[VIDÉO] Le harcèlement scolaire (Toute une histoire, mars 2014)

[VIDÉO] Le harcèlement scolaire (Toute une histoire, mars 2014)Hier, 12 mars 2014, l'émission Toute une histoire, présentée par Sophie Davant sur France 2 évoquait le harcèlement scolaire :!:

 

La spécialiste invitée sur le plateau était la psychologue Monique de Kermadec...

 

J'ai trouvé les témoignages extrêmement touchants, mais aussi très révélateurs du problème : dans tous les cas, les enfants harcelés étaient très seuls face à leurs harceleurs :cry:

 

Seuls parce qu'ils avaient peur de parler, peur de faire de la peine à leurs parents, peur de représailles de la par de leurs agresseurs ; seuls parce que les adultes encadrants ne voyaient rien :oops:

 

Une très bonne émission à mon sens, qui a abordé la question du harcèlement sous différents angles. Avec une Monique de Kermadec que j'ai trouvé très efficace & claire dans ses interventions, ainsi que le témoignage du sprinter Christophe Lemaitre, lui-même victime de harcèlement scolaire :up:

 

Harcelés à l'école, ils ont pris leur revanche !

Les hommes et les femmes que je reçois aujourd'hui étaient des enfants insouciants jusqu’à ce qu’ils soient pris en grippe par d’autres élèves. Brimades, moqueries, coups… Comme 10% des écoliers, ils ont été victimes de harcèlement scolaire. Enfermés dans leur silence et dans cette honte propre aux victimes, ils ont alors perdu toute estime d’eux-mêmes… Comment ont-ils mis fin à cette spirale ? Quels adultes sont-ils aujourd’hui devenus ? C’est ce qu’ils vont nous raconter tout au long de notre émission…

Chiffres
- 6% des 9-16 ans ont reçu des messages agressifs ou blessants.
En France, 40% des élèves disent avoir été victimes d'une agression ou méchanceté en ligne.
- 1 élève sur 10 est harcelé à l'école ou au collège. Et 6% d'entre eux le sont de manière très sévère, selon le ministère de l'Education nationale.

Avis de l'experte Monique De Kermadec

- Comment exprimer l’harcèlement scolaire ?
Cela s’exprime par différentes formes. Le harcèlement peut-être :
- Verbale (insultes)
- Physique (bousculade, agression,…)
Il y a harcèlement à partir du moment où il y a répétition d’une agression. Les plus concernés sont les élèves de primaire et collège.

- Quelles sont les signes d’un enfant harcelé ?
Les signes perceptibles :
- L’enfant change d’humeur perd sa joie de vivre, s’éteint petit à petit.
- Refus d’aller à l’école, part à l’école malade car il est obsédé par cette violence
- Echec scolaire

- Comment agir en tant que parent ?
Le parent doit être attentif aux changements d’humeur de l’enfant. L’enfant peut ne pas se confier à ses parents car il peut vouloir régler le problème tout seul, il peut ne pas en parler par peur de vivre un rejet de l’adulte, ou encore car il pense que la situation ira mieux demain : il nie la situation.

- Quel est le rôle de l’école dans cette situation ?
Le surveillants en cours de récréation sont sur le terrain, ils doivent être vigilent à la violence lors des pauses.
L’enseignant lui peut remarquer un changement de comportement d’un élève et instaurer un dialogue avec l’élève pour comprendre d’où vient son mal-être. Il faut éviter la mise en accusation de l’enfant harcelé et proposé plutôt des contextes de réflexion en classe sur le respect de l’autre, par exemple.

 

 

Monique de Kermadec est également l’auteure des ouvrages suivants :

 

          

 

 

POUR voir ou revoir en REPLAY l'émission :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires à “[VIDÉO] Le harcèlement scolaire (Toute une histoire, mars 2014)”

  1. Maud dit :

    Snif je peux pas l’à voir depuis l’étranger il ne l’on pas mis en replay. Si tu as un lien youtube à me communiquer pour que je puisse l’à voir et diffuser largement STP. Merci et bonne journée.

    • Randall dit :

      Il existe des moyens assez simple de surmonter ce type problème :)
      Il faut passer par un proxy qui simule une connexion (adresse ip) francaise. Sur internet tu trouveras des pas à pas très facile à mettre en oeuvre.
      Nous regardons le replay de Chanel 4 et de la BBC et mes parents en Irlande suivent leurs émissions françaises favorites!

  2. Bridgette dit :

    Bonjour à Alexandra et aux lecteurs de ce blog préoccupés par la question du harcèlement scolaire.
    Un livre vient de sortir sur le sujet « Te laisse pas faire ! : Aider son enfant face au harcèlement à l’école » de Emmanuelle Piquet (Editions PAYOT & RIVAGES, 18 €). Il semble que ce soit une approche pragmatique de la question avec des conseils aux parents et des clés données aux enfants pour désamorcer le harcèlement.
    Cette question m’intéresse car mon fils est harcelé depuis plusieurs années et nous ne savons que faire pour l’aider.
    Emmanuelle Piquet a fondé le C-Sco, ‘regroupement de psychopraticiens spécialisés dans les interventions visant à apaiser les souffrances scolaires’ qui propose entre autres des consultations pour enfants (Séances individuelles | Lyon – Mâcon – Nantes – Louvain-La-Neuve : 60 € la séance de 45mn | Paris : 80 € la séance de 45m).
    Quelqu’un parmi vous a-t-il déjà consulté un des praticiens du C-Sco, et avec quels résultats sur le harcèlement ?
    Merci de vos retours et bon courage à tous :)

  3. Bridgette dit :

    Bonjour,
    je viens de finir de lire le livre dont je parlais dans le post précédent : « Te laisse pas faire ! » de Emmanuelle Piquet. C’est une approche radicalement différente de ce que l’on entend habituellement sur le sujet et j’encourage tous les parents concernés par le harcèlement à lire ce livre, ne serait-ce que pour éviter d’envenimer la situation en intervenant directement dans la vie sociale de son enfant à l’école. Ce que j’ai fait moi-même avec un résultat désastreux !!! L’auteur nous rappelle les codes de la cour de récré (que l’on a oubliés) et nous explique la posture qu’il convient d’adopter pour aider efficacement son enfant à triompher des situations de harcèlement. On trouve dans ce livre des exemples concrets d’enfants et d’ados harcelés de différentes manières et les solutions personnalisées et faisant appel aux ressources des enfants eux-mêmes pour en sortir, avec un regain de l’estime de soi ! Nos petits zèbres sont souvent sensibles, répugnant à utiliser la violence, avec des centres d’intérêt différents de la plupart de leurs camarades, ce qui peut les exposer à l’isolement et au harcèlement, mais ce n’est pas non plus une fatalité ! Apprenons-leur que l’on peut faire évoluer une relation, qu’il ne faut pas se résigner à être malheureux en société parce que l’on a un QI élevé. Ce livre peut nous y aider, je vous le recommande chaudement. :)



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article