Le génie du cancre (La Libre Belgique, novembre)

Le génie du cancre (La Libre Belgique, novembre)"Drôle" de chronique sur le site de La Libre Belgique à propos des enfants à haut potentiel intellectuel :-|

 

On nous précise bien qu'il s'agit d'une "contribution externe", signée par un certain Eric de Bellefroid...
Le journal n'est pourtant pas connu pour être satyrique, mais il aurait mieux valu que ce soit le Gorafi qui la publie, cela m'aurait moins dérangée :-o

 

Certaines choses m'ont dans un premier temps fait rire tellement elles me semblaient à côté de la plaque :

 

Pourtant, quand on devient adolescent, c’est-à-dire romantique, on se fout assez de l’échelle sociale.

 

Bon...
Mais en progressant dans le texte, cela m'a nettement moins fait rire, tant sur les bêtises habituelles véhiculées que sur le fond & le ton général, plus graves encore & plus gênants à mes yeux :

 

Seulement, voilà. Si tous les enfants du monde sont des petits génies, il devient très difficile de le dire en public. Que de bonnes mères de famille, en particulier, ne brûlent-elles de révéler à leurs amies, au détour d’une séance de stretching ou d’une promenade à cheval, que Tanguy et Marie-Charlotte sont de vrais surdoués.

 

Pouah !!! Non, tous les enfants du monde ne sont ni des "petits génies", ni des surdoués. Il y en a statistiquement 2,2% si on prend comme seuil de surdouement le chiffre reconnu internationalement d'un QI de 130. Pas plus, pas moins :-?

 

Et cette réalité existe bien au delà des "aspirations" de leur chers parents. Il ne s'agit pas d'une manifestation de la fierté des "bonnes mères de famille" comme l'article voudrait le laisser croire ; pas plus qu'il n'existe de vrais ou de faux surdoués :down:

 

Mais l'auteur est tenace & tient à tout prix à réaffirmer cette idée totalement fausse consistant à prétendre qu'il y aurait des EIP partout... au moins dans l'imagination aussi fertile que frustrée de leurs parents. Encore un peu plus loin dans le texte :

 

Le HP, c’est la version virtuelle du quotient intellectuel (QI) supérieur. C’en est aussi la version démocratique. Car l’immense progrès avec les HP, c’est qu’il s’en trouve un au moins désormais dans chaque famille. Preuve que la société, de nos jours, est devenue nettement plus équitable.

 

Autre affirmation péremptoire de haut vol :

 

Un HP est le prototype par excellence du gars qui longtemps se cherche, et la plupart du temps ne se trouve pas. [...] Un HP, en fin de compte, c’est un surdoué qui ne tient pas ses promesses.

 

Ah mince...
Attention amis lecteurs, vous aurez été prévenus :!: Ne soyez donc pas déçus si votre enfant rate sa vie & ruine tous vos espoirs, vous qui aviez mis sur ses épaules tant de rêves de grandeur inassouvis :hypno:

 

En résumé, à mon sens un beau tissu d'inepties, de préjugés repris & relayés dans cette chronique belge :-x

 

POUR la LIRE dans son INTÉGRALITÉ :arrow: c'est ici !

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

19 commentaires à “Le génie du cancre (La Libre Belgique, novembre)”

  1. superbes rayures dit :

    Je viens de lire l’article comme dirait mon zèbre « il est grave!!! »
    Cet article est tout simplement inutile, méchant et vulgaire. Il n’y connait rien. Il a des comparaisons qui sont idiotes (HP avec une marque d’imprimante). Il pense que « rien ne vaut un bon cancre »…….
    Encore un jaloux! hihihihi!!!!!!

    bonne journée a tous

  2. Siffou dit :

    je me demande ce qui m’afflige le plus: cet article qui dit des énormités ou les commentaires qui sont laissés et qui fustigent les zèbres.
    C’est a cause de ce genre de personne que nous somme obligé de nous « cacher » et que nous ne pouvons pas assumer notre différence pleinement. Le monde avance dans le mauvais sens..

  3. sandrine dit :

    Vraiment pas envie de le lire l’article.
    les extraits m’ont suffit pas envie de me gâcher la journée.

    Mais c’est vrai qu’on se rend compte que de plus en plus de personnes ont des enfants « surdoués » mais savent-ils vraiment ce qu’est un enfant surdoué ? moi, depuis que la mienne a glissé en classe supérieur. Je ne vous dis pas le nombre de personnes qui m’ont dit : « on nous l’avait proposé mais on l’a refusé ! »…. mais deux mains ne suffisent pas pour compter !
    la jalousie ?
    un enfant qui travaille bien à l’école n’ai pas forcément un enfant surdoué.

  4. zigomio dit :

    j’ai lu l’article : je me demande se qu’a fumé se mec avant d’écrire cette article : ou alors c’est un mec jaloux , frustré ou aillant plein de préjugé je ne crois pas qu’il se soit informé sur ce sujet ou alors …..

  5. pebocq dit :

    Le réel problème, c’est que le ton est sérieux et que ça semble être sérieux, et que sont collectées là-dedans nombre d’inepties. C’est grave…
    Et pire que l’article, il faut voir certains commentaires.
    Ca fait froid dans le dos.

