[VIDÉO] Esther Kagan & sa fille Célia, EIP (L’histoire continue…, avril 2014)

[VIDÉO] Esther Kagan & sa fille Célia, EIP (L'histoire continue..., avril 2014)Hier, 25 avril 2014, Sophie Davant recevait Esther Kagan & sa fille Célia, jeune EIP, dans la seconde partie de son émission sur France 2 : L'histoire continue... :)

 

Esther avait déjà témoigné le 08 janvier 2007 chez Jean-Luc Delarue, & comme le veut le principe de L'histoire continue..., elle est revenue 7 ans plus tard donner des nouvelles de sa fille, de leurs relations.

 

Le reportage était intéressant car si lors des extraits de son 1er passage, il faisait apparaître une vilaine maman qui "pousse" son enfant (en lui apprenant à lire à 3 ans, en alléguant qu'il faut avoir une certaine rigueur, etc.) ; la vie actuelle, face à une adolescente de 12 ans semble largement plus apaisée & plus douce.

 

Moi j'y ai vu une jeune fille surdouée qui parait bien dans ses baskets, qui est en 4ème à 12 ans, qui fait des choses qu'elle aime. Ainsi qu'une mère qui n'est pas le "monstre" que l'on nous avait laissé entrevoir (surtout par le biais des paroles de la psychologue présente, à l'époque, sur le plateau de Delarue !!! :-? )...

 

Esther s'appelle Esther Kagan, & a crée il y a quelques années le magazine Israël Science Info !
Et elle évoquait dans ce billet, en 2011, lors du Premier Congrès Virtuel sur la Précocité le système scolaire israélien, qui passe au crible tous les élèves & propose des parcours aménagés aux enfants à haut potentiel intellectuel, sous le titre "En Israël, les surdoués sont gâtés" :up:

 

Sophie Davant présente ses invitées de L'histoire continue... à 00'40, puis passe à Esther à partir de 15'50 ;)

 

Petit regret : que la présentatrice laisse encore penser, avant le reportage chez Esther & Célia, que "pousser" un enfant va le transformer en enfant "en avance" :down:

 

Célia est une enfant surdouée, parce qu'elle est née ainsi, pas parce que sa mère l'a stimulée ou lui a fait apprendre à lire à 3 ans. Esther le dit bien : elle a reproduit ce que son père avait fait pour elle, instinctivement :-D

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 commentaires à “[VIDÉO] Esther Kagan & sa fille Célia, EIP (L’histoire continue…, avril 2014)”

  1. Ingrid dit :

    Je partage votre avis sur la façon dont le reportage et la présentatrice laissent entendre que Célia est surdouée car sa mère l’a beaucoup stimulé depuis très jeune. Cela n’a pas de relation de cause à effet. JE n’ai d’ailleurs pas aimé les questions de la présentatrice (et son score à pété le plafond? et tu es 1ere de ta classe? Et tu n’as pas la grosse tête?…).
    Comme vous dites elle passe moins pour une maman psychorigide obsédée par la performance. Cependant comme le dit la psy, il est important qu’un enfant s’ennuie. Rien ne dit que ce n’était pas le cas pour Célia!

  2. agnes dit :

    je trouve que vous vous contredisez dans votre dernier paragraphe, notamment qu’elle a reproduit ce que son père avait fait pour elle. dans ce cas elle a sans le vouloir stimulé son enfant. et on ne sait pas dans ce cas d’où vient le surdouement: inné ou acquis par la stimulation de la maman

    • A. Zebrounet dit :

      Non, vous n’avez pas compris ce que j’ai écrit, c’est différent ! :-?

      Le surdouement n’est JAMAIS acquis par stimulation. On naît surdoué, on ne le devient pas (& on ne cesse jamais de l’être) :up:

  3. agnes dit :

    désolée de cette question qui peut paraitre incongrue je suis maman d’un garçon précoce et ce que je lis ici ou ailleurs va à l’encontre de ce que j’ai vécu : ma question: qu’Est-ce qui vous permet de dire que l’on nait surdoué? sur quoi vous appuyez-vous? je ne conteste pas ce que vous croyez, je suis en plein questionnement

    • A. Zebrounet dit :

      Agnès,

      Si le sujet vous intéresse (ce qui semble être le cas :roll: ), je vous conseille vivement la lecture d’ouvrages destinés à « Ceux qui veulent approfondir le sujet » sur cette page (comprendre lectures plus spécialisées, qui ne se bornent pas à la vulgarisation des livres grand public) -> http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2013/12/16/quels-livres-sur-le-surdouement-pour-quel-public/

      Ainsi que la lecture du dernier livre en date sur le surdouement qui, s’il a qqs défauts (essentiellement en lien avec son côté psychanalytique), aborde de ts belle façon la question de l’inné & de l’acquis, des résultats de la « stimulation » (ds le ses de pousser un enfant qui n’auraient pas de capacités cognitives extraordinaires, au vrai sens du terme) : http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2014/04/25/intelligents-trop-intelligents-les-surdoues-de-lautre-cote-du-miroir/ :up:

      Si vous êtes en plein questionnement, c’est le moment de vous plonger ds les études & la littérature spécialisée ;)
      Alexandra

  4. estther kagan dit :

    bonjour à la maman du p’tit zèbre, que je ne connais pas mais qui a créé ce blog si original
    mille mercis à elle d’avoir commenté si subtilement l’émission/reportage avec Sophie Davant et de suivre de si près mes activités.
    La maman du p’tit zèbre a su couper l’émission pour le segment « l’histoire continue », mais si elle démarre la vidéo juste au moment de notre passage à Célia et moi, je communiquerai largement sur son blog, notamment auprès des parents de l’association dont je fais partie.
    merci de sa réponse,
    Esther.

  5. bastien dit :

    Je n’ai pas aimé la première partie du reportage sur Célia et sa maman, mais heureusement, la deuxième partie nous fait passer de l’ombre à la lumière.
    C’est vrai que partager la vie d’un enfant à haut potentiel n’est pas simple car c’est une perpétuelle remise en question, nous obligeant à donner le meilleur de nous même…
    On se découvre soi-même ,on évolue.
    Merci à tous ces enfants formidables.



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article