Un vendredi pas tout à fait comme les autres, mais en définitive bien triste

Un vendredi pas tout à fait comme les autres, mais en définitive bien tristeLe vendredi est LE jour de la semaine où le zébrillon ne mange pas à la cantine...

 

Le vendredi est donc la seule journée où il a une coupure lui permettant de faire un break avec le collège.

 

C'est aussi le jour des cours de SVT (Sciences de la Vie & de la Terre), ce qui occasionne des choses comme ça... posté sur mon profil personnel FaceBook :

 

Hum... manger pendant que le zébrillon me détaille sa séance de SVT de ce matin avec dissection de poumons/trachée/cœur de chèvre :beurk:

 

Sympa non ? :-P

 

Et puis alors, j'avais bien eu TOUS les détails hein, soyez rassurés ! Avec un zébrillon fan de sciences, les séances de dissection sont toujours de grands moments pour lui, dont il me parle trèèèèèèès longuement :roll:

 

Mais ça c'était la semaine dernière. Et j'aurais finalement préféré qu'il me parle avec enthousiasme d'une nouvelle dissection, ou de toute autre chose fun - pour lui - s'étant déroulée dans le labo de SVT ce matin.

 

Au lieu de cela, c'est un zébrillon effondré que j'ai récupéré à 12h20 :(

 

A moins que vous ne viviez dans une grotte, vous n'avez pas pu échapper à l'annonce de la fameuse éclipse solaire qui avait lieu aujourd'hui entre 09h00 & midi (à la louche) :!:

 

Si le phénomène est courant (de 2 à 5 fois par an !) il est en revanche rarement observable depuis l'Hexagone. Ainsi la prochaine éclipse solaire (partielle) n'aura lieu qu'en 2021 ; pour une éclipse annulaire ce sera en 2059 & enfin pour la prochaine éclipse totale visible depuis la France (comme le fut celle de 1999), il faudra attendre 2081 :-|

 

15 jours que le zebrounet trépigne, 15 jours qu'il m'a fait acheter les lunettes spéciales, qu'il lit & relit son numéro de Sciences & Vie Junior...

 

Autant dire que ce matin il était remonté à bloc en partant au collège avec sa paire de lunettes ! Et très optimiste, en dépit du ciel particulièrement nuageux chez nous qui laissait augurer un spectacle un peu gâché.

 

La direction du collège s'étant contentée de distribuer dans les carnets de correspondance le mot suivant :

 

Note aux familles :

- le vendredi 20 mars 2015, une éclipse partielle du soleil sera visible en France
- localement elle sera visible entre 09h20 & 11h40
- je tiens à attirer votre attention sur la nécessaire sensibilisation de vos enfants à ce phénomène car l'observation sans précaution d'une éclipse de soleil est susceptible d'entraîner des lésions ophtalmologiques graves & irréversibles
- pour observer cet événement dans des conditions de sécurité il convient de se munir de lunettes spéciales de protection complètement opaques à la lumière normale & de limiter à quelques minutes l’observation
- attention, ne pas utiliser un moyen de protection non agréé, pas de lunettes de soleil, de verres fumés, de film radiologiques ou tout autre "moyen de fortune" dont la protection se révélera inefficace
- ne pas utiliser d'instruments d'optique (jumelles, appareil photo...)

 

En voyant sortir mon loustic du collège, j'ai tout de suite compris que les choses ne s'étaient pas bien passées. Je reconnais l'expression contrariée de son visage, celle qu'il arborait à la sortie de l'école primaire avant de fondre en larmes sitôt assis dans la voiture :cry:

 

Bingo ! (pour une aspergirl qui ne brille pas côté reconnaissance des expressions faciales, je me trouve assez performante sur ce coup-là :-? )

 

Me voilà comme si nous étions revenus 2 ans en arrière, en l'espace d'une seconde. Mon petit zèbre anéanti en me montrant sa paire de lunettes, pliée, abîmée & n'arrêtant plus de pleurer.

 

Un vendredi pas tout à fait comme les autres, mais en définitive bien triste

 

Je lui demande de se calmer, de respirer & surtout, de m'expliquer ce qu'il venait de se passer.

 

Il me dit qu'au moment de la récréation, qui tombe tout juste au moment prévu du pic de l'éclipse (c'est à dire entre 10h15 & 10h30), il avait chaussé ses lunettes & attendait le point culminant, entre 2 gros nuages.

 

Et là un "camarade" (!) de classe (il est en 5ème, pour rappel à ceux qui ne seraient pas des lecteurs assidus) - redoublant, donc 3 ans de plus que lui - les lui a tout bonnement arrachées en sommant l'intello de les lui prêter :oops:

 

S'en est suivi un passage de main en main interminable avec pour finalité, un loustic qui a totalement raté ce qu'il attendait depuis 2 semaines & une paire de lunettes fracassées qu'on lui a jetées au sol à la fin de la récré :evil:

 

Moi, désemparée & vraiment très colère contre les gamins, mais aussi contre les pions pourtant censés surveiller la cour :

 

- Mais tu n'as rien dit ??? Pourquoi n'es-tu pas allé prévenir un surveillant ?

