[VIDÉO] Le cas des surdoués en Israel

Une vidéo fantastique qui détaille la manière dont Israel dépiste & prend en considération les enfants surdoués !!! :)

 

Je savais, pour l'avoir lu dans de nombreux bouquins, que ce pays était le plus à la pointe concernant la reconnaissance & la prise en charge du surdouement. Mais j'étais loin d'imaginer à quel point ils étaient concernés par la question !!! Je n'avais jamais su précisément quels aménagements, ou quelles possibilités étaient offertes à ces enfants. Et quels aménagements !? WOWWW 8-O
Tout simplement l'idéal absolu de tout parent d'enfant surdoué qui veut par dessus tout voir son petit heureux, épanoui, compris :hearts:

 

En visionnant cette vidéo, j'ai mesuré combien la France était dépassée & combien elle rejetait en bloc (en niant, en blessant, en foulant au pied depuis tant d'années) son vivier d'enfants intellectuellement précoces :oops:

 

Je ne suis pas portée sur la religion (je suis une pure & dure athée ! :-D ), mais j'avoue que là, je rêve subitement de partir vivre en Israel !
Pourquoi la France ne traite-t-elle pas aussi bien ses enfants doués ?! :-| Quel drame tout de même de constater le gâchis engendré par le manque constant de formation des instits, le manque de considération des besoins spécifiques des EIP, le manque de solutions (à moins de se tourner vers des écoles dites spécialisées, à au moins 5000 €uros la scolarité par année).

 


En Israël, les surdoués sont gâtés par congresvirtuel

 

 

:arrow: de très nombreuses (& formidables ! :up: ) vidéos sur le surdouement sur ce site : www.congres-virtuels.com

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

16 commentaires à “[VIDÉO] Le cas des surdoués en Israel”

  1. Chrodegang dit :

    Je ne trouve pas que ce soit si idéal que cela comme arrangement moi… D’abord faire passer des tests en masse, je trouve ça assez discutable, même si ça s’argumente. Ensuite quand elle a dit qu’à l’heure où « nos enfants vont jouer au football ou faire de la danse », les surdoués vont suivre des cours supplémentaires de math ou de physique, j’ai vraiment bondi. Tous les surdoués sont loin de s’épanouir dans ces deux matières, et sérieusement, comme si les surdoués ne s’intéressaient pas au foot ou à la danse… par contre ce sont ces cours, non-académiques (et il me semble important qu’un enfant surdoué ne soit pas farci que de matières académiques – quel cliché monstrueux franchement) mais permettant une amélioration de la motricité, de la coordination -c’est pourtant évident qu’un surdoué en a besoin- ou un épanouissement de la créativité qui nécessitent d’être adaptés à leur fonctionnement.
    En tous les cas, la formule proposée reste des cours de « plus », pour « compléter » les cours normaux. Donc en gros ils s’embêtent comme les surdoués français pendant la journée de classe en attendant d’en rajouter une couche plus intéressante après, alors qu’ils auraient besoin de passer du temps sur plein de matières différentes… ça me fait penser à mes années d’Irlande où j’allais à l’école irlandaise la journée et le soir ma mère m’imposait les cours du CNED ennuyeux à mourir, alors que j’aurais mille fois préféré un cours de poney, de danse ou de piano de plus, voire encore d’autres activités. Y’a pas que les sciences dures dans la tête d’un surdoué )-:

    • fannetteworld dit :

      Je suis tout à fait d’accord, il est important de sortir des matières académiques, d’ouvrir vers d’autres univers. Et puis cela fournit enfin un endroit où l’enfant surdoué est peut-être moins surdoué, et donc moins en décalage avec les autres enfants… Ce qui peut du coup lui apporter cette notion d’effort qui est si difficile à faire comprendre à nos chers zèbres… Et puis c’est lieu qui n’est pas forcément synonyme (surtout pour les activités artistiques) de compétition, de notes et donc où l’on peut retrouver juste le plaisir de faire…..
      De plus dans ces domaines, artistiques, sportifs, même un enfant qui excelle ne « subit » pas ce même regard que lorsqu’il est bon en matières scolaires.
      Bref, je ne vois pas l’intérêt de les priver de sports, de dessins, de musique, pour les gaver de sciences… :-)

