« Précocité mal connue » (Sud Ouest, novembre 2014)

« Précocité mal connue » (Sud Ouest, novembre 2014)Il y a quelques jours Vincent, le papa d'un jeune THQI qui avait témoigné l'an passé du parcours difficile de son fils - au point de devoir déscolariser son garçon :( - dans un collège pourtant en théorie ouvert aux EIP (les 2 billets sont à retrouver ici & ) m'alertait par e-mail de la tentative de suicide d'un collégien de 4ème au sein de ce même collège, à Saint-Paul-lès-Dax 8-O

 

Aujourd'hui le quotidien Sud Ouest revient sur ce drame, ainsi que le cas d'un autre enfant, âgé lui de 9 ans, & contraint de quitter le village d'Estibeaux où il vivait, après 18 mois de harcèlement.

 

Point commun entre ces 2 enfants ? Ils sont tous 2 surdoués :oops:

 

Un collégien a tenté de se suicider début novembre. Un autre, harcelé, a été obligé de déménager. Ces deux enfants sont intellectuellement précoces. Décryptage avec une psychologue clinicienne.

«Sud Ouest » a récemment relaté la tentative de suicide d'un enfant au collège de Saint-Paul-lès-Dax (1) et le cas d'un autre, harcelé à Estibeaux et obligé de déménager (2). Les deux sont intellectuellement précoces. Même si rien n'indique aujourd'hui qu'il y a un lien entre la précocité et ces deux événements. « Sud Ouest » a souhaité faire le point sur la question avec Blandine Lousteau. Elle est psychologue clinicienne, spécialiste des enfants et adultes à haut potentiel et co-fondatrice de l'Associations enfants précoces assistance.
« Sud Ouest ». Qu'est-ce qu'un enfant intellectuellement précoce et comment détecter la précocité ?

Blandine Lousteau. Ce sont des enfants qui ont un fonctionnement intellectuel différent et dont les tests QI mettent en évidence un potentiel hors normes. Ils présentent un rythme de développement intellectuel supérieur à la norme définie pour les enfants du même âge. Seul un bilan psychologique complet permet de les repérer objectivement et efficacement. Un QI de 130 est un indicateur mais doit être complété par d'autres signes cliniques, comme l'hypersensibilité affective et sensorielle. Souvent, ces enfants sont aussi très sensibles à l'injustice, plus précoces dans certains apprentissages, ils ont un bon niveau de vocabulaire, un goût prononcé pour la lecture et s'ennuient souvent en classe.

 

 

POUR lire l'ARTICLE dans son INTÉGRALITÉ ... & bien vous ne pourrez pas, il est réservé aux abonnés (il est tout de même à retrouver :arrow: par ici) :down:

 

Mais vous le savez, vous pouvez m'écrire ;)

 

Et parce que c'est une sujet très grave qui, même s'il fait peur, doit être considérer comme il se doit (que l'enfant soit EIP ou non), je vous invite à lire ou relire le témoignage terrible de cette maman que j'avais partagé en avril dernier :cry:

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

11 commentaires à “« Précocité mal connue » (Sud Ouest, novembre 2014)”

  1. Ingrid dit :

    18 mois de harcèlement c’est énorme :-o Pauvre gosse, il a dû vivre un enfer.

    • thiébaut dit :

      Bonjour,
      J’en suis le papa !
      En effet un véritable enfer, le reste l’est aussi ! Car l’école a viré notre enfant ! Oui c’est possible en école républicaine !!
      Nous nous adaptons ma femme & moi ….Sa sœur a suivi …en laissant tout derrière elle

      l’enfant EIP (enfant intellectuellement précoce) est aujourd’hui toujours tabou. Mon fils est le meilleur ! t’a vu la mère elle se prend pour qui avec son gosse au dessus de la moyenne etcc….. ce genre que quolibet qu’on entend

      merci Ingrid !

