Organisation de cette année de 3ème en IEF, par le biais du CNED

Organisation de cette année de 3ème en IEF, par le biais du CNEDAprès la mise en ligne de ce double billet (ici & ), vous avez été très nombreux à m'écrire pour me demander comment les journées du zébrillon allaient être organisées, concrètement :)

 

Avant tout, je tiens à souligner qu'il y a bien des manières d'envisager une scolarisation à domicile, sans doute autant de manières que de familles :!:

 

Chaque enfant est différent. Cela peut sembler une lapalissade, mais c'est pourtant un point trop souvent perdu de vue :-?
Chaque parcours, chaque vécu, chaque âge, chaque histoire, chaque personnalité doivent être respectés dans leur singularité.

 

Ainsi chaque famille envisage les choses selon un ensemble de paramètres ; sans oublier de le faire en cohérence avec ses valeurs, & les raisons pour lesquelles l'option "homeschooling" a été retenue :up:

 

La question de la disponibilité des parents a également bien entendu toute son importance dans l'IEF dès lors que tout le monde n'a pas forcément les moyens de pouvoir organiser son travail de façon à être présent(e) pour son(ses) enfant(s), de même que tous les enfants n'ont pas les mêmes besoins d'accompagnement.

Organisation de cette année de 3ème en IEF, par le biais du CNED

Je ne parlerai donc dans ce billet que de nos choix personnels. En soulignant une fois encore que les modes d'organisation peuvent légitimement être vraiment très éloignés d'une famille à l'autre ;)

 

De notre côté, l'objectif comme la durée sont très clairs & ont été bien définis dès le départ de l'aventure.

 

L'objectif pour le zebrounet est de finir le cycle collège & de se préparer à passer le DNB (c'est à dire le Diplôme National du Brevet) en mode "candidat individuel" :)

 

Voici ce qu'en dit l'Éducation Nationale sur sa page consacrée au brevet :

 

Candidats individuels

Pour les candidats individuels (élèves scolarisés au delà de la classe de troisième, élèves de troisième de l'enseignement privé hors contrat, adultes non inscrits à une préparation au brevet dans un établissement), l'examen comporte six épreuves écrites :

✔ quatre épreuves obligatoires (total des coefficients 7) :
• français (coefficient 2)
• mathématiques (coefficient 2)
• histoire-géographie-éducation civique (coefficient 2)
• langue vivante étrangère (coefficient 1)

✔ deux autres épreuves (total des coefficients 2) choisies par le candidat parmi :
• physique-chimie ou sciences physiques, selon la série (coefficient 1)
• sciences de la vie et de la Terre, ou prévention-santé-environnement, selon la série (coefficient 1)
• enseignements artistiques (coefficient 1)

 

:idea: pour toutes les infos, voyez cette page Éduscol ; & de ce côté là du site pour les annales de l'examen :up:

 

Quant à la durée, elle est là encore précisément arrêtée dans notre projet puisqu'il ne s'agit que d'une seule année en homeschooling, pour reprendre le chemin d'une scolarisation (dans le privé très probablement) classique au lycée dès l'an prochain :round:

 

Pourquoi cette précision "dans le privé très probablement" me direz-vous ? Et bien pour 2 raisons :

 

- nous avons à proximité de la maison un excellent lycée privé (bien plus proche que le lycée public du secteur &, surtout, ayant de bien meilleurs taux de réussite au Bac)

 

- en venant du privé hors contrat comme d'une scolarisation à domicile, il est ensuite très compliqué de reprendre une scolarisation classique dans le public, sans perdre des années :-|
L'Éducation Nationale ayant mis en place des tests censés évaluer le niveau de l'enfant, mais qui en réalité ont plutôt vocation à mettre des bâtons dans les roues des familles ayant eu l'outrecuidance de sortir du système public ou sous contrat :-o
Pour plus d'infos, lisez ce commentaire, très juste, signé Vrancg !

 

Organisation de cette année de 3ème en IEF, par le biais du CNED

 

 

❃ Côté organisation des journées, voilà l'emploi du temps que j'ai préparé (le CNED propose un exemple de planning, mais chacun est évidemment libre de travailler comme bon lui semble).

