Syndrome d’Asperger : mille souffrances pour un «trésor»

Un nouvel ouvrage sur le syndrome d'Asperger (qui est un essai, non pas une publication scientifique) est à paraître dans 2 jours (le 13 octobre 2011) :)

 

Son nom "Une épée dans la brume - Syndrome d'Asperger et espoir : la singularité d'une différence invisible" de Nicole Damaggio.

 

A cette occasion le Figaro a consacré un article à ce trouble envahissant du développement encore si mal connu en France :

 

 

«Les Asperger dont doués pour presque tout, sauf pour les choses ordinaires»

C'est un ouvrage qui laisse perplexe. Qui suscite l'admiration tout autant que la gêne. Dans Une épée dans la brume (Éditions Anne Carrière), Nicole Damaggio nous raconte son combat contre le syndrome d'Asperger dont souffre sa fille, Anneclaire. On pourrait aussi dire, son combat contre sa fille, qui semble souffrir non d'une différence aimée, mais de cette normalité que le monde veut lui imposer.

Le syndrome d'Asperger est un trouble envahissant du développement proche de l'autisme de haut niveau. «Les Asperger sont doués pour presque tout, sauf pour les choses ordinaires», explique l'auteur ; souvent dotés de capacités intellectuelles exceptionnelles, avec des domaines d'élection passionnément investis, ils ont de sévères difficultés de communication et d'organisation.

Très tôt, Nicole Damaggio est intriguée par sa fille, bébé trop «parfait», enfant solitaire puis écolière récalcitrante, peu disposée à transiger avec ceux qui s'opposent à sa déroutante mais implacable logique

 

 

POUR LIRE l'INTÉGRALITÉ de l'ARTICLE :arrow: c'est ici !

 

 

 

:arrow: mise à jour du 16 octobre 2011 : voici une séquence vidéo tirée de l'émission de Thierry Ardisson, Salut les Terriens (diffusée le samedi 15 octobre 2011 sur Canal +) avec une interview de Nicole & Anne-Claire Damaggio :

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

8 commentaires à “Syndrome d’Asperger : mille souffrances pour un «trésor»”

  1. Sany dit :

    «Les Asperger sont doués pour presque tout, sauf pour les choses ordinaires»…
    quelle jolie phrase!
    ça me parle bien tout ça. :)
    N’empêche que depuis que je sais pour moi, je suis vraiment soulagée.Autant la douance était déjà une bonne explication à mes souçis , autant le SA a terminé de reconstruire le puzzle.
    Mais en France on est encore loin du compte sur ces notions d’autismes, « peu visible ».. :oops:

    Je ne sais pas encore si je lirai ce livre (j’en ai en attente..j’ai tellement de retard dans pleins de choses!.) mais ça me tente.

  2. Althaea dit :

    .
    Nicole Damaggio reçue pour son livre sur sa fille «Une épée dans la brume : Syndrome d’Asperger et espoir» dans « Salut les terriens »

    Anneclaire lumineuse a expliqué !

    « j’aurais tendance à dire que la normalité n’est pas le summum de ce qui peut s’atteindre, mais… »
    déclarait cette toute jeune femme qui aspire à la « beauté humaine »
    Ardisson lui a coupé la parole
    il fallait le voir ahuri et Drucker comme un idiot
    y’avait que l’extraordinaire maman qui suivait
    Hidalgo presque
    et moi en larmes

    merci Anneclaire

    et à sa maman et aux adultes tutélaires qui font le poids sur le chemin
    .

    • DAMAGGIO NICOLE dit :

      Chère Althaea,

      Quel joli pseudo!
      Merci de votre commentaire très touchant.
      Nous allons avancer sur ce chemin. Rien ne nous arrêtera.
      Des centaines de messages extraordinaires, comme vous l’écrivez vous-même.
      Vous nous faites honneur,
      Merci,
      Bien à vous
      Nicole

  3. Chrodegang dit :

    Je suis assez retournée, plus jeune mes professeurs disaient que j’avais un vocabulaire « châtié », je parlais comme on écrit, je pense que je devais lui ressembler – je croyais que c’était le but de l’éducation d’ailleurs, de parler comme un auteur de deux siècles en arrière, car je trouvais leur langage bien mieux construit et bien plus clair que le nôtre… Et puis j’en ai eu marre qu’on se moque de moi, qu’on me traite de pédante, de snob, etc, et j’ai changé mon langage. Aujourd’hui je trouve que je parle horriblement mal. D’ailleurs, quand je dois écrire, je préfère l’anglais, tellement je trouve mon français disgracieux (alors que je sais très bien que, comparé à celui de beaucoup de gens, il n’a rien d’aussi mauvais que ça…).

