TDAH: un trouble qui peut aussi apparaître à l’âge adulte (TVANouvelles.ca, mai 2016)

TDAH: un trouble qui peut aussi apparaître à l'âge adulte (TVANouvelles.ca, mai 2016)Et je partage également ce matin un drôle d'article...

 

Toujours sur les adultes (après le diaporama sur les adultes surdoués), mais cette fois, cela concerne les adultes avec TDAH :!:

 

Ça tombe bien ! J'en parlais hier sur ce blog, à l'occasion de la parution du livre "Les adultes hyperactifs", signé du Dr Gabriel Wahl :up:

 


Cliquez sur la couverture pour ouvrir
les détails des "Adultes hyperactifs"

 

 

:idea: Mon avis de lecture est à retrouver dans ce billet ;)

 

Donc pour revenir à l'article canadien, que je qualifie de bien étrange : il affirme que le TDAH pourrait, selon 2 études (une britannique & une brésilienne) apparaître à l'âge adulte !? 8-O

 

Jusqu'à présent, on considérait qu'un TDA/H, même découvert à l'âge adulte, était bien présent depuis l'enfance. N'étant pas forcément repéré durant ces années... mais étant bien là, dès le départ :up:

 

Ces 2 études viennent donc remettre en question ce principe :-?

 

Alors, le Trouble Déficitaire de l'Attention, avec ou sans Hyperactivité pourrait-il apparaître spontanément à l'âge adulte ? 8-O

 

Ou est-ce une faute d'interprétation :?:

 

Car il en va autrement de parler de "non-repérage" dans l'enfance ou l'adolescence (d'un trouble qui était bien présent, mais tout simplement non décelé : passé inaperçu pour diverses raisons).
Ce qui pourrait être le cas selon cette phrase "Des scientifiques de l'Institut de psychiatrie, de psychologie et de neuroscience du King's College de Londres ont constaté que près de 70% des jeunes adultes souffrant du TDAH dans le groupe étudié n'avaient jamais été diagnostiqués quand ils étaient enfants."...

 

... & de parler "d’apparition tardive" pure & simple, comme évoquée dans la suite du papier :-|

 

« Ces deux études étendues suggèrent un bouleversement dans notre compréhension du trouble de l'attention et de l'hyperactivité », estiment dans un éditorial le Dr Stephen Faraone de la Suny Upstate Medical University à Syracuse (New York) & le Dr Joseph Biederman, de la faculté de médecine de Harvard à Boston (Massachusetts).

 

 

Si tel est bien le cas, ce serait effectivement une petite révolution dans le monde du TDA/H !

 

Le trouble du déficit de l'attention (TDAH), qui apparaît en général à l'enfance et peut persister plus tard dans la vie, peut également se manifester à l'âge adulte, révèlent pour la première fois deux vastes études menées au Royaume-Uni et au Brésil.

Le TDAH, dont les symptômes sont la difficulté à se concentrer, l'hyperactivité et l'impulsivité, est l'un des troubles du comportement les plus fréquents chez les enfants, soulignent ces chercheurs dont les travaux paraissent en ligne mercredi dans la revue médicale américaine JAMA Psychiatry.

Des scientifiques de l'Institut de psychiatrie, de psychologie et de neuroscience du King's College de Londres ont constaté que près de 70% des jeunes adultes souffrant du TDAH dans le groupe étudié n'avaient jamais été diagnostiqués quand ils étaient enfants.

Quand le TDAH apparaît seulement à l'âge adulte, ses symptômes sont souvent plus sévères et handicapants et s'accompagnent aussi d'autres problèmes de santé mentale, relèvent les chercheurs.

 

 

POUR LIRE la SUITE :arrow: c'est ici !

 

 

Et les 2 études, publiées dans la revue scientifique JAMA Psychiatry :

 

- l'étude britannique "Evaluation of the Persistence, Remission, and Emergence of Attention-Deficit/Hyperactivity"

 

- l'étude brésilienne "Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder Trajectories From Childhood to Young Adulthood"

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires à “TDAH: un trouble qui peut aussi apparaître à l’âge adulte (TVANouvelles.ca, mai 2016)”

  1. Astra dit :

    « Ces chercheurs ont observé que ces personnes atteintes tardivement du TDAH extériorisaient moins leurs problèmes et avaient un quotient intellectuel plus élevé »

    Ils compensaient donc… sauf qu’à l’âge adulte il y a bien davantage de choses à gérer, la compensation est + compliqué… me^me phénomène que pour les femmes diagnostiquée + tardivement, puisque c souvent au moment où elles deviennent mère qu’il est autrement + compliqué de compenser quand la vie de famille vient s’ajouter au travail…

    je n’ai pas encore lu l’intégralité des études, mais je ne vois pas en quoi ça change la donne sur ce que l’on sait du trouble… en revanche ça va peut être changer la donne sur ce que l’on sait du HP et de la façon dont les enfants à haut potentiel compensent les difficultés…

    Avec un peu de chance les enfants dys/TDAH/aspi et HP/THQI vont enfin être davantage reconnus à la fois dans leur potentiel et dans leurs difficultés….

  2. Memepasmal! dit :

    Cette étude n’est pas serieuse!!!je relève des aberrations , « l’enfant diagnostiqué TDAH à un quotient intellectuel plus faible :-? L’adulte découvert TDAH à un problème de santé mentale LOL .

    Quand on connaît la difficulté ce jour des adultes hp(diag tardif) , une prise de conscience collective sur les hp assez récente :( et malgré tout encore trop d’enfants passent inaperçus.

    Le tdah, tout juste reconnu par la HAS va encore vivre bien des préjugés!!!!!on ne devient pas tda/h!

    Le stress,la fatigue,accentue ce dysfonctement, mais il n’apparaît pas comme une maladie!!!!!!



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article