 

Il s'agit d'un aménagement de forme classique, parce qu'il faut bien faire le travail demandé & que cela nécessite des heures effectives ! Dans notre configuration, l'IEF n'est en aucun cas synonyme de vacances ou d'apprentissages libres (comprendre dans le sens de "à la carte") mais de travail en (relative) autonomie, à domicile & dans le but de la préparation aux épreuves du brevet.
Et cela doit à mes yeux s'appuyer sur un cadre solide & délimité :smile:

 

Le matin : 4 heures de cours, à partir de 08h15 (qui était l'heure à laquelle le loustic devait être dans les murs du collège l'an passé. Ainsi cela ne modifie en rien le rythme qu'il avait).

 

L'après-midi : 2 heures de cours, voire 2 heures 30 minutes sur 2 aprèm.

 

A noter que lorsque j'écris "cours", cela regroupe en réalité la découverte/l'apprentissage du cours (avec l'avantage de ne pas avoir à écrire quoi que ce soit : les leçons sont déjà totalement écrites dans les fascicules du CNED), mais aussi l'ensemble des temps d'exercice & de rédaction des devoirs à rendre & qui sont notés :up:

 

Ainsi lorsque la journée scolaire se termine (à 15h30 ou 16h00, selon les jours), TOUT est fait.

Emploi du temps classe de 3ème en IEF (cliquez pour ouvrir)

Emploi du temps classe de 3ème en IEF (cliquez pour ouvrir)

 

Et ici, le détail des heures hebdomadaires allouées à chaque matière dans cet emploi du temps ; sachant que concernant les majeures, j'ai compté plus de temps qu'exigé.

Détail des heures hebdomadaires allouées en classe de 3ème en IEF (cliquez pour ouvrir)

Détail des heures hebdomadaires allouées en classe de 3ème en IEF (cliquez pour ouvrir)

Parce que comme je le soulignais un peu plus haut ce temps de travail comprend tout (sorte de all inclusive de l'apprentissage LOL ), ce qui n'est absolument pas le cas quand l'Éducation Nationale indique, par exemple, 04h30 hebdomadaires d'enseignement en français pour un enfant en 3ème.

 

Il n'est question que d'heures passées dans l'établissement scolaire : reste à l'élève le temps quotidiennement indispensable (& particulièrement variable selon les enfants) à l'apprentissage/aux révisions, aux exercices ou aux DM (Devoirs Maison) à faire chez lui. Celles-ci ne sont jamais comptabilisées dans les horaires de travail imposés :!:

 

Les horaires de la classe de troisième, fixés par l'arrêté du 02 juillet 2004

 

Or en IEF par définition la distinction "travail dans à l'école/au collège/au lycée" & "travail personnel après les cours" n'existe pas. Finalement tout n'est que travail personnel ;)

 

Sans oublier le fait que le homeschooling ne réponde pas aux mêmes règles que celles imposées par la présence de la communauté. La scolarisation via le CNED (jusqu'en fin de collège), excluant l'EPS, libère 3 heures par semaine ; mais également 10 heures annuelles pour les temps réservés à la "vie de classe".

 

Ce qui autorise à consacrer plus de temps aux matières souhaitées & qui compteront pour le DNB en juin...

 

 

❃ J'ai en outre eu une avalanche de questions sur le côté "engagement parental". En gros : avez-vous/comptez-vous arrêté(er) de travailler ?

 

Alors comme quelques uns d'entre vous le savent déjà (& pour ceux qui n'étaient pas forcément au courant, cet article du magazine Clés en faisait état en 2013 : Surdoués une vie avec un cerveau en ébullition, je travaille chez moi, ce qui simplifie effectivement beaucoup les choses en termes de homeschooling :)

 

Je n'ai donc pas à cesser de travailler ou à rechercher une solution pour dégager du temps afin d'accompagner mon loustic, quand il le demandera.
Etant une hyperactive, j'ai besoin de faire plein de choses à la fois & donc je mène en permanence plusieurs activités de front.

