Tout est là, juste là

Tout est là, juste làLe nouveau livre de la psychologue Jeanne Siaud-Facchin s'appelle "Tout est là, juste là" & il traite de la méditation dite de "pleine conscience" :)

 

Paru le 17 avril aux éditions Odile Jacob.

 

Présentation de l'éditeur :

 

« La méditation de pleine conscience, c’est apprendre à être vraiment présent. Être présent à ce que l’on vit. Au moment où on le vit. Juste maintenant. C’est cela qui change tout.

Pour chacun d’entre nous, pour les enfants et les ados aussi !
J’ai aimé écrire ce livre, ce livre pour vous, parents, enseignants, thérapeutes… Pour aider nos enfants à grandir, à s’épanouir, à vivre mieux, à résister à la dispersion, à être moins stressés, plus concentrés. Pour leur permettre de se relier, à chaque instant, à toutes leurs ressources. Tout est là, juste là, pour ne pas se faire engloutir par le flot de ce monde. Ainsi pourront-ils devenir des adultes bien dans leur tête, dans leur cœur, dans leur vie, en accord profond avec ce qu’ils sont…

Dans ce livre, vous trouverez mille et un exercices, une panoplie d’idées et de ressources, pour pratiquer avec eux, à la maison, à l’école, à chaque instant de vie. Et bien sûr les programmes détaillés de pleine conscience pour les enfants et les adolescents, et un CD, pour guider les méditations. » J. S.-F.

Jeanne Siaud-Facchin est psychologue clinicienne, psychothérapeute, fondatrice des centres Cogito’Z. Elle pratique et enseigne la méditation de pleine conscience à Paris et à Marseille.
Spécialiste reconnue des surdoués, elle est l’auteur notamment de
- "L'enfant surdoué : l'aider à grandir, l'aider à réussir"
- "Aider l'enfant en difficulté scolaire"
- "Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué"
- "Comment la méditation a changé ma vie... et pourrait bien changer la vôtre !"
qui ont tous été d’immenses succès.

 

J'avoue que je redoutais de ne pas accrocher du tout à ce thème. Ceux qui me connaissent savent combien je suis quelqu'un de cartésien, aimant par dessus tout la logique & me méfiant des pratiques un peu space. Je suis de nature très suspicieuse sur tout ce qui touche à l’endoctrinement, aux dérives sectaires, aux mouvements de groupe.
Or, la méditation traîne une image (enfin, selon l'idée que je m'en faisais) de quelque chose de farfelu ; en clair de tout ce qui est à l'opposé des choses que j'aime...

 

J'ai donc reçu le livre (qui s'accompagne d'un CD & de plus de 100 pages de cahier pratique) & j'ai vraiment tardé à me lancer dans sa lecture.
Moi qui suis d'ordinaire une avaleuse de livre, le sujet m'emballait moyennement, & surtout, j'étais pleine de certitudes. Dont celle de n'y trouver rien d'intéressant & de rester insensible à ce qui y était développé :!:

 

Puis je m'y suis mise & quelle ne fut pas ma surprise alors de le dévorer, une fois commencé !!! :-D

 

Evidemment le mot, en français, renvoie immédiatement à toute une série d'images, de représentations & d'idées. Fausses pour la plupart, car la méditation est vite associée à la religion, à la spiritualité ou à une pratique new age pour atteindre des formes d'extase mystique.
[...] La méditation de pleine conscience est une pratique totalement laïque, contemporaine, épurée de toute connotation spirituelle.

 

Citation d'un passage page 51, qui m'a définitivement réconciliée avec cette méditation de pleine conscience ! Parce que je n'ai pas une once d’âme de "hippie" (comme dirait le Dr Sheldon Cooper, personnage de The Big Bang Theory ;) ) & que le trip pseudo-bouddhiste version occidentale m'a toujours fait sourire, j'aime cette conception "propre" de la méditation.
Comprendre par là débarrassée de ce faux folklore qui, à moi, me pèse & ne m'intéresse pas du tout.

 

Le livre est réellement à l'image du titre : évident, clair, fluide. Il s'avère finalement très reposant par sa simplicité, son accessibilité, tout en étant très complet.

