L’enfant précoce d’aujourd’hui. Le préparer au monde de demain

L'enfant précoce d'aujourd'hui. Le préparer au monde de demainJe vais aujourd'hui vous parler d'un livre à paraître d'ici quelques jours, & que j'ai eu pour ma part la chance de pouvoir découvrir un peu plus tôt :)

 

Il s'agit de "L'enfant précoce aujourd'hui. Le préparer au monde de demain" de Monique de Kermadec, qui sortira très exactement dans une semaine, le 30 septembre 2015 aux éditions Albin Michel :!:

 

Mais avant tout, qui est Monique de Kermadec ?

 

Psychologue clinicienne & psychanalyste, recevant sur Paris, elle a dans un premier temps étudié aux Etats-Unis, où elle a obtenu un doctorat de philosophie, puis en France en psychologie, avec un DESS & DEA de psychologie clinique.

 

Se basant sur son expérience face à des milliers de familles reçues sur plus de 30 années de pratique, elle avait publié en 2010, toujours chez Albin Michel dans la collection Questions de parents "Pour que mon enfant réussisse. Le soutenir a l'accompagner".

 


Ancienne version du
livre, datant de 2010

 

 

Cinq ans après, "L'enfant précoce aujourd'hui. Le préparer au monde de demain" en est une réédition (au titre modifié), revue & augmentée :up:

 


Cliquez sur la couverture du
livre pour ouvrir ou commander
"L'enfant précoce aujourd'hui"

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

Les temps changent à grande vitesse, bouleversant les repères traditionnels de l'éducation. Les enfants sont confrontés à des modes de vie et d'apprentissage inédits que leurs parents ne maîtrisent pas toujours.

Comment aider ceux d'entre eux qui sont particulièrement précoces à relever les défis d'un monde en perpétuelle évolution ?

Monique de Kermadec, auteur de "L'adulte surdoué : apprendre à faire simple quand on est compliqué", explore les attentes, les désarrois, les peurs et les désirs qui animent ces jeunes précoces et leurs parents.

S'appuyant sur son expérience clinique et sur les dernières recherches sur le sujet, elle montre comment nourrir l'intelligence créative et pratique des enfants très doués qui devront, plus que jamais, faire preuve de capacités d adaptation. Leurs parents trouveront dans ce livre des clés pour les encourager à développer leurs atouts pour la vie.

Ce volume est une nouvelle édition, enrichie et étendue, du premier livre de Monique de Kermadec, intitulé "Pour que mon enfant réussisse".

 

 

Je ne m'en suis pas cachée (je l'avais expliqué dans mon billet à l'époque), je n'avais pas du tout adhéré au dernier livre publié en 2013 par Monique de Kermadec, co-écrit avec la journaliste Sophie Carquain "Le petit surdoué, de 6 mois à 6 ans" :down:

 

Et comme je l'écrivais en 2013, j'avais regretté cette collaboration (à mon sens malheureuse) & ce mélange non homogène de styles, tant sur la forme (& notamment la multiplication de termes regrettables dans les pages signées de la journaliste) que sur le fond (plutôt creux)...

 


Cliquez sur la couverture
pour les détails du "Petit
surdoué de 6 mois à 6 ans"

 

 

Aussi je retrouve aujourd'hui avec un immense plaisir la très belle plume de la psychologue, seule, pour cette réédition qui m'a vraiment beaucoup plu :-D

 

Le sommaire de l'ouvrage :

 

Prologue

Introduction

1. Qu'est-ce réellement que la précocité ?
Peut-on la limiter à un QI ?

2. Les parents sont les alliés fondamentaux de l'enfant précoce

3. Ce que les parents voudraient que leur enfant précoce sache

4. Ce que les enfants précoces voudraient que leurs parents sachent

5. Encourage l'intelligence émotionnelle

6. Développer son intelligence relationnelle

7. Stimuler son intelligence créative & son intelligence pratique

8. Les parents & la réussite

9. Les études de votre enfant précoce

10. Petit récapitulatif à l'usage des parents

Conclusion

Biographie

 

 

Le livre est donc une réédition. On pourrait penser que l'ouvrage n'a donc pas grand chose de neuf à apporter, mais honnêtement je trouve à l'inverse que cette nouvelle mouture est une totale réussite :round:

 

D'une part car elle est effectivement enrichie de plusieurs chapitres. Quatre points font leur apparition :arrow:
- 3. Ce que les parents voudraient que leur enfant précoce sache
- 4. Ce que les enfants précoces voudraient que leurs parents sachent
- 7. Stimuler son intelligence créative & son intelligence pratique
- & enfin 10. Petit récapitulatif à l'usage des parents

 

Et on sent parfaitement que cet aspect là, cette proximité avec les familles est au cœur de l'ouvrage. Monique de Kermadec souhaite véritablement accompagner les enfants, mais aussi leurs parents dans la découverte & la gestion de la douance :)

 

Le mot a toute son importance, il n'est pas un terme creux & décoratif dans sa vision des choses mais renferme une volonté très marquée de répondre aux besoins des familles, souvent perdues après le bilan de leur enfant.

