[VIDÉO] Être surdoué : atout ou faiblesse (Mille & une Vies, février 2017)

Cet après-midi, France 2 diffusera le témoignage d'une femme qui s'est découverte surdouée à 45 ans :up:

 

Elle se prénomme Sophie, est éditrice chez Josette Lyon & a été l'une des invités de l'animateur Frédéric Lopez pour l'émission Mille & une Vies (avec la psychologue Jeanne Siaud-Facchin - & non "Siaud-FaUcchin" comme indiqué tout au long du programme) :-D

 

Aux côtés de sa fille, Justine, & d'une famille de surdoués venus de Cagnes sur Mer. Un couple parental (Delphine & Patrick) & leurs 2 aînés, qui sont THQI (à très haut QI, c'est à dire au delà de 145), Constant & Éleonore.

 

Constant, après être arrivé en seconde avec 3 ans d'avance, a connu la phobie scolaire & est passé par Zebra Alternative pour se retrouver, se reconnecter à lui-même.

 

L'émission est intitulée : "Être surdoué : atout ou faiblesse".

 

Le programme sera à visionner sur France 2 ce jeudi 23 février 2017 à partir de 14h00, ou en replay sur ce billet dans la foulée ( :arrow: à retrouver un peu plus bas sur la page) :!:

 

Pour patienter jusque là, Sophie a fait l'objet d'un article dans La Nouvelle République : "A 40 ans, Sophie a découvert qu'elle était précoce" :)

 

Voici les premières lignes :

 

Elle est éditrice à Paris, mais vit à Tours. A 40 ans, Sophie a découvert qu'elle était surdouée. Un soulagement pour celle qui se sentait "différente" depuis l'enfance. Elle témoigne, demain jeudi, dans l'émission "Mille et une vie" de Frédéric Lopez.

La NR : Vous êtes née surdouée, mais ne le saviez pas ?

Sophie : Durant ma scolarité, il n'y a pas eu de détection. En primaire, mes enseignants ont seulement voulu me faire sauter une classe, puis une deuxième. Ce que mes parents ont refusé. Je n'ai même jamais entendu le mot de "surdouée". Je m'ennuyais beaucoup. Je ne comprenais pas qu'on passe une heure sur une notion, alors que, selon moi, un quart d'heure aurait suffi. Quand je posais des questions pour que la leçon avance, on me rabrouait parce que j'allais trop vite ou trop loin. Donc j'attendais que ça se passe. J'étais une élève moyenne, parce que je ne me fatiguais pas trop.

Étiez-vous triste ?

J'ai eu la chance de bien vivre cette différence, même si elle n'a pas été révélée. J'avais beaucoup d'amies, je ne me suis jamais sentie mal traitée. Assez jeune, j'ai fait de la musique. C'est vite devenu une échappatoire. Je me réfugiais dans ce monde artistique à moi.

Comment avez-vous découvert, alors que vous aviez 40 ans, que vous étiez précoce ?

J'habite à Tours, mais je travaille dans une grande maison d'édition à Paris. On traitait beaucoup de thèmes en vogue : la parentalité, la psychologie personnelle. Je voulais éditer un livre sur les enfants surdoués, car on mélange beaucoup de choses à ce sujet...J'ai trouvé une auteure, Valérie Fossier (c'est FoUssier, NDLR. Auteure de "Adultes surdoués : s'épanouir dans son univers professionnel", ou encore de "Adultes surdoués : cadeau ou fardeau ?"), et on a sorti un premier ouvrage. On s'est dit qu'il fallait ensuite s'intéresser aux adultes qui n'ont pas été détectés. On a préparé un nouvel ouvrage. Un jour au restaurant, Valérie Fossier m'a fait comprendre que j'étais, moi aussi, surdouée, et qu'elle le savait depuis longtemps... Moi, j'étais enfin prête à l'entendre !"

 

 

POUR LIRE la SUITE :arrow: c'est ici !

