Les HP (enfants à Haut Potentiel) (Agenda Plus, septembre 2015)

Les HP (enfants à Haut Potentiel) (Agenda Plus, septembre 2015)Le site belge Agenda Plus vient de mettre en ligne un article paru dans sa revue papier de septembre 2015 (n° 270)...

 

Article consacré aux enfants surdoués / précoces / zèbres / HPI, signé du Dr Daniel Radoux (docteur en Sciences, psychothérapeute, spécialiste en biologie du comportement humain & animal) :!:

 

En clair, un papier sur "Les HP (enfants à Haut Potentiel)", avec une drôle de vision de la question :-?

 

Pourquoi et pour quoi sont-ils si nombreux ? On parle de plus en plus de ces enfants dits HP : ils ont toujours existé, mais aujourd’hui ils sont de plus en plus nombreux. Auparavant, on les appelait les « surdoués », les « grosses têtes » ou encore les enfants « intellectuellement précoces ».

Un exemple célèbre

Un exemple est celui d’Albert Einstein. Il était considéré comme un enfant retardé mental en gardienne et à l’école primaire, ensuite comme mauvais élève en humanité ! Après ses études universitaires de physique, il n’est même pas resté à l’université en tant que chercheur. Tout son modèle sur la théorie des quantas et de la relativité restreinte a été développé lorsqu’il était un employé au bureau des brevets à Zurich ! Comme il avait « peu de travail », il a eu le temps de bien réfléchir… Son cas est intéressant, car son intelligence était du type conceptuel. Et c’est son épouse, également HP, mais elle, en science mathématique, qui a donné un format mathématique aux modèles qu’ils développaient. Cela lui a donc permis de devenir ce qu’il a été. Nous voyons à travers cet exemple qu’un HP n’est pas « fort » en tout. Il excelle dans certains domaines de prédilection.

Comment les reconnaître ?

Les enfants HP ont des caractéristiques qui sont bien définies par les spécialistes dans ce domaine. Ils excellent dans leur manière de raisonner, leur curiosité, leur créativité, leur pensée logique et surtout leur très grande sensibilité. Ce dernier point est très important. Cependant, lorsque nous parlons d’intelligence, cela ne se résume pas simplement à un QI (quotient intellectuel) fort comme certaines personnes le pensent.
Étant donné ces caractéristiques, ils se sentent très mal dans notre système scolaire (trop rigide pour eux). Ainsi, la grande majorité (de l’ordre de 80% à 90%) ne va pas bien à l’école. De plus, avec les autres élèves « non-HP », ils ont des rapports conflictuels, étant donné leurs différences. Ils se sentent ainsi doublement « rejetés » dans notre type de société, source d’une souffrance très souvent intériorisée. Il est important de parler avec ces enfants HP de toutes les difficultés qu’ils rencontrent afin qu’ils puissent les exprimer (et éviter ainsi des somatisations par la suite !).

 

 

POUR LIRE la SUITE :arrow: c'est ici !

 

:idea: & pour comprendre de quoi on parle (VRAIMENT !) lorsque le surdouement est abordé, je vous invite à lire cette page du blog :)

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

11 commentaires à “Les HP (enfants à Haut Potentiel) (Agenda Plus, septembre 2015)”

  1. Colombe dit :

    Ah bon? de plus en plus d’enfants HP? Et entre 5 et 15 %?

    Je soupçonne l’auteur de cet article de ne pas connaître grand chose à ce sujet; il extrapole des théories fumeuses sur des données fausses tirées d’où?
    Je me demande si ces théories ne se rapprochent pas de l’idée des « enfants indigos », totalement fantaisiste et dont se sont emparés des mouvements sectaires.
    J’espère que ce site n’a pas une audience trop importante et n’induira pas en erreur trop de monde!

