Comment aider les enfants surdoués à s’épanouir à l’école ? (RTL, mai 2017)

Cet après-midi, Flavie Flament dans son émission radio On est fait pour s'entendre, abordera la question scolaire pour les EIP :!:

 

Elle recevra la psychologue spécialiste de la douance Monique de Kermadec pour discuter de "Comment aider les enfants surdoués à s'épanouir à l'école ?" :up:

 

L'émission sera à écouter en direct sur RTL de 15h00 à 16h00 ce lundi 22 mai 2017, & je placerai bien sûr le replay dans ce billet pour celles & ceux souhaitant réécouter, ou n'ayant pas pu écouter :)

 

Voici la présentation sur la page de RTL :

 

Avoir un enfant surdoué est à la fois source de fierté et d'inquiétudes. La précocité s'accompagnent souvent de problématiques singulières. On parle de nos petits génies dans "On est fait pour s'entendre" !

Enfant surdoués, à haut potentiel, intellectuellement précoces... : ils sont hors normes et leur QI dépasse les 130 ! Les idées reçues voudraient qu'ils soient les premiers de la classe, cependant, d'après les études, 70% d'entre eux sont en échec scolaire en France. Ces jeunes éprouvent en effet des difficultés à s'intégrer et à s'adapter aux méthodes d'enseignement proposées. D'ailleurs, seulement 1/3 d'entre eux font des études après le bac. Comment expliquer cette situation ? Quel apprentissage leur convient le mieux ?

Invitées

- Célia Bories, maman de deux enfants surdoués

- Béatrice Millêtre, psychothérapeute, docteur en psychologie, spécialiste en sciences cognitives
Livre : "Le livre des vrais surdoués" (Éditions Payot)

- Monique de Kermadec, psychologue et psychanalyste
Livre : "L'enfant précoce aujourd'hui. Le préparer au monde de demain" (Albin Michel) et "L'adulte surdoué à la conquête du bonheur. Rompre avec la souffrance" (Albin Michel)

 

 

Une photo de l'émission, avec à gauche Monique de Kermadec, à droite Béatrice Millêtre...

 

<

 

 

Et voilà le podcast de l'émission :arrow:

 

Comment aider les enfants surdoués à s'épanouir à l'école ? (RTL, mai 2017)

 

 

 

:idea: Monique de Kermadec est l'auteure des 4 ouvrages suivants en lien avec la douance :

 

- "L'adulte surdoué à la conquête du bonheur. Rompre avec la souffrance" (ma critique dans ce billet)
- "L'enfant précoce aujourd'hui. Le préparer au monde de demain" (ma critique dans ce billet)

 

     
Cliquez pour ouvrir          Cliquez pour ouvrir

 

 

- "L'adulte surdoué, apprendre à faire simple quand on est compliqué"
- "Le petit surdoué de 6 mois à 6 ans"

 

     
Cliquez pour ouvrir          Cliquez pour ouvrir

 

 


 

 

✔ Et voici quelques articles du blog pour mieux comprendre de quoi il s'agit lorsqu'on parle d'enfants (ou d'adultes !) surdoués (... ou zèbres, ou (T)HPI, ou intellectuellement précoces, HP, etc. Tous ces termes ne sont que des synonymes :up: ) :

 

- "Qu'est-ce qu'un « zèbre » ? un surdoué ? le QI ? Définitions utiles"

 

- "Florilège d’idées reçues sur les enfants intellectuellement précoces"

 

- "Les 6 profils d’enfants intellectuellement précoces"

 

- "Je soupçonne un Haut Potentiel Intellectuel chez mon enfant, par où commencer ?"

 

- "Peut-on être à la fois surdoué & touché par le syndrome d’Asperger ?"

 

- "Et si elle était surdouée ?"

 

- "Codes implicites"

 

- "Questionnements parmi les plus répandus à propos de surdouement, tests, sauts de classe, …"

 

- "Pourquoi le nom de « zèbre » ?"

 

- "Être parent d'enfant intellectuellement précoce..."

 


 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 


 

✔ Les billets qui vous parlent spécifiquement des tests :

 

- "Qui consulter pour un bilan psychométrique ?"

 

- "Coût d’un bilan psychologique ?"

 

- "Comment est construit un test de QI ?"

 

- "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Wisc" (test psychométrique pour enfants en âge scolaire, la 5ème édition est sortie à l'automne dernier)

 

- "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Wais" (test psychométrique pour grands ados & adultes)

 

- "Le chiffre rond !?"