 

Mais surtout j'ai eu un choc en le lisant. Et je pèse mes mots... :-o

 

Tout comme à l'époque, en 2009 pour être précise, lorsque soudainement j'ai réalisé à la lecture de "Je suis né un jour bleu" de Daniel Tammet que j'étais probablement Aspie (confirmé par diagnostic officiel quelques années plus tard) & que ce que je voyais dans ma tête :

1° portait un nom : la synesthésie

2° ne concernait pas tout le monde, comme je l'avais toujours cru

 


Cliquez pour ouvrir "Je suis né un jour bleu"

 

 

On n'imagine pas que les autres pensent, ressentent, interprètent autrement. On suppose toujours que notre façon d'aborder les choses est universelle, à tort.
La synesthésie est rare : peu de gens sont synesthètes & beaucoup imaginent, comme moi jusqu'à l'âge de 30 ans, que c'est parfaitement habituel & normal.

 

Ce livre de J. Siaud-Facchin m'a permis de comprendre que je pratiquais en fait depuis très longtemps, & sans même le savoir le "mindfulness" :up:

 

De manière tout à fait naturelle & instinctive, je fonctionne ainsi depuis de nombreuses années. J'ai mis en place des stratégies d'adaptation pour compenser mes difficultés liées au syndrome d'Asperger. Pratiques qui entrent dans la mise en oeuvre de la médiation de pleine conscience ;)

 

Tout au long du livre, je me disais intérieurement : "Mais oui, c'est exactement ce que je fais !!!" :roll:

 


Cliquez sur la couverture
pour ouvrir en détails

 

Mais l'auteure va plus loin dans le seul concept puisqu'elle retrace l'histoire du mindfulness, elle apporte de nombreux éléments concrets pour améliorer la mise en pratique & propose d'apprendre aux enfants & aux ados de s'y mettre aussi. Et c'est une excellente chose ! :)

 

Car les habitudes saines intégrées dès l'enfance resteront & donneront des adultes avec une meilleure confiance en soi !!!

 

Avec beaucoup d'exercices, un cahier pratique & un CD très agréable, "Tout est là, juste là" permet à tous de s'imprégner du mindfulness, en étant cadré (c'est à dire sans partir dans tous les sens).
Ceux qui y sont totalement étrangers, comme ceux qui d'instinct ont déjà mis en place dans leur vie ce type de petits processus visant à faciliter leur quotidien, maîtriser leurs angoisses, diminuer leur stress trouveront de quoi améliorer & optimiser leur performances :smile:

 

Que ce soit une lecture pour soi-même, ou pour ses enfants, je pense que ce bouquin peut apporter beaucoup & aider largement dans la gestion des émotions, des peurs, des situations anxiogènes, de l'agitation ou encore du manque de concentration.

 

En conclusion : je le conseille vivement à tous. Oubliez tous les préjugés que vous pouvez avoir & laissez porter par sa lecture :round:

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

21 commentaires à “Tout est là, juste là”

  1. Dumbo dit :

    J’aurais presque pu écrire votre préambule, mot pour mot ! :-P
    Je note donc votre conseil, malgré mes réticences !
    (pas trop hippie non plus :roll: )

  2. erial dit :

    merci pour cette critique, ça m’intéresse!

  3. Nathalie BAINIER dit :

    Merci pour ce billet ! Tu m’as convaincue ! Je vais le lire en espérant partager ton enthousiasme !

  4. Séverine dit :

    Merci Madame Zébre pour ce compte rendu alléchant.
    Au sujet de la synesthésie, faire absolument un saut à Paris (ou à Londres où il se jouera bientôt) pour voir le merveilleux spectacle de Peter Brook, The Valley of Astonishment, qui aborde abondamment et poétiquement ce thème.

  5. semeo dit :

    je pense que la plupart des gens ont des préjugés sur la méditation et cela est bien dommage .Quant au bouddhisme , il est perçu comme une excentricité , repris par de loufoques occidentaux … ce qui revient , à mon point de vue , à méconnaitre cette pratique, on se méprend…ce qui me surprend le plus , c’est le manque de curiosité , de rejet immédiat … . est ce cartésien ou scientiste comme attitude?