 

- Je suis allé voir XXX qui était sous le préau, il m'a dit "C'est ton affaire, débrouille-toi"

 

Bien ! :-|

 

Ce n'est pas un collège, c'est une jungle :hypno:
Celui-ci ou un autre bien évidemment, je parle pas ici d'un établissement en particulier, mais de manière générale (ce qui est encore plus affolant finalement) !

 

Comme le sentiment dérangeant que scolariser son enfant surdoué revient à le lâcher dans la fosse aux lions, entouré de spectateurs qui ne bronchent pas & regardent tranquillement le massacre se produire sous leurs yeux.

 

Je suis vraiment écœurée de ce monde dans lequel des enfants différents (de la norme) n'ont pas de possibilité de vivre sans être victimes de la bêtise crasse de certains :oh:

 

Immense sentiment de lassitude cet aprèm...

 

J'ai eu beau rassurer mon fils, lui expliquer qu'il n'aura probablement pas raté grand chose vu les circonstances météorologiques, lui promettre que l'on regarderait tous les 2 l'éclipse sur Internet ; lui ne voit que la profonde injustice de ce saccage en règle ce matin.
Il sait que la prochaine occasion ne se représenta pas de sitôt (il s'est beaucoup documenté sur la question) & rien n'y fait.

 

Et je le comprends tellement. D'autant que, comme il le soulignait, les yeux rougis de tant de larmes pendant le repas à la maison, eux s'en fichaient éperdument de cette éclipse. Lui par contre l'attendait depuis des semaines. Il lui ont pris, gratuitement, quelque chose qui comptait & que personne ne pourra lui rendre :down:

 

(à noter, pas un mot sur l'éclipse de la part de l'enseignant de SVT !? Rien, nada, silence radio... La classe l'a pourtant pendant 2 heures le vendredi matin, en 1ère puis en dernière heure !)

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

52 commentaires à “Un vendredi pas tout à fait comme les autres, mais en définitive bien triste”

  1. Olivia dit :

    Pfffffeuuuuuuuuuufffffffff, pauvre loulou…….

  2. Ka Rimelo dit :

    Pauvre petit bonhomme… Les enfants ne sont pas très sympas entre eux c’est clair… Après, le problème vient surtout d’enfants pas très « gentils » entre eux. Ce que je ne comprends pas c’est surtout le comportement du surveillant/pion qui s’est lui comporté non pas comme un adulte mais comme un crétin.

    je compatis… Pour le rassurer, il y en aura d’autres : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27%C3%A9clipses_solaires

  3. konrad dit :

    En primaire ce fut carrément la punition cette éclipse ! Interdiction de récréation. Pas de sortie de la matinée. Eclipse visible uniquement sur le Tableau interactif à la TV… On marche sur la tête.
    A croire que le rayonnement maléfique allait les transformer en grenouille…
    On a eu beau proposer de prendre notre matinée pour venir à l’école faire une petite animation par petit groupe avec les plus grands, on 3 paire de jumelles, et une paire de lunettes éclipse (CM1 et CM2 – ils sont 8 par niveaux). On a eu comme seule réponse NON.
    Résultat mon mari a gardé les trois enfants à la maison ce matin, pas question qu’ils loupent ça. Ils ont scruté les nuages pendant toute la matinée, pour finir par l’apercevoir à travers les nuages et arriver à l’école à 11h30 en chantant :  » On a vu l’éclipse !! ».
    On a encouragé les autres parents de notre entourage à faire de même et quelques uns nous ont suivi. La science vivante. C’est quand même chouette.

    • Rainbow dit :

      En ces périodes où l’obscurantisme et la bétise reviennent en force dans routes les sociétés et à tous leurs niveaux, enfermer les enfants pendant la récré pour regarder l’éclipse sur internet alors qu’en vrai, avec les lunettes adaptées il n’y a qu’à lever la tête, ça paraît presque un gag. Et pourtant c’est vrai, réalisé sans trucage !
      On se moque des « marseillais à Rio » mais on se demande si à l’école tout ceci était spontané ou scénarisé. En tout cas, pour le pauvre petit zébrounet, rien de nouveau sous le Soleil si j’ose dire, bétises et ireesponsabilité des adultes sensés leur enseigner et les protéger, comment voulez-vous que les enfants soient autrement que bêtes et méchants entre eux?

  4. lo dit :

    Ici ils ont enfermés les enfants de 6e derriere des volets bien clos , et pour les zones de fenetre vandalisees sans volet les ont obligés à s’asseoir la tete posee dans les bras croisés sur la table…. bienvenue dans la 5e dimension ou on oblige les enfants a ne pas vivre ni regarder la nature .. pour les PROTEGER … OMG
    que devient notre societe ?

    • Rainbow dit :

      Osbcurantisme au sens propre et au sens figuré. On leur apprend à craindre les choses plutôt qu’à les comprendre…

  5. Frédérique dit :

    Tu as réussi à me mettre les larmes aux yeux. Je suis tellement triste pour ton zébrillon.
    Carton rouge aux surveillants et bonnet d’âne au prof de svt.
    Plein de câlins à ton zébrillon.

  6. erial dit :

    C’est écœurant!!! Je ne sais pas quoi ajouter … :(

    A propos de l’éclipse elle-même : en région parisienne, nous n’avons rien vu. Comme j’avais su que les enfants seraient confinés pendant la récréation, j’ai gardé ma fille aînée, nous avions tout préparé pour l’observation, mais la météo a été contre nous… On a quand même lu plein de choses sur le système solaire, les éclipses, la vue (et pourquoi c’est dangereux de regarder une éclipse sans protection), … mais pour le « concret » , on a suivi sur internet… frustrant!

