connaissance étonnante du syndrome d'Asperger, vécu de l'intérieur ! Je pense que les aspies qui liront ce livre seront frappés par tant de précision dans les ressentis, dans les émotions, dans la manière de réfléchir, dans les impairs commis par le protagoniste.
C'est en tous cas ce que j'ai ressenti à la lecture de ces presque 400 pages :round:

 

Et s'il justifie cette performance impressionnante par un laconique :

 

"J’ai travaillé 30 ans dans l’informatique..."

 

Personnellement, je n'y crois pas beaucoup. Je me pose réellement la question : Graeme Simsion ne serait-il pas lui-même aspie ? Pour moi, c'est une évidence...

 

Graeme Simsion

 

Mais revenons au livre. Le héros, le Dr Don Tillman, est une sorte de Sheldon Cooper (physicien théoricien de la série The Big Bang Theory), version généticien !
Il est le prototype même du scientifique à la fois surdoué, étrange, asocial & maniaque de l'organisation.

 

Car Don Tillman ne jure que par l'optimisation & la rationalisation du temps. Sa vie est réglée comme du papier à musique. Il est notamment adepte du "Système de Repas Normalisé" & peut en décliner à tout moment les 8 avantages majeurs (dont le point n°8, "une charge cognitive minimale" !) :round:

 

Ses apprentissages passent tous par les livres, par Internet ou encore par les répliques de film. De l’art de fabriquer des cocktails à la danse de salon, en passant par les positions sexuelles, il apprend tout ainsi :-D

 

Chacun des sujets qu'il aborde se doit d'être exploré à fond, maîtrisé. Paradoxalement il est bien incapable de s'habiller correctement ou de reconnaître le sarcasme dans les mots de son interlocuteur. Les questions rhétoriques sont prises au pied de la lettre & lui mènent parfois la vie dure :!:

 

Mais en dehors d'un couple d'amis tous deux psychologues qu'il sollicite à toute heure, Claudia & Gene, il est seul. Il n'a pas vraiment de vie sociale, encore moins de vie amoureuse.

S'il va donner une conférence sur le syndrome d'Asperger, c'est à la demande de Gene, qui avait à faire. Malgré les tentatives de sa femme Claudia pour essayer de faire prendre conscience à Don qu'il fait lui-même partie des 0,3% de personnes présentant le SA, il ne comprend. Il se sait tout de même différent :

 

"La configuration de mon cerveau s'éloigne du modèle de connexion standard."

 

Las d'être célibataire, en bon scientifique Don a un jour l'idée lumineuse de mettre au point une méthode qu'il juge objective & infaillible lui permettant de trouver la femme idéale. Le tout, bien sûr, de manière pragmatique & efficace !

 

Il élabore alors un questionnaire complexe de 16 pages passant en revue des points clé (à ses yeux !!!) comprenant un certain nombre de fautes éliminatoires, comme le calcul de l'IMC de la candidate. Pas tant pour l'apparence de cette dernière, mais pour évaluer ses capacités en terme de calcul mental LOL

 

L'exercice, baptisé "Opération Épouse" ne va (bien sûr) pourtant pas être aussi simple qu'il n'y parait...

 

Un livre magnifique, prenant, bourré d'humour & de rebondissements.
L'action est permanente & la tournure prise par le projet de Don amène à réfléchir sur l'autisme comme sur les rituels, les habitudes.

 

Seul petit bémol de ma part : la fin... Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas spoiler le bouquin, mais je la trouve un peu moins réussie que l'ensemble du roman :-?

 

Cela reste un ouvrage à lire de toute urgence, pour les aspies comme pour les autres...

 

Les aspies au pouvoir ! ;)

 


Cliquez sur la couverture pour découvrir
les détails du "Théorème du homard"

 

 

Les éditions NIL vous proposent de découvrir le 1er chapitre du "Théorème du homard" :arrow: par ici ! :)

 

Et si vous avez aimé (ou comme moi, adoré :-P ) la lecture de ce livre, voici 2 quiz visant à déterminer : "quel personnage êtes-vous" & "votre degré de compatibilité avec Don" !

 

De même, vous pourrez suivre Don sur Twitter (compte officiel) :idea:

 

 


 

 

:idea: j'ai publié en 2017, aux éditions Eyrolles, un témoignage sur le syndrome d'Asperger : "Asperger & fière de l'être. Voyage au coeur d'un autisme pas comme les autres"

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

16 commentaires à “Le théorème du homard. Ou comment trouver la femme idéale”

  1. bastien dit :

    C’est un livre que je vais me faire offrir à la fête des mères au grand désespoir des mes enfants qui se demandent pourquoi à chaque occasion ,je demande des livres et non pas du parfum, des bijoux, des fleurs…comme tout le monde!
    Jai fait un qiz et je suis le personnage Rosie.
    Merci à vous pour toutes ces belles et jubilatoires découvertes.

  2. Maud dit :

    Il a l’air super sympa !!!