 

La jeune personne (encore en construction) est considérée dans l'entièreté de son être, pas uniquement par le prisme de la douance ou d'un score de QI. Elle doit être écoutée, comprise, respectée ; & Monique de Kermadec publie un chapitre plaidoyer pour faire passer les suppliques des enfants intellectuellement doués qu'elle rencontre :

 

Je suis un enfant
Ne l'oubliez pas, même si vous avez éprouvé un choc quand vous avez découvert que j'étais « surdoué ». Ne modifiez pas votre regard sur moi, ni sur mon avenir. Apprenez à penser : « J'ai un enfant qui a une précocité », & non pas « J'ai un surdoué ».

 

 

J'applaudis largement, & suis même émue de constater que nous sommes toutes 2 sur la même longueur d'ondes !

 

Ayant mis en garde en juillet 2014 dans le billet "Je soupçonne un Haut Potentiel Intellectuel chez mon enfant, par où commencer ?" les parents de ce changement de regard, qui pèse parfois sur les épaules des EIP après l'étape du bilan psychologique :round:

 

Monique de Kermadec a souhaité être au plus près des familles & je tiens à le souligner car j'ai rarement eu ce ressenti, aussi prégnant, à la lecture de bouquins sur le surdouement (habituellement plus distants, plus théoriques) :hearts:

 

Elle traite spécifiquement de la place des parents - chose plutôt inédite dans la littérature française sur le haut potentiel intellectuel - & part de leurs attentes en voulant leur tendre la main, dans une grande bienveillance.

 

Elle n'a d'ailleurs de cesse d'insister sur l'importance du soutien & de l'aide apportés par les parents, qu'elle qualifié d'alliés fondamentaux, dans la bonne évolution de leur(s) enfant(s) surdoué(s).

 

Mais elle ose également les mettre en face de questionnements pour provoquer une prise de conscience, & brosse différents portraits-type (le parent sacrifié, le parent proactif, etc.) :!:

 

Les sujets abordés sont également diversifiés & étoffés à l'intérieur de la trame qui existait déjà dans la première édition.
La psychologue propose ainsi un remarquable sous-chapitre consacré aux relations au sein de la famille, & chose peu commune (& pourtant ô combien problématique dans certains cas 8-O ), aux fratries dont seul un enfant est concerné par le haut potentiel intellectuel :up:

 

De même qu'elle s'inscrit pleinement dans l'évolution de la société, avec tout ce que cela amène comme changements dans la vie concrètes des familles.

 

La question du divorce, celle des familles monoparentales ou encore des liens & relations avec les beaux-parents sont ainsi développées.

 

Et si le mystère du changement de titre trouve (peut-être) son origine du côté d'un choix purement éditorial, étranger à l'auteure ; il me semble qu'il est tout à fait judicieux car il met en lien cette réédition avec la nouvelle section dédiée à l'intelligence pratique & créative :up:

 

Monique de Kermadec a mesuré l'importance de profiter de cette parution pour faire évoluer son ouvrage dans un sens novateur. C'est à dire collant à ce qu'elle appelle le monde « digital », empli de connexions numériques & de créativité sans cesse renouvelée.

 

[...] pour être pleinement efficiente, l'intelligence créative doit être enrichie par l'intelligence pratique, pour obtenir ce que Sternberg a défini comme l'« intelligence gagnante ».

 

 

La psychologue s'attachant à expliquer en quoi cette intelligence gagnante est en lien étroit avec la douance, & doit faire l'objet selon elle de toutes les attentions :)

 


Cliquez sur la couverture du
livre pour ouvrir ou précommander
"L'enfant précoce aujourd'hui"

 

 

Bref vous l'aurez compris, je suis vraiment enchantée de ma lecture :-D

 

Abordant des problématiques originales, comme des aspects plus traditionnels mais toujours sous un angle humaniste, je pense que "L'enfant précoce aujourd'hui. Le préparer au monde de demain" est un excellent livre sur le surdouement!

 

Pour ceux n'ayant jamais lu cette auteure, je le conseille +++ :up:

 

Quant aux lecteurs qui se seraient déjà plongés dans "Pour que mon enfant réussisse. Le soutenir a l'accompagner" paru en 2010, je ne peux que les inviter à lire cette nouvelle édition revue & augmentée, car elle en vaut réellement la peine & ne se contente pas de redites 8)

 

:idea: à noter enfin, pour ne rien gâcher (& parce que pour moi, qui aime le contact physique avec les livres, c'est un détail qui compte :roll: ) que le toucher du papier comme du velouté de la couverture de cette édition 2015 est un pur bonheur ! ;)

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 commentaires à “L’enfant précoce d’aujourd’hui. Le préparer au monde de demain”

  1. superbes rayures dit :

    Ha super merci Alexandra pour l’info j’ai hâte de le lire

  2. Oh, merci, Alexandra !
    J’aime beaucoup Mme de Kermadec, tant à l’écrit qu’à l’oral ^_^
    Je vais de ce pas pré-commander le livre :)

    Bonne journée à tous !