  7. Desanti dit :

    Je compatis en tant que maman mais aussi en tant que professeur de Français. Effectivement ce genre de choses se déroule de plus en plus souvent dans les cours et les couloirs parce qu’il n’y a plus assez de surveillants. Les jeunes sont dans la toute puissance parce qu’ils débordent les adultes depuis toujours. Des la maternelle, une maîtresse pour 27, un animateur pour 14 dans le périscolaire…. Les adultes ne parviennent plus à éduquer et beaucoup n’enseignent qu’aux deux premiers rangs: ils sont débordés et le déni de l’administration leur intime de se débrouiller. Ce qu’a fait le surveillant à votre fils d’ailleurs, répercutant sur l’enfant ce qu’il subit lui-même chaque jour. le professeur a sans doute renoncé à parler de l’eclipse parce qu’il avait du mal à tenir sa classe et craignait de la perdre totalement en disgressant…. Bref, les sous-effectifs entraînent une forme de démission et de déshumanisation à l’ecole. Mais c’est aux parents de réclamer que la déshumanisation répandue dans la societe ne touche pas leurs enfants et qu’on rétablisse le droit à l’ecole, tout simplement en réduisant les effectifs élèves et en augmentant la proportion d’adultes. Les enseignants ne sont pas écoutes sur ces points.
    En tout cas, je comprends çe que vous ressentez, je le ressens pour mes fils certains jours, mais je le ressens aussi pour mes élèves qui s’accrochent tant bien que mal malgré la violence environnante, doués ou pas…. Les enseignants tentent de les aider mais, parce qu’ils sont humains, et intellectuels confrontes à la violence, aux obscénités, au harcèlement, les enseignants parfois ne voient pas tout, fatiguent….le savent et font avec, s’adaptent à l’inacceptable.
    Bien à vous et bon courage, et n’hesitez pas à aller voir dans le collège de votre fils pour faire punir les saccageurs de rêves. Le droit doit être respecté et il ne faut pas se résigner.

    • Madeleine dit :

      et que croyez vous qu’on répond aux parents qui se sentent concernés et qui réclament que la déshumanisation ne touche pas l’école…que ce n’est pas leur problème, l’école…

    • Desoph dit :

      Je pense que c’est plus un problème « d’éducation » et de « respect ». Nous sommes dans une société permissive ou vous ne risquez plus grand chose (la justice a fait un beau travail en excusant très souvent l’inexcusable).
      Le nombre élevé d’enfants par classe n’est pas quelque chose de nouveau et est conforté par tous les gouvernement depuis plus de 40 ans… Lorsque j’étais au collège puis au lycée (il y à 35-40 ans) les classes tournaient de 37 à 40 élèves…

  8. Nath33 dit :

    vraiment terrible cette expérience… mais hélas tellement courante au collège ! et c’est vrai que ce sont souvent les EIP qui en font les frais, trop différents, trop sensibles…On voit de + en + d’EIP dans les assos d’IEF, ce n’est pas pour rien ! perso, je sais que ç’aurait été envoyer mon fils au casse-pipe que de le rescolariser au collège… Bon courage.

  9. robles dit :

    Et bien dans ces cas là, j’aurais déclaré notre zébrillon malade pour qu’ il regarde tout à loisir son éclipse à la maison ou dans un lieu où en plus, il y a des gens ouverts, compétents et souriants qui répondent aux questions!!! L’école, il rattrappera…
    Non, ce n’est pas lui apprendre le mensonge, c’est composer avec le réel (si souvent bien triste!).On compose son bonheur hors du politiquement correct. Oui, on invente des sentiers de traverse car on ne changera pas la con…humaine.
    Je témoigne: c’est la survie pour parents ET enfants, quelle que soit leur différence. J’ai composé ainsi sans scrupule la scolarité de 2 enfants mal-voyants (albinos et précoces) avec 20 déménagements professionnels (y compris à l’étranger) avec pour principe « anticipons et fuyons les souffrances inutiles » (il nous en restera bien assez d’incontournables!) et cultivons au maximum le lumineux pour nos apnées.
    Je peux le dire sereinement maintenant même si leur chemin est loin d’être terminé dans l’humain trop humain…Mon fils est kiné et jeune père heureux, ma fille est diplomate au Quai d’Orsay en poste à l’ONU (avec moins de 1/10 ème de vue).
    Au début on pleure, après on en rit… Le monde des Bisounours n’existe pas .Sachez tous deux qu’on en sort tellement plus forts, et avec un humour féroce :-)
    Je partage avec « mes tripes » et des larmes aux yeux votre traversée du vendredi et je vous aime très très fort, même de loin! Belle soirée de retrouvailles pour vous rebâtir dans la chaleur de votre amour pour ce soir. Demain est (hélas? ou heureusement ? ) un autre jour.

