Adulte & hyperactif (MigrosMagazine.ch, mai 2016)

Adulte & hyperactif (MigrosMagazine.ch, mai 2016)Le site suisse Migros Magazine publie un article sr le TDAH à l'âge adulte :!:

 

On parle vraiment très souvent des enfants avec Trouble Déficitaire de l'Attention (avec ou sans Hyperactivité), mais bien peu des adultes en règle générale :-?

 

Ils existent pourtant ;)

 

Voici les premières lignes de ce papier, écrit par Viviane Menétrey :

 

On a longtemps cru qu’ils étaient l’apanage d’enfants turbulents, mais les troubles du déficit d’attention et l’hyperactivité touchent toutes les classes d’âge. Près de 4% des personnes majeures seraient atteintes.

Ils oublient leurs clés, ne terminent jamais ce qu’ils ont commencé, sautent du coq à l’âne lors des conversations ou ne supportent pas l’idée de se retrouver dans une file d’attente. Bienvenue dans le monde des adultes atteints de TDA-H, entendez du trouble du déficit d’attention et/ou hyperactivité ou encore « tada », comme on l’appelle couramment. Dépisté chez l’enfant, ce mal l’est plus rarement chez les grands. Il faut dire que jusqu’il y a peu, on pensait qu’il disparaissait à l’adolescence.

La réalité est bien différente et rattrape parfois sans crier gare les supposés anciens hyperactifs. Elle débusque aussi ceux qui avaient passé entre les gouttes, mettant en exergue un comportement social ou professionnel difficilement compatible avec les exigences de la vie adulte. Absence de concentration au travail, incapacité à payer ses factures dans les temps, procrastination, désorganisation, irritabilité, impulsivité, font partie du b.a.-ba. Souvent, après un parcours en dents de scie, voire une dépression, le verdict tombe: « tada » !

 

 

POUR LIRE l'article en INTÉGRALITÉ :arrow: c'est par là !

 

 

 

:idea: la question du TDAH chez l'adulte est on ne peut plus d'actualité, avec la parution récente de ce livre "Les adultes hyperactifs", signé du Dr Gabriel Wahl :up:

 


Cliquez sur la couverture pour ouvrir
les détails des "Adultes hyperactifs"

 

 

Mon avis de lecture est à retrouver dans ce billet ;)

 

 

 

Du côté des articles partagés sur le blog :
- "Sommes-nous tous hyperactifs ? (Europe 1, mai 2016)"
- "TDAH: un trouble qui peut aussi apparaître à l’âge adulte (TVANouvelles.ca, mai 2016)"

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

6 commentaires à “Adulte & hyperactif (MigrosMagazine.ch, mai 2016)”

  1. Maude dit :

    Bonsoir,

    J’ai été diagnostiqué THP en début d’année, et lors de mon enfance jusqu’à aujourd’hui on m’a souvent parlé de déficit d’attention.
    Mon pédopsychiatre spécialiste du TDAH et du hp m’a parlé de TDAH il y a plus d’an, et c’est vrai que je présente beaucoup de « symptômes ». Ça a commencer à inquiété mes parents en 6ème/5ème.
    Je ne termine jamais rein, je me lasse de tout, je ne finis jamais une partie d’échec, impossible de suivre les cours d’une heure ou plus ( très dur au collège ), BEAUCOUP de mal à patienter…
    J’ai passé le Wais 4, et mon IVT est à 150. Peu-t’on être TDAH avec un IVT si haut ?

    • Maude dit :

      PS : Désolée, je ne savais pas où poster le commentaire sur le blog XD

      • Maude dit :

        …. Alexandra ? Qu’en pense-tu ? Le HP peut-il compenser les difficultés d’attention ? (je me permet de redemander car personne ne me répond…)

        • Memepasmal! dit :

          Bonjour Maude,compenser?non,mais le contourner selon le degré du tda/h oui,avec une aide thérapeutique et /ou médicamenteuse.
          Mais attention au diag,qui doit être fait avec un spécialiste du tdah,
          Une écoute et des conseils est à votre disposition sur tdahfrance.
          Mon fils est hp/tdah/dys ,diag a l’âge de 8/9 ans et un fort soupçon sur la Mere (moi) une révélation au diag de notre fils,mais je n’ai pas souhaité franchir le pas du diag,je crains trop que l’on m’annonce en plus que je suis surtout une tête vide,qui part dans tous les sens.
          Non non vraiment je suis trop vieille pour ça, :-x surtout que maintenant je connaîs mes faiblesses et trouvé ma béquille,enfin je voulais dire mon mari LOL qui me supporte malgré l’épuisement,ben oui je peux le dire maintenant que monsieur me compare avec le furet,pas pour l’odeur hein!non ,non parce que vous connaissez la chanson?il court,il court le furet!oui ,et il court pourquoi? Bon moi je sais pourquoi je cours,car il me faut souvent des ultimatums pour « avancer ».
          Bref,je m’egars ,je vous conseil un livre que j’ai adoré,c’est l’adulte hyper actif du doc.Whal, vraiment je l’ai lu,relu ,devant tant de justesse.je me suis dit ce doc,sait de quoi il parle.
          Bon tout ça pour dire,on le vit mieux quand on se connait on en rit « parfois »bon c’est sur qu’on rit moins quant on arrive pas à garder son job,et que la famille ne supporte pas mon manque de ponctualité ou les multiples oublis,mon impulsivité etc…enfin j’ai développé mes stratégies,je me suis mise à mon compte,et collé des post IT sur mon bureau et en couleur,car meme avec post IT j’arrive encore à oublier des choses importante.
          Bref, Maude informez vous un max,et faites vous accompagner car le burn août est au tournant.

          • Memepasmal! dit :

            LOL ah pardon c’est pas ce « AOÛT » là ,même si on crame aussi au mois d’août,mais pour les neurones c’est le OUT. 8)

  2. Anne dit :

    Bonjour,
    Je suis à la recherche d’aide sur les troubles de l’attention chez les personnes âgées HQI. Mon père 75 ans vraisemblablement précoce (Non testé, excellent élève dans sa jeunesse, 2 ans d’avance, intégration dans une grande école du premier coup, au moins 2 de ses petit-enfants sont testés THQI) a toujours été décalé, dans la lune. Je me dis qu’il a toujours eu peut-être un trouble de l’attention associé ou qu’il est dans la zone grise Aspie. Seulement, voilà, ce décalage s’accentue brutalement depuis 5 ans. Il a été faire des tests et une IRM, qui ne mettent rien de particulier en évidence!!! Je pense que sa précocité doit compenser les déficits. Je ne sais pas si cela été pris en compte au moment du diagnostic. Mon père se rend compte et en souffre.
    Avez-vous entendu parler de consultation pour accompagner les HQI +/- TA séniles?
    J’espère que ma question n’est pas trop décalée.
    Enorme merci pour ce blog que je consulte régulièrement depuis des années suite au diagnostic de mes 2 garçons.
    A bientôt,



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article