  3. Fabienne dit :

    Merci Alexandra
    J’ai hâte de le découvrir!!!

  4. Naturelle dit :

    Votre critique donne envie de s’y plonger. Petit plus, vous m’avez fait sourire en parlant du toucher du papier car c’est assez important pour moi aussi (pur bonheur ou approche désagréable) et je n’avais encore jamais lu que cet aspect soit évoqué dans un commentaire d’ouvrage LOL

    Un jour, je suis même passée pour une « barge » en donnant pour raison à mon refus de m’abonner à un journal, le fait que je ne supporte pas le toucher de ce papier LOL

  5. stéphanie dit :

    Moi aussi j’ai souri en lisant votre remarque sur le « toucher » du papier car je me retrouve parfaitement… :-D
    Et pour la petite confidence, ça vire même obsessionnel (enfin, du point de vue des autres :roll: ) car, outre le toucher, je ne supporte pas que la couverture soit cornée ou rayée, qu’il y ait des traces noires sur les tranches… et je peux renoncer à l’achat d’un livre ou d’une revue à cause de son ODEUR (qui est au moins aussi importante !!!).
    Et si par malheur on me prête un livre … et qu’il me plait… je préfère aller vite me l’acheter et le finir sur une version neuve et qui m’appartient 8-O
    Et si par le plus grand des malheurs, on me demande de le prêter, bein, je dois avouer que je préfère l’offrir plutôt que d’avoir à le prêter à quelqu’un qui va me l’abîmer et imprégner son odeur :cry:
    Si vous vous reconnaissez dans ce commentaire… faites-moi signe ! Parce que des fois je me dis que je suis « grave » :-x

    Pour ce qui est du livre de Mme KERMADEC, même si j’ai lu la première édition, je vais commander cette nouvelle version, revue et augmentée… J’aime beaucoup sa plume … Merci Alexandra pour ce billet très détaillé !

    • Flo dit :

      Je me reconnais complètement dans ce que tu décris Stéphanie !!! Lorsque je vais acheter un livre je passe beaucoup de temps à tous les observer (pour prendre celui qui ne sera pas du tout corné ou abimé) puis à le sentir (bon, là j’essaie d’être un peu discrète :p) et le toucher… :-P
      quant au prêt …. heu … comment dire ?! :-x

      Merci Alexandra pour ton retour sur ce livre.
      Je ne pensais pas l’acheter, je suis maintenant pressée de le recevoir !!

    • Ed dit :

      Je me sens moins seul là! Donc il n’y a pas que moi qui prends le troisième ou quatrième livre de la pile, car il y a moins de chances qu’il y ait des traces de doigts sur la couverture, que les champs n’aient pas une couleur homogène (ultime signe de propreté et d’absence de manipulation par quelqu’un de peu soigneux), que les coins de pages ou de couverture soient cornés, même un petit peu… Je veux que le livre que j’ai choisi n’ait jamais été manipulé par personne, pas même le libraire… qui a manipulé la pile complète, mais peut-être pas un par un… ^^

  6. Marion dit :

    Et hop, merci Alexandra, bouquin précommandé !!
    Je me retrouve aussi dans les commentaires sur l’importance du toucher du papier (aaaah, les livres de la NRF :hearts: ), comme je peux renoncer à acheter un vêtement dont le tissu me parait insupportable – trop rèche, trop craquant, trop grattant, trop …

  7. Béatrice dit :

    J’ai adorééééééé ce bouquin-ci :up: et je pense y revenir régulièrement pour puiser (et me rafraîchir la mémoire) des idées et visions pour pouvoir aider ma princesse. J’aime aussi beaucoup les phrases des enfants aux parents et réciproquement. Après avoir lu une dizaine de livres sur la douance, HP et autres, celui-ci est vraiment un de mes préférés.
    Merci pour tous ces conseils et avis sur les publications en relation avec ce sujet.

  8. flopiburger dit :

    bonjour
    question précise sur le livre, lorsqu’on parle « enfant » cela inclue quelle tranche d’âge ? on ne gère pas de la même façon un enfant de 6ans et un ado de 13ans… ça manque un peu les ouvrages ciblés adolescents… collège/lycée, c’est pas simple…si quelqu’un a un ouvrage à me recommander ou si celui-ci les prends en compte.
    merci par avance



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article