Bilan de cette année de 6ème, avec 2 ans d’avance

Bilan de cette année de 6ème, avec 2 ans d'avanceEt bien voilà, les cours se terminent doucement... le conseil de classe du 3ème trimestre est passé & cette semaine sonne chez nous comme la dernière avant le grand voyage réunissant les 4 classes de 6ème :roll:

 

Le zébrillon est entré au collège l'année de ses 9 ans, avec 2 ans d'avance, mais sans aucune appréhension de sa part. Je dirais même un réel & franc enthousiasme, une impression de commencer les choses sérieuses, enfin ! :up:

 

Mais je crois qu'il avait fondé un peu trop d'espoirs, & qu'il a aussi rapidement perdu ses illusions.
Voyant qu'au collège, comme en primaire, les choses ne vont pas tout à fait au rythme qu'il souhaiterait. De même, le club informatique & le club lecture se sont malheureusement révélés forts décevants & peu stimulants, "animés" (bien grand mot) par des enseignants passifs.

 

Mais se rendant compte aussi - & ce dès les 1ers jours, avec un goût amer dans la gorge - que non, les collégiens ne sont pas "plus mûrs" que les écoliers...
Ce serait même l'inverse, le début de l’adolescence décuplant la bêtise & la méchanceté de certains :(

 

Une année qui ne fut pas de tout repos donc, avec divers incidents... Jusqu'au dernier en date remontant au moment où je tape ces lignes, à pas plus tard qu'hier après-midi !
Il s'est fait lacérer le bras par une "camarade" (!) de classe assise devant lui, alors qu'ils étaient en étude surveillée, pour cause d'absence du professeur de technologie. Surveillée par qui me direz-vous ? ... par la fameuse prof d'allemand, celle-là même qui, déjà en janvier dernier, disait n'avoir rien vu de l'agression extrêmement violente dont mon zébrounet avait été victime en fin de cours, alors que cette enseignante rangeait tranquillement ses affaires dans la salle de classe :down:

 

Non contente de lui avoir griffé le bras jusqu'au sang, cette demoiselle (qui passe en 5ème "au bénéfice de l'âge", magnifique expression que j'ai découverte lors de ce conseil de classe de 3ème trimestre !!! C'est à dire qu'un élève ayant déjà un an de retard passera automatiquement dans la classe supérieure, même avec une moyenne annuelle de 4 ou 5 sur 20 :-? ) l'a également traité de "fils de pute" & de "sale pédé", lui expliquant que ses amis du collège public d'à côté viendraient "lui régler son compte" :-|

 

La raison de tout cela : le loustic lui a dit "chut" alors qu'elle parlait sans cesse & emmerdait son voisin direct ainsi que tous ceux autour d'elle :!:

 

La prof, prévenue, a bien pris le carnet de la gamine à la fin de l'heure, mais lorsque la jeune fille a refusé de s'excuser, elle n'a rien dit. Pas plus que quand, finalement, celle-ci s'est fendue d'une prétendue excuse... en arabe (!? oui oui, vous avez bien lu ! N'importe quel adulte aurait senti le coup fourré, mais pas elle).
Le zébrillon pense (& n'en démord pas) que cette prétendue excuse en langue arabe avait plutôt des airs de grossièreté balancée avec le plaisir de bananer les gens en face d'elle, qui ne parlent pas la langue, dans la mesure où elle se vantait il y a quelques jours d'avoir dit cela au prof de maths, sans qu'il ne comprenne, l'idiot (sic), qu'en gros, elle le traitait gentiment de "connard" :evil:

 

Bref, en voyant l'état de son bras (dont j'ai pris des photos, sait-on jamais...) alors que je le récupérais à la sortie des cours, ni une ni deux, ce fut direction le CPE afin qu'il soit au courant de ce qui venait de se passer, & qu'il puisse lui aussi apprécier les griffures & saignements, du coude jusqu'au poignet.

 

Exemple ordinaire de la violence quotidienne, tant verbale que physique, subie par le zébrillon, mais aussi par des 100aines d'enfants tous les jours, dans la passivité de certains enseignants ou surveillants :oops:

 

Car c'est cela qui, perso, m'agace & me fatigue le plus : devoir sans cesse signaler ces abus impunis, tenter de rectifier le tir afin qu'il y ait un minimum de "justice" pour les victimes.

 

Ce sentiment que le collège est un lieu où règne la loi de la jungle n'est pas supportable pour moi !!!
Il n'y a aucune raison qu'un enfant subisse cela, & qu'on ne vienne pas me parler de manque de maturité, car où est la maturité d'une enfant de 13 ans qui, griffe, qui insulte à tour de bras, qui menace & refuse de se plier aux excuses exigées ? :-x

 

Et un enfant qui a besoin d'avancer plus vite que la moyenne n'a pas à subir les agressions & les rancœurs des autres, comme si cela était acceptable qu'il doive payer le prix de sa différence.
C'est pourtant l'impression qui ressort pour ma part de cette année de 6ème.