  6. Coïncidence! ? je voulais poster cette anecdote aussi vieille que notre pratique de l’IEF… c’est à dire des années 80! Et voilà ce commentaire sur le livre de J.S.F sur la méditation et les états psychiques dans laquelle elle peut nous mener pour accéder à plus de conscience, pour être plus conscient, pour qu’un cerveau ne vibre plus uniquement en ondes Béta, mais pour qu’il puisse facilement se trouver en Alpha, Delta, Théta ou Dzéta.
    Que s’est il passé dans ces années 82-83?
    Le Président Mitterand a fait un voyage en Inde!!! là où se rendaient les hippies!!! A son retour, il avait dans ses bagages le Ministre de l’Education Nationale de l’Inde ( ou son équivalent). Le message que notre Président de l’époque avait à passer semblait très important pour lui car les infos nationales l’on accueilli et diffusé ce qu’il avait à dire!
    Il a dit: » En Inde les enfants ne vont pas à l’école avant huit ans! Jusqu’à cet âge et au-delà si c’est nécessaire seuls des contes sont adressés aux enfants. Et c’est lorsque le regard atteint une certaine brillance que des enseignements sont alors proposés et l’enfant est alors capable de tout apprendre très très très vite! Puis il a conclu en disant: Dans quelques années ce sera l’Amour qui gouvernera le Monde!
    Bon là il s’est probablement un peu trompé, bien qu’il n’ait pas précisé le nombre des années nécessaires pour en arriver à ce Monde tout Amour. Mais les démarches des uns et des autres, soit en IEF soit dans le système tel qu’il est mais en étant attentif au bon développement des zèbres, sont de cet Amour.
    Comme quoi Tout est là, juste là! et la pratique de l’IEF n’est pas une démarche déviante, de rebelles ou de subversifs, d’être anti-sociaux.
     » Si tu diffères de moi mon frère loin de me léser tu m’enrichis » St Exupéry

  7. jomeau dit :

    super, ce livre m’intéresse bcp.

  8. Agnès dit :

    Est-ce que quelqu’un aurait lu les livres de Christophe André et celui-ci afin de pouvoir comparer ?
    Moi non plus pas trop « hippie », j’ai vraiment trouvé beaucoup dans les livres en question, traitant également de la pleine conscience, surtout dans les périodes comme je vis en ce moment, où mon esprit toujours en pleine effervescence est vraiment envahissant. Il a aussi écrit un livre sur les états d’âme. ça aide beaucoup à prendre de la distance.
    Pour les enfants, j’ai lu également « Calme et attentif comme une grenouille » : mon fils de 6 ans aime bien les exercices et les réclame, ma fille de 9 ans (EIP) n’accroche pas du tout et préfère ce que je pratique moi (Christophe André là aussi).

  9. Agnes dit :

    Je ne suis pas sure de lire le bouquin… la pleine conscience et la meditation c’est au gout du jour aux US depuis… 10 ans! il y a des tas et des tas de bouquins. TOUS les programmes utilisent la meditation, que ce soit ceux pour maigrir, courir un marathon, reussir ses examens et on en passe… j’ai peur du bouquin… elle a repris ce qui se dit et se fait ici depuis des annees.
    La meditation est enseignee ici aux enfants des l’ecole primaire en … sport et en « heure d’equipe ». Ce qui est une bonne chose.
    Par contre je crois que la meditation aide beaucoup les EIPs car elle permet de calmer un peu le cerveau. Le truc qui marche le mieux pour les THQI me semble la meditation et compter en meme temps, ca oblige le cerveau a se relaxer en faisant 2 choses a la fois et en l’obligeant ainsi a se deconnecter des idees qui n’arretent pas.