 

Je ne sais pas faire autrement (de même que je ne prends jamais de vacances & me lève tous les jours très tôt), aussi pour répondre à une autre question que j'ai souvent retrouvée dans vos messages : non cela ne me fait pas peur car je me connais bien & sais ce qui est faisable, dans mon univers, ou non :round:

 

 

❃ Il m'a aussi beaucoup été demandé quelles fournitures acheter ?
Alors il faut savoir que les cours du CNED se font entièrement sur les fascicules expédiés (pour tout ce qui touche aux exercices). Seuls les livres (lectures obligatoires &/ou facultatives en français par exemple, comme manuel(s) dans certaines matière) sont à commander de votre côté, à vos frais.

 

Les copies (pour les devoirs à rendre) sont également fournies par le CNED (une 100aine de copies doubles, une 30aine de copies simples). Mais il est une solution encore plus rapide & sympa : "l'espace Copies En Ligne" :-D

 

Il permet de rendre tous les devoirs directement en ligne, tapés sur ordinateur ou enregistrés vocalement (pour les langues), sans besoin de passer par la case envoi par La Poste. Solution idéale à mon sens (c'est celle adoptée l'an passé par le zébrillon pour ses cours de latin).

 

De notre côté, nous n'avons donc acheté cette année qu'un agenda Sciences & Vie Junior, pour ne pas perdre le fil des fameux devoirs à renvoyer (dont le calendrier est tout conséquent & présente un rythme soutenu) :)

 


Cliquez pour l'image pour ouvrir

 

 

Et l'inévitable stock annuel (oui oui, un stock ! Carrément :-P ) de stylos effaçables & rechargeables Frixion de la marque Pilot, dont nous sommes des inconditionnels depuis qu'ils existent :hearts:

 

Rien d'autre, puisque rien n'était nécessaire. On peut toujours ajouter un cahier ou des feuilles de brouillon, mais la liste reste vraiment très concise.

 

     
Frixion pointe fine      ou Frixion clicker

 


Les fameuses recharges Frixion

 

 

Ils sont PARFAITS pour les enfants à haut potentiel intellectuel qui ont (& ils sont très très nombreux) une anxiété d'écriture &/ou des difficultés liées à propreté des cahiers & des copies.

 

Ce qui peut être source de grandes tensions avec certains enseignants "bêtement" tatillons & refusant d'entendre que le graphisme (relevant de la motricité fine) n'est que rarement le point fort des surdoués :(

 

Moi-même, souffrant d'une écriture pitoyable (d'ailleurs, sans surprise, je déteste écrire à la main car il me faut beaucoup de concentration pour pondre quelque chose que les autres soient en mesure de décrypter... Inutile de souligner que je suis bien plus performante sur un clavier ;) ) je n'utilise que ça au quotidien :roll:

 

Problèmes de motricité fine chez les enfants à haut potentiel

 

 

Je termine ce petit tour d'horizon quant à notre organisation sur cette note humoristique (& néanmoins assez fidèle à ma propre écriture :oh: ), en espérant avoir répondu à vos principales questions.

 

Rien ne dit que cet emploi du temps n'évoluera pas au fil des semaines, puisqu'il est actuellement une construction purement théorique.
Nous verrons comment il est vécu dans la pratique par le zebrounet (qui l'a validé sur le papier :up: ) & aviserons si besoin :)

 

 

Petite mise à jour rapide (merci à rosiebulle qui, dans son commentaire me rappelle que j'ai zappé des choses, amis lecteurs) : je me rends compte que j'ai oublié 3 petites questions, pourtant récurrentes :-x

 

Alors pour y répondre :
- date du début de l'année chez nous, le 1er septembre (soit, dans une semaine jour pour jour)
- & nous collerons effectivement au calendrier ordinaire des vacances scolaires de notre zone :up:

 

Enfin (là aussi, question en force dans les e-mails & MP reçus via FaceBook) : nous ferons bien sûr la traditionnelle - dans notre famille - photo de rentrée, même si celle-ci se déroule à la maison :love:

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

21 commentaires à “Organisation de cette année de 3ème en IEF, par le biais du CNED”

  1. rosiebulle dit :

    Merci pour cet article complet et enrichissant. ici, pas de CNED mais les exemples de structures sont toujours agréables à lire. Bon démarrage avec votre emploi du temps. Avez-vous fixé une date de « rentrée » ?

  2. Severine dit :

    bravo, ca c’est carré et efficace!
    Ici on entre en premiere toujours à l’école Georges Gusdorf, un vrai cocon pour HPI.