 

L'impression qui ressort aussi de l'entretien que j'ai eu avec son professeur principal il y a quelques jours (à sa demande, & avant le conseil de classe), qui a eu le culot de me demander si nous ne pensions pas qu'un redoublement serait bénéfique socialement au zébrillon ? 8-O

 

Même si, scolairement parlant me précise-t-il dans la foulée, il n'a bien sûr pas du tout des résultats qui justifient un maintien en 6ème !
Ah !!! Me voilà rassurée (c'est ironique, bien sûr :-? ). En fait, il veut son bien, uniquement...
Le monde à l'envers ! J'ai eu devant moi le parfait exemple de l'enseignant complètement à l'ouest par rapport au surdouement & faisant l'exact opposé de "ce qui est à mettre en oeuvre".

 

J'ai donc fermement mis les points sur les i, & précisé que plutôt que d'insinuer que le zébrillon aurait eu socialement besoin d'être avec des élèves plus proches de son âge (& donc, de redoubler ! logique...), il aurait été à mon sens judicieux de ne PAS le placer à côté de ses 2 agresseurs pour lesquels je m'étais entretenue avec lui & le responsable de l'ensemble des 6èmes fin janvier :oh:

 

Près de 30 élèves dans la classe, & cet enseignant trouve moyen de faire son plan de classe du 3ème trimestre en imposant successivement à mon zebrounet en guise de voisin de table la miss, puis le garçon qui l'ont harcelé (le garçon l'insulte encore à longueur de temps aujourd'hui, lui vole des affaires, etc.) ; faisant fi de mon courrier & de notre rencontre.

 

Je ne comprends décidément pas le peu d'empathie & finalement, le peu d'intelligence, dont fait preuve ce prof ! Et j'en suis venue à me demander s'il ne le faisait pas exprès, tellement cela me parait impensable qu'il puisse ne plus avoir en mémoire les problèmes que le loustic a rencontré avec ces zigotos.

 

D'aucuns me répondront qu'il a des tas d'élèves & qu'il ne peut pas tout garder à l'esprit en permanence. Il a certes d'autres classes, mais c'est un petit collège en terme d'effectif, & surtout, point qui est selon moi imparable : combien d'enfants en 6ème ayant sauté 2 classes a-t-il ? La réponse est simple : un seul !

 

Si je n'ai jamais demandé de traitement de faveur, j'aimerais cependant qu'il n'y ait pas non plus de traitement de "défaveur" :-o

 

Autant dire que je ne suis pas mécontente que cette année se termine, un peu à bout & usée de devoir sans cesse rappeler à l'ordre un établissement que je pensais (à tort) "EIP friendly".
S'il y a eu de bons moments il me restera, à moi, un souvenir plus que mitigé de cette entrée au collège. Pas par rapport à mon enfant, qui lui a su dès le départ s'adapter aux changements, aux nouveaux rythmes, mais par rapport au peu de bienveillance manifestée à son égard tout au long de ces 10 mois.

 

Ce côté "marche ou crève" n'est pas vraiment en adéquation me semble-t-il avec les valeurs rabâchées à longueur de temps sur les documents promotionnels de l'établissement (qui, pour rappel, est un collège privé, se voulant tourné vers les intelligences multiples, vers le respect d'autrui, blablabla).
C'est aussi sans doute ce qui me déçoit beaucoup, car comme souvent, ma naïveté dans ce domaine voulait me faire espérer que ces belles paroles ne sonneraient pas creux.

 

Force est de constater qu'il s'agit une fois encore plus de ce que je qualifierais volontiers d'arguments de vente que d’authentiques devises ancrées dans le fonctionnement & la logique du collège & de ses enseignants.

 

Pour le côté scolaire, il a donc fait une très belle année & continuera l'an prochain, en 5ème, son parcours "bilangue" (anglais / allemand) auquel il a souhaité ajouter l'option latin :-D

 

Tout ça lui a été accordé sans souci (le tout noté sur une jolie fiche navette ! Chose que nous n'avions jamais eu en primaire). Mais il est vraiment très déçu de n'avoir pas pu cumuler le parcours "sciences" (qui consistait en une heure supplémentaire d'expériences scientifiques & de sciences physiques) comme il pensait pouvoir le faire, les 2 parcours ne pouvant en définitive s'ajouter l'un à l'autre pour des raisons d'emploi du temps...