    • A. Zebrounet dit :

      Oui… du gros n’importe quoi dans ce papier. Comme je le disais sur la page FB du blog & sur Twitter -> il n’y a pas 5 à 15% d’enfants concernés (je note que cela passe du simple au triple… :-? Une bonne grosse fourchette, hein :!: ).
      Il y a de 2,2% en prenant comme seuil un QI total de 130… 5% en abaissant ce seuil à 125 :up:

      Quant au reste du texte & aux explications « biologiques », je laisse le soin à chacun de se faire son opinion :oops:

  2. Lélé dit :

    Bonjour,
    Un sens biologique à leur augmentation?
    Un article pour le moins douteux…

  3. superbes rayures dit :

    Pour moi rien que commencé l’article par une personne célèbre hp ne me plait pas. Après les personnes qui ni connaissent rien font des suppositions idiotes. Je n’ai rien trouvé d’intéressant dans cet article.

    • A. Zebrounet dit :

      D’autant qu’A. Einstein n’a jamais passé de test d’efficience intellectuelle… -> http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2012/01/02/quotient-intellectuel-suppose-de-celebrites/ :(

  4. Un zèbre dit :

    Cet article est proprement un scandale. Un scandale totale. Du niveau du livre « The Bell Curve » en son temps.
    Cet homme trace une route extrêmement douteuse sur un nombre incalculable de thèmes (alors que sur certains points, il ne dit pas que des betises). L’internaute lambda qui lira ça va prendre tout cela pour argent comptant.
    Déjà, le fait de commencer par Einstein laissait augurer de la triste scène que cet article allait dressé. On ne saura jamais « ce » qu’était Einstein. On peut conjecturer tout au plus. Mais l’explication de son génie est malheureusement à renvoyer du côté des suppositions (après si la supposition est assumée, pas de problème).
    Autre exemple, pour ne citer que les premières lignes, je serai toujours de ceux qui pousseront dans le sens de la prise en compte du mal-être des surdoués à l’école. Mais s’il faut le faire, il faut le faire correctement (même si notre époque n’est malheureusement pas disposé à agir ainsi). En conséquence, balancer à l’arrache que 80% à 90% des surdoués ne vont pas bien à l’école est du même niveau que ce qu’affirmait Monsieur Wahl à la radio lorsqu’il disait que 80% des surdoués font des grandes études etc.
    En conclusion : un article à jeter à la poubelle. Cet homme a sûrement une bonne volonté dans sa démarche mais là, sa première note de l’année va être un 0 sur 20.

    • Un zèbre dit :

      Les tournures de phrases sont du pure délire. Exemple : « Et c’est son épouse, également HP, mais elle, en science mathématique ». Mais depuis quand peut-on faire des « diagnostiques » post-mortem sur la « douance dans une matière » ? Y a-t-il des scientifiques qui ont inventé un outil capable de prédire dans quelle matière une personne va, à 100%, exceller ? « Votre fils va être un spécialiste des maths, de la biologie, de la flûte ». C’est du scientisme de base, déjà dénoncé par des penseurs comme F. V. Hayek en son temps, pour ne citer que lui.

  5. Tesrathilde dit :

    Ouille ouille ouille cet article fait en effet passer les enfants HP pour de drôles de zèbres, si vous me pardonnez l’expression ! « difficultés sociales », sens du conflit… Quel drôle de méli-mélo entre des stéréotypes extra-positifs et d’autres tout aussi négatifs, et la plupart non avérés.:/

  6. bastien dit :

    Je ne connais pas ce site, mais cet article est inquiétant et dessert la cause de nos enfants à haut potentiel :-x :down: .
    Du grand n’importe quoi :!:

  7. Gwen dit :

    HihIhi, y aurait il une réécriture de la bible?

  8. Naturelle dit :

    Les HP comme évolution de l’humain ? C’est bien le sens de ce qui est dit ? Je ne comprends pas… Que fait-on du nombre important des autres enfants ? Ils ne sont pas l’avenir de l’homme ?



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article