  3. superbes rayures dit :

    C’est vraiment super mais je ne suis pas étonnée bravo Alexandra avec Loustic vous avez tout pour passer une super année.
    Entre nous ça fait envie…….

  4. Chouette.. Yapluka

    Ici je suis la seule qui aimerait le homeschooling.. si j’en avais la possibilité :-)
    Mais bon, comme la Zébrette ne veut pas entendre parler.. pas la peine de me prendre la tête sur l’infaisabilité de la chose… :-)

    Allez, bonne rentrée à tous les deux :-)
    Elle sera forcément plus calme!

  5. Mamcoco dit :

    Moi j’ai une autre question:
    Comment vous allez faire pour la technologie? De quoi s’agit-il exactement? Il me semble me souvenir qu’il y a du « bricolage » à faire, parfois avec des outils professionnels…
    Et pour les expériences de chimie? Une boîte du petit chimiste? (pour les matières premières j’entends, pas pour le niveau!)

    • A. Zebrounet dit :

      Alors de ce que j’ai vu en parcourant les différents fascicules, des expériences / manipulations simples sont proposées en SPC, SVT, technologie (avec un listing du matériel nécessaire à chaque fois)… mais rien n’est imposé.
      Les cours sont faits de manière à détailler ces mises en pratique, probablement pour ceux qui pourraient ne les apprécier que de manière théorique (sur le papier) :!:

      Les devoirs ne portent pas sur des expériences par ex., ils st un contrôle des connaissances.

  6. alexa dit :

    Bon courage au zebrillon pour cette année pleine de challenges. Notre petite zèbre cette année réintègre l école à sa demande pour retrouver ses copines d enfance. Seule inconnue: classe de CE1 ce2 ou ce2 cm1 suspense… zebrillon fait il du sport à côté? ??

    • A. Zebrounet dit :

      « zebrillon fait il du sport à côté? ?? »
      Oui il a tjrs fait de (très) nbreuses activités extra-scolaires :-D Sport, musique, dessin… il aime essayer/pratiquer bcp de choses !

  7. gl dit :

    je découvre ces stylos avec grand intérêt; fiston a une écriture catastrophique s’il doit faire vite ou s’il n’y a qu’une seule ligne (ou aucune!) à la place des grands carreaux Seyes (à quand un cahier de vacances avec des carreaux Seyes????) … après avoir usé 3 plumes l’an dernier, pour cause de crispation et de mauvaise posture je suppose (la plume n’a semble t’il subi aucun choc, elle n’est pas déformée; l’encre cesse d’arriver très régulièrement, il est obligé de tourner la plume, voire d’ouvrir le stylo et de presser sur la cartouche d’où de petits accidents :-? ).

    Un site sympa mais plutôt de SVT, pour tout ce qui est travaux pratiques, qui pourrait vous intéresser si vous ne le connaissez pas:
    http://www.didier-pol.net/BIO-AMUS.html

    merci pour vos conseils, astuces etc etc (livre un espion au collège offert lundi en vue de la rentrée en sixième dans ce collège où il ne connait que deux élèves…gros succès!)

  8. Zebreux dit :

    Bonjour,
    Excellente rentrée à zébrillon et a tous. Moi je me demandais si zebrillon aurait le droit de rester en pyjama pour travailler…( ou en homewear quoi…) (je suis consciente que cette question ne sert a rien, c’est juste que moi, les jours ou je ne sors pas, J’ADORRRRE prendre ma douche et remettre des habits hyperconfortables….) bref…
    Et Juste un petit commentaire sur les supers stylos frixions : ils sont thermosensibles. Donc par exemple, quand le cahier de brouillon est terminé , on le passe au sèche cheveux et on a un cahier tout neuf…. Mais aussi attention l’hiver si le prof pose ses copies sur un radiateur…(oui il n’y a jamais assez de place sur un bureau). Bref… Bonne journée :)

    • A. Zebrounet dit :

      LOL

      Idem ;) J’adore ça aussi, & le zébrillon sera bien sûr libre de travailler vêtu comme bon lui semble également ! (je précise qu’il n’a absolument jamais manifesté le moindre intérêt pour les vêtements, l’apparence, la mode. Il met ce qui lui passe par la main, ou porte ce que je lui ai sorti… en ts cas, sans s’être jamais soucié de paraître ceci ou cela, d’avoir telles couleurs, telles marques)

      Et je confirme aussi pour l’aspect thermosensible des encres des stylos Frixion ! (sa prof de français l’an passé était restée hébétée devant tout le côté gauche, proche de la marge, d’une copie du loustic qui avait disparu. Elle avait hésité à croire à cette sensibilité à la t°, jusqu’à ce qu’il l’invite à vérifier l’info sur Internet… puisqu’elle semblait ne pas y croire !)