      • Chrodegang dit :

        D’ailleurs rien du tout n’est dit sur les écoles spécialisées qui sont mentionnées vite fait au début… je serais curieuse de voir comment elles sont organisées, parce que là, ça fait vraiment formatage d’élites intellectuelles scientifiques et académiques (ma hantise lol)…

    • Zebrounet dit :

      Mon admiration n’était pas tant dirigée vers une réponse « idéale » (l’idéal étant fonction de chaque individu, il ne peut exister en UNE réponse unique & satisfaisante pour chacun) à la problématique du surdouement, que vers une reconnaissance comme il se doit de ces enfants-là & surtout, de leur spécificité.

      C’est surtout cela que je trouve admirable ds cette vidéo : le fait que ce pays reconnaisse – c’est à dire accepte pleinement, sans sourciller, sans douter, sans suspecter quoi que ce soit du côté des parents – les enfants HP !
      En France que fait-on !? Ds la ts gde majorité des cas, l’école refuse de les voir, ils st invisibles ds le système scolaire fçais. Ils st là… mais inexistants dans leur identité propre, ils ne st que des enfants comme les autres, voire même des enfants « moins » que les autres pour ceux qui travaillent bien. Ils doivent se fondre ds la masse & ne pas faire de vague. On nie totalement leur différence (combien de fois ai-je entendu ou lu des phrases du type « Il comprend vite ! c’est une chance, il n’a donc besoin d’aucune aide » ou « Ce st les parents qui poussent derrière »).
      C’est ds ce sens que je suis épatée par la manière dt ces enfants st traités en Israel ;) Après, je ne dis pas que les solutions apportées st merveilleuses. Elles st tjrs mieux adaptées que chez nous où, au final, il n’y a quasi rien, mais elles st bien entendu perfectibles ! Ceci dit, elles ont au moins le mérite d’exister & d’être, qui plus est, publiques & gratuites pour les enfants qui veulent aller + loin ds certains domaines !

      • fannetteworld dit :

        Je ne réagissais en effet que sur l’aspect « pratique » des solutions proposées.
        La reconnaissance est en effet importante de la même façon qu’elle l’est pour un enfant déficient, un enfant avec un potentiel exceptionnel dans un domaine, un enfant avec un trouble « dys ».
        Mais je reste convaincue que cette façon de procéder ne peut correspondre qu’à une partie des EIP et les mettre finalement encore tous dans le même bateau, c’est encore une fois les obliger à se fondre dans un moule, même si ce moule, c’est celui de l’excellence… Je ne suis pas sûre que cela soit un mieux.
        Mais nos réactions sont très dictées par notre vécu et ce que nous voyons de nos propres enfants, ce n’est pas objectif; sans aucun doute

    • michel dit :

      n’importe quoi! en israel les surdoué sont dépisté, il ont le choix de rester dans une école normal voir adpter dans l’école, comme par exemple le saut de classe ou des classe spéciale, sinon y a les écoles uniquement pour surdoué (+- 10) et puis y a encore les activités extra scolaire, dont les activité a l’univerité,….

      en gros c’est le seul endroit au monde ou les sordoué sont pris en charge, et donc le meilleur système au monde pour les surdoué.

      un exemple les ultra orthodoxe, refuse de faire le test et il ne le font pas, c’est pas obligatoire!!!

  2. Davy dit :

    Bonjour Alexandra, et bonjour à tous ceux qui connaissent ce sympathique petit blog!
    Très intéressant ce qui se passe là-bas. Cela vaudrait certainement le coup d’aller voir comment ils s’y prennent pour leur piquer des idées :-) Mais il ne faut pas oublier qu’Israël est un pays très particulier, et qu’on ne peut pas complètement ignorer les possibilités d’objectifs politiques.
    Plus généralement, je ne suis pas sûr que l’Etat (la volonté des plus nombreux) puisse être chargé avec beaucoup d’espoir de la mission de favoriser l’épanouissement des moins nombreux, comme nous autres les zèbres!
    Faciliter l’accès à des organismes privés, ou tout simplement à des associations (comme Mensa, dont je fait partie) me semble un objectif préférable.
    Voilà, j’ait fait ma pub ;-)

