Alexandre, surdoué: « La vivacité est essentielle pour s’épanouir en couple » (L’Express styles, février 2017)

Le magazine L'Express Styles vient de publier un article sur la douance à l'âge adulte :up:

 

Le papier, signé Leslie Rezzoug, est titré : "Alexandre, surdoué: « La vivacité est essentielle pour s'épanouir en couple » " :)

 

Il insiste sur le fait qu'être surdoué n'est pas forcément la garantie d'une vie sentimentale épanouie :(

 

Je dirais pour taquiner un peu, & même si la mode est en ce moment au "sapiosexuel", qu'être dans la norme... non plus. Sans quoi il n'y aurait pas eu une explosion, ces dernières années, des offres de sites de rencontre :roll:

 

La solitude & la difficulté de rencontrer quelqu'un avec qui construire durablement une vie ne sont pas réservées qu'aux personnes (T)HPI. De même que trouver un autre (T)HPI ne suffit pas à rendre, automatiquement, tout merveilleux. J'évoque cela dans mon florilège d'idées reçues sur les adultes surdoués :!:

 

Je rejoins donc ce que déclare Alexandre :

 

Au fond, je trouve très triste d'être aimé pour son cerveau.

 

 

Une personne est un tout & il est regrettable de chercher à la réduire à un tampon "HP" / "non-HP" ou à un score de QI qui la rendrait acceptable... ou pas, selon ces critères. Cette attente est à mon sens le plus sûr moyen de se tromper :oops:

 

Une rencontre doit se faire naturellement, avec le cœur, & non selon des points artificiellement définis comme on choisirait un produit sur les rayonnages d'une boutique :smile:

 

Voici un extrait :

 

Il y a un peu plus d'un an, Alexandre a été diagnostiqué surdoué. Un bouleversement qui s'accompagne aujourd'hui d'une réflexion profonde sur sa vie sentimentale parfois mouvementée. Il nous raconte ici sa vision de l'amour et du couple.

D'aussi loin que je me souvienne, on a toujours loué mon intelligence. Pourtant, je n'ai été diagnostiqué "surdoué" qu'à 42 ans. C'est un psy rencontré dans mon milieu professionnel qui m'a conseillé de passer les tests. J'ai un QI de 149. Après cette rencontre, j'ai lu le livre "Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué" (éd. Odile Jacob) de la psychologue Jeanne Siaud-Facchin. A l'aune de ce texte, j'ai repensé mes échecs amicaux, professionnels et amoureux. Tout s'est éclairé. J'ai compris pourquoi certaines personnes me trouvaient fantasque, vif mais aussi parfois un peu effrayant.

"Je n'avais pas les clés pour comprendre"

Sentimentalement, j'ai eu l'impression de rouler de nuit en portant des lunettes de soleil pendant 40 ans. Je n'avais pas les clés pour comprendre ce qui m'arrivait, pour dénouer les fils de mes relations. J'oscillais en permanence entre l'impression d'être génial et celle d'être une imposture totale. Avec le diagnostic est arrivé une forme d'apaisement. Enfin j'ai pris la mesure de qui j'étais. J'ai réalisé que cette extravagance que certains voyaient en moi n'en était pas vraiment une. J'ai compris pourquoi je me lassais si vite.

 

 

POUR LIRE la SUITE :arrow: c'est ici !

 

Article suggéré par L'Express : "Surdouée & mère d’enfant surdoué : « J’ai secrètement espéré que mon fils ne soit pas concerné »"

 

 

 

 

:idea: Jeanne Siaud-Facchin est l'auteure de :

 

- "Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué" (mon avis sur la page Biblio)

- "L'Enfant surdoué. L'aider à grandir, l'aider à réussir" (mon avis sur la page Biblio)

 

     
Cliquez pour ouvrir        Cliquez pour ouvrir

 

 

- "Mais qu'est-ce qui l'empêche de réussir ?" (ma critique)

- "Tout est là, juste là" (ma critique)

 

     
Cliquez pour ouvrir          Cliquez pour ouvrir

 

 

- "Forcer le destin" (ma critique)

 


Cliquez pour ouvrir les détails
du livre "Forcer le destin"

 

 

 

 

✔ Et voici quelques articles du blog pour mieux comprendre de quoi il s'agit lorsqu'on parle de surdoués (ou zèbres, ou (T)HPI, ou intellectuellement précoces, HP,... tous ces mots ne sont que des synonymes ;) ) :

 

- "Pourquoi le nom de « zèbre » ?"

 

- "Qu'est-ce qu'un « zèbre » ? un surdoué ? le QI ? Définitions utiles"

 

- "Florilège de préjugés autour de la douance & des adultes à Haut (ou Très Haut) Potentiel Intellectuel"

 

- "Moi, surdoué ? Vous plaisantez ! (Migrosmagazine.ch, août 2012)"

 

- "Adulte surdoué, questionnements à propos du test"

- "Ces drôles de zèbres (France Culture, novembre 2015)"

 

- "Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger » (Marie-France, novembre 2016)"

 

- "Coming-out intellectuel… faut-il parler de son surdouement ?"

 

- "Et si elle était surdouée ?"

 

- "Codes implicites"

 

- "Questionnements parmi les plus répandus à propos de surdouement, tests, sauts de classe, …"

 

- "Être parent d'enfant intellectuellement précoce..."

 

:-·* *¨¨*•..•*¨¨* *·-:

 

✔ Les billets qui vous parlent spécifiquement des tests :

 

- "Qui consulter pour un bilan psychométrique ?"

 

- "Coût d’un bilan psychologique ?"

 

- "Comment est construit un test de QI ?"

 

- "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Wisc" (test psychométrique pour enfants en âge scolaire)

 

- "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Wais" (test psychométrique pour grands ados & adultes)

 

- "Le chiffre rond !?"

 

- "Petit lexique en lien avec le surdouement à l’usage des néophytes"

 

:-·* *¨¨*•..•*¨¨* *·-:

 

✔ Enfin, sur ce billet, ma sélection perso des meilleurs ouvrages, selon les attentes & la position de chacun :

 

- "Quels livres choisir sur le surdouement ? Et pour quel public ?"

 

 

 

J'ai déjà publié 2 ouvrages aux éditions Eyrolles :

 

- "Les Tribulations d'un Petit Zèbre. Épisodes de vie d'une famille à haut potentiel intellectuel" paru en juillet 2016

 

- "Asperger & fière de l'être. Voyage au cœur d'un autisme pas comme les autres", à paraître en mars 2017

 

          
Cliquez pour ouvrir                   Cliquez pour ouvrir

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire à “Alexandre, surdoué: « La vivacité est essentielle pour s’épanouir en couple » (L’Express styles, février 2017)”

  1. Quel magnifique article ! *-*
    Clair, net et lucide :hearts:

    J’adore cette phrase : « j’ai eu l’impression de rouler de nuit en portant des lunettes de soleil pendant 40 ans » :roll:



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article