  3. LieB dit :

    merci du tuyau. :)

  4. Dumbo dit :

    Ouhh, vendu ! 8)
    Je vais le lire en VO, ce sera plus économique (non je ne suis pas radine ; je lis seulement beaucoup :roll: ). Le titre original est « The Rosie Project », pour une fois le titre français me parait encore plus appétissant !

    Merci Alexandra ! :smile:

  5. Rocio dit :

    Je n’ai pas encore lu le livre, mais vous m’avez donné envie ! j’ai fait tout de même le quizz et il paraît que suis « like Don » :-D :-D je ne me voyais pas comme ça !

  6. Rainbow dit :

    On dirait Sheldon Cooper en train de rédiger un contrat de vie conjugale sur son modèle de contrat de co-location. Ça fait envie !

    • A. Zebrounet dit :

      C’est exactement ça ;)
      Et c’est ts bien écrit, vraiment très drôle (surtout par le comique du décalage entre le monde de Don & … le reste des humains ! LOL )

      J’ai véritablement trouvé cette lecture jubilatoire :up:

  7. gabylane dit :

    fait le test.. :)
    serai Claudie et incompatible avec Ron…
    n’empêche, ça m’a filé super envie de lire le bouquin….
    je suis dans « et quelques fois j’ai comme une grande idée » en ce moment, j’aime beaucoup, mais je galère, ma lecture n’arrive pas à être fluide… c’est la première fois de ma vie que j’aime un bouquin mais ai du mal à le lire…. ??????

  8. olivhood dit :

    « femme parfaite » c’est pas un oxymore ?

  9. Je n’ai pas lu ta critique comme tu ne lis pas les 4° de couverture… mais comme j’avais des heures à passer en avion .. j’avais retenu le nom du livre et le fait que tu avais aimé. Je l’ai trouvé au Relay du coin…
    J’ai presque regretté que le trajet ne soit pas plus long :-)
    Je me régale ……
    Et oui.. 30 ans d’informatique ne peut pas être la seule explication :-)

  10. Florever dit :

    Je me suis laissée emportée par votre enthousiasme et l’ai dévoré. Merci ! J’ai bcp aimé aussi même si parfois je ne trouvais pas la lecture si fluide, ça me donnait presque « mal à la tête » tte cette rationalisation ds tous les sens (même si mon cerveau a aussi tendance à faire de même ;-) ) mais je l’ai qd même avalé et j’ai adoré… Mais je ne suis pas convaincue que tt le monde accrocherait…
    Et j’ai été ravie de découvrir un peu plus ce monde vu que je me pose bcp de questions au sujet d’un de mes fils….

  11. bastien dit :

    Je l’ai à mon tour, enfin lu ,ce livre ,et c’est un condensé de pur bonheur. :bigheart:
    J’y suis pourtant entrée lentement comme si j’ouvrais la porte d’une demeure inconnue, puis j’ai calqué mon rythme sur celui de Don et nous avons dansé jusqu’à ce qu’il me marche sur les pieds page 382.
    Le charme a été rompu par une fin qui m’a laissée sur ma faim :!: Peu importe :dots:
    Ce livre m’a fait un bien incommensurable, il m’a transformée .
    J’ai eu l’impression de l’avoir écrit (sauf la fin).
    Maintenant, j’ai l’intime conviction que les livres peuvent soigner, comme les couleurs, la musique, les chevaux :dots:

  12. Benno dit :

    Je n’ai pas lu. Mais tout ceci me rappelle mes 14 ans lorsque je cherchais une façon rationnelle de faire revenir à moi l’être aimé. Des soirées entières à me demander, si je lui dis ci ou ça, si je me montre souriant ou grave, va-t-elle me reprendre? Des réflexions très froides et centrées sur ma personne qui n’avaient aucune chance d’aboutir, tant je faisais de ma partenaire une mécanique dont j’évaluais le fonctionnement des boutons et leviers. J’espère avoir évolué dans mes compétences sociales depuis, mais ce n’est pas sûr ! :)

  13. cozzette dit :

    J’ai adooooooré …. un grand merci !
    Très fin, très drôle et en même temps tellement angoissant … :)

    Hier, j’ai emprunté à la médiathèque « Ces autistes qui changent le monde / Syndrome d’Asperger ».
    Je le démarre tout juste, il évoque Mozart, Marie Curie, Einstein …
    A suivre, je suis très curieuse d’en apprendre davantage !

  14. Cheval-dire-à-papa dit :

    J’avais adoré le théorème du homard, j’attends avec impatience « L’effet Rosie ou le théorème de la cigogne » que je viens de commander à mon libraire local.
    Pour le voir : http://amzn.to/1F2jRXj

    Encore merci Alexandra pour toutes ces perles que tu nous livres pour notre plus grand plaisir de lecteurs.

    • A. Zebrounet dit :

      @Cheval-dire-à-papa j’en parle ici :arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/08/03/envie-de-lectures-dete-pour-les-petits-les-grands-surdoues/ :-D (avec une petite déception, pour ma part… ;) )



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article