  10. yulle dit :

    :-? Je compatis ! Moi j’avais prévu de leur faire sécher l’école pour voir l’éclipse ensemble, sans lunettes et avec un sténopé maison, tellement c’était triste, bête et frustrant d’obéir à cette règle idiote d’interdiction de récré, et puis ce matin voyant la météo j’ai laissé tomber, quelle purée de pois ! Rendez-vous est déjà pris pour dans 11 ans, on verra ce qu’on verra… quelle tristesse, l’éduc’ nat’…

  11. xelandine dit :

    Ah!! Le sentiment d injustice a été vivement reactivé – pour ces enfants deja si sensibles!! En ce qui me concerne, lorsque mes enfants (HP) agés de 6 et 8 1/2 vivent des moments douloureux je les aide a exprimer ce qu ils ressentent : dans le corps, les emotions…  » Tu dois etre vraiment tres déçu » car le + dur est de ne savoir que faire de ces emotions. Bref de chercher a combattre ce vecu. Merci pour ce partage, et bcp de reconfort pour lui.

  12. Christine dit :

    c’est bien désolant. Il n’y a plus qu’une seule chose à lui dire : c’est qu’il n’y avait en définitive, strictement rien à observer, donc en fait il n’a rien raté du spectacle même si ça n’excuse pas le reste.

  13. Mariam dit :

    Désolé pour ton loulou. Heureuseument qu’il a une maman qui lui permet de vider son sac et lui faire plein de calins .

  14. Gabrielle dit :

    2 poids 2 mesures, mon loulou est dans une école pour précoces a pu voir, en parler, détailler la chose, les enfants étant sortis pour aller voir l’éclipse, leçon d’astronomie à la clef. Et ma minette, dans une école privée « normale », est restée enfermée derrière des volets à regarder l’éclipse à la télé. Ce monde est DEBILE.

  15. Ruche dit :

    votre article m’inspire 3 réflexions: 1) beaucoup de tristesse pour votre enfant et de la colère pour l’équipe pédagogique (je me permets de l’embrasser virtuellement) 2) des souvenirs douloureux car le collège est une sale période pour tous les enfants un tantinet sensibles 3) une peur viscérale bien personnelle car mon cadet, enfant différent mais tellement innocent, rentre a la maternelle cet automne.

  16. Tesrathilde dit :

    Oh le pauvre ! :( J’aurais aussi été très triste à sa place, comme tu dis c’est de la pure méchanceté, c’est totalement injuste et gratuit ! Je me demande toujours si en discuter avec les parents de ces loustics, calmement et poliment, bien sûr, pourrais parfois y changer quelque chose – dites donc vous savez que votre enfant a un tempérament de harceleur ? Bon je sais qu’avec malheureusement plein de gens ça ne changera rien, mais il y en a probablement que ça ennuierait et qui tenteraient de rattraper le tir.
    Peut-être que la prochaine fois qu’il aura quelque chose à faire ou à voir il pourra soit s’isoler soit surveiller ou faire surveiller ses arrières ? (Non je ne suis pas spécialement paranoïaque de nature, mais en collège-lycée je me suis sentie obligée de développer ce type de stratégies justement à cause de petits c*** dans ce style)

  17. Agnes dit :

    Je ne pense pas que ca soit QUE les EIP qui ont des problemes, c’est pareil pour tous les gamins: la loi de la jungle… le probleme des EIP c’est que personne ne leur a appris la fameuse loi de la jungle…
    C’est nul pour le pauvre zebre… bah dans 70 ans ou un tit voyage pour voir la prochaine… ailleurs!

  18. Zébrette avait préparé un sténopé. Elle l’a montré à la prof de techno qui a juste hoché la tête.
    Bon la météo ne lui a pas permis de voir grand chose (moi qq kms plus au sud je n’ia rien vu du tout) mais le Gars (quelques km plus à l’ouest) a pu la prendre en photo entre 2 trouées de nuages

  19. Fabienne dit :

    Je suis triste pour ton fils. :(
    Le comportement de ces enfants ne m’étonne pas malheureusement!
    :(

  20. Guidecoq dit :

    Ce témoignage m’afflige. C’est toujours des choses comme ça, la méchanceté gratuite qui me font plonger dans une immense mélancolie, mais avec les années la tristesse est plutôt remplacée par la colère et si j’étais toi, j’irais voir l’équipe de pions du collège et je ferais remonter la chose au prof principal sur Pronote. Il est arrivé un peu la même chose à ma demi portion de fille qui est en sixième au collège en début d’année. Un gars de la classe lui avait foutu en l’air son t-shirt en crachant de l’encre dessus (je sais plus trop le processus mais c’était pas très cool). Et en fait j’ai des réactions assez épidermiques quand ça touche à l’injustice et plus encore quand ça touche à mes filles. J’ai ameuté tout le collège, résultat, garçon collé, puni, et je suis aussi allée l’attendre à la fin du collège pour lui rappeler que j’étais parent d’élève et que s’il recommençait, je faisais de sa vie un enfer. Résultat : il n’ose plus toucher à ma fille. C’est nul, c’est la jungle, mais le résultat est super positif pour ma fille !!!!