 

- "Petit lexique en lien avec le surdouement à l’usage des néophytes"

 


 

✔ Parce qu'un enfant (T)HPI restera à haut ou très haut potentiel toute sa vie, des billets sur les adultes :

 

- "Florilège de préjugés autour de la douance & des adultes à Haut (ou Très Haut) Potentiel Intellectuel"

 

- "Moi, surdoué ? Vous plaisantez ! (Migrosmagazine.ch, août 2012)"

 

- "Adulte surdoué, questionnements à propos du test"

- "Ces drôles de zèbres (France Culture, novembre 2015)"

 

- "Rencontre avec Alexandra Reynaud : « Je suis Haut Potentiel & Asperger » (Marie-France, novembre 2016)"

 

- "Coming-out intellectuel… faut-il parler de son surdouement ?"

 


 

✔ Enfin, sur ce billet, ma sélection perso des meilleurs ouvrages, selon les attentes & la position de chacun :

 

- "Quels livres choisir sur le surdouement ? Et pour quel public ?"

 


 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

12 commentaires à “Comment aider les enfants surdoués à s’épanouir à l’école ? (RTL, mai 2017)”

  1. Betty dit :

    Très intéressante cette émission.
    D’après vous, y a t-il une approche pédagogique plus adapatée pour les zébrillons ? Vaut-il mieux s’orienter vers une approche Montessori ou Freinet ? Nous sommes en pleine réflexion pour la rentrée en primaire. Le constructivisme de Freinet permettrait-il de renforcer la confiance en soi d’un zébrillon ?
    Si vous aviez des conseils, il serait les bienvenus.

    Sachant qu’ils sont tous différents et qu’il faut tenir compte de la personnalité de notre petit zèbre à nous.

    Merci d’avance

  2. tramidé julie dit :

    MDK : « les enfants précoces doivent apprendre à utiliser leur intelligence sociale et rentrer dans le moule de l’école  »
    BM : « des parents qui poussent les enfants, les préparent et on peut ainsi réussir le test dans le but de sauter des classes »
    « on sait que c’est d’origine génétique » : ah bon? cela a été démontré?
    SF:  » est- ce qu’il ne faut pas rendre nos enfants précoces? »

    Il n’y que moi que cela choque?

    Franchement, j’ai trouvé l’émission sans intérêt….On nous apprend que pour que nos EIP soit heureux il faut du dialogue et une bonne entente entre tous les partenaires autour de lui et qu’il suffit que les instits fassent de la différenciation .

    What’s else?

    • Je ne suis pas (du tout) fan de B. Millêtre, je l’ai déjà dit lorsqu’à de rares occasions, j’ai dû parler de ses participations à des programmes sur le blog. Et j’ai trouvé cette émission très triste :down:

      Alexandra

    • tramidé julie dit :

      zut j’ai fait une faute ! la phrase de Flavie Flamant était  » est ce qu’il ne faut pas rendre nos enfants normaux? » ( pas précoces comme je l’ai écrit

      Alexandra, en quoi l’as tu trouvée triste?

      Oui ben pour BM je ne la connaissais pas et je n’en ai pas envie à vrai dire…Rien que le titre « les vrais surdoués » ou qq chose comme cela, ça ne me plait pas!

      Emission superficielle; peu de temps de donné aux pros; questions survolées avec juste des phrases toutes faites!

      J’apprécie d’habitude que l’on trait du sujet de la précocité mais là, j’ai eu le sentiment d’un gros parti pris qui ne m’a pas plus du tout!!!!

      Ah oui, le meilleur pour la fin!!! une des invitées à dû déménager à l’étranger pour que sa petite fille se trouve enfin. Et les psys qui disent « oui oui c’est une bonne solution » EUHHHHHH je ne dis pas le contraire mais qui peut se le permettre?????

      Voilà! j’aurais aimé que l’on parle des difficultés à mettre en place toutes leurs belles recommandations… parce que avec la YAKAFOKON…

      • J’ai ajouté dans mon billet une photo, que je trouve très parlante (le langage du corps, l’intensité – ou à l’inverse le vide… – du regard en disent long à mon sens ;) ).

