Lorsque je fus auditionnée à l’Assemblée nationale pour parler des enfants intellectuellement précoces, de leur(s) comorbidité(s) & de l’école…

 

Amis lecteurs, je sors temporairement de mon silence sur le blog... :-P

 

Et c'est pour vous parler d'une initiative qui me semble louable :)

 

Pourquoi ?

Parce qu'il s'agit de défendre la cause des enfants surdoués.

 

Et elle en a bien besoin, surtout depuis ces dernières années où le risque de recul en France est réel ; comme ce fut tristement le cas au Québec :(

 

Rappelons que le rapport Delaubier date de janvier 2002. Il a été le tout premier geste de l'Éducation nationale adressé aux familles d'enfants dits intellectuellement précoces.

 

Ce rapport a permis une reconnaissance officielle de ces élèves, comme ayant des besoins éducatifs spécifiques. Mais il est né de plus de 30 années de combats incessants, initiées par le psychologue niçois Jean-Charles Terrassier.

 

Les avancées sont lentes, mais je crois qu'il faut pourtant les encourager quand elles se dessinent. 

 

Celles & ceux qui me suivent en tant qu'auteure sur les réseaux sociaux FaceBook, Twitter ou encore Instagram ont déjà vu passer des photos, sans plus d'explications :-D

 

Pour tous, maintenant...

Il y a quelques jours, donc, voilà que je reçois sur mon adresse e-mail professionnelle un message estampillé "RÉPUBLIQUE FRANÇAISE". 

 

Je le lis : celui-ci m'invite à être auditionnée à l'Assemblée nationale :!:  
Okay...

 

Passé l'étonnement, je note que l'entête du courrier officiel indique que l'invitation est également adressée aux psychologues pionniers en matière de douance en France que sont Arielle Adda & Jean-Charles Terrassier :up:

 

Deux personnes que j'aime énormément dans ce milieu du haut potentiel intellectuel. Si vous suivez ce blog depuis quelques années (voire depuis sa création, début 2009), vous n'en ignorez rien n'est-ce pas :roll:

 

Mais de quoi s'agit-il au juste ?

Des députés mènent actuellement une mission, organisée par  la Commission des Affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale.

 

Présentée par ces mots ⤵

 

L'objectif [...] est de dresser un état des lieux des mesures mises en place pour repérer les enfants intellectuellement précoces et favoriser leur prise en charge adaptée par le système éducatif.

 

 

Voici comment je fus reçue à l'Assemblée nationale la semaine dernière. 

 

Autant j'avais refusé il y a quelques mois de me rendre à l'invitation à l'Elysée pour le nouveau plan autisme.

 

Ne voyant pas quel intérêt il y avait à servir de faire-valoir à une pure opération de communication, & ainsi permettre de mettre en avant le fait d'avoir invité tout un tas d'autistes, enfants & adultes, à la condition qu'ils se taisent.

 

Autant être entendue par des parlementaires désireux d'améliorer les choses, sur un sujet aussi épineux que la vie scolaire dans les familles d'enfants (T)HPI, m'est apparu constructif & plein de sens.

 

Cette fois-ci, on me propose de prendre la parole, & non pas de faire tapisserie pour décorer des photos. 

 

Comment refuser une opportunité pareille, aux côtés de deux éminents spécialistes de la question, & alors même que des choses à dire sur le sujet, j'en ai justement beaucoup ;) 

 

Car c'est LE sujet numéro un qui préoccupe les parents d'enfants intellectuellement précoce. Je dirais qu'il s'exprime dans bien 90% des montagnes de messages que j'ai reçu chaque jour pendant plus de neuf ans 👩🏻‍🏫

 

C'était un honneur, & je fus très heureuse d'accepter l'invitation :round: 

 

L'audition s'est déroulée il y a une semaine pour nous trois, à l'Assemblée nationale.

 

Sans rien trahir de la confidentialité de ces échanges, j'ai eu à cœur de pointer les difficultés du terrain rencontrées par bien des parents d'EIP, de souligner les incompréhensions parfois existantes entre eux & le monde scolaire, d'indiquer des solutions envisageables, aussi.

 

J'espère sincèrement que le travail de ces députés sera poursuivi. Et qu'il permettra à terme une meilleure prise en charge par l'Éducation nationale pour que tous les enfants, y compris les (plus) atypiques, soient accueillis dans les meilleures conditions :hearts:

 

 

MISE à JOUR du 23 janvier 2019 :arrow: les propositions ont été communiquées devant la commission des affaires culturelles ; et les conclusions ont été remises en main propre à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale.

 

Vous pouvez consulter l’ensemble des documents issu du travail mené en suivant ce lien :up:

 

 

L’amendement n°AC202, adopté en commission, prévoit de remplacer le terme de « précocité » par celui de « haut potentiel » dans les textes officiels. En effet, il apparaît que ce terme est mieux adapté pour décrire la situation de ces élèves qui disposent d’un potentiel qui peut, ou non, se réaliser. Par ailleurs, il présente également l’avantage de s’appliquer aux adultes. Une rédaction qui va dans le sens de l’ensemble des parties prenantes rencontrées qui nous ont toutes indiqué préférer ce terme à celui de « précocité » qui perd de son sens face à la réalité.