 

[VIDÉO] Être surdoué : atout ou faiblesse (Mille & une Vies, février 2017)

 

Ça y est !!! Le replay intégral, visible depuis l'étranger (hors de France) est dispo :smile: :

 

 

 

Une très jolie émission dans l'ensemble, avec un message de Jeanne Siaud-Facchin que je ne peux qu'approuver : faites-vous confiance, en tant de parent ! :round:

 

Être parent c'est prendre des risques, constamment. Il faut savoir écouter son cœur & son instinct :)

 

Deux regrets pour ma part : qu'Éleonore ait si peu eu la parole ! C'est dommage, elle faisait un peu figuration, or son parcours aurait pu alerter des parents de jeunes filles, souvent ignorées dans leur enfance, au profit d'un frère identifié (T)HPI :-|

 

De même que je regrette la fin du programme, avec un chroniqueur qui a joyeusement tout mélangé en parlant de Daniel Tammet, auteur britannique de "Je suis né un jour bleu", de Rain Man, etc. :down:

 

Daniel Tammet est autiste Asperger, atteint de synesthésie & avec un haut QI. J'en parle dans mon prochain livre, "Asperger & fière de l'être. Voyage au cœur d'un autisme pas comme les autres", car je suis également synesthète (& je l'ai appris en lisant le britannique) . Mais le présentation faite par le chroniqueur était franchement brouillonne & fausse :(

 

         
Cliquez pour ouvrir            Cliquez pour ouvrir

 

 

 

 

 

:idea: Jeanne Siaud-Facchin est l'auteure de :

 

- "Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué" (mon avis sur la page Biblio)

- "L'Enfant surdoué. L'aider à grandir, l'aider à réussir" (mon avis sur la page Biblio)

 

     
Cliquez pour ouvrir        Cliquez pour ouvrir

 

 

- "Mais qu'est-ce qui l'empêche de réussir ?" (ma critique)

- "Tout est là, juste là" (ma critique)

 

     
Cliquez pour ouvrir          Cliquez pour ouvrir

 

 

- "Forcer le destin" (ma critique)

 


Cliquez pour ouvrir les détails
du livre "Forcer le destin"

 

 

 

:idea: des articles du blog pour mieux comprendre de quoi il s'agit lorsqu'on parle de haut potentiel intellectuel chez l'adulte. A noter qu'évoquer la "précocité" d'un adulte frise tout de même le ridicule :-?

 

Autant utiliser dans ce cas-là l'un des nombreux synonymes comme "douance", "haut potentiel", "surdouement", "sureffecience intellectuelle", etc. :roll:

 

Bref, la sélection d'articles :

 

- "Ces drôles de zèbres (France Culture, novembre 2015)"

 

- "Moi, surdoué ? Vous plaisantez ! (Migrosmagazine.ch, août 2012)"

 

- "Coming-out intellectuel… faut-il parler de son surdouement ?"

 

- "Qui consulter pour un bilan psychométrique ?"

 

- "Coût d’un bilan psychologique ?"

 

- "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Wais (IV)" (test psychométrique pour les grands adolescents & les adultes)

 

- "Comment est construit un test de QI ?"

 

- "Le chiffre rond !?"

 

- "Petit lexique en lien avec le surdouement à l’usage des néophytes"

 

- "Peut-on être à la fois surdoué & touché par le syndrome d’Asperger ?"

 

- "Pourquoi je n’en parle pas dans la vraie vie ?" (en 2 parties)

 

- "Florilège d’idées reçues sur les enfants intellectuellement précoces"

 

- "Les 6 profils d’enfants intellectuellement précoces"

 

- "Je soupçonne un Haut Potentiel Intellectuel chez mon enfant, par où commencer ?"

 

- "Codes implicites"

 

- "Questionnements parmi les plus répandus à propos de surdouement, tests, sauts de classe, …"

 

- "Quels livres choisir sur le surdouement ? Et pour quel public ?"

 

 


 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

6 commentaires à “[VIDÉO] Être surdoué : atout ou faiblesse (Mille & une Vies, février 2017)”

  1. Bergamote dit :

    C’était une excellente émission !!

