La gentillesse des enfants doués (Arielle Adda pour le Journal des Femmes, juin 2017)

C'est la mi-juin ! :)

 

Une pensée émue pour les 700 000 candidats qui ont démarré ce matin les épreuves du Baccalauréat avec la philo ou le français, selon leur filière... :roll:

 

Et un article heureux avec la nouvelle chronique de la psychologue spécialiste des surdoués, Arielle Adda :-D

 

Elle écrit chaque mois pour Le Journal des Femmes qui la présente ainsi :

 

Psychologue depuis plus de trente ans, Arielle Adda a travaillé avec des enfants comme avec des adultes, en dispensaire d'hygiène sociale, en institut spécialisé et en cabinet de recrutement. Elle s'est spécialement intéressée aux problèmes des enfants doués. Elle fait des conférences sur le sujet et participe à de nombreux colloques, tant en France qu'à l'étranger.

Elle est notamment auteur de "L'enfant doué", aux éditions Solar et avec Hélène Catroux, "Le livre de l'enfant doué : le découvrir, le comprendre, l'accompagner sur la voie du plein épanouissement" chez Odile Jacob. (à noter qu'il y a une erreur dans cette présentation sur le Journal des femmes, les 2 maisons d'éditions des ouvrages cités ayant été interverties, NDLR)

 

 

Ce 15 juin 2017 Arielle Adda nous parle donc de "La gentillesse des enfants doués", celle qui nous dit-elle apparaît souvent comme une faiblesse :up:

 

Voici un extrait de la chronique qui vient d'être mise en ligne :

 

Elle constitue une qualité incontestable des enfants doués, ce qui ne signifie pas qu’ils soient toujours faciles à vivre, par exemple quand ils ont une idée en tête et que son objet est impératif, vital, essentiel et doit, de préférence, être satisfait dans la seconde, et même avant…

La raison de cette gentillesse spécifique est évidente : un enfant doué, doté d’une empathie particulière serait incapable de faire du mal à quelqu’un. Il risquerait d’en souffrir encore bien plus que celui qui aurait été vexé, blessé, heurté par des paroles trop dures. D’ailleurs ce dernier ne possède sans doute pas cette sensibilité exacerbée, mais l’enfant doué, meurtri à sa place, ne peut pas le savoir, chacun pense que les autres lui ressemblent.

C’est pourquoi l’enfant doué attaque rarement, il lui en coûte même de se défendre, il doit se forcer pour suivre les conseils de son entourage : « tu dois te défendre, tu es dans ton droit, on t’a attaqué… ». Il se montre même souvent maladroit dans cet exercice à cause de ses réticences à faire du mal, mais il a vaguement l’impression qu’il trahirait ses parents s’il ne réagissait pas. Ses parents pensaient avoir un enfant hardi et courageux et ils voient un enfant qui ne sait même pas riposter quand on l’attaque.

Toujours à cause de cette gentillesse qui apparaît maintenant de plus en plus comme une faiblesse, l’enfant doué n’aime pas la compétition, puisque ce serait chercher à être le meilleur, les autres étant alors « inférieurs ».

C’est une position insupportable pour un enfant trop sensible, sauf s’il porte les couleurs d’un groupe : tous les espoirs reposent sur ses épaules, il a un devoir à remplir, il ne doit pas décevoir, ce n’est pas lui en personne qui doit gagner, c’est le groupe tout entier dont il sent l’ardente énergie le soutenir.

 

 

POUR lire la SUITE de la CHRONIQUE du MOIS :arrow: c'est ici !

 

 

:idea: Arielle Adda est également l'auteure de ces 3 livres de référence sur les personnes surdouées (enfants & adultes), qu'elle bilante, aide & écoute depuis des années :

 

- "L'enfant doué : l'intelligence réconciliée"
- "Le livre de l'enfant doué : le découvrir, le comprendre, l'accompagner sur la voie du plein épanouissement"

 

         

Cliquez pour ouvrir             Cliquez pour ouvrir

 

 

- "Adultes sensibles et doués. Trouver sa place au travail et s'épanouir" (ma critique est à retrouver sur ce billet)

 


Cliquez sur la couverture du
livre pour plus de détails

 

 


 

 