  21. bastien dit :

    C’est vrai que le collège c’est la jungle, tout comme l’élémentaire et la maternelle d’ailleurs.
    Ici le zèbre de 7 ans était confiné en classe ,volets baissés et pas de récré dans la cour :down:
    Lui aussi il l’attendait cette éclipse, j’ai fait l’impossible pour lui trouver des lunettes et tout ça pour rien :-x
    Alors en rentrant du cp, quand il m’a demandé si j’avais vu l’éclipse, je lui ai dit que par solidarité avec lui, je ne l’avais pas regardé :!: et j’ai vu un sourire fleurir sur son visage :smile: ça valait toutes les éclipses du monde 8)
    Je suis désolée pour votre garçon.
    Sur le tableau de notre épicerie, était écrit bonne fête à toutes les Alexandra aujourd’hui, si c’est vrai je vous souhaite une bonne fête, chère Alexandra ;)

  22. Chrys dit :

    Chez nous, il s’est passé l’inverse … je m’explique : j’avais proposé d’acheter des lunettes aux maîtresses (je m’occupe d’une assoc type APE pour l’école) ; j’ai réussi à trouver 1 mag Sciences et vie junior avec les lunettes…
    Mais contre-ordre de l’inspectrice d’académie : pas d’enfant dehors, malgré le doc de 14 pages édité par la même académie pour le cycle 3 (CE2-CM) pour préparer le phénomène avec les enfants.
    Donc les instits ont refusé les lunettes achetées pour la classe.
    Mais, au final, ce soir, ma fille m’apprend, toute heureuse que finalement, elle a regardé le début de l’éclipse avec quelques copines et la maîtresse, à l’intérieur de la classe …. par la fenêtre …
    Je boue depuis qu’elle m’a appris cela !
    J’aurai du faire comme certains d’entre vous : prendre ma matinée pour observer le phénomène avec mes filles.
    J’ai tout le week-end pour préparer le rdv que je vais demander à cette instit … grrrr

    • Rainbow dit :

      Idiot de regarder par la fenêtre plutôt que directement à l’air libre. Le verre de la fenêtre peut aggraver les phénomènes de diffractions mais bon….avec les lunettes adaptées pas de problèmes à priori.

  23. isabelle dit :

    Tres bonne image la fosse aux lions, malheureusement tres vrai, avec 3 zebres (dont un egalement asperger)nous vivons ca quotidiennement, surtout avec l aîné, bon courage au votre, j imagine sa déception

  24. Sébastien dit :

    Bonjour,

    Dans la série déception du siècle: aujourd’hui 20 Mars 2015, nous célébrions le centenaire de la naissance de Sviatoslav Richter, un des pianistes les plus accomplis du XX°s, artisan aussi humble que génial de la Beauté (dont nous zèbres avons un besoin aussi nécessaire que l’air).
    Aucun média n’en a parlé.
    Oui ce fut un sale vendredi pour plus d’un :-(

    Salutations zèbrées.

    PS: 2059-1999= 60 ans non? :-)

    • A. Zebrounet dit :

      « PS: 2059-1999= 60 ans non? :-) »
      Effectivement sous le coup de l’émotion hier j’ai tapé trop vite (& surtout, n’importe quoi), à savoir :arrow:

      « Ainsi la prochaine éclipse solaire (partielle) n’aura lieu qu’en 2021 ; pour une éclipse totale il faudra attendre 2059 (soit 70 ans après celle de 1999) :-| »

      alors que j’aurais dû écrire (ce que je viens de rectifier dans mon billet :!: ) :

      « Ainsi la prochaine éclipse solaire (partielle) n’aura lieu qu’en 2021 ; pour une éclipse annulaire ce sera en 2059 & enfin pour la prochaine éclipse totale visible depuis la France (comme le fut celle de 1999), il faudra attendre 2081 :-| »

  25. stephanie dit :

    Argh!! je ne peux qu’imaginer sa profonde déception, difficile de faire passer la pilule par un « ce sera mieux la prochaine fois », c’est clair!
    sans parler de la violence, physique, et émotionnelle surtout…
    Je lui envoie plein de réconfort, et j’espère qu’il gardera intactes sa curiosité et sa ténacité pour aller au fond des choses qui le passionnent!
    Courage, Zébrillon, le monde entier n’est pas peuplé de c***, même si ils sont majoriataires! Il y a aussi de belles personnes, pour partager le Soleil, sous toutes ses formes!

  26. Oumzaza dit :

    Oh mince trop déçue pour lui :(((
    Nous on a attendu dans le froid (car il caillait), et le ciel ne s’est pas dégagé au musée de l’air et de l’espace, du coup on a eu quelques explications sympas, mais on a aussi loupé l’éclipse, mais c’est pas pareil… J’aurais été très en colère et déçue aussi !

  27. manayo dit :