  2. loiret dit :

    malheureusement encore une émission où l’on focalise sur les difficultés des HPI et non leur potentiel et comment ils peuvent les utiliser ( sauf les quelques exemples de jeunes qui ont des idées lumineuses);
    L’ado de 16ans a été interviewé longuement alors que l’on a presque pas entendu sa sœur qui disait aller bien!
    J’ai regardé cette émission avec mon fils ( tous les 2 HPI) car j’aurai aimé qu’il se retrouve ( sa vie quotidienne, ses envies, ses doutes;;;) dans ces témoignages mais je crains que cette émission l’ai encore plus  » bloqué  » sur le « phénomène de foire »
    Je sais que c’est plus intéressant pour une TV d’ interviewer des personnes qui vont mal mais franchement sur les précoces il y en a marre! soit ce sont des bêtes de cirque soit ils sont les plus malheureux du monde , il doit bien y en avoir des épanouis?

    • A. Zebrounet dit :

      C’est ce que je souligne dans mon billet, je regrette aussi qu’Éleonore ait essentiellement fait de la figuration :(

      MAIS, les témoignages de ceux qui vt bien existent, aussi :)

      Par exemple… :arrow:

      – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2017/02/09/portrait-clement-lyceen-surdoue-ma-difference-est-une-force-letudiant-fevrier-2017/

      – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/12/13/video-un-jeune-surdoue-dans-cest-mon-choix-cherie-25-decembre-2015/

      – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/10/15/video-maximilian-janisch-surdoue-des-maths-a-12-ans-jt-de-france2-octobre-2015/

      – http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/05/30/video-bac-candidat-a-14-ans-une-autre-image-des-quartiers-afp-liberation-mai-2014/

      Alexandra

      • Bergamote dit :

        Je suis d’accord avec vous Alexandra.
        Mon 1er message était que j’avais trouvé cette émission excellente, mais je n’ai pas été assez précise. J’ai beaucoup aimé cette émission parce-qu’elle expliquait très bien ce que voulait dire « s’ennuyer » à l’école pour un hp et les conséquences désastreuses qui en découlent. En effet, cette notion est pour la plupart des gens mal comprise. Ensuite, oui je suis d’accord qu’Eléonore aurait pu s’exprimer plus. Et j’ai aussi trouvé la dernière partie de l’émission un peu « brouillon » mal ficelée. Moi qui est énormément aimé « je suis né un jour bleu », j’ai trouvé les explications pas terribles. Franchement, c’est vous Alexandra qui m’avez donné envie de le lire mais sûrement pas France 2. Mais quand-même, moi j’ai envie de dire que c’était instructif pour des gens qui ne s’intéressent pas forcément au sujet. Et puis, j’en retiens du positif, certains de ces ados ont eu un mauvais moment mais ils vont bien aujourd’hui. Écriture d’un livre pour l’un, théâtre pour l’autre. Alors, merci Alexandra de nous l’avoir signalé. Merci pour tous vos billets et ce que vous faites pour nous aider.

  3. Bledina dit :

    Bonsoir,
    Ma fille étant en phobie scolaire, j’ai (évidement) trouvé cette émission très intéressante. Je ne suis pas d’accord quand certains expriment le fait que ces enfants sont des « bêtes de foire ». Pour vivre ce quotidien, sans aucune aide, aucun soutien, pour avoir arrété de travaillé, exploré une multitude de pistes possibles, à force de consulter des pages sur le web , je trouve rabaissant d’être positionné dans la case « bête de foire ». Oui, j’aurai aimé avoir une enfant bien dans ses baskets. Oui , j’aimerai un peu plus de bienveillance et un un peu moins de maltraitance institutionnelle. Oui, j’en ai marre de voir que tout le monde s’en moque éperdument de ces mômes au bord de l’implosion. Mais non, ce sont pas des bêtes de foire, ils ont juste besoin d’un tout petit peu de reconnaissance, et cette émission leur en apporte .



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article