Lyon : bienvenue à l’école des surdoués (MetroNews, juillet 2014)

Lyon : bienvenue à l'école des surdoués (MetroNews, juillet 2014)MetroNews consacre un petit article à un établissement lyonnais spécialisé dans l'accueil des enfants à surdoués : "l'Ecole des enfants intellectuellement précoces" (l'Edeip) :-D

 

L'Ecole des enfants intellectuellement précoces (Edeip) de Lyon accueille uniquement des élèves à "haut potentiel" en primaire et secondaire. Une manière d'accompagner ces jeunes qui connaissent parfois des difficultés d'adaptation à un environnement scolaire dit "classique".

"J'avais de gros problèmes de comportement, je n'arrivais pas à rester tranquille. Mes camarades disaient que j'étais folle." Aurélie*, 14 ans, ne se sentait vraiment pas à l'aise dans son ancienne école. Du coup, la jeune fille - qui s'exprimerait presque comme une adulte - a intégré cette année l'Ecole des enfants intellectuellement précoces (Edeip) de Lyon, le seul établissement de la région à accueillir uniquement des élèves à "haut potentiel" en primaire et en secondaire. Cette année, ils sont une quinzaine de jeunes "surdoués", âgés de 5 à 16 ans, à avoir été accueillis au sein de la structure.

"Ces enfants ont tous un QI supérieur à 130. Ils raisonnent plus vite que les autres élèves et différemment, explique Mireille Roger, la directrice de l'Edeip Lyon.

 

POUR lire LA SUITE de l'ARTICLE :arrow: c'est par ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

8 commentaires à “Lyon : bienvenue à l’école des surdoués (MetroNews, juillet 2014)”

  1. Gwennaëlle dit :

    Si c’est l’école dont j’ai entendu parler (j’espère que ce n’est pas le cas) je ne voudrais pas y mettre ma fille si elle venait a être comme nous.
    J’ai entendu parlé de harcèlement et de jalousie entre les gamins basés sur le nombre d’années d’avances ou le QI.
    Pas top.

    • laborde eugenie dit :

      Il vaut mieux un « harcelement » qui met en valeur l’intelligence de votre fille et non pas celui des « normaux » qui l’obligerait à se taire, voire à avoir honte de son potentiel, attitude que l’on peut aussi retrouver chez certains (nombreux) enseignants imbus des idées reçues d’égalitarisme pronées par l’Education Nationale. Professeur en grande école scientifique, je pourrais vous raconter des histoires sinistres de mes élèves qui ont réussi, fort heureusemen,t à passer outre les brimades des médiocres. Bon courage, madame, si votre fille est surdouée!

  2. Myriam J dit :

    encore une école pour ceux qui ont les moyens, malheureusement :(

  3. alvina dit :

    QI supérieur à 130 : encore un moule. je suppose qu’il s’agit d’un tri sur QIT… sans considérer les dysharmoniques qui peuvent naviguer comme ma fille entre 148 (QIV ) et 110 et qui, donc, sont exclus de ces dispositifs aussi…

  4. Jean-Marie dit :

    Bonjour,

    Je découvre votre site/blog consacré à un sujet qui m’intéresse particulièrement car notre fils est intellectuellement précoce. Je peux parler de cette école (EDEIP lyon) car c’est là que nous avons justement inscrit notre fils depuis 2 ans (au passage, profil dysharmonique) ; nous sommes entièrement satisfaits de l’EDEIP car notre fils qui était en rupture complète avec l’école (à 5 ans !) s’épanouit enfin et va à l’école avec le sourire.
    L’équipe nous semble particulièrement impliquée et tout est fait en fonction du profil et de la personnalité de chaque enfant ! Cela a été pour nous une vraie libération, un vrai soulagement que de trouver une telle structure sur Lyon, proposant un accueil bien différent de celui qui avait été réservé à notre fils dans l’école primaire de notre quartier ! Pas de « harcèlement », pas de « moule », pas de problème avec le regard des adultes, notre enfant progresse, y est bien, et c’est ce qui nous importe le plus !

    • mj dit :

      bonjour,
      on vient de nous annoncer que notre fils serait eip, il a 5 ans. je souhaitais l’inscrire dans cette école mais il n’a pas fait de test de QI car ssi j’ai bien compris c’est à partir de 6-7 ans….. donc comment inscrire l’enfant en CP si l’on ne connait pas son QI ? pour le moment le « diagnostic » se base que sur un ensemble de signes favorisant la précocité .

      • A. Zebrounet dit :

        Bjour,

        Non, les tests commencent dès 2 ans & 1/2 !
        Vous trouverez des explications par ici :arrow:

        – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/07/17/je-soupconne-un-haut-potentiel-intellectuel-chez-mon-enfant-par-ou-commencer/

        – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2013/11/25/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-wisc-iv/

        – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/06/30/florilege-didees-recues-sur-les-enfants-intellectuellement-precoces/

        – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/06/02/les-6-profils-denfants-intellectuellement-precoces/

        Alexandra

  5. superbes rayures dit :

    Je ne suis pas convaincue du bienfait de ce genre d’établissement qui profitent de parents et d’enfants malheureux pour faire leur argent……aidons nous réellement nos enfants?? je suis contre les moules de l’éducation nationale ce n’est pas pour mettre le mien dans un moule et après l’âge de 16 ans ils deviennent quoi ces enfants????



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article