      D’ailleurs à ce sujet : ne JAMAIS utiliser ces stylos pour des copies d’examens !!! (par précaution) :up:

  9. Coralie dit :

    Arf… Bonne chance et pleins de belles nouvelles expériences dans cette nouvelle aventure zébrée :-D
    J’aurais aimé pouvoir le faire avec la Puce, mais… c’est interdit là où nous habitons, dans le genre « écrit dans la loi », sauf en cas de maladie grave (style hospitalisation, certificats de plusieurs médecins, etc.), et dans ce cas c’est une institutrice qui vient faire cours aux enfants à la maison X fois par semaine (Non ! Non ! les parents sont pas cap. de faire cours à leurs enfants d’après le Ministère de l’Education de ce pays oublié des Dieux ! :-( ).
    Par contre, merci pour cette idée du CNED, je vois qu’ils ont un programme pour les expat. CA ça peut être peut-être d’un certain intérêt pour nous.

    Concernant les fournitures scolaires, les Frixions, ma puce adore, moi je trouve ça pratique, l’instit a interdit cela dans sa classe car « ce ne sont pas des stylos à encre ! ». Ouaip… :beurk:
    J’essaie de lui faire comprendre l’utilité du Séyès, mais… ça ne passe pas pour le moment… De loooooongues conversations sur le sujet, du même genre que celles concernant l’utilité de tracer des « a » qui ressemblent à des « a » et non pas à des « o » flagadas, ou que le « e » qui ressemble à un « e » aide plus à la lecture et à la compréhension qu’un « e » qui ressemble à un « c », surtout dans le contexte d’une dictée…

    Moi aussi j’aime bien les Pilot, mais plutôt dans la gamme des Capless :love: Nous avons tous nos « vices » LOL

  10. Séverine dit :

    Juste pour dire que tu vas très très vite réaliser que tu n’auras besoin que de la moitié du temps de travail que tu as prévu sur ton emploi du temps pour venir à bout du programme!!! En effet, le face à face pédagogique en IEf est un gain de temps hors pair puisque l’enfant progresse à son rythme! Il n’attend pas que tout le monde est sorti son cahier, son crayon rouge et ouvert son livre p132 pour commencer à travailler?! Idem pour les profs en retard et j’en passe!!! Sur les 1h de cours à l’école, combien de travail effectif? 30mn peut être? grand max?
    Et ce temps de gagner pour vivre ses passions au quotidien! Quel chance :)

  11. Gaëlle dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci d’exister et de partager ! Une grande partie de ma culpabilité s’est envolée en lisant les articles de ce site et les commentaires.

