Le Quotient Intellectuel diminue à cause de notre mode de vie (RTL, juin 2016)

Le Quotient Intellectuel diminue à cause de notre mode de vie (RTL, juin 2016)J'avais choisi de ne pas partager l'article du monde, "Le cerveau assiégé par les perturbateurs endocriniens" pour la simple raison qu'il est réservé aux abonnés du quotidien & que je privilégie au maximum sur le blog les informations libres, ouvertes à tous :-|

 

Me doutant que l'info serait rapidement reprise par d'autres médias :)

 

(en même temps, rien de nouveau sous le soleil... pour preuve ces 2 articles, toujours du Monde, partagés sur les autres Tribulations en 2014 : “Pollution : les coûts faramineux de la perte de QI“ & “Pollution : le cerveau en danger” :-? )

 

Bref, c'est RTL qui l'a fait le premier, hier 21 juin ;)

 

Adeline François, dans sa revue de presse de RTL Matin nous explique que "le Quotient Intellectuel diminue à cause de notre mode de vie", comme l'ont mis en évidence les chercheurs finlandais & britanniques Edward Dutton & Richard Lynn :down:

 

En France, selon eux, le QI moyen aurait dégringolé de quasiment 4 points en l'espace de 10 ans (si le sujet vous intéresse, pour plus de détails je vous renvoie vers l'article d'origine, en anglais) :hypno:

 

Et il en va de même dans la plupart des pays développés...

 

Le QI est en baisse depuis plusieurs décennies et les autorités refusent toujours de réellement légiférer sur la composition des aliments.

C'est une étude passée relativement inaperçue il y a quelques semaines, mais qui aurait du faire l'effet d'un coup de tonnerre : une étude reprise par Stéphane Foucart dans Le Monde, et qui a été publiée par deux chercheurs britanniques dans la revue Intelligence. Elle révèle l'inversion inédite d'une courbe, celle du QI des Français. -4 points en 10 ans. À l'échelle d'une population, c'est énorme, et c'est historique dans notre développement, une baisse du quotient intellectuel après des siècles d'augmentation régulière de notre intelligence. Cette baisse du QI a également été observée depuis le milieu des années 90 en Norvège, au Danemark au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Australie et en Suède.

La cause, ce sont les polluants, toutes ces substances présentes autour de nous, chez nous, ou dans notre assiette. On savait qu'elles altéraient notre foie ou nos poumons, elles endommagent aussi notre cerveau. Et pendant ce temps, Bruxelles refuse toujours de légiférer sur les perturbateurs endocriniens, en prenant de simples mesures de prudence quand il faudrait des mesures d'urgence.

Heureusement, pour rebooster notre cerveau, il y a l'école

Attention pépite ...Irène Inchauspé, dans le journal L'Opinion, se penche ce matin sur les documents d'accompagnements que vient de rédiger l'Éducation nationale pour la prochaine rentrée. Ce sont des fiches pour aider les enseignants à préparer la future année scolaire lors de laquelle s'appliquera la réforme du collège, fiches téléchargeables sur le portail du ministère, EDUSCOL. Et la grande innovation, cette année, c'est que ces fiches se présentent comme des cartes mentales, ce que les Anglais appellent des MIND MAP, concept développé dans les années 70 par un psychologue britannique qui voulait sortir la pensée de l'esprit pour la déployer physiquement devant les yeux, en quelque sorte, dessiner l'intelligence. En Français, on appelle ça un schéma.

 

 

POUR LIRE la SUITE :arrow: c'est ici !

 

 

Et voici le replay de cette chronique radio :

 

Revue de presse d'Adeline François (RTL, juin 2016)

 

 

:idea: pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de ce livre : "Le Cerveau endommagé : Comment la pollution altère notre intelligence & notre santé" de Barbara Demeneix, paru le 25 mai dernier chez Odile Jacob :up:

 


Cliquez sur la couverture pour ouvrir
les détails du "Le Cerveau endommagé"

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 commentaires à “Le Quotient Intellectuel diminue à cause de notre mode de vie (RTL, juin 2016)”

  1. Milie dit :

    Moi les mind map et les cartes heuristiques/conceptuelles je les aime !!

    Les mind map, c’est la liberté d’écrire toutes les idées qui nous viennent sur un sujet, comme elles viennent …. les cartes conceptuelles, c’est mettre ces idées dans l’ordre : les ranger par concept. (si on ne l’avait pas fait directement)…

    Avant d’en avoir fait moi-même, je m’étais dit, en les regardant, « wow ok ! », j’étais sceptique, un peu. Et now, je dis YES i LOVE them !

  2. Naturelle dit :

    Vous avez vu le film : « Idiocracy » ? Quand l’individu moyen devient l’homme le plus intelligent du monde. Deux personnes se réveillent après une hibernation de cinq siècles dans un monde où tout s’est dégradé : le QI, l »environnement. Très sincèrement, quand j’ai vu le film, je m’étais dit que c’était la pente que prenait l’humanité.

    Il suffit que je regarde ce que présentent certaines émissions ou que j’examine certains rayons de supermarché pour me faire cette réflexion. Je ne suis donc pas étonnée que notre alimentation et certains polluants de notre environnement affectent notre organisme, y compris le cerveau. J’aurais quand même bien aimé savoir comment est évaluée cette baisse de QI.

