[DÉBAT] au Grand Palais : « Nos enfants sont-ils tous des génies ? »

[DÉBAT] au Grand Palais : "Nos enfants sont-ils tous des génies ?"Pour celles & ceux qui vivent en région parisienne, Aurélie Fournier, chargée de mission programmation culturelle du Grand Palais, me demande de partager cette annonce ;)

 

Un débat public & gratuit faisant partie du cycle "Génie" (qui proposait déjà "A quoi reconnaît-on un génie ?" lundi 1er février) :-D

 

Un second sur le thème "Nos enfants sont-ils tous des génies ?" vous est proposé si vous avez la chance d'être dans le secteur :)

 

Débat organisé en partenariat avec les Presses Universitaires de France (PUF), & qui aura lieu lundi prochain (08 Février 2016), à l'auditorium du Grand Palais à 18h30 :!:

 

L'entrée par l'accès coupe-file se fera à partir d'une heure avant le début de la manifestation, avec ouverture de l'auditorium 15 minutes avant le débat.

 

[DÉBAT] au Grand Palais : "Nos enfants sont-ils tous des génies ?"

 

 

La description du débat :

 

Nos enfants sont-ils tous des génies ?

Avec Gabriel Wahl, pédopsychiatre, "« Que sais-je ? » n° 3698 - Les enfants intellectuellement précoces" , paru aux Puf, Olivier Renet, Grand Maître international d'Echecs, Caroline Goldman, psychologue pour enfants, docteur en psychologie clinique et psychopathologie et Jean-Pol Tassin, neurobiologiste.

Nos petits chérubins sont-ils tous des perles de créativité et d’intelligence que nous bridons à force de carcans moraux et sociétaux ? L’enfance, par la liberté et la spontanéité qui la caractérisent, est-elle le lieu du génie ? Pourquoi tant de parents se trouvent-ils démunis face à des enfants dont l’intelligence les dépasse ? Et qu’en est-il de ces enfants dits surdoués, qui peinent à s’adapter tant ils oscillent entre grandes capacités et comportements hors-normes ?

En partenariat avec les Puf, la Rmn-Grand Palais vous propose d’assister le lundi à des débats animés par Arnaud Laporte : des confrontations stimulantes d’opinions et d’analyses, en écho avec l’actualité culturelle du lieu ou portant sur des sujets de société.

 

 

POUR CONSULTER la PAGE du GRAND PALAIS :arrow: c'est par ici !

 

ET POUR RÉSERVER sa PLACE en LIGNE :arrow: c'est par là !

 

 

:idea: & pour aller plus loin sur les enfants surdoués, comme twice exceptional (comprendre par là les enfants & ados cumulant surdouement & ... quelque chose d'autres. Comme surdouement & TDA/H, ou surdouement & syndrome d'Asperger par exemple), je vous invite aussi à lire mon immense coup de cœur signé du Dr Gabriel Wahl : "« Que sais-je ? » n° 3698 - Les enfants intellectuellement précoces" paru chez PUF en 2015, dont j'ai fait la critique sur ce billet ;)

 


Cliquez sur la couverture du livre pour ouvrir
les détails de ce "Que sais-je sur les EIP"

 

 

De même que je vous conseille ces 2 excellents bouquins sur le TDA/H, toujours du même auteur :
- "« Que sais-je ? » Les enfants hyperactifs"
- "« Mon frère a une tornade dans la tête » L'hyperactivité"

 

     
Cliquez pour ouvrir          Cliquez pour ouvrir

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 commentaires à “[DÉBAT] au Grand Palais : « Nos enfants sont-ils tous des génies ? »”

  1. Anne-Marie dit :

    Bonjour,
    J’ai pu assister aux débats hier soir et c’était fort intéressant.
    Il était surtout question des « surdoués, HP, THQI… » et moins de la créativité au plus jeune âge. Le parallèle étant facile entre génie et zèbre alors que cela n’est pas une évidence comme l’indiquaient fort justement les participants.
    Je vous livre qqes impressions …

    Gabriel Wahl très pertinent et pédagogue, à l’image de ses écrits.

    J’ai apprécié l’éclairage apporté par Jean-Pol Tassin sur les rouages du cerveau et plus particulièrement des zèbres au QI > 140 qui sont ceux pour lesquels il y a plus de difficultés alors que d’après lui, les personnes entre 130 & 140 ne rencontrent peu ou pas de problème, sont bien adaptés à notre société et passent quasiment inaperçus.

    Olivier Renet a eu le mérite d’insister sur l’image fausse que l’on se fait du joueur d’échecs surdoué, solitaire et autiste … alors que le fait de jouer en club de participer à des tournois crée du lien social, de la valorisation des compétences et des talents dans le bon sens du terme.