        Triste dans le sens où l’on se demande pourquoi certains écrivent sur la douance puisqu’au fond, il ne faut pas « étiqueter » les enfants… triste de voir propager (encore une fois) des idées reçues sur le Canada (comme si en matière de douance ils étaient au top :!: Alors que le pays a connu un immense retour en arrière qui a été fatal aux (T)HPI, petits & grands)… triste que l’on souligne que les parents veulent à tt prix des sauts de classe, entrainent leurs enfants, etc.
        Un discours sans nuance, sans bienveillance ni empathie à mon sens :down:

        Mais je ne suis pas étonnée :(
        Alexandra

  3. low blogging dit :

    Il est temps que la France soit enfin au niveau

  4. Memepasmal! dit :

    Et oui bien triste émission ,de quoi culpabiser ces chers parents de ne pas rendre « normaux »leurs enfants HP, encore EUX coupable de les pousser,les surentraînés , ben vi on veut faire des génies et surtout on veut des étiquettes,l’école va très bien d’ailleurs « LES PROFS SONT TELLEMENTS BIENVEILLANTS DANS L’ENSEMBLE ! »
    De plus,je découvre qu’il y a une vrai collégialité entre professionels,
    Psy,prof,directeur /trice, un vrai monde de bisounours a l’école ,qui de surcroît n’est pas fait pour apprendre :(
    Bah oui,l’école nous apprend juste à esquiver les coups,les codes du plus fort,mentir,faire semblant!
    Car surtout plus tard l’enfant devenu adulte ne sera pas entouré de surdoués!
    Conclusion,un bon suivi psychologique suffit ,même pas besoin de bilan pour connaître le QI ,d’ailleurs je me demande aussi pourquoi faire ce teste devenu presque inutile(d’après les propos de la psy scolaire)
    En faites,ils se sont trompés sur le titre de l’émission :-x

    COMMENT AIDER LES ENFANTS SURDOUÉS (?) A ÊTRE QUELQU’UN D’AUTRE

  5. MONNIER dit :

    J’ai été très déçue par cette émission et cela m’a même agaçé et stressé. J’espérais pouvoir la partager avec la maîtresse de ma fille. Béatrice Millêtre tape encore sur les parents (« avez-vous déjà invité des copains chez vous ? Non… parce que ça gêne… » -> si l’enfant est solitaire, il n’a pas de copain à inviter, ceux qui seront invités ne viendront pas…), minimise les problèmes que certains peuvent rencontrer à l’école et au final, nous démontre que les « précoces » n’ont rien de plus que d’autres. J’entends bien son message « ce n’est pas une pathologie » et j’y adhère mais elle est en train de détruire tous les efforts de ces dernières décennies pour permettre à ces enfants d’être reconnus. Pas de test de QI ? Mais à l’école, sans test, on ne reconnaît pas le surdouement (et même avec un test c’est dur).
    Cela me conforte dans les quelques pages de son dernier livre que j’ai parcouru en diagonal et que je vais devoir quand même lire.
    En fait je me rends compte en écrivant ce commentaire que cette émission m’a passablement énervée :(
    Je ne comprends pas cette dame et le message qu’elle veut faire passer… Et j’ai eu l’impression que les questions étaient calibrées par Flavie Flament pour Béatrice Millêtre…. Qui plus est, elle a gardé les bras croisés une bonne partie du temps, signe de fermeture et de rejet des autres…

  6. mariemaman dit :

    « des parents qui poussent les enfants, les préparent pour ainsi réussir le test dans le but de sauter des classes »
    C’est bien là un comportement révélateur de profils pas réellement concernés par la douance !
    quand on connaît à l’inverse le tel besoin de justice, d’équité et d’exactitude ressenti par les zèbres ; qui font face au syndrôme de l’imposteur ou seraient plutôt du genre à nier la réalité ou à penser que le psy les révélant HQI s’est trompé

  7. marine dit :

    Je n’ai pas du tout apprécié l’émission, elle m’a paru insipide et sans intérêt. Béatrice Millêtre m’a énervé au plus haut point et je ne pense pas que l’examen « clinique » dont elle vante les mérites soit une bonne chose, j’ai été diagnostiqué il y a 1an (j’avais alors 13 ans) car j’en avais fait la demande à mes parents, eux pensait que je n’avais pas changé alors que pour moi c’était une descente aux Enfers en cours et j’aimerais rebondir sur la phrase de BM : l’école ne casse pas trois pattes à un canard, c’est faux je n’arrivais plus à travailler et à m’intéresser aux cours donc discutez avec votre enfant car il ne vous dit pas tout .



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article