Rango & Rio

Cela faisait un bon moment que je n'avais rien posté dans cette catégorie ciné, & pour cause : rien de bien palpitant ces derniers mois au ciné depuis "Une vie de chat" en décembre 2010. Et là, hop, coup sur coup, nous avons vu 2 super dessins animés :roll:

 

 

Je veux bien sûr parler de Rango & de Rio. Deux très chouettes film d'animation (sorti fin mars pour le 1er, & avril pour le 2nd).
Dans la mesure où les 2 nous ont ravis, & qu'ils sont sortis à peu d'intervalle (& qu'accessoirement en ce moment, je manque cruellement de temps... ça ira mieux dans une petite semaine ! :-P ), je les regroupe en un seul & unique billet !

 

Alors commençons par Rango ! Film de Gore VERBINSKI, le fameux réalisateur de la série de films Pirates des Caraïbes. Mais ce coup-ci, point de pirates :-D

 

Autant dire que le pari de réaliser un film d'animation - loin des incontournables studios régnant en maîtres dans ce domaine, que sont Pixar & Dreamworks - n'était pas gagné :oops:
Rango n'était pas particulièrement attendu, en dépit d'excellents teasers visibles sur le net depuis quelques semaines. Et pourtant, ce film s'avère être une véritable bouffée d’oxygène !!!

 

Sorte de parodie de western aux graphismes absolument magnifiques, le réalisateur a eu l'intelligence d'ancrer le récit dans une problématique très contemporaine, lui donnant par conséquence une allure de fable politique engagée sur le thème de l'eau.
Vraiment bourré d'humour, le film a pourtant su se tenir très éloigné des habituelles ficelles bien lourdes & grossières trop souvent utilisées pour divertir & faire rire le jeune public. Sans une once de vulgarité, chose devenue suffisamment rare aujourd'hui dans les dessins animés (souvent très médiocres ces dernier temps...) pour le souligner, on ne voit pas passer les 1h47 !!!

 

On prend vraiment beaucoup de plaisir à suivre les aventures de ce petit caméléon solitaire & névrosé, ayant certainement vécu toute sa vie dans un vivarium (dont il est éjecté le pauvre) en s’inventant des amis imaginaires. Le voilà perdu au far ouest... & pris pour un banal lézard LOL

 

 

Synopsis :

Alors qu'il mène sa vie sans histoire d'animal de compagnie, Rango, un caméléon peu aventurier, est en pleine crise d'identité : à quoi bon avoir des ambitions quand tout ce qu'on vous demande, c'est de vous fondre dans la masse ?
Un jour, Rango échoue par hasard dans la petite ville de Poussière, dans l'Ouest sauvage, où de sournoises créatures venues du désert font régner la terreur. Contre toute attente, notre caméléon, qui ne brille pas par son courage, comprend qu'il peut enfin se rendre utile. Dernier espoir des habitants de Poussière, Rango s'improvise shérif et n'a d'autre choix que d'assumer ses nouvelles fonctions. Affrontant des personnages plus extravagants les uns que les autres, Rango va-t-il devenir le héros qu'il se contentait jusque-là d'imiter ?

 

En résumé donc :arrow: un très agréable moment de divertissement & un superbe travail de graphisme, d'animation & de profondeur des personnages.

 

 

La bande annonce de Rango :roll:

 

 

Et maintenant Rio, par les créateurs de l'Âge de glace & réalisé par Carlos SALDANHA & les studios Blue Sky.

 

Très clairement, Rio est véritablement LE film familial par excellence. Et pourtant, il faut reconnaître qu'on se régale même en ayant plus de 7 ans ! ;)

 

Côté personnages, les créateurs s'en sont donné à cœur joie avec de somptueux perroquets & oiseaux en tous genre, des singes, un bulldog... bref, toute une faune haute en couleur. Des images flamboyantes, un rythme soutenu & une agréable douceur bienveillante font de ce dessin animé un magnifique moment de rire & de détente.

 

Incroyablement rythmé & forcément empreint d'un message écolo (vu l'histoire, le contraire était impossible), l'esthétisme général comme le détail des animations sont absolument parfaits.
Bourré d'humour, tout en musique & soutenu par une très belle 3D (pleinement justifiée par les séquences de vol), ce film plonge les spectateurs dans le décor du carnaval de Rio multicolore, au rythme des batucadas endiablées.
C'est un enchantement visuel ! :love:

 

Synopsis :

Blu, un Ara de Spix arraché à sa jungle brésilienne natale il y a de cela des années, a grandi entouré des soins et de l’amour de Linda, à Moose Lake, une petite ville du Minnesota.
La vie de ce duo dynamique qui tient une librairie est complètement chamboulée quand Tulio, un éminent ornithologue, débarque chez eux & propose de faire se rencontrer Blu et Perla, la dernière femelle de leur espèce (décimée par les contrebandiers)... à Rio !
Après une franche hésitation, ils quittent finalement leur petite ville sous la neige pour s’aventurer au cœur des merveilles exotiques de Rio de Janeiro. Sachant qu’il n’a jamais appris à voler, l’aventure grandiose qui l’attend au Brésil va lui faire perdre quelques plumes ! Heureusement, ses nouveaux amis hauts en couleurs sont prêts à tout pour réveiller le héros qui est en lui, et lui faire découvrir tout le sens de l’expression « prendre son envol ».

 

 

 

 

En conclusion :arrow: dépaysement & divertissement garantis avec ce film d'animation drôle, spectaculaire & sans temps mort !

 

La bande annonce de Rio :-D

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire à “Rango & Rio”

  1. bastien dit :

    Rango que j’ai regardé en dvd ,avec mon petit-fils ,nous a plu à tous deux, du coup je l’ai acheté pour le regarder à loisirs.
    Et aujourd’hui, j’ai vu au cinéma, un film bouleversant, sobre, sans vulgarité aucune, intelligent, inspiré d’une histoire vraie, celle d’un homme hors norme, thqi sans doute, et aspie à mon avis.
    Je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer à la fin :cry: , et ce n’est pas dans mes habitudes :!:
    Il faut être soi-même aspie pour comprendre cet être dans sa lumineuse différence .
    Peut-être irez-vous le voir :?:
    Cela fait longtemps que l’on n’a pas vu un film comme Imitation Game :bigheart:
    Je vais acheter le livre, pour voir si il me bouleverse autant



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Répondre à bastien