    Mon fils de 11 ans a eu une courte expérience d’IEF en CM2 parce que nous l’avons déscolarisé d’urgence en Avril 2013 : un adulte réglait les comptes de son fils en humiliant et brutalisant le nôtre. Le Directeur et l’institutrice ont estimé que cet adulte avait plus le droit d’être dans l’enceinte de l’école que notre fils qui de toute évidence était un « violent ». Si cet adulte reste alors notre fils sort. Bien sûr, tout était un tissu de mensonge et l’inspecteur a très bien compris la situation. Nous n’avons pas fait de scandale. Notre Doudou n’a pas une once de violence en lui et avait juste, un jour, protéger un ami autiste (asperger) qui était pris pour cible par un véritable cas social. En bon judoka qu’il est, il a esquivé et retourné la force de son adversaire contre lui ! Et oui, même les techniques les plus soft peuvent faire mal si l’attaque est violente.
    Bref, les instants de colère et de dégoût passés, on a fait le point sur le programme obligatoire et là… horreur… Un retard énorme, presque tout le programme officiel n’avait pas été abordé ! Dur de mettre notre Doudou au travail, lui qui se reposait sur ses facilités et ses acquis depuis toujours. Après quelques pleurs, il a pris goût au travail bien fait et en 3 semaines le programme était bouclé. En septembre 2015, il entre en 6ème sûr de lui, de son niveau. L’année s’est plutôt mal passée. Comme l’inspecteur l’avait prédit, il a du faire face aux mêmes énergumènes, au rejet, aux brutalités, à l’ennui et à la solitude. Mais Maman était là et les jours buissonniers pour souffler et être soi-même se sont multipliés. On peut dire qu’il a quand même réussi son année : excellents résultats, excellentes appréciations, excellents résultats sportifs mais notre constat : un recul intellectuel flagrant et une incapacité accrue à respecter les consignes.
    Il a voulu tenter la 5ème normalement d’autant plus que c’était la dernière année de collège pour sa soeur cadette 13 ans (une autre histoire… plus dramatique à mon goût) qu’il ne voulait pas laisser seule. Il a voulu, comme ses soeurs, passer l’épreuve de l’école et trouver la parade, le truc pour être accepter, pour passer sous le radar des brutes et jaloux.

    Maintenant, il souhaite faire l’école à maison, trop déçu un mois à peine après la rentrée. Je suis partante… pas son père qui estime qu’il doit s’endurcir : ce qui ne tue pas rend plus fort ! Bah ouais, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

    On s’est donné l’année pour le convaincre. En attendant, il cumule les absences pour cause de Spleen. Et je dénonce jours après jours les points négatifs. A défaut de le convaincre, on l’aura à l’usure.

    Ma cadette, phobique sociale et scolaire est d’une force et d’une détermination peu communes. Elle s’est auto-programmée pour gagner depuis l’âge de 3 ans suite au cataclysme émotionnel qu’une réflexion d’enfant a provoqué : t’es bête, tu parles pas, t’es une handicapée mentale et en plus t’es moche, t’es qu’une attardée. Elle a pris maintes fois sa revanche : s’est résolue à parler et comme un livre ouvert SVP, lecture fluide à 4 ans ( elle a appris seule), écriture parfaitement harmonieuse dès le départ, matheuse, championne de Judo régionale plusieurs années de suite ; participation à la coupe de France par équipe minimes) ; 1ère de la classe depuis toujours avec des 20 de moyenne. Elle a demandé à sauter une classe en CM1 (début octobre) et en Mars, le directeur et le conseil des maîtres ont accepté. Comme les ennemis de mes amis sont mes ennemis, le directeur a imposé qu’elle change de classe alors qu’il savait qu’elle était phobique. Elle a coulé et il ne lui a accordé aucun intérêt. Je me suis manifestée, j’ai demandé à récupérer les cours de début d’année, des livres : « il existe des livres, achetez les ». J’ai pris ma fille entre 4 yeux et je lui ai expliqué la situation. Je lui ai dit qu’elle avait 2 choix : soit elle retournait en CM1 et finissait son année avec brio ou bien elle se donnait les moyens de réussir sans tenir compte de la bêtise des adultes. Elle a choisi la deuxième option et en 3 semaines (ça doit être un truc à nous le coup des 3 semaines !) elle a devancé la 1ère de la classe et a fini 1ère de son établissement aux évaluations nationales… et TOC ! Programmée pour réussir, pour toujours avancer mais rongée par l’angoisse et devenue incapable d’éprouver du plaisir et d’être heureuse…. j’en suis malade. Elle dessine remarquablement bien, a appris seule à jouer du piano (à une main, piano électronique), tout ce qu’elle décide de faire, elle le réussit mais n’en tire aucune satisfaction et ressemble plus à un robot infaillible qu’à une ado.
    Elle ne veut pas tenter l’IEF pour son entrée en 2d et ne veut pas entendre parler de psy. Elle a tellement peur d’être différente, d’être anormale, de ne plus avoir d’amie. Elle est devenue maîtresse dans l’art de se faire petite et discrète et paradoxalement elle est terrifiée à l’idée d’être oubliée, de passer inaperçue, de ne pas exister. Le médecin scolaire m’a dit en septembre à son sujet qu’il était difficile pour une petite plante de pousser à l’ombre d’un grand arbre. Ok, je suis le grand arbre et je suis la source du problème… je fais quoi alors… je la repousse ? je disparais de sa vie ? j’vois pas comment l’aider sans la trahir ou me trahir. Je m’auto-analyse en ce moment. J’ai l’horrible sentiment de réagir trop tard… pour ma cadette en particulier.