    Chez nous, (région parisienne), on n’a pas eu de problèmes car trop nuageux!!! ouf!!! mais mon zèbre à moi (11.5 an) en 5ème aussi, quand il est rentré ce soir, m’a direct demandé: maman, je peux regarder l’éclipse sur internet sans lunettes? Il est très empathique et arrive à jongler avec le « faire plaisir à autrui » de sorte que ce soit acceptable pour lui!Il a néanmoins déjà eu des soucis au collège comme sa soeur ainée (précoce aussi pourtant plus rebelle). Le collège c’est l’âge bête où il faut rentrer dans la norme! dans la grande majorité, ça se calme au lycée car ils sont plus matures! Ma fille ne fichait rien au collège tout en se maintenant à 11/12 de moyenne car selon elle, si tu travailles trop bien et est sage, tu n’es pas populaire!!! Mon fils arrive à être ds les 6 premiers de la classe (tous ou presque avec un an d’avance) tout en n’ayant pas trop de soucis! il est dans la classe « élite » bilangue anglais-allemand dès la 6ème! Sa sœur était ds la même section, mais plus complexée. Lui m’a cependant avoué que ses copains étaient les autres meilleurs de la classe et qu’il trouvait les autres inintéressants…
    Bref, rassure ton fils en lui disant que ça ira mieux au lycée! c’est ce que j’ai tjs dit à ma fille, et depuis qu’elle est au lycée, elle ne fait que s’investir de plus en plus et ne souffre effectivement plus du regard des autres, au contraire, on lui demande de l’aide et c’est gratifiant et encourageant! de 12.1 au brevet des collèges, elle a fini la seconde avec 13 de moyenne générale et m’a dit à la fin de l’année: 14 l’année prochaine, ça ne devrait pas être trop difficile! elle est à 14.3 et 1ère de sa classe au 1er trimestre, même moyenne au second et 2ème, le 1er ayant 14.5!!! elle vise la mention TB au bac et râle qd elle a 15 en anglais que c’est nul!!!
    Bon courage à ton loulou et d’ici 2 ans, ça ira mieux! ses camarades sont encore trop jeunes et immatures hélas!!!

  28. pattrick misse dit :

    J’ai les larmes au yeux en pensant à la déception de ton fils, à l’injustice subie aggravée par son hypersensibilité, j’ai songé au bouleversant témoignage de Julien qui qualifiait le collège de « fosse aux lion » , de tous les témoignages recueillis, des souffrances endurées par mon fils qui nous ont poussé à témoigner pour que celà n’arrive plus aux autres…. Hélas ,hélas… Dis à ton fils qu’il existe aussi des personnes bien dans ce monde, que le monde peut être aussi merveilleux et qu’il sera meilleur demain grâce aux personnes qui enseignent les ignorants et en particulier sa formidable Maman que j’admire profondémment pour l’énergie incroyable qu’elle dévelloppe pour que ce monde soit plus beau et plus juste.

  29. superbes rayures dit :

    Tout le monde a tout dit… c’est terrible ce sentiment d’impuissance aussi de l’adulte parent qui ne peut rien faire.
    Pour mon fils en cm2 la maîtresse a acheté les lunettes pour les élèves de sa classe et cours de science dans la cour.
    Pour le miens partager entre l’envie de regarder et la peur que cela lui fasse quelque chose aux yeux alors petite angoisse mais après les bons mots que du bonheur pour lui.
    Nous vivons avec des petits monstres ce qui m’angoisse pour la 6ème

  30. nansou dit :

    Oh je suis vraiment désolée, j’espère que zebrounet a quand même pu observer un peu, que tout ne soit pas gâché.
    Je suis halluciné par le comportement du surveillant…
    Dans le collège de mon fils, ils ont tout réorganisé pour cette matinée là. Le club d’astronomie avait préparé le télescope, les salles étaient rideaux fermées, mais classe par classe, les enfants sont descendus observer l’eclipse une demie-heure. Et le collège avait acheté les lunettes nécessaires pour tout le monde.
    Comme ça, pas de danger pour les yeux, pas de souci potentiel pour les lunettes; comme il s’est passé là. Personne n’a arraché de lunettes, tout le monde a observé du coup.
    Dommage que ce ne soit pas pareil partout…

    POur le primaire de mes autres enfants,c’était carrément matinée eclipse, avec observation, des ateliers, et des docu télé.

    Comme quoi c’est faisable, tout est question de motivation, comme souvent.

    J’espère que zebrounet va vite retrouver le sourire

  31. Tigerlily dit :

    Ca me rend malade… j’en ai les larmes aux yeux devant tant d’injustice… qui n’est pas prête de s’effacer pour lui…

  32. Zebreux dit :

    Écœurée !!

  33. Isabelle Denutte dit :

    Je compatis :oops: … J’ai aussi un loustic de 9 ans THP qui attendait cela avec impatience…

    Je prends la plume pour vous conter une situation tout à fait opposée, et exemplaire…
    Blaise a appris la venue de cette éclipse il y a deux semaines, et tout heureux, il s’en empressé d’en parler à son professeur pour ne pas manquer ce phénomène rare.

    Le professeur a très bien réagi : non seulement il a invité les parents à se procurer des lunettes pour que les enfants puissent observer l’éclipse en toute sécurité, mais il a en plus demandé à Blaise de préparer un exposé sur le sujet.