    • Chrodegang dit :

      J’ai aucune pub à faire moi mais ce qui m’a choquée dans cette vidéo est que je n’ai effectivement pas eu l’impression que les enfants surdoués soient reconnus pour des raisons humanitaires… Ca faisait plutôt « surentraînons-les pour en faire des têtes chercheuses de laboratoire, ce qui leur plaira mais surtout ce qui nous sera fort utile… »
      Alors après on peut débattre sur la question de la légitimité ou non de faire des enfants surdoués des Hulk du cerveau…parce que sans doute certains surdoués en seraient fort contents, mais toute personne dotée de capacités (lesquelles, que sont des capacités hors du commun, c’est finalement pas si évident je trouve?) est-elle oui ou non forcément constituée pour les utiliser au maximum (et comment, dans quel domaine, pour quel tempérament, etc), ou pour être à même de les développer au sein d’une institution spécialisée? Je veux dire, pour beaucoup de raisons, l’individualisation du parcours d’apprentissage garde des limites, je connais par exemple un surdoué qui a pété un câble en école pour surdoués… Alors peut-on, faut-il, tenter de mettre tous les précoces dans le même sac, ou suivent-ils trop de profils différents pour espérer réellement faire ça, est-ce à l’institution de l’Etat de décider de ce qui est bon pour un surdoué (à l’Educ nat personne n’est jamais d’accord, sauf pour trouver une raison de faire grève, alors entre ceux qui n’y comprendraient rien, ceux qui seraient jaloux, ceux qui seraient contre, ceux qui trouveraient qu’il y a des cas plus pressants que ceux des surdoués, ceux qui seraient pour, ceux qui tenteraient d’agir mais sans arriver à se mettre d’accord, les restrictions budgétaires…WOW!!! j’ai mes doutes…). Finalement est-ce que le fait de faire des surdoués une affaire d’Etat est une bonne idée au niveau pratique et idéologique? Cette vidéo ne me dit rien de bon, mais c’est peut-être tout simplement la journaliste qui est mauvaise (mauvais choix de tournures de phrase et d’exemples?)

      Bref je trouve qu’il y a matière à gros débat là-dessous, et moi qui suis en train d’essayer de monter une assoc (avec au bout du compte une école), je trouve que ce sujet est très délicat et que même entre surdoués il ne serait sans doute pas évident que nous tombions tous d’accord…
      Merci ça bout là-dedans maintenant…

      • fannetteworld dit :

        « que même entre surdoués il ne serait sans doute pas évident que nous tombions tous d’accord… »
        Je régis à ce bout du commentaire :)
        Je ne pense pas être une surdouée, je ne me retrouve que très peu dans les écrits, mais par les associations pour les enfants (puisque maman de deux zèbres), je cotoie très régulièrement des parents d’HP qui le sont également… Ben c’est pas de tout repos!!!! ET même cela rend parfois singulièrement compliqués un certain nombre de débats. C’est très intéressant et enrichissant mais pour arriver à un accord, ça prend du temps…

        C’était juste une petite note en passant car cela m’a fait sourire!!
        Bonne journée à tous
        :roll:

      • Zebrounet dit :

        Il est certain (pour moi ça ne fait aucun doute) que la politique d’Israel aux sujets des enfants doués est tt sauf du pur altruisme ! :-|
        Bien sûr que reconnaître ces enfants (les identifier, puis les prendre en considération), leur proposer des compléments d’enseignement, etc. est fait ds un but précis, extrêmement éloigné du simple « bien-être » apporté à ces enfants & leur famille. Je pense que cette notion passe aux oubliettes (comme c’est le cas aussi chez, avec une considération proche du degré 0…) & il semble évident que ce pays, s’il est tourné vers ces enfants, voit ds leur potentiel un « pouvoir » (ds les domaines scientifiques essentiellement). Mais bon, ça ne me choque pas plus que ça en fait, car pour moi, chaque pays s’étant intéressé de ts près à la question du surdouement l’a fait, finalement, ds ce même objectif (& jamais pour raisons « humanitaires »…).
        Ex. l’URSS à l’époque, comme aujourd’hui encore les gdes universités américaines (ou les écoles privées type Lycée fçais de NY, de Los Angleles, etc.) qui n’hésitent pas à procéder à une sélection ds un but tt aussi élitiste & « utiles » à la Nation. L’épanouissement de l’individu est totalement absent de ces sélections par le QI, qu’on se le dise ;)

