Deux collèges adaptés aux surdoués (L’Essor, septembre 2016)

Deux collèges adaptés aux surdoués (L'Essor, septembre 2016)L'Essor, journal d'actualité du Rhône, de la Loire & de l'Isère (région Rhône-alpes Auvergne) vient de publier un petit article sur un dispositif EIP dans 2 établissements :)

 

Il s'agit d'une volonté de l'académie de Grenoble d'élargir un dispositif déjà présent en Savoie, au collège Jules-Ferry de Chambéry.

 

Ainsi, les collèges Jules-Vallès de Fontaine & Robert-Doisneau de l'Isle-d'Abeau accueillent chacun 10 élèves HPI au sein d'une classe de 6ème dans laquelle le rythme a été adapté :up:

 

C'est peu, oui... mais c'est déjà un pas vers ces enfants à « besoins éducatifs particuliers » :!:

 

L'Education préfère les appeler « élèves intellectuellement précoces ». L'académie de Grenoble a lancé pour eux deux dispositifs spécifiques d'accueil à Fontaine et l'Isle-d'Abeau.

Non, ils ne sont pas regroupés dans une classe à part. A la rentrée, bon nombre de leurs camarades ignoraient qu’ils étaient parmi eux. Car c’est le choix de l’inclusion « en milieu ordinaire » qu’a fait l’académie de Grenoble pour dix de ses surdoués. Pardon « élèves intellectuellement précoces » (bien sûr siglés « EIP »).

A la rentrée, deux dispositifs calqués sur l’expérimentation conduite depuis 5 ans par l'académie au collège Jules-Ferry de Chambéry et qu'elle estime réussie, ont été lancés dans les collèges Robert-Doisneau à l’Isle-d’Abeau et Jules-Vallès à Fontaine.

Dix CM2 « EIP » repérés au sein d’établissements primaires sensibilisés par l’académie (qui a mis au point une méthode d’identification) se sont vus offrir une 6e au rythme adapté à « leurs besoins éducatifs particuliers ». Cinq habitent l’agglomération grenobloise et vont à Fontaine, les cinq autres une « large Capi » et se rendent à l’Isle-d’Abeau.

Leurs profils ? « Leur avance les menace de décrochage pouvant aller jusqu'à l'échec scolaire parce qu’ils s’ennuient, explique Pascal Mercier, conseiller au rectorat.

 

 

POUR LIRE la SUITE :arrow: c'est ici !

 

 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 

 

 

:idea: quelques articles utiles pour les parents d'enfants surdoué, ou les adultes eux-mêmes concernés :

 

- Je soupçonne un Haut Potentiel Intellectuel chez mon enfant, par où commencer ?

 

- Les 6 profils d’enfants intellectuellement précoces

 

- Qui consulter pour un bilan psychométrique ?

 

- Détection des enfants surdoués par les psychologues scolaires

 

- Coût d’un bilan psychologique ?

 

- Florilège d’idées reçues sur les enfants intellectuellement précoces

 

- Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Wisc (IV) (test psychométrique pour enfants ! Le test pour grands ados & adultes est à retrouver par là)

 

- Comment est construit un test de QI ?

 

- Petit lexique en lien avec le surdouement à l’usage des néophytes

 

- Être parent d'enfant intellectuellement précoce...

 

- Et si elle était surdouée ?

 

- L’enfant précoce d’aujourd’hui. Le préparer au monde de demain

 

- Distinction importante entre échelle de Wechsler & échelle de Cattell

 

- Table de conversion percentile-score de QI

 

- Ces drôles de zèbres (France Culture, novembre 2015)

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires à “Deux collèges adaptés aux surdoués (L’Essor, septembre 2016)”

  1. Coopérants de coopérative. dit :

    C’est qu’il ne sait pas travailler seul, c’est pour cela qu’il s’ennui, le problème c’est que si j’apprendrais à travailler seul à un neurotypique, il se mettrera à rigoler puis s’exclamera que ce n’est pas une methode et que je suis un cancre ou encore mieux que que ma tecnique est du charlatanisme. C’est tout le contraire de la méthode enseigné à l’école. Cela s’apprend, mais pas à n’importe qui et c’est là l’autre problème.

  2. bastien dit :

    Il faut saluer cette initiative de l’académie de Grenoble, car un pas même petit est déjà un début. Si seulement toutes les académies pouvaient faire de même, celle de Nancy Metz en particulier. Des enfants et leurs familles recommenceraient peut-être à espérer.

  3. Fift dit :

    Je trouve cela assez intéressant comme démarche ! Car en cas d’enseignement à la maison ou de scolarisation dans un établissement spécialisé, se pose toujours la question du retour à l’école « normale ».
    Le fait que l’académie officialise en quelque sorte cette démarche est également encourageant. Espérons que, tout d’abord, l’expérience soit réussie et que, ensuite, l’Education Nationale puisse s’en emparer.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article