 

Que souhaiter pour l'année 2014/2015 ? Pour ma part, que mon zébrillon tombe enfin sur un professeur principal concerné & attentionné, qu'il soit accepté comme il est & n'ait plus à supporter l'agressivité de gamins gratuitement méchants :)

 

Bilan de cette année de 6ème, avec 2 ans d'avance

 

L'année se termine néanmoins sur une note très positive pour lui, & j'en suis ravie : l’établissement avait participé au concours d'anglais Big Challenge & les résultats sont tombés hier ! :arrow: il s'est classé meilleur des 6èmes, devant les élèves bilingues (anglais renforcé) & sans avoir rien révisé (on ne change pas les "bonnes" habitudes n'est-ce pas... ;) ).

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

34 commentaires à “Bilan de cette année de 6ème, avec 2 ans d’avance”

  1. clement dit :

    Yop, bon courage, dis-lui que c’est dur mais sa passera, je suppose qu’il se doute qu’il y a des personnes pas complètement finis, même si il est possible qu’elle souffre aussi pour d’autres raisons, je sais pas.

  2. Marc dit :

    Insupportable, inouïe, inqualifiable, inique, irresponsable, incompréhensible, rebutant, angoissant, anxiogène même,…
    Alexandra, je lis souvent vos post et je les apprécie beaucoup, celui-là particulièrement. Votre petit a bien du courage pour tenir la barre dans cette tourmente. Bravo à lui et à vous pour arriver à lui permettre de rester fidèle à son esprit vorace et juste dans ce monde scolaire qui est tout l’inverse et pour lequel il serait mieux vu d’être décérébré et petit lascar!! Bref, je pourrais comme vous multiplier les exemples d’agressions scolaires qui me sont relater, car j’ai fais le choix d’avoir mes 4 loulous en IEF, alors quand j’entends ou je lis des commentaires comme les vôtres, je frémis pour tous les enfants qui veulent seulement rester eux même avec leur différences pris dans le hachoir cérébral qu’est l’éducation nationale… Encouragements sincères pour ce petit d’hômme et félicitations pour avoir traversé les tumultes de la première année de collège. Je lui souhaite de trouver un prof bienveillant et compréhensif qui se trouvera un peu dans cet esprit sans limite qu’est celui de votre fils.

  3. karinejeanne dit :

    Quel écho chez moi ce post! Mon zébrillon à moi termine aussi sa 6e avec un an d’avance et les premiers mots sur le cahier de liaison parce qu’il commence à « faire comme les autres élèves ». Et puisqu’il m’a dit, il y a quelques jours, que « si la sixième avait été plus compliquée, j’aurais travaillé », on a tenté de demander un nouveau saut de classe à la directrice des 6e… Non catégorique, la cinquième va le nourrir, lui apporter de nouvelles matières à potasser. Pas sûrs d’avoir été bien entendus. Mais comme il n’a pas appris à travailler cette année, ses notes se situent dans la bonne moyenne d’une classe bilangue. Trouver l’équilibre ne vas pas être simple, je crois. Merci, donc, de nous rappeler qu’on n’est pas tous seuls et qu’il reste tant de chemin à parcourir!

    • Katarzen dit :

      Bonjour.
      C’est idiot de dire que la 5ème va le nourrir intellectuellement. ce n’est qu’une re-dite de la 6ème et l’année la plus ch….. pour un précoce. N’ayez surtout pas d’illusion là-dessus… Et qu’il n’en ai pas non plus.

      Je suis navrée d’être aussi « négative ». mes 2 kids sont zébrès et finissent leur 5ème, avec décrochage scolaire pour l’un et quelque harcèlement pour l’autre. Rien de sympa.

      Courage. Il faut porter la « cause » auprès des établissement : l’EN a plein de ressources pédagogiques concernant les « élèves à besoin éducatifs particuliers » dont font circulairement partie les HPI. On en retrouve beaucoup car à ce blog, très fourni en documentation. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres..!

      • karinejeanne dit :

        Merci pour ce commentaire: je n’ai malheureusement aucun doute sur ce que vous dites… Nous avons déjà vécu une déscolarisation en CM1 et je crains cette cinquième. Je ne compte pas en rester là si mon zèbre passe à l’oeuvre. Puisqu’il adore la compétition, il a décidé d’être le meilleur de sa classe pour prouver qu’il vaut plus que ce qu’il fait aujourd’hui. Mais nous ne sommes qu’au stade des bonnes résolutions…