    Je reste beaucoup plus réservée sur les interventions de Caroline Goldman que j’ai ressentie comme étant peu « HP-friendly » notamment lorsqu’elle dit qu’elle se demande pourquoi ce serait à la société/éducation nationale de s’adapter pour limiter l’ennui de nos zèbres en classe alors que tous les enfants se sont ennuyés en classe et qu’ils s’en portent très bien une fois adulte, d’après elle, l’ennui de nos zèbres ne lui parait pas plus légitime et ce serait donc à nos zèbres de faire comme les autres et de s’adapter à l’ennui …
    Chacun pense ce qu’il veut mais cela m’a paru par trop réducteur,
    Jean-Pol Tassin a répondu que dans le cas des zèbres et des HQI/THQI c’était comme de demander aux intervenants de retourner dans une classe de CP … c’est juste intolérable et totalement inadapté.

  2. Nawal dit :

    Bonjour , je suis allée à la conférence ( merci Alexandra de nous informer aussi bien ) et je dois dire que j’en suis ressortie très en colère car des propos notamment tenus par la psychologue m’ont choquée tant sur la forme que le fond . Sur la forme elle ricanait à chacune de ses interventions de manière méprisante et utilisait des mots puisés dans son jargon professionnel , ne s’adaptant aucunement au public devant elle . Et alors sur le fond :  » Alors l’ennui des surdoués et bien non ce n’est pas à l’école d’amménager et d’arranger ces enfants , après tout tous les enfants ( non surdoués ) s’ennuient aussi et on ne fait rien pour eux ! moi qui n’était pas surdouée je me suis ennuyée de manière abyssale et alors j’ai survécu pourquoi pas eux ? Et puis aprés ils vont reporter leur frustration ailleurs comme sur la boulimie !  » Heureusement que le docteur Wahl n’étant pas d’accord contre argumentait ainsi que le dc Tassin . On était en pleine confusion , pour le neurologue c’est génétique pour la psy c’est un surinvestissement de la pensée lié à un trauma , et vraiment l’école à la maison c’est terrible car les enfants n’ont pas d’amis et en fait ils sont donc en grande souffrance et ce pas à cause du surdon non ! Entre autres choses … Quelques rares applaudissements polis ponctuèrent cette conférence pénible ( heureusement que le dc Wahl était là pour sauver la mise ) si qq a assisté à ce débat j’aimerais bien connaître son sentiment car pour moi certains propos furent terriblement injustes à entendre ! Bonne journée à tous !

    • Anne-Marie dit :

      Je confirme avoir été fort dérangée par son attitude et ses propos tranchants et désagréables.
      Je me suis posée la question de sa légitimité dans ce débat …

    • A. Zebrounet dit :

      @Nawal , @Anne-Marie , sa thèse est à retrouver par ici :arrow: http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2012/01/21/these-de-doctorat-caroline-goldman-universite-paris-v/ :oops:

      • Nawal dit :

        Merci Alexandra , je vais regarder cela , je n’aime pas juger sans avoir toutes les clefs mais mon sentiment partagé avec Anne-Marie apparemment , est que cette psychologue avait une forme d »hostilité voire d’agressivité palpable pendant la conférence , ce qui pour moi l’a rendue pénible même si les autres intervenants étaient de qualité . J’en ai parlé à une de mes filles qui m’a dit :  » elle les a étudié pour mieux les démonter !  » ( à propos de sa thèse ) . Mon autre fille , présente avec moi et qui a 26 ans aujourd’hui a apprécié lorsqu’elle a dit que non , l’école n’avait pas à compenser ce problème d’ennui , elle qui a sauté une classe et fait CP/CE1 , l’école n’a rien amménagé et c’est elle qui s’est adaptée seule et fini l’ennui , elle préférait les enfants de cet âge , avec plus de maturité , c’est tout ! Je confirme qu’il n’y a pas eu de boulimie pour autant ! Après il y a eu des propos trop tranchés pour moi : à 130 de QI pas de problème , a partir de 140 : oui , je connais des personnes pour qui c’est strictement le contraire ! J’ai déjà assisté à une conférence du dc Revol , rencontré Ariel Adda , rien avoir ! De la bienveillance , de l’humour , un attachement certain pour ces enfants pas comme les autres mais qui reste des enfants comme le dit si bien Olivier Revol ! Bon je vais regarder sa thèse mais un jour où je serai très relax ! Peut-être changerais-je d’avis ! Je vous dirai cela !

  3. Arthuro dit :

    c’est bizarre j’étais à la conférence et j’ai trouvé que Mme Goldman était la plus accessible et la plus positive du plateau (ma femme aussi), avec Mr Tassin, très sympa avec ses anecdotes passionnantes, et j’ai aussi trouvé contrairement à vous que Gabriel Walh était complètement déconnecté des avancées de la recherche, très en retard, qu’il aurait pu dire les mêmes choses il y a 30 ans. Et tellement ennuyeux, stéréotypé dans ses réponses quantitatives, il ne disait que des généralités, statistiques. j’ai mille fois préféré le discours de la psy qui disait qu’aucun enfant ne ressemble à l’autre et qu’il ne faut pas proposer de traitement stéréotypé de masse au risque de faire du mauvais « soin ». Je me suis dit que c’est elle que j’aimerais rencontrer pour mon fils, et surtout pas lui. Encore une chose: les contradictions entre les approches de chacun ne m’ont pas du tout choqué puisqu’ils n’ont pas le même champs d’étude. L’un est neurobiologie, les autres psys, forcément ils ne voient pas les mêmes choses.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article