Le blog cité dans « Quand l’enfant à haut potentiel n’est pas celui qu’on pense… » sur Le petit journal des profs

Le blog cité dans « Quand l'enfant à haut potentiel n'est pas celui qu'on pense... » sur Le petit journal des profsLe site d'infos pour enseignants Lepetitjournaldesprofs.com a mis en ligne un très bon billet, signé Claire Nunn, prof de français en disponibilité, devenue graphothérapeute sur le vrai visage des enfants surdoués : « Quand l'enfant à haut potentiel n'est pas celui qu'on pense... » :)

 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre y sont citées en référence, comme mon amie du blog Le Cheval à Rayures :round:

 

Celui que l’on appelle encore élève intellectuellement précoce (EIP) dans l’éducation nationale n’est pas toujours le « surdoué » de la classe. Ce simple constat a justifié l’abandon du terme « surdoué » dans la littérature officielle. Il est même si peu représentatif que le concept de « haut potentiel » lui a été préféré ces dernières années. Nous avons en moyenne un EIP par classe, et une fois sur trois, cet enfant sera en difficulté, voire en échec.

Pourquoi ?

Parce que le fonctionnement cognitif du HP (haut potentiel) est différent. Il fait partie des enfants à besoins particuliers, des « pas comme tout le monde ». Avec une « pensée en arborescence » , une lucidité angoissante, un perfectionnisme frustrant, un sens de la justice acéré, une hypersensibilité difficile à gérer, une empathie naturelle mais envahissante, une « rage de tout maîtriser » … ce n’est pas toujours facile de rentrer dans le cadre scolaire conçu pour les 80% de « normaux pensant ».

 

 

A LIRE en INTÉGRALITÉ :arrow: par ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires à “Le blog cité dans « Quand l’enfant à haut potentiel n’est pas celui qu’on pense… » sur Le petit journal des profs”

  1. superbes rayures dit :

    Cet article résume très bien, c’est chouette. Enfin l’espoir que les enseignants les comprennent mieux.
    Merci pour toutes ces infos qui me donne du courage.

  2. bastien dit :

    Un bon article ,avec des liens à parcourir :dots:
    Mais le plus important, c’est la reconnaissance de votre travail, Alexandra :) et celui de Nathalie aussi :!:
    Le blog du cheval à rayures est complémentaire au vôtre.
    Merci à vous deux :smile:

  3. leanou dit :

    Merci pour cet article que j’ai envoyé à mon entourage et qui résume bien…
    Et merci pour votre blog qui me donne la force d’avancer avec mon fils à rayures…

  4. Elsa dit :

    Ce texte a le mérite de présenter le sujet de manière claire et concise. Bravo !

    En revanche, lorsque l’on s’aventure à lire certains commentaires… :( Eh bien on comprend pourquoi tant d’enfants HPI sont en souffrance dans notre système scolaire.
    On comprend aussi que Claire Nunn se soit mise en disponibilité de l’Education Nationale, où elle ne devait plus se sentir pleinement à sa place, afin de pouvoir accompagner ces enfants selon leurs besoins sans être vilipendée par certains collègues obtus… Bravo, doublement, de l’avoir fait !



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article