    En 2008, un ami psychologue (aujourd’hui décédé) et son épouse pédopsychiatre, étaient venus passer quelques jours chez nous à ma demande pour nous aider à comprendre notre fille à l’époque âgée de 6 ans. Le CMP de notre région estimait que j’avais  » toutes les clefs en main » et pas besoin d’aide. A cette occasion, il avait évalué leur QI et nous avait annoncé 131 ou 132 pour notre fille et 135 pour notre fils de 4 ans ; ça ne voulait rien dire pour nous et encore aujourd’hui, je m’en fous. L’aînée n’a jamais été diagnostiquée et elle s’en porte mieux. Elle suit sa route, brave les épreuves, impose sa vision des choses, s’adapte si nécessaire et excelle sans se forcer. Elle vient d’avoir 15 ans, est en 1ère ES, a un petit copain, une vie sociale, plein de hobbies. Elle a réussi à pousser à l’ombre du grand arbre et s’est même superbement épanouie !!

    A tout ceci, s’ajoute depuis des années des médisances, actes hostiles et perversités de voisins jaloux et envieux et de tous leurs nervis d’amis qui font notre sympathique campagne.
    Un déménagement n’est pas envisageable ; changer la mentalité du Papa va être dur ; passer à l’IEF est la solution mais trop de questions et de doutes encore ; aucune aide locale ou association ; un cancer (vaincu) pour ma part mais une faiblesse physique qui persiste ; une solitude, qui d’ordinaire me convenait, qui me pèse souvent maintenant ; des enfants mal dans leur peau qui attendent de moi un miracle ; une fille empêtrée dans ses peurs et un fils qui s’est abêti mais tous les deux pleinement conscients de leur problème respectif.

    Ils sont tous les 3 tellement lucides sur le monde, les autres, sur les solutions à adopter. La première vit et montre l’exemple, la deuxième croit le faire et s’éteint, le troisième veut vivre mais n’y parvient pas. Je leur fais peur quand ils pensent trop négatif : attention, si vous continuez à déprimer et à angoisser vous allez devenir comme votre père, obèse et chauve !! Vous auriez du voir leurs têtes la première fois que je l’ai sortie celle-là ! Trop drôle.

    Le plus souvent, je me confie au chien, une femelle dogo. Elle devait être psy ou curé dans une vie antérieure parce qu’elle est remarquable. C’est la confidente des enfants aussi parfois. Le chat nous offre des séances de ronron thérapie très apaisantes. Il suffit de voir avec lequel d’entre nous il dort pour savoir qui va le plus mal. On fait même des paris à ce sujet. Là, en ce moment, il est avec moi… gagné !!

    Ce site est une bouffée d’air frais et une mine d’informations et de positivité. J’ai pu prendre un peu de recul, penser autrement nos dilemmes, retrouvé ma bonne humeur. J’ai partagé mes découvertes et mes espoirs avec mes enfants. On rit de nouveau…depuis la rentrée des classes.

    Le papa n’est pas encore réceptif et rit un peu jaune mais on le travaille au corps !

    Un grand merci.

  12. lilibelle dit :

    bonjour

    je pense commencer l’ief en troisième pour mon fils de 14 ans en septembre prochain. j’ai lu avec intérêt votre article très bien fait.
    pouvez vous me donner un feedback? Comment s’est passé l’année ?
    Et le brevet ?
    Votre zebrillion est il finalement retourné au lycée ? Si oui pourquoi ?

    • A. Zebrounet dit :

      Bjour :)

      J’ai fait plusieurs bilans :

      – en septembre :arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/09/08/premier-petit-bilan-apres-une-semaine-de-homeschooling-pour-le-zebrillon/

      – en janvier :arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2016/01/21/le-homeschooling-au-college-avec-3-ans-davance/

      – en février :arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2016/02/02/un-rdv-au-lycee-pour-preparer-le-retour-du-zebrillon-en-classe/

      Alexandra



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article