  10. Sany Meï dit :

    ah ah moi aussi Alexandra je le fais depuis liongtemps sans l savoir! mais par « survie  » je crois…
    je susi contente, ce livre va peut etre me reconcilier avec Jeanne alors… ;-)car je susi très méditation,(celle la hein pas la « space ».. :-D ) j’en ai besoin dans ma vie et j’aimerai faire partager ça avec mes enfants…

  11. Tess dit :

    Je n’ai pas lu ce livre mais je suis déçue de voir qu’elle surfe sur la vague « à la mode » – hé oui la pleine conscience c’est très tendance en ce moment et ça se goûte à toutes les sauces – en entreprise, en séminaire, pour les clubs de sport, pour les HP, pour les TDA, pour les… bref. On commence même à voir des cursus universitaires de formation à la pleine conscience (université libre de Bruxelles par exemple).

    C’est bien mais vous voulez un belle introduction à al pleine consciente lisez plutôt Jon Kabat-Zinn. Un de ses conseils est justement de méditer sur le fait que « tout est là ». Ca donne au titre de Mme Siaud-Facchin comme un petit goûtde réchauffé…

  12. cat dit :

    Et bien moi je débute dans la pleine conscience et j’ai encore très peu lu sur le sujet, J’ai lu « calme et attentif comme une grenouille » que j’ai acheté pour mon fils et qui n’accroche pas du tout… J’ai également lu « 3 kifs par jours » de Florence Servan Schreiber, sur la psychologie positive, qui traite du sujet et qui m’a fait voir la vie autrement.
    Nous avons besoin, lui et moi, d’être plus dans l’instant et d’apprécier la vie le plus souvent possible.
    Ta description de ce livre me donne envie de m’y lancer, je vais tenter l’aventure.
    Merci pour ce partage.

  13. Anne dit :

    Ca vous agace quand vous entendez « les enfants précoces, c’est très à la mode » ?
    Quand on leur colle l’étiquette de « petits génies » sans rien connaître au sujet ?
    Eh bien pour la méditation et le bouddhisme, c’est pareil.
    Oui, on en parle beaucoup, mais ça n’est pas pour cela qu’il faut rejeter en bloc sans aller voir de plus près.
    Restons donc ouverts et curieux, allons au delà des apparences, il y a de bonnes choses à prendre partout.

  14. expatAD dit :

    la synesthesie? la zebrette m’avait bien dit qu’elle voyait les lettres en couleurs mais je n’y avais pas prete plus d’attention que ca. Je pensais que c’etait une de ses idees!

  15. Rainbow dit :

    Je m’étais naturellement tournée vers le centre Cogitoz de Marseille lorsqu’il a fallu faire testé mon zèbre premier né, car nous habitons dans le sud de la France. Instinctivement, je serai plus volontier allée chez Arielle Adda car j’avais été très touchée, presque émue aux larmes par certains passages de ses livres tant ils faisaient écho en moi.
    Chez Cogito’z, ce n’est pas Jeanne Siaud Facchin qui nous a reçu ou fait passer les tests, mais 2 psychologues différentes, très attentives au bien être des enfants. La psy qui nous a reçus la première fois nous a annoncé que notre tout petit garçon ( 5 ans à l’époque ) passerait les tests avec quelqu’un d’autre qu’elle même car cette personne savait mieux s’y prendre avec les enfants inquiets, stressés ect… La passation s’est très bien déroulée, la remise des résultats et les explications ne réglaient pas tout, le chemin intellectuel et famillial est long à faire et doit se faire par nos propres moyens comme je l’ai compris plus tard.
    Toutefois, les centres cogito’z développent des réponses à certaines problématiques liées au stress, à l’hyper-émotivité, l’hypersensibilité, sous forme de stages ponctuels ou par l’intermédiaires de livres comme celui traitant du mindfulness ( terme que je préfère à « méditation » effectivement trop connoté hyppie) .
    Dans le tourbillon de ma vie familliale, et vivant à une soixantaine de kilomêtres de marseille, je n’ai pour l’instant pas pu avoir recours à ces stages pour mes enfants car c’est contraignant et assez onéreux de s’y rendre et puis, ils sont surtout destinés aux ado si je me souviens bien, dans l’optique de les aider à gérer le stress notamment scolaire à l’approche d’examens tels que le bac par exemple. Car la demande est très forte de la part des parents inquiets et désemparés face aux difficultés personnelles de leur progéniture et les places sont rares ( petits groupes ) et chères (chères , tout est relatif, tout travail méritant salaire, mais le prix de certains stages est aussi un véritable frein dans le contexte économique actuel). Un livre tel que celui-ci répond à un réel besoin, une réelle attente et représente une alternative plus économique et facilement accessible…

  16. gabylane dit :

    Cela m’a donné envie de lire le livre…
    merci encore pour tes éclairages dans lesquels je me retrouve !