  4. gene dit :

    je souhaite au zébrillon de bonnes vacances car il en faut du courage à ces enfants pour affronter l’hostilité dont ils sont victimes . Ici le collège est fini . Résultats excellents , moins d’hostilité en 3 ème même si la jalousie est toujours là , mais avec l’âge , Wilfried a plus de répartie et puis il mesure 1m85 , ça aide . Mais on est toujours en guerre avec l’éducation nationale . Il veut aller au lycée à Mirepoix en seconde avec option SI et CIT mais voilà Mirepoix c’est dans l’Ariège et nous on est dans l’Aude même si ce n’est qu’à 16 km c’est 2 régions différentes , donc nouvelle bataille , car il n’est pas prioritaire selon les critères des bureaucrates . De guerre lasse , j’ai fait appel auprès du référent des EIP . On attend la réponse . Autrement Wilfried ne pourra pas faire l’option SI car il faudrait qu’il soit pensionnaire et il ne veut pas et je ne le risquerait pas . Il voulait aussi prendre plus d’options que les 3 réglementaires , ça a été refusé . Il a l’impression qu’aucun de ses efforts n’a été récompensés . Heureusement il a gagné un concours pour aller faire du vol à voile cet été , ça lui changera les idées . On appréhende la seconde car il redevient « petit nouveau  » si on peut dire et c’est pas la meilleure position surtout qu’au lycée la violence est bien présente aussi . C’est une autre aventure qui commence , on espère que ça se passera mieux que le collège .

  5. Zebra3 dit :

    Félicitations au Zébrillon et courage pour sa 5ème, je lui souhaite d’être dans un environnement plus favorable et bienveillant :-)

  6. Rainbow dit :

    Je ne comprends pas que tu ne déposes pas plainte à la police, photos et documents médicaux à l’appui, contre l’établissemment qui a la responsabilité de ton fils et contre les familles concernées. Pourquoi n’alertes-tu pas le médecin scolaire en chef de l’académie ainsi que le référent à la précocité, pourquoi pas jusqu’au ministre de l’éducation nationale ? Car privé ou pas, ce collège ne peut rester sans réactions au harcèlement et violences verbales et physiques des victimes et ce QUEL QUE SOIT LEUR AGE. Car ton fils est dans son bon droit. Tu es dans ton droit. Vous n’avez pas à subir. Il faut arrêter de se laisser faire. Il faut agir  » physiquement » et  » légalement » et pas simplement via ce blog sous couvert d’anonymat ( bien qu’infiniment utile à tous). Moi à ta place, j’EXIGERAIS des garanties de sécurité pour MON ENFANT pour l’an prochain en menaçant de plainte ou d’en parler à la presse. Je suis certaine que tu as des contacts parmis les journalistes qui se fairaient un plaisir de faire un article sur les violences au collège.
    Courage nous sommes avec toi. On ne se connait pas, mais on vit des choses tellement semblables !
    Pour l’épuisement et le dégoût, je te comprends et partage le même état d’usure avancée, presque de dépression. Depuis peu, je fais des crises d’épilepsie dues en partie au stress.

    • ptitelidie dit :

      Tout à fait d’accord,
      C’est épuisant, comme si la gestion du quotidien avec nos zèbres n’était pas suffisante, il faut encore que l’on se batte à l’exterieur, les protéger de l’ED, des autres enfants et de certains adultes, se justifier sans cesse…trouver des solutions d’apprentissage (alors que c’est leur travail) trouver des professionnels compétents (psy et autres, puisque ceux de l’ED sont navrants)

      Cet établissement devrait répondre de son incapacité a proteger ton fils,tu leur confie ce que tu a de plus cher.
      Mais pour la plainte, il faudra alors assumer et peut être devoir changer le zébrillon de collège… et ça c’est une autre histoire.
      Je suis de tout cœur avec toi, quoi que tu décides!

      De notre coté réunion éducative le 26 juin, il était temps n’est ce pas, à une semaine des grandes vacances, sachant que je la demande depuis janvier!

      Allez, allez, parents de petits zèbres en tout genre, COURAGE a nous, nous avons la chance d’avoir ce blog pour nous soutenir!! merci, merci et encore merci à toi!

  7. valousch dit :

    Bonjour,
    J’aurais appris aussi le passage au bénéfice de l’âge qui donne quelques explications au niveau lamentable des élèves soit en 3ème mais qui ne savent pas mettre une majuscule en début de phrase (sur un texte tapé sur un ordinateur, ce qui supprime une éventuelle dysgraphie).
    Ceci me semble complétement ridicule car ça fait des gamins qui ne suivent pas en cours et qui expriment plus que violement leur désarroi sur les élèves plus doués.

  8. Non mais non! Que se passe-t-il dans les écoles/collèges/lycées? Je ne sais pas si c’est le système français qui veut ça, mais c’est du pure délire!!! Tu sais moi j’aurais employé une manière beaucoup plus drastique… La plainte au commissariat pour coup et blessures pour la jeune fille et non assistance à mineur de moins de 15 ans en ce qui concerne le professorat négligeant… Et pour avoir testé ces méthodes, ÇA MARCHE!