  4. Alexandre76 dit :

    Merci.
    J’ai mis un lien vers cette page sur le forum Asperger Aide France.
    Alexandre76
    (Administrateur/modérateur du forum AAF)

  5. Anonymous dit :

    Cela aurait été merveilleux si cette personne s’était contentée de s’occuper / sauver sa fille.

    Maintenant, elle se sert de ce livre comme « diplôme » pour organiser la persécution d’aspergers en entreprise en leur appliquant des méthodes peut être adaptées pour son enfant à elle mais certainement à coté de la plaque pour des personnes sans aucun lien avec elle et surtout d’âges plus que canoniques.

    Elle est très appréciée de employeurs souhaitant se débarrasser d’un asperger ou du moins agissant pour leur rendre la vie la professionnelle la plus insupportable possible. Ses victimes souffrent beaucoup :elle se permet de décider à leur place de leurs souhaits, de leurs potentialités, de leurs projets d’avenir sans écouter autre chose que son gain à elle et le développement de son chiffre d’affaires sur le dos des malheureux « coachés » (en réalité « étouffés » serait plus adapté)

    Bref, on ne peut que conseiller aux victimes de la mode « coaching pour asperger à base d’ABA, TEACH et autres méthodes pour enfants et/ou déficitaires intellectuels lourds » de se rendre sur DÉesCAa (qui s’adresse aux personnes autonomes c’est à dire adultes sans tutelle ni curatelle) pour en parler et s’organiser pour se défendre.

    • A. Zebrounet dit :

      Euh… je vous laisse l’entière responsabilité de vos affirmations !

      Pour ma part, ne connaissant pas du tout la dame en question, & n’ayant rien qui puisse me prouver ce que vous avancez (d’autant plus que le commentaire est signé d’un « Anonymous » :-| ), je ne peux que constater que votre message fait, au passage, de la pub pour un « réseau » dont je n’ai pas toujours entendu que du bien, dans la petite sphère des aspies…

      J’ai donc validé votre message, qui dénonce peut-être qq chose de vrai (!?), mais je tenais à préciser les choses :!:

      • Par manque de temps, je n’ai pas pu lire tout votre blog sauf la présentation.

        Je pense ne pas me tromper en pensant que vous êtes sensible à la question du travail des personnes qu’on dit « à la marge » (« aspies », « surdoués » ou autres), et que vous partagez le point de vue le plus répandu sur la question,
        A savoir que ces personnes ne sont pas interchangeable au travail avec les autres (pour autant que les gens soient interchangeable au travail, ce qui est très discutable), qu’il est capital de leur offrir des conditions les mettant au mieux à même de faire usage de leurs capacités. La plupart des spécialistes internationaux de la question (et des « penseurs autistes ») rajouteraient que faire cela contribue indirectement à toute une entreprise par effet boule de neige.

        Malheureusement, ce point de vue est loin d’être unanime, plus encore dans celles des entreprises françaises où les personnes en question peuvent être dans des situations très compliquées, je ne crois pas qu’il y ait besoin de m’appesantir sur la question.

        On pourrait au minimum du minimum espérer que tous les intervenants du petit monde de l’autisme partagent et promeuvent cette idée, non seulement à l’écrit mais aussi dans leurs actes. Ce n’est hélas pas le cas.

        Je pense qu’il est très important que les gens en situation d’extrême vulnérabilité (comme les autistes au travail) soient sensibles à cette question, le fait que beaucoup de gens ne partagent pas ce « socle » de point de vue sur le travail, et que certains de ces gens prétendent malgré cela travailler à aider les autistes.
        Cela leur évitera de vivre une très mauvaise expérience qui pourrait les mettre dans une situation encore plus difficile (si c’est possible).



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article