L’amendement n°269, adopté en séance publique, prévoit que les futurs instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE) organisent des formations de sensibilisation aux enjeux de la scolarisation des élèves à haut potentiel. En effet, la première des priorités pour la prise en charge des élèves à haut potentiel est de mieux former et sensibiliser les équipes pédagogiques à ce sujet. Il est crucial que le haut potentiel puisse être détecté le plus tôt possible afin que les élèves concernés bénéficient d’une prise en charge personnalisée et adaptée à leurs besoins. Ces formations permettront aux supports proposés par l’Éducation nationale d’être plus efficaces grâce à une meilleure perméabilité du corps enseignant et des équipes pédagogiques.

 

 

 


🎄 LE TRADITIONNEL BILLET "sélection de NOËL" est en ligne ! 🎁🎉

 

 

 

 

✏ Et pour aller au-delà du blog, je suis l'auteure de trois ouvrages parus aux éditions Eyrolles :

 

- "Les Tribulations d'un petit zèbre. Épisodes de vie d'une famille à haut potentiel intellectuel" paru en juillet 2016, préfacé par Arielle Adda & le Dr Gabriel Wahl :-D

 

Les Tribulations d'un Petit Zèbre, le livre du blog !

 

- "Asperger & fière de l'être. Voyage au cœur d'un autisme pas comme les autres". Un regard unique en France sur le combo syndrome d'Asperger / haut potentiel intellectuel paru en 2017, préfacé par le Dr Laurie-Anne Sapey-Triomphe & postfacé par le Pr Laurent Mottron ❤

 

- "L'Enfant atypique. Hyperactif, haut potentiel, Dys, Asperger… faire de sa différence une force", livre-outil paru en 2018 dans la collection très particulière (& en quadrichromie ;) ) "Parents au top" :smile:

 

          
Cliquez pour ouvrir                   Cliquez pour ouvrir

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 commentaires à “Lorsque je fus auditionnée à l’Assemblée nationale pour parler des enfants intellectuellement précoces, de leur(s) comorbidité(s) & de l’école…”

  1. C’est une excellente nouvelle ! J’espère comme toi que ces efforts porteront leurs fruits. C’est un sujet délicat et complexe, les enfants HP sont tous différents et les enseignants aussi – leur écoute ne pourra jamais être uniforme.
    Bravo et merci d’avoir été notre porte-parole : )

  2. Lemoine dit :

    Enfin des voix ont été écoutées, espèrons quelles seront entendues… C’est compliqué pour ces enfants là… et pour les parents… Surtout lorsqu’il y a dans la famille des zèbres jumeaux qui fonctionnent à l’opposé. On ne sait pas toujours comment faire et que dire… l’une est multidys et s’accroche au travail scolaire pour réussir avec beaucoup de hargne pour un résultat qui ne la récompense pas à sa juste valeur, et l’autre qui n’est pas motivé et donc fourni un travail à minima alors qu’il en a encore sous la pédale. Pfffff

  3. Delphine dit :

    Je suis admirative et merci de vos démarches…
    C’est la page de votre blog que j’ouvre tous les matins en premier parmis mes mails ; l’énergie qui en émane me donne le courage d’affronter une journée qui sera, ou ne sera pas facile suivant les états d’âme de notre zèbre…
    Les choses évoluent malheureusement trop lentement pour nous , mais elles évoluent grâce à des personnes comme vous et j’espère que les futures générations pourront en profiter…

  4. Isabelle Boutouyrie dit :

    Merci pour votre travail.
    La prise en compte réelle et matérielle des difficultés de scolariser ces enfants doit être absolument prise en compte afin d’apporter une solution aux familles, sans quoi l’intégration/avenir de nos enfants ne peut aboutir normalement, ou en tous cas nécessite énormément d’adaptation au niveau parental. Bravo pour votre travail et ce blog nous réconforte très souvent et nous permet d’avancer

  5. Oriane Lafon dit :

    merci, merci, merci d’être à la pointe de ce combat, d’oser sortir de votre réserve pour raconter vos espoirs, vos échecs, vos envies, vos réussites, et de porter votre (notre !) voix jusqu’à l’assemblée. courage, nombreuses sommes-nous a vous lire et à être en résonance (« raisonnance » aussi) avec vos écrits et en empathie avec votre vécu. Courage, soutien à fond, bravo.

  6. Merci pour votre combat, votre persévérence et votre vigilence.
    Bon courage
    Bien amicalement

  7. bastien dit :

    Chère Alexandra,
    Nous sommes des milliers a avoir besoin de ton blog au quotidien. Tu as fait preuve de constance, courage, empathie…Ce travail de titan que je suis depuis le début de la création de ce blog était une nécessité.
    Tu es devenue une spécialiste incontournable du surdouement, et c’est logique que l’on te consulte ainsi que J.C Terrassier et A.Adda ,manque Olivier Revol référence incontournable sur le sujet. :)



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article