À noter enfin qu'Arielle Adda est l'un des préfaciers (avec le pédopsychiatre Gabriel Wahl) de mon livre, "Les tribulations d'un petit zèbre : Épisodes de vie d'une famille à haut potentiel intellectuel" paru en 2016 chez Eyrolles :-D

 

Elle m'avait fait l'honneur d'un superbe texte, "Tous les enfants de mon entourage sont doués..." :hearts:

 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

10 commentaires à “La gentillesse des enfants doués (Arielle Adda pour le Journal des Femmes, juin 2017)”

  1. Papylirus dit :

    C’est parfois un peu extrême… mais c’est bien senti. « Il pourra hurler sur un bobo bénin mais fera le courageurx face à une maladie grave pour ne pas augmenter l’angoisse de ses parents » : ou le jour où ma mère a su huit heures après que je m’étais éventrée sur le laurier, quand elle est entrée dans la salle de bain et a vu que c’était rout vert. LOL LOL LOL

  2. valerie dit :

    A chaque fois que ma sœur se faisait disputer, c’est moi qui pleurait. Si on ajoute les fois où c’est moi qui se faisait disputer, j’ai beaucoup pleuré.

  3. Bonemine dit :

    Petit pincement au coeur après la lecture de cette chronique.
    Ma fille non testée à ce jour mais au sujet de laquelle je me pose des questions, en maternelle, a déjà été harcelée cette année. Un échange entre nous, il y a quelques jours, à propos de comment elle se sentait, lui a fait dire : »je me sens différente des autres parce que je suis gentille »… Un pas de plus vers le test peut-être.

  4. Pâquerette dit :

    Merci d’avoir une fois de plus partagé les chroniques d’Arielle Adda.
    Celle-ci me permet de comprendre le cheminement d’un mythomane dont j’ai été victime il y a quelques années. Les séquelles restent profondes. Depuis cette période la confiance met très longtemps à s’installer et la gentillesse laisse parfois place à une sorte de distance ressemblant à une fausse indifférence protectrice.

  5. Tiphanie dit :

    Merci infiniment et de tout mon cœur pour ce blog que je découvre à l’instant, qui m’émeut parce que j’ai enfin le sentiment d’appartenir à une communauté !

    C’est suite à plusieurs remarques concernant les capacités de mon garçon de 3 ans que j’ai commencé à me renseigner sur la douance, j’ai regardé des vidéos et plus j’en apprends, plus j’ai la certitude qu’il est doué et que je suis éventuellement concernée.

    Je tiens à vous faire part de ma gratitude pour ce que vous prenez le temps de publier ici, vos conseils et votre expérience sont précieux.

    Chaleureusement,

    Tiphanie

  6. Isa LISE dit :

    Merci pour le partage… Un peu dommage cependant car tous les enfants doués ne sont pas gentils… or le zébrillon gentil qui croit l’adulte affirmant que c’est une caractéristique des zèbres est heureux en découvrant un autre zèbre, il croit la gentillesse innée et peut alors être plus durablement blessé encore par le zèbre qui le heurte, voire l’agresse car oui, les zèbres agressifs existent…

  7. marie dit :

    C’est une grosse généralité… L’empathie peut être étouffée car l’émotion que procure l’attitude des autres peut-être niée.
    La colère, la frustration, est aussi un trait propre aux HP…
    Mon fils diagnostiqué est doux mais sait se défendre, tape son frère quand il le gonfle… Cela dit, ok, sa gentillesse est vraiment présente mais bon, il sait traduire sa peur et sa colère comme tous les autres enfants.

    • Joelle dit :

      Bien sûr on sait se défendre pour ne pas perdre la face et parce qu’on nous pousse dans nos derniers retranchements et la pression doit s’évacuer. Mais tout au fonds nous sommes quand même de trop bonnes pâtes empreintes d’une bonne dose d’empathie (et ca c’est plus fort que nous). Je pense (certains me contrediront peut être) que beaucoup de HP se font ou se sont faits bien avoir par des pervers narcissiques . Parce qu’on abuse de notre gentillesse et de notre confiance. :(

  8. Séverine dit :

    Peut-être que le terme « gentil » prête à confusion et qu’il est plus judicieux de parler d’empathie car je rejoins certains commentaires, tous les zèbres ne sont pas gentils mais la plupart sont empathiques, ce qui en effet en fait des proies faciles pour les pervers narcissiques ;)



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article