    • michel dit :

      comme vous dites israel est particulier et l’histoire a prouvé que parfois l’état réagis pour des minorités. notament quand il a fallut libérer plus de 1000 prisonniers dont une dizaine ayant massacrer des familles entière, pour une personne, qui était gilad shalit, au détriment des familles des victimes (plus nombreuses.)

      et de toute facon israel a tout interet a aider les surdoué, c’est de la ou viens l’argent de l’état, sans le high tech israel serais déja détruit. Et donc sans les surdoué les choses ne serait pas les mêmes aujourd’hui en israel.

  3. Misse patrick dit :

    Je suis inquiet pour nos enfants français. L’état français va faire des efforts: formation des enseignants et module d’enseignements spécifiques pour nos enfants. Mais il refuse systématiquement les classes spécifiques, préférant l’intégration des enfants dans des classes normales ou ils sont isolés et rejetés par leurs camarades. Ils souffrent et les familles désespérées ne savent plus vers qui se tourner. Reste des établissements privés, rares et chers pour la plupart. Dépister les enfants en souffrance, leur faire connaître des camarades grâce à des classes spécifiques leur permet de sortir de leur isolement, leur proposer un enseignement spécifique leur permet de s’épanouir à leur rythme. Il faut sortir de l’enseignement séquentiel et répétitif qui entraîne ennui, démotivation et désintérêt pour un enseignement global et instantané pour susciter passion travail, persévérance et réussite. Il faut aussi leur apprendre à acquérir des méthodes. J’ai beaucoup aimé l’intervention sur Israël car il montre qu’il est possible d’organiser un enseignement différent pour des enfants différents….

  4. Bonjour!
    Je dis Bof… Je ne pense pas que le gavage intellectuel soit une solution…
    Je suis moi-même mère de 2″mutants », des X-men en devenir :-P
    J’ai déménagé de Luxembourg pour trouver une structure qui pourrait accueillir mes enfants, évidemment elle est privée et non conventionnée et même hors contrat, ce qui vous donne une idée du coût!
    Cependant cette école je l’ai choisie parce que j’adhère au projet. Les enfants ont cours dans la matinée et l’après-midi ils ont des ateliers ou des jeux d’application, ils ont des matières diverses comme philo depuis le CP (ce qui est plutôt un cours « compréhension des grandes thématiques de la vie », écocitoyenneté, chinois, sophrologie, musique, etc…
    Le but pour moi est que mes enfants trouvent leur voie et qu’ils se passionne pour celle-ci, car tout le mode sait à quel point ces enfants ont du mal à rester concentrés :hypno:
    Alors oui je suis d’accord avec le fait que ces écoles devraient fleurir et être accessibles à tous, mais je pense sincèrement que l’Etat n’en a que faire de ce vivier intellectuel… Et je trouve cela regrettable! Alors oui pour une prise en charge par l’éducation nationale mais non aux petits singes savants!
    @fanetteworld je viens d’interviewer Monique de Kermadec sur son livre l’Adulte Surdoué et elle disait que nombre de parents découvraient leur don avec celui de leur enfant… Qui sait?
    si tu veux lire mon article: http://ladiesroom.fr/2011/10/25/ladulte-surdoue-de-monique-de-kermadec-decouverte-du-livre-et-rencontre-avec-lauteur/
    Tu t’y retrouveras peut-être!
    Je suis ravie de lire ce Blog sur les parents de X-Men, je reviendrai!
    @+

  5. Chrodegang dit :

    Oh là là!