    • Silver dit :

      Je te rassure, il n’y a pas qu’en France que le système scolaire débloque et qu’on confond bourreau et victime. C’est pareil en Suisse. Quand j’avais 12 ans, un garçon m’a menacée avec un cutter en cours de travaux manuels. Son meilleur ami a vu la scène et a témoigné contre lui quand mes parents se sont plaints au doyen. La sanction ? Aucune. Pour quels motifs ? Parce qu’il est hyperactif et avait déjà été exclu d’une école primaire. Je ne sais pas, mais s’il a été exclu d’une école, c’est qu’il y a un problème autre qu’une simple hyperactivité, il aurait été bon de l’envoyer chez un spécialiste sous peine de se faire exclure de l’école.

  9. soho dit :

    vacances bien méritées !!!!
    pas simple, ça me fait « peur » pour la mienne ce collège….

  10. Anne-Marie dit :

    Je n’ai pas de mots assez fort pour qualifier ce que le collège a fait subir à votre zébrillon et cette situation raisonne tellement en moi pour l’avoir subie plus jeune et par rapport à ce que ma zébrette a vécu en 6° avec 2 ans d’avance (et de fin d’année qui plus est).
    J’ai assisté au dernier conceil de classe de ma fille (en 4° aujourd’hui) et est été stupéfaite que les professeurs proposent le rdoublement à un autre jeune zèbre de sa classe au titre qu’il était trop perturbateur en classes et qu’il n’avait d’excellents résultats que dans certaines matières …
    Hormis le prof d’histoires, personne n’a voulu entendre qu’encore une fois ce système scoliare ne convenaiat pas aux zèbres et aucune vélléité d’améliorer les choses ….

    Quoiqu’il en soit bonnes vacances à vous et je souhaite fort une amélioration l’an prochain par une meilleure ambiance de classe pour le zébrillon. Pour ma zébrette, le passage en filière CHAM lui a apporté un peu de répit gràce aux horaires réduits au collège :-)

    Encore bravo pour ce blog, pour vos posts et pour ce que vous mettez en oeuvre pour vos zébrillons !

  11. valérie dit :

    Bonjour,
    n’est-il pas possible pour vous de savoir à l’avance qui sera le professeur de 5ème le plus bienveillant possible pour votre enfant ? et ainsi le(ou la) rencontrer avant les vacances ? je pense aussi que la prof d’allemand accepte sans discuter de se faire insulter en arabe (nardinamok je présume) par peur stupide des conséquences si elle essayait de faire en sorte que cette jeune fille se comporte normalement. En toute logique, elle aura peur d’une plainte au commissariat.
    bonnes vacances !

  12. Chantal dit :

    Porter plainte à la police ????????? Le collège reste pour tous les élèves un passage difficile….Si le votre est catalogué violent, un conseil changer de collège.

  13. Pauline dit :

    J’ai aussi ce sentiment de « raté » dans le collège de mon fils par rapport aux EIP….

  14. Cecbi dit :

    Quelle horreur et quelle tristesse…. Bon courage à votre petit zébrillon, j’espère que l’année prochaine sera plus calme pour lui…
    Ici le bilan est plus que décevant, nous terminons une année de CP avec le sentiment d’avoir perdu une année… Année difficile car pleine d’ennui et aucune envie de travail, la maitresse a reconnu qu’elle a commencé son CP avec beaucoup d’avance et le finit au même niveau que les autres, voir même derrière car elle ne finit aucun travail… Déni complet de la précocité de notre fille, malgré un QI très élevé. Refus du saut de classe car travail pas parfait…. et que ma zébrette ne montre aucune envie (forcément….. elle s’ENNUIE) Bilan, nous passons en IEF à la rentrée…

  15. Agnes dit :

    Ben moi je dis bon courage car ca ne va pas s’ameliorer avant la 2nd! A ce que je vois le pire c’est la 4eme. En 6eme sont encore un peu « gentil ». Il faudrait les mettre en bulle ces 3 ou 4 annees, mais bon c’est pas vraiment possible!
    A le redoublement car immature socialement, qu’est ce que ca me fait rire, c’est bien une idee de prof!!! Parfois je me demande ou sont les competents et je suis sure qu’il y a en a, mais ils doivent etre vite decus aussi.
    C’est vraiment nul qu’ils doivent passer par la…
    Le bilan de mon grand – en 6eme (sans annee d’avance) Montessori regroupes avec d’autres EIP est « normal ». N’a rien fait de l’annee, a joue au basket – beaucoup – a traine dans l’etablissement pour aider a droite et a gauche – beaucoup. A un cerveau liquifie… un rien le fait mourir de rire. Bref relaxe et heureux!!!
    Ma grande (2nd lycee international sans annee d’avance) ravie mais epuisee. a fini ses classes pour graduation (n’a plus que des annees de fac a faire pendant 2 ans et passer le bac international). Le niveau est tres eleve et intellectuellement c’est bien, mais c’est dur socialement car beaucoup de travail (et elle en fait le minimum!)
    mon 6 ans fini sa grande section maternelle (Montessori) ravi, a appris a lire en francais (ouf) et anglais et commence les mulitplications
    ma petite va entree en maternelle.
    Je suis loin de la violence et j’en suis ravie! Je suis loin de l’incomprehension des profs et en suis plus que ravie!