    Je l’ai rarement vu rentrer de l’école aussi enthousiaste ! Il avait déjà un projet de maquette en tête, il a sélectionné une série de photos pour expliquer le phénomène etc. Je l’ai aidé un peu pour le power point et les textes, mais pour un enfant de 9 ans, il a vraiment assumé comme un chef…

    Un peu d’appréhension de prendre la parole devant la classe, mais tout c’est passé au mieux…
    Comme quoi, quand on tombe sur un enseignant intelligent qui sait rebondir sur les centres d’intérêt de ses élèves, l’histoire peut être toute différente…

    J’ajouterais, pour tempérer cet optimisme, que je suis conscience que nous habitons une région rurale en Belgique où nous sommes encore relativement préservés de la violence ambiante…

    Merci pour toute l’information intéressante que vous rassemblez dans ce blog
    Amitié à tous
    Isabelle

  34. Maman d'une zébrillonne dit :

    Juste pour vous remonter le moral, ainsi qu’à votre zébrillon, sachez qu’il existe des surveillants TRÉS attentifs à ce genre de comportements inadmissibles! Tous ne sont pas laxistes, comme malheureusement votre expérience semble le prouver.
    Je suis moi-même surveillante à mes heures perdues dans un collège, et je peux vous dire que je massacre

    • C’est vrai que certains d’entre nous ont bien de la chance, comme moi, en ayant toujours eu pour mes enfants des établissements où ce genre de comportement n’était pas toléré (je compatis toutefois avec Desenti : les situations ne sont pas comparables, se battre contre des moulins à vent ne peut qu’être décourageant). Les enfants peuvent être brutaux et « méchants », la nature humaine n’est pas toujours belle, mais un encadrement adéquat peut – à défaut d’y remédier – y pallier.

      Pour en revenir à la possibilité d’observer l’éclipse, je dois avouer comprendre la décision frustrante des responsables, qui auront préféré priver les enfants de cette occasion plutôt que de prendre le risque d’accepter des protections ophtalmo non contrôlées qui auraient pu conduire à des lésions irréversibles.
      Je trouve un peu facile de critiquer en bloc, sans se mettre à la place des directeurs et enseignants. Imaginons qu’un enfant ait par malheur souffert d’une exposition, malgré le port de lunettes fournies par les parents, c’est bien les personnes encadrantes qui auraient été responsables – et responsabilisés !

      Ceci dit chez nous il faisait tout gris ce jour là, on a juste pu constater que le ciel nous était un peu tombé sur la terre pendant quelques heures… 8)

  35. Tchibeck dit :

    Bonjour,

    Vous dites : « Ce n’est pas un collège, c’est une jungle »

    J’ai 57 ans.
    J’étais en 7ième à 8 ans. (CM1)
    Pensez-vous réellement que les choses étaient différentes AVANT ?

    Le monde est une jungle et l’a toujours été.

    J’ai commencé le judo à cette époque là, 6 heures d’entrainement par semaine (3 séances de 2 heures).
    Je vous garantis que le meilleur remède qui existe à ces situations là sont la pratique précoce et intense des sports de combat.

    Comme le disait si justement Arielle Adda dans l’émission de Radio-Courtoisie que vous avez podcastée.

    Ça m’a permis de survivre à la jungle des 6 années de prytanée militaire qui ont suivi ! Car je vous prie de croire qu’en 1968, ce genre d’établissement tenait de la jungle carcérale.

    Je pense que le « conseil » de Madame Adda n’est pas juste facultatif : dans cette vie ou l’intellectuel est méprisé, il doit acquérir de quoi faire douter ceux qui, autrement, le persécuteraient, par la seule chose qui force le respect des imbéciles : la force.

    Ensuite on vous appelle « l’intello », mais plus personne n’ose vous le dire en face.
    Et vous avez la paix. Ce qui est un bienfait considérable.

    Puis l’âge grimpe, et finalement les « brutes » finissent par découvrir que l’intello-combattant, auquel ils n’osaient plus se frotter, est finalement assez sympathique. Et l’intello est enfin intégré au groupe à sa place : celle de l’intello ! Et cette place en vaut bien une autre.

    La perfection n’est pas de ce monde et jamais Rome n’a eu autant raison : « Si vis pacem, para bellum »

    Et moi, la paix, je l’ai eue.
    Du moins cette forme de paix… car la douance amène bien d’autres tourments.

  36. Tchibeck dit :

    7ieme = CM2, au temps pour moi.

  37. compleximple dit :

    Ce qui s’est passé est si immonde que ça en a l’air surréel. Comme si être particulièrement différent n’était pas déjà un poids, par la réalisation autonome et peut-être journalière de son propre décalage, et qu’il fallait qui plus est qu’on le rappelle par des gestes aussi égotistes et sauvages. J’espère que votre zébrillon ira mieux.

    Quant à l’incompétence autoproclamée du surveillant, il est malheureusement courant que l’enseignant ne soit habile que dans le fait de présenter de la connaissance. Enseigner signifie faire ce que dit de faire le programme, pour beaucoup d’entre eux, capter l’être de l’élève par l’intérêt suscité et lui permettre de se retrouver dans le savoir en dépeignant le monde, pour d’autres minorités de professeurs, et ce n’est que dans ces minorités pas forcément infimes mais considérablement moindres que l’on trouve un double-sens indissociable du mot « enseignant » qui est celui de « pédagogue ». Dans ces paradigmes humains, il est régulier que le pertinent, l’harmonieux ou le beau soient minoritaires. Même la jungle est belle ; mais la nature joue dans un autre registre.

    Courage à vous, en espérant que ces instants douloureux soient rattrapés et substitués par de meilleurs moments.

  38. compleximple dit :

    Ce qui s’est passé est si immonde que ça en a l’air surréel. Comme si être particulièrement différent n’était pas déjà un poids, par la réalisation autonome et peut-être journalière de son propre décalage, et qu’il fallait qui plus est qu’on le rappelle par des gestes aussi égotistes et sauvages. J’espère que votre zébrillon ira mieux.