    Attention aux raccourcis!! TOUS les enfants précoces ne sont pas des rejetés à l’école! Certains sont au contraire les stars de la cour de récré, et il ne faut pas oublier que certains s’épanouissent normalement à l’école. D’autres font certes semblant mais on ne peut accuser l’école ou les enseignants de n’y voir que du feu puisqu’ils ne peuvent, avec la meilleure sincérité du monde, déceler aucun signe que ça ne va pas (moi la première, je me suis toujours ennuyée en classe, mais j’ai également toujours fait très bonne figure devant les enseignants, qui n’ont jamais rien soupçonné).
    Personnellement, je trouve les écoles et classes spécialisées très intéressantes, mais ça reste un point de vue de surdoué, l’immense majorité des gens pense très sincèrement que le mieux pour tout enfant est de le laisser avec le gros de la troupe. Inutile d’accuser l’éducation nationale ou qui que ce soit (et pourtant, je suis la première à vouloir taper dessus pour toutes sortes de raisons). Je trouve très naïf de s’attendre à ce que d’une part les gens comprennent un sujet aussi complexe que celui des enfants surdoués qui ont des profils aussi radicalement différents d’un sujet à l’autre, et d’autre part à ce que le ministère ait le budget nécessaire à la mise en place de classes spécialisées partout, compte tenu du nombre restreint de surdoués. Il faudrait de plus trouver un nombre conséquent d’enseignants spécialisés ou du moins trouver des profs pour assumer des heures de plus dans diverses matières, mais d’une part cela pose des problèmes matériels assez lourds (je le sais, on vient d’employer un nouveau prof cette année), mais d’autre part, il faut aussi des vocations. Je pense qu’il faut donner au moins deux décennies à l’ensemble de la population pour qu’elle soit prête à assumer de tels changements. Il y a 20 ans, on n’en parlait pas du tout, des surdoués. Il est vraiment révoltant de voir que des enfants pâtissent toujours de cette lenteur, mais les gens sont comme ils sont, et c’est aux surdoués de se montrer forts et d’aider leurs enfants. Ou de devenir profs! C’est trop facile de dire qu’il faut ceci ou cela à l’école, mais je vois ça de l’intérieur, et je vous garantis que le problème est largement plus complexe que vous ne l’imaginez, que ce soit au niveau des enseignants, du ministère, du concret, ou même des parents. Et même des parents d’enfants surdoués peuvent avoir des points de vue opposés sur ce qui est bon pour leur enfant, il faut bien en prendre conscience.

    Attention, je ne suis pas en train de défendre l’école telle qu’elle est. Je veux juste dire qu’il est inutile de se révolter en disant qu’il faut faire ceci ou cela comme si cela coulait de source et était facile à mettre en place. Je pense qu’il va falloir être prêt à mettre la main dans le porte-monnaie pendant un certain temps encore, malheureusement.

    • Zebrounet dit :

      Je suis d’accord :!:
      Si certains enfants doués ne st pas bien à l’école (rejetés par les autres, pas considérés comme il se doit par le corps enseignant, ou n’ayant pas de bons résultats), tous ne cadrent pas avec cette image. Il y a des petits zèbres qui « marchent » ts bien à l’école & ont besoin d’une abondante nourriture intellectuelle. Je crois qu’à force de dire (d’entendre dire…) que surdoué ne rime pas tjrs avec 1er de la classe, on fait parfois l’erreur de regarder tt enfant HQI comme en décalage avec l’école, à la limite du ts mauvais élève qui ne peut se résoudre à s’insérer ds l’esprit scolaire classique 8-O

      « Il y a 20 ans, on n’en parlait pas du tout, des surdoués. »
      Oui !!!!! Qd j’étais gamine (je suis née en 79…), qu’un enfant sache lire ou non avant le CP, on s’en tapait. Je crois d’ailleurs que la question de la différence ne se posait pas.
      Les choses changent, les mentalités évoluent – lentement, certes – mais elles évoluent tt de même… A chacun de faire en sorte que cela avance & puisse convenir à tous les « modèles » d’enfants doués, les scolaires, comme les moins scolaires.

  6. chaglam dit :

    Amusant, car c’est aussi en Israël qu’on prend en charge d’une manière exceptionnelle les autistes.
    Et pourtant, rien à y gagner, à part des êtres mieux dans leur peau… Simplement des chercheurs et des professeurs remarquables. Difficile à admettre pour certains tant ce pays manque de propagande…
    Voir ce témoignage:
    http://www.amazon.fr/gp/product/2315004926/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2315004926&linkCode=as2&tag=tribul-21



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article