    • Katarzen dit :

      Ton post est sympa, il me donne juste envie de pleurer…. Car se prendre dans la g….. qui si les kids doivent souffrir et autant que faire se peut supporter parce que maman n’a pas les myens d’autre chose que du public, c’est douloureux. Mais il ne s’agit sans doute en aucune mesure de sélection par l’argent… cool. Pas plus que les séances de psy à 70€ quand ce n’est pas 85..!!! Pas du tout une fontaine à fric le HPI…

      Le service publlic, par l’Education Nationale, doit pouvoir y répondre. Ces enfants sont le futur et la richesse de demain!!! Mensa et RSA ne sont pas incompatibles il paraît, c’est désespérant. Il faut se battre car la réponse doit être collective, l’EN doit prendre ses responsabilité et nous permettre de cesser de chercher des solutions de survie individuelles où l’argent seul fait la différence. La solitude du parent d’enfant HPI n’est pas une légende et il serait bon d’y mettre fin, non ?

  16. Silver dit :

    Félicitations au petit zébrillon pour ses performances scolaires :-D
    Concernant la réaction de l’école, malheureusement, peu importe le type d’établissement ou l’âge des élèves, rares sont ceux qui ont choisi leur métier par vocation. Dernièrement, mon école n’a pas excusé mes absences malgré certificats médicaux à l’appui et on m’a collé la note qu’on donne aux élèves qui gâtent les cours ou trichent. Grâce à ça, je ne suis plus du tout promue, déjà qu’ils ont réussi à me faire décrocher, me recevant constamment des remarques de la part des profs parce que je demande à travailler. Le pire, c’est qu’ils croient enseigner à une « élite », que notre filière est « la plus difficile »…. Tu parles, deux ans pour apprendre à analyser des fichus poèmes et 45 minutes pour faire deux maudits problèmes de math qu’on résolvait déjà en primaire (on est dans le post-obligatoire).
    Mais le must du must, ce sont les profs qui me traitent de malhonnête parce que je leur fait remarquer leurs commentaires déplacés sur les minorités (mon prof de français considère les personnes autistes comme des débiles profonds, qui restent prostrés dans leur coin, tout en mimant ce qu’il considère comme débile).

  17. CLH dit :

    Félicitations pour le passage en 5ème!
    Mon petit zèbre à moi a 11 ans et passe en 3ème avec les félicitations du conseil de classe (sans avoir eu a fournir aucun effort…) après, comme vous une 6ème bilangue et une 4ème euro-latin-grec (pas de 5ème à la demande du COP qui conseillait un passage en 3ème non accepté par l’équipe éducative: « trop jeune ») bien mouvementées (méchancetés gratuites des uns et des autres: vol dans sa trousse, chapardage de sa carte de cantine, découpage de sa clé USB, dessins grossiers sur sa calculatrice, insultes parce qu’effectivement il lui arrive de dire chut, remarques désobligeantes sur son âge…) et décevantes (ennui casi-non stop car tout va trop lentement et la difficulté n’est pas au rendez-vous).
    Pour moi, le surdouement devient un handicap (positif certes mais un handicap malgré tout)… C’est une souffrance en primaire et surtout au collège où effectivement l’adolescence rend bête et méchant (je confirme pour les avoir en classe chaque jour: la 4ème est un niveau assez terrible…)
    Par contre, je suis (donc) professeure et je tiens à dire que certains d’entre nous aiment réellement ce qu’ils font, qu’ils y mettent du coeur et qu’il est très difficile de gérer l’hétérogénéité des classes (tant au niveau scolaire qu’au niveau comportemental) surtout à 30 (on n’a pas le droit d’abandonner des élèves même si eux ont abandonné il y a longtemps déjà et perturbent les cours).
    Je souhaite à nos enfants compréhension, calme et nourriture intellectuelle pour l’an prochain…

    • Sylvain dit :

      Bonjour,

      Je me permets d’intervenir pour une p’tite réctification : l’adolescence ne rend pas ni bête ni méchant. L’adolescence fait faire des choses bêtes et méchantes.

      C’est exactement comme pour nous tous : ce n’est pas parce que nous n’avons pas tous les outils pour être de parfaits parents, que nous faisons de mauvaises choses dans l’éducation de nos enfants que nous sommes de mauvais parents.

      Amicalement
      Sylvain

      • CLH dit :

        !bonjour Sylvain,
        Je me suis sans doute mal exprimée, mon « bête et méchant » n’était pas péjoratif ni restrictif, les adolescents se cherchent et font souvent ressortir leur mal-être en critiquant de façon spontanée et donc pas toujours sympathique leurs camarades (surtout si ceux-ci présentent une différence quelle qu’elle soit: physique, intellectuelle…).