  3. Agnes dit :

    J »etais persuadee par les psy francais que le QI ne changeait pas, je decouvre que le QI d’un gamin/ado peut changer avec ce qu’on lui raconte, avec des drogues (la ca va vers le bas) donc je veux bien croire que c’est la meme chose avec les polluants, avec les activites qu’ils font. (dernieres etudes qui ont ete relevees dans Grit et Untangled). Je suis donc maintenant persuadee qu’on peut faire bouger un QI… je sais je sais je vais a l’encontre des psy francais!

  4. pipna dit :

    Ce que les psys (francais et autres) disent est que le QI est stable dans le temps. L’idée est qu’un test réalisé à 8 ans devrait théoriquement donner le même résultat qu’un test réalisé à 25 ans. Par contre il a toujours été reconnu (en tout cas à ma connaissance ) que des facteurs physiques tels qu’une maladie par ex. ou l’alcool, la drogue … peuvent réduire le QI. La dépression aussi. C’est pour cela qu’on évite de faire des tests QI dans certaines circonstances car ils seraient biaisés. Que la pollution abime notre corps, donc notre cerveau, et détruise nos neurones, ne fait à mon avis aucun doute malheureusement. De nombreuses études ont prouvé que l’alimentation a une influence sur le QI: études sur les populations qui consomment beaucoup d’acides gras essentiels, études sur les populations africaines sous alimentées, études sur les enfants nourris au sein versus enfants nourris au lait artificiel. Conclusion: mangez bio !

  5. Rainbow dit :

    Ceux qui se sont documentés sur la douance ont sans doute le souvenir du fameux « effet Flynn » du nom du premier à s’être rendu compte que le QI augmentait de plusieurs points par décennies dans les pays industrialisés surtout depuis l’avénement de l’agriculture intensive, mais pas seulement, prenant en compte aussi l’allongement de la durée des études,voire l’accès aux études, l’attention portée par les parents, l’amélioration des soins médicaux…ect, ect…
    Je vous invite d’ailleurs à lire l’article consacré à cet effet sur wikipédia et qui est plutôt bien documenté:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Flynn
    On y explique notamment que le QI moyen a « bondi » entre les années 50 et 80 de 25 à 35 points !
    Ce qui donnerait à penser que pour une personne de la fin du XX siècle, une personne de 1930 serait passée pour un débile mental et aurait valu un QI à Aristote de -1000 ! Bien sur, il convient de prendre en compte tout un tas de facteurs environnementaux et culturels. Aristote était surdoué à son époque, il le serait certainement encore aujourd’hui, mais son influence sur notre époque ce serait-elle peut-être davantage diluée dans la masse? ou pas? En tout les cas, c’est bien à cause de l’effet de Flynn qu’il faut réactualiser les tests de QI et passer de la version 3 à la 4 par exemple.
    A noter que cet effet de l’accroissement des QI est surtout valable pour les QI les plus faibles et a peu ou pas d’impact du tout sur les HQI. Ce sont les mesures qui le disent.

    Toujours est-il que ce fameux effet Flynn s’inverse depuis les années 80/90. Les points de QI stagnent voire reculent, mais pas pour tout le monde de la même façon. En effet, chez les personnes bien installées dans la vie, nourries à leur faim, éduquées, en bonne santé, le QI régresse. Mais chez les personnes issues de l’immigration arrivées dans les pays industrialisés depuis 2 ou 3 décennies, il progresse, comme il avait progressé au début du siècle (voir l’exemple avec les hispaniques aux USA) ainsi que chez des populations ayant nouvellement acquis une liberté et un accès au soins et à l’éducation comme les descendants des esclaves américains ou les réfugiés ou déportés de toutes origines quand ils parviennent à une certaine « décence » dans leur existence.

    Le paragraphe INTERPRETATIONS à ce propos m’interpelle. Je le copie colle:
    « Il est possible que cette « panne » de l’effet Flynn soit due à une crise des systèmes, un manque d’idéal, la liberté étant quasiment atteinte, peu de gens ont encore des buts idéalistes, ceux qui restent sont majoritairement dans des systèmes idéologiques ou religieux ce qui signifie que leur développement est autant bridé, cadré que surveillé. Il existe aussi une crise des systèmes éducatifs qui à force de ne voir que l’élévation de la moyenne a oublié de soigner l’excellence qui est étouffée. Or sans excellence, la moyenne manque de modèle et de « lièvres » à suivre, sa progression est donc fatalement réduite à elle-même. il règne également une sorte d’autosatisfaction actuelle comme si le niveau actuel était déjà considéré comme bien suffisant. »

    On peut aussi bien entendu s’intéresser aux méfaits de nourritures contaminées aux polluants, les perturbateurs endocriniens, les effets dysgéniques qui entraineraient des dépressions, des maladies mentales…
    On doit aussi relativiser toutefois: un enfant au moyen âge avait bien moins de chances de survivre qu’un enfant actuel de pays occidental, et s’il atteignait en pleine santé le grand âge de 45 ans cela tenait du miracle. Notez que tout ce qu’il mangeait à l’époque était NECESSAIREMENT BIO.

    Donc oui, le QI régresse dans les pays riches et ne peut qu’augmenter chez les autres par ailleurs qui seront plus motivés pour atteindre ce que nous avons déjà. Cela me fait pense que chaque grand modèle de civilisation finit un jour par s’éteindre telles les civilisations Maya, Romaines, Grecques, Egyptiennes, Byzantines… qui ont eu leur moments de gloire que ce soit au plan architectural, philosophique, scientifique, politique, culturel ….ect….

    Je crois pour ma part que nos civilisations occidentales ne dureront pas éternellement et que d’autres viendront après. Peut-être est ce le début d’un long déclin ? Je ne le souhaite pas, mais je l’envisage.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article