    Quant à l’incompétence autoproclamée du surveillant, il est malheureusement courant que l’enseignant ne soit habile que dans le fait de présenter de la connaissance. Enseigner signifie faire ce que dit de faire le programme, pour beaucoup d’entre eux, capter l’être de l’élève par l’intérêt suscité et lui permettre de se retrouver dans le savoir en dépeignant le monde, pour d’autres minorités de professeurs, et ce n’est que dans ces minorités pas forcément infimes mais considérablement moindres que l’on trouve un double-sens indissociable du mot « enseignant » qui est celui de « pédagogue ». Dans ces paradigmes humains, il est régulier que le pertinent, l’harmonieux ou le beau soient minoritaires. Même la jungle est belle ; mais la nature joue dans un autre registre.

    Courage à vous, en espérant que ces instants douloureux soient rattrapés et substitués par de meilleurs moments.

    (Désolée s’il y a double post, il me semble qu’il y a eu une techaltercation.)

  39. martin dit :

    Je suis vraiment désolée pour ton loustic!! Ça me fend le coeur. Ayant été pionne, j’ ai eu des collègues très cons. Donc je compatis!

  40. laetitia dit :

    Bonjour, je suis également maman d’un petit zèbre 7 ans détecté depuis quelques mois et ancienne enseignante EPS. Que c’est dur de voir son enfant souffrir malheureux au sein de l’Ecole « pour tous ». Quel utopie. »C’est une école pour ceux qui sont et resteront dans le cadre sinon les soucis seront au bout. Il en est de même pour les enseignants etre dans la norme.
    Notre système est vraiment obsolète tant au niveau du recrutement et de la formation des enseignants que de celui des enseignements. La France se satisfait de son système mais ouvrons les yeux sur l’étranger où les pédaggogies positives fonctionnent et permettent à tous de progresser et de réussir. Nos enfants sont stressés dès le plus jeunes âges, ils deviennent de moins en moins créatifs et ce système fait retomber la faute sur les parents soit disant trop exigeant. Bref pour en revenir à l’éclipse nous aussi ce fût une interdiction de récréation plutôt que de prévoir des lunettes ou un système de partage afin que chaque enfant puisse expérimenter. Mais non pourquoi s’embêter des consignes sont données aucun projet n’est fait. C’est dommage car tous ces enfants sont demandeurs et le comble c’est qu’ils habitent dans la banlieu toulousaine avec non loin d’eux la fameuse cité de l’espace…No comment…Je suis une maman en colère contre cette Education Nationale car mon enfant souffre et que pour le soulager c’est chaque semaine psychomotricienne, quelques séances chez une psychologue un rendez-vous chez un pédiatre spécialisé bref un parcours du combattant qui pèse également sur le budget familial, car tout ceci n’est pas gratuit. En tout cas bon courage à votre petit zèbre.

  41. Chrystele dit :

    bonjour,

    Je viens de lire l experience de ton fils et j en suis navree…Zebrillon fe 6 ans, CP, nous lui avons rate le vendredi matin au moins malgre le climat il a pu la voir..
    Les enfants et de temps temps les adultes ne savent pas ce que nos enfants subissent….car a l exterieur tout va bien ils se controlent mais a la maison chez eux et avec tout notre amour ils sont enfin naturels et tout sort…pauvre petit loulou….
    Moi aussi je ne suis pas sur que les colleges publics soient les meilleurs…je reflechis, on nous dit allez vers la normalisation mais quand a agit comme cela avec ton loulou chez eux c est marque pour toutes leurs vies…
    Bon courage …..
    Chrystele

  42. Sam Lesage dit :

    Bonjour,
    je sais bien que ce n’est pas tout à fait la même chose, mais est-ce que le zébrillon s’est renseigné sur l’éclipse lunaire de cette nuit ?
    C’était vraiment beau et impressionnant !
    Cordialement,
    Sam

  43. Yoko dit :

    J’arrive largement après la bataille… mais j’ai trouvé révoltant le fait de confiner les enfants à l’intérieur, rideaux tirés, pour qu’ils ne s’abiment pas les yeux. Comme si un soleil partiellement éclipsé était plus dangereux qu’un soleil « habituel ». Merci les croyances ancestrales…

    En Mars 2015, nous résidions alors en Allemagne, et mon fils allait à la crèche ce jour-là. Le ciel était magnifique, tout bleu, il faisait même chaud pour un mois de mars. Les enfants sont restés A L’INTERIEUR toute la matinée. Explication (et je ne peux pas en vouloir aux éducatrices qui ont eu à gérer des petits monstres qui voulaient sortir comme chaque jour, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige…) : le gouvernement n’a autorisé les sorties des enfants ce matin-là qu’à la condition express de leur expliquer qu’il ne faut regarder le soleil qu’avec des lunettes spéciales pour ne pas se faire mal aux yeux. Comme il s’agit d’enfants de moins 3 ans, si on leur dit « ne regarde pas le soleil », la première chose qu’ils feront sera de le regarder, réflexe normal à cet âge, alors qu’en temps normal ils n’en ont rien à faire. Donc on préfère ne pas les sortir, pour leur sécurité. Discours très valable de la part de la crèche… et très stupide de la part du ministère !



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article