  17. flopiburger dit :

    bonjour
    j’aime bien lire votre site riche en conseils et les commentaires , et sur le sujet, je voudrais juste parler d’une « pratique » que je viens de commencer pour ma fille, qui a besoin d’un appareil d’orthodontie car ses dents sortent mal.. qu’est-ce que cela vient faire sur le sujet de la méditation ? et bien je refusait qu’elle subisse ce que j’avais eu et le principe de forcer les dents à tenir dans la bouche grâce à un appareil plus que douloureux me gênait, et j’ai découvert la DENTOSOPHIE. Le principe est de mastiquer régulièrement (idéalement 3 fois/jours) une gouttière. Vous ne voyez toujours pas ce que cela vient faire dans la méditation ?
    Et bien je trouve que cela permet, comme la méditation, de canaliser l’énergie et les pensées de nos zèbres. Non seulement cela libère physiquement mais également psychologiquement et je vous conseille l’excellent livre « nos dents, une porte vers la santé » de Michel Montaud.
    Depuis que ma fille a commencé, je la trouve plus calme, c’est impressionnant…
    bien sûr cela demande de débloquer dans notre emploi du temps surchargé 3 fois un quart d’heure dans la journée, d’admirer son enfant mastiquer en silence car on ne le laisse pas seul, mais j’adhère totalement à cette pratique que j’envisage pour moi même plus tard.
    bref, les zèbres ont eux aussi les dents qui nécessitent une prise en charge, et je trouve que cette pratique mérite d’être connue car beaucoup moins agressive, et permettant une approche globale de l’organisme et un effet sur le cerveau non négligeable.
    je rajoute que le prix d’une telle prise en charge est (si on ne tombe pas sur un voleur) le même coût qu’un appareil traditionnel.
    voilà mon témoignage, et encore félicitation pour ce site que j’ai déjà recommandé à de nombreuses connaissances.

  18. syliop dit :

    Maman d’un jeune zèbre de 7 ans, découvert depuis 2mois…Nous sommes complétement perdus dans cet univers et ne savons pas encore comment l’aider.
    La neuro-psy nous a conseillé de la méditation également avec le livre « calme et attentif comme une grenouille de Eline Snel », est-ce le même genre de livre que celui cité ci-dessus?
    J’accompagne mon fils lors de l’écoute du CD, mais je n’adhère ni dans la lecture ni dans les exercices de ce livre, mais cela semble très efficace pour zou.
    Me conseillerez-vous plutôt de suivre « tout est là, juste là »?

  19. alice dit :

    bonjour
    super billet,je ne le connaissais pas celui là….
    mais grâce à vous je vais pouvoir acheter ce livre lors de la conférence de Jeanne SIAUD FACCHIN
    c’est l’ANPEIP Dauphiné qui organise ça le 28 février 2015 si cela intéresse quelqu’un
    car moi aussi la méditation je pensais que c’était très bouddhiste….
    merci pour tous vos billets je me sens moins seul

  20. Tesrathilde dit :

    Moi aussi j’ai une vision très sceptique de la méditation, les rares gens m’en ayant parlé jusqu’ici ayant tendance à partir dans des trips mystiques à la suite, discours rationnel au départ ou non !! Je ne sais pas ce qu’est ce « mindfulness », je vais m’intéresser à la question puisque vous êtes plusieurs à dire que ça peut être utile. :)
    « On n’imagine pas que les autres pensent, ressentent, interprètent autrement. On suppose toujours que notre façon d’aborder les choses est universelle, à tort. » Tellement vrai, pour la synesthésie comme pour le reste !



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Répondre à Anne