  18. Guylène Bacquey dit :

    Oh que cette histoire fait écho chez nous. Elle nous ramène 4ans en arrière. Sacha est arrivé en 6eme en octobre (donc double peine, zèbre et nouveau) avec deux ans d’avance. En octobre, car on espérait bêtement qu’il ferait son cm2 avec ses copains mais c’était insupportable pour lui. Il a fait son bonhomme de chemin avec des moments meilleurs que d’autres. Il passe aujourd’hui en seconde avec une bonne moyenne et toujours très peu de travail. Il a maintenu un niveau très correct sans être brillant, pour mieux s’intégrer certainement. Il a une bonne bande de copains, des zèbres qui s’ignorent… Il aborde le brevet avec zen et la seconde avec le plaisir de la nouveauté… Il sera encore certainement déçu par des enseignements qu’il trouve ennuyeux mais au final, avec des hauts et des très bas vécus comme de grands drames, il est plutôt bien dans ses baskets. Comme le disait une maman dans un reportage sur France 2 il y a quelques mois, c’est un adolescent pénible et sympathique. Je précise qu’il a été scolarisé dans son collège de secteur et que l’on a misé sur l’information des enseignants, des rencontres cordiales et constructives le plus souvent, mais quand il a fallu exiger une prise en charge adaptée nous avons aussi su l’exiger avec fermeté. Son petit frère entre en 6eme, avec un an d’avance, dans ce même collège. Nous espérons qu’il bénéficiera du passage de son aîné…. A suivre …

  19. Fridou dit :

    Bonjour,
    Je frissonne encore de ton message… Ma fille rentre aussi en 6ème avec deux ans d’avance plein d’espoirs et d’attentes (mais un peu d’appréhension quand même m’a-t-telle avoué ce matin, surtout en ce qui concerne ses relations avec les autres).
    Je vais l’inscrire demain au collège, et si on ne me demande rien à propos de sa date de naissance, j’ai prévu de ne rien dire (j’avais tâté le terrain pour un élève l’an dernier, et ils ne reconnaissent pas la précocité).
    Si tu avais pu changer quelque chose, qu’aurais-tu changé ? Et les copains qu’il s’était fait au moment de son anniversaire, les a-t-il gardés ? Sera-t-il dans la même classe l’an prochain (avec les mêmes copains, et les mêmes agresseurs) ?

    • Fridou dit :

      C’est bon, j’ai inscrit ma fille au collège ce matin :) Elle était bien sur les listes, et ils n’ont même pas relevé la date de naissance, donc je n’ai rien dit… Elle veut être une 6ème « comme les autres », c’est bien parti, et j’espère que la suite sera positive aussi !

      • A. Zebrounet dit :

        Je l’espère aussi de tt cœur !
        Se fondre ds la masse était aussi le + gd souhait du zébrillon… mais un petit camarade ne voyait pas les choses ainsi, malheureusement :( -> http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2013/09/12/premiere-semaine-en-6eme/

        Cela fait partie des aléas de la vie parmi d’autres :!: On ne peut pas tjrs tt maîtriser, même qd on voudrait se faire oublier.
        J’espérais que les gosses aient l’intelligence, une fois passée la curiosité de « Comment ça se fait que tu as 9 ans ? », « Pourquoi tu as sauté des classes », etc. de faire abstraction de cet élément. Mais ça a eu une réelle incidence, sur le long terme : il a été rejeté par un groupe d’élèves de sa classe, ts svt victime d’insultes & d’agressions verbales à répétition, tjrs en lien direct avec ses 2 ans d’avance :-o

  20. Rainbow dit :

    Nous aussi l’année se termine avec d’excellents résultats dont un 19 de moyenne en mathématiques et un joli 15 en français ce qui n’était pas gagné d’avance avec cette p…de dysgraphie. Mais la prof de math s’est révélé très précieuse, lui a communiqué les logiciels gratuits qui pouvaient lui permettre d’effectuer ses opérations et même des figures géométriques sans avoir à tout « tracer »ou « calligraphier » sur sa feuille, pour lui permettre au maximun d’utiliser son ordinateur.
    Le harcèlement nous a posé quelques problèmes mais dans l’ensemble, il est assez entousiaste à l’idée de la cinquième car il pourra faire ( enfin ! Dit-il ) du latin et de la physique chimie, même s’il se doute que pour la physique chimie, il sait déja probablement tout, ayant lu le livre de physique de 4ème emprunté au CDI pour  » passer le temps » …

  21. Cat dit :

    Que dire devant tant d’injustice et de souffrance…
    Je mets en lien le blog de Bernard Collot que certains d’entre vous connaissent peut-être, qui aborde l’école du 3ème type : http://education3.canalblog.com/archives/2014/06/17/30092055.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=education3

  22. annette dit :

    Bonjour,

    je ressens bcp de peine et d’émotion en lisant ton message… on est passé par là aussi, que de souffrance, de temps perdu . …

    MAIS PARFOIS LES HISTOIRES FINISSENT BIEN ! si si ! je n’ai pas l’habitude des forum, mais je voulais témoinger, si ça peut aider ne serait-ce qu’une famille je serai heureuse!