  2. tigerlily dit :

    quand je clique sur le dernier lien, ça m’emmène sur le cours Michelet, c’est normal ? Le témoignage de la maman est dedans ?
    Le harcèlement à l’école, ça commence par le regard des parents des autres enfants. On a entendu des remarques agressives sur notre fils en réunion parents-instit, ça fait tout bizarre…

  3. bastien dit :

    Effectivement Alexandra,
    Impossible de lire l’article en question, pouvez-vous me l’envoyer?
    Merci :)

  4. nathalie dit :

    mon zèbre vient de fêter ses onze ans.
    Il est en 6e biculturelle, une classe excellente…mais qui n’empêche pas la bêtise d’être présente.

    Je sors du bureau du principal. Mon fils s’est plaint d’être bousculer, insulter par des « camarades » de classe.
    Il a pleuré pendant tout l’entretien m’a dit le principal.

    Il s’inquiète beaucoup pour mon fils qui est hypersensible et m’a dit de faire très attention à lui.

    On va tenter de le convaincre de parler à une psy eip qui pourra sabs doute l’aider.

    Mon coeur de maman se brise en voyant tant de détresse chez mon fils.

    • Gé. dit :

      Bonsoir Nathalie, ,Je reconnais votre souffrance de maman, Le collége a été un passage ,un peu difficile au niveau relationnel aussi pour ma fille ,elle a dû faire quelques séances avec sa psychologue ,, qui lui faisait faire un peu de relaxation et lui faisait tenir un petit journal de tout ce qui l’avait contrarier dans la semaine pour qu’elles puissent en parler entres elles , car le regard des autres est trés difficile ,mais aussi ma fille ne comprenait pas (comme tout enfant avec cette particularité , ) pourquoi ,ils ne comprenaient pas ce qu’elle disait ou expliquait ou ses centres d’intérets à cette pérode ma fille était passée de l’Egypte en primaire ,aux constellations au point de vue de centre d’intéret , ce qui ‘était pas du goût des autres enfants ,il fallit un peu lui expliquer que tout le monde ne voyait pas les choses de la même façon… j’espére que votre garçon va trouver un équilibre au collége …

      • Nathalie dit :

        Merci Gé.
        Mon fils a accepté d’aller voir une psychologue. J’espère qu’il arrivera à se confier à elle et qu’elle lui donnera les clés pour qu’il gère au mieux ses émotions.
        Ma puce de 8 ans est également zébrée et souvent ses copines lui disent d’arrêter de parler comme une adulte…alors elle régresse et me dit qu’elle veut être comme tout le monde

  5. Gé. dit :

    Bonjour,je suis venue par hasard sur votre blog pour la premiére fois ce soir ,moi même maman d’une enfant précoce qui à maintenant 16 ans ,je sais combien il est difficile pour ces enfants de comprendre ou de se faire comprendre auprés de leurs camarades.A la maternelle ma fille était tjours seule et faisait des tours de cours pour passer son temps pendant la récréation ,elle avait untrés bon vocabulaire ,apprenait le violon en cours particulier à partir de 4 ans parce qu’elle aimait le »son » ,mais les réfléxions des enfants autour d’elle et le regard des parents me contrariaientt avec mon mari nous nous posions des questions ,jusqu’à ce que le médecin scolaire nous fit remarquer sa précocité et qu’il faudrait éventuellemnt la changer de classe .Mais refus de l’école , Ne pouvant plus accepter de voir notre enfant aussi seule ,nous sommes allés consulter une psychologue ou notre fille a passé des tests ,elle nous a expliqué les particularités des enfants intellectuellement précoces ,cela nous a beaucoup aidés sur les besoins de notre fille et nous a rassuré . Et nous avons finalement changé notre fille d’école ,depuis elle est scolarisée dans des établissements privées,ainsi que son frére . Mais il est vrai qu’il fzaut être particuliérement attentif à leurs besoins et leurs attitudes ,les psychologues apportent beaucoup de réponses à nos questions ,.Je suis un peu choquée de ce qui s’est passé prés de Dax car nous vivons prés d’Estibeaux et si les parents de ces enfants veulent nous rencontrer cela sera avec grand plaisir .

  6. labellebleue dit :

    Pour lire les articles de sud-ouest réservés aux abonnés, il suffit de rafraîchir l’écran et de faire immédiatement une copie d’écran (pomme+3 avec un mac). Et recommencer en ayant au préalable fait défiler le texte vers le bas. C’est un peu laborieux.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article