    Alors voila, pour notre zèbre son quotidien était aussi le harcellement et brimades en tout genre. Jalousie des enfants, des parents, profs dépassés, mal aux ventre, angoisse, manque de sommeil, bref une bonne journée c’était quand mon zèbre pouvait bouquiner peinard sans être embêté (environ 5 jours par an…). Super….

    Donc après des changements d’école sans changement, on a finalement changé de..pays ! et oui on est parti pour un pays où les enfants sont AIMES (donc respectés…) par les adultes mais aussi par les enfants ! Si si ce pays existe et il est à 2h de vol de chez nous : c’est l’espagne.

    Les enfants ont l’habitude de jouer ensemble, sans distinction d’âge où de sexe, les grands adorent materner les petits et les bébés. Pas un magasin dont tu ne sors avec une sucette si tu es avec un petit…à l’école c’est pareil. Pas de brimades, pas de moqueries, peut-être parfois un peu de jalousie sur les notes et encore rien de grave, c’est vraiment factuel.

    Alors mon petit zèbre ne s’est pas fait des millions de copains « pour la vie », mais il joue dans la cour avec les autres, quand iml arrive le matin des copains courrent joyeusement vers lui, est invité aux anniv (oui ici toute la classe et systématiquement invité aux anniv) et va a l’école dans la gaieté.

    L’apprentissage de la langue l’occupe (en plus ici on parle  » langues ! l’espagnol « officiel », le catalan (de la région) et le mallorquin (du coin). Donc ça occupe bien un zébre ça ! en plus il y a bcp d’étranger donc on peut aussi s »essayer à l’allemand où au hollandais; Et l’apprentissage de l’anglais est bien.

    Ici on se fiche que tu sois gros, petit, grand, une fille ou un garçon, de ton âge, de la couleur de tes baskets, de la taille de ta maison.. Les profs sont respectés par les parents et donc par les enfants. Le rythme scolaire est top pour nos zèbres (fin des cours à 14h/15h). l’ambiance est très détendu donc les gens aussi.

    Bon alors oui il faut changer de vie, pas toujours simple c’est sur. Mais si on ajoute le soleil, la vie moins cher, des gens souriants … ça vaut le coup de se poser la question quand on est dans un quotidien de soufffrance !

    voila notre histoire qui finit bien !

    • Karen dit :

      Bonjour !
      Cela fait plaisir de lire que certains finissent par trouver un havre de paix…Tous les témoignages négatifs me font réaliser à quel point la réalité culturelle peut jouer en défaveur des enfants. On dirait que le système trouve normaux des comportements inacceptables ailleurs sous prétexte que l enfant doit s endurcir devant la loi de la jungle du collège. Pourquoi ne pensent-ils pas à changer les mentalités au lieu de se montrer fatalistes et lâches ? Au Québec, on sensibilise les enfants contre l intimidation dès le primaire..on leur apprend à déNONcer les violences au lieu de les subir ou d en être simplement des témoins impuissants. Cela fait partie des choix de valeurs que l on veut afficher et accepter en tant que société. Il y a vraiment du travail à faire au niveau du changement de mentalités en France. Bon courage, mais il en va du bien et de l avenir d un pays qui semble s enfoncer dans la morosité…On ne peut pas avancer avec des jeunes qui commettent des actes en tout impunité, quel genre d adultes deviendront-ils ? Le respect, ça change l école, foutaises, il faut vraiment attaquer le problème en profondeur et avoir le courage de chercher des solutions au lieu d abdiquer d avance…

  23. Calade dit :

    Sans saut de classe ici, l’année a aussi été très dure pour ma grande en 6ème.
    Elle a été blessée (physiquement), volée (pendant les cours), puis « affichée » sur FB par un garçon de sa classe.
    Nous avons porté plainte. Le chef d’établissement a alors réagi. Le garçon le plus en cause ne sera plus dans ce collège l’an prochain et le principal nous a promis de lui faire une classe « sur-mesure » : aucun des gamins qui l’auront harcelée cette année ne seront avec elle l’an prochain et au contraire ses 3 amies seront dans sa classe.

    Moi ce qui m’a horrifié c’est le discours de la première personne au commissariat qui m’a reçue. D’abord, elle a essayé de me dissuader de porter plainte 8-O « y a plus grave, c’est pas si terrible » et elle a continué en disant « vous devriez faire faire du karaté ou du judo à votre fille, elle saurait se défendre » :-x Mais bien sûr



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article