  6. Nat dit :

    J’ai lu l’article avec quelques réticences puis… Très bizarrement…. Je n’ai pas été choquée. En fait, j’aurais même pu l’écrire (maman de HP moi-même).

    J’ai compris ce texte comme une critique sociale, comme une satire des représentations que la société se fait de la réussite liée à l’intelligence et de toutes les attentes que cela engendre. De même que pour Sandrine (commentaire plus haut), lorsque j’ose parler du haut potentiel, de très nombreuses personnes autour de moi affirment que leur enfant est HP (sans passer de test psychométrique), et c’est aussi ce que dénonce (à mon sens ) l’article en disant que la société est maintenant équitable car il y a un HP par famille. En fait, ça m’a fait tellement rire que je vais conserver cette formule.

    Je partage l’avis de ce journaliste quand il dénonce certaines attentes des parents pour leur progéniture et qu’il y intègre le haut potentiel comme étant la quintessence de la réussite future (aux yeux des non initiés, bien évidemment). Comme le disait une psychologue que j’ai rencontrée, (je résume avec mes mots) : « il y a différents parents et différentes réactions face à l’annonce du haut potentiel de leur enfant, il y a les inquiets, ceux qui veulent bien faire, ceux qui ne veulent rien entendre, ceux qui font confiance à leur enfant et il y a aussi ceux qui ont des attentes immodérées, ceux qui compensent un manque. Certains de ces parents font peser sur les épaules de leur enfant un poids qui n’est pas le sien ».

    Je ne ne ferais pas obligatoirement l’association entre HP et cancre mais je comprends la remarque du journaliste comme une dénonciation de cette assimilation. Certaines remarques faites au sujet des HP poussent à faire un lien automatique entre HP et « cancre-attitude ». Comme si le spectre de l’échec rodait toujours autour de nos zèbres du fait de leur zébrures. Je l’ai cru un temps aussi et, faisant partie des parents inquiets, je suis restée en état d’alerte. Maintenant, je commence à comprendre que ce n’est pas un seul facteur qui engendre l’échec scolaire. Certains facteurs (provenant des zébrures) compliquent les choses comme les consignes mal comprises, l’ennui quand le rythme est trop lent, l’intuition du résultat sans avoir la patience de revenir sur un raisonnement que l’on n’a pas eu pour l’expliquer (ce qui demande de passer d’un fonctionnement intuitif à un fonctionnement séquentiel), l’extrême sensibilité (etc.), mais je pense aussi que les petits HP (pas les petites imprimantes… :-D) ont des ressources et que, nous, les parents pouvons contribuer à faire face en les soutenant, les comprenant et en leur faisant confiance.

    Je pense que c’est ce que veut dire aussi cet article, qu’il faut voir en l’enfant, qu’il soit HP ou non, un enfant avec ses propres désirs, ses capacités, ses rêves et au final son propre chemin de vie.

  7. Catherine B. dit :

    Dans son discours fumeux, je perçois une forme de nostalgie des temps où seuls, des aristocrates (ou tout comme) pouvaient se prévaloir d’avoir généré des « petits génies » promis aux plus hautes fonctions sociales. L’arrivée des notions de QI/HQI/HP bat en brèche ses certitudes de caste, et manifestement, ça l’emmerde. Et comme il doit lui manquer quelques points de QI pour structurer son discours, il nous pond un texte alambiqué dépourvu de réflexion comme de fiabilité. Cet article de Eric de Machinchose est inepte et sans intérêt.

  8. HOUILLON dit :

    Bonjour,
     » Certaines choses m’ont dans un premier temps fait rire tellement elles me semblaient à côté de la plaque. » ( Sic ) .Oui,et vous avez eu bien raison d ‘en rire tant il y a matière à rire.Certes,et par la suite,on peut en rire beaucoup moins car il traite aussi des sujets extrêmement graves sur le ton de l’humour et de la dérision,et hélas,il a entièrement et grossièrement échoué dans sa conclusion méprisante,où se situe bien la partie qui me fait pas rire du tout tant il est gravement à côté de la plaque,et pire encore ,dans le déni de la souffrance scolaire de tous les  » cancres  » ,et sans la moindre exception.Aucun cancre n’est à l’aise moralement et psychologiquement à l’école.Aucun cancre n’est heureux à l’école.Le Docteur Boris Cyrulnik a clairement démontré dans son rapport sur le suicide des enfants et des adolescents que les souffrances scolaires menaient aussi à la mort…Néanmoins,et ceci étant dit,moi,j’ai aussi une autre lecture de ses propos,et là,par contre,je ne les trouve pas inintéressants,à lire,et je vais même jusqu’à lui donner entièrement raison sur bien des points :D’abord,et dans un tout premier temps,il me semble essentiel à retenir que l’auteur n’a pas réellement souhaiter écrire un article,mais bien,et surtout,un pamphlet.La tournure de ses propos,et certaines de ses expressions caricaturales ne font aucun doute sur ses intentions.C ‘est bien et uniquement un pamphlet.Donc,et de fait,il se met volontairement à côté de la plaque,et il ne s’en cache pas d ‘ailleurs.Ensuite,et ce qui est aussi essentiel à bien retenir,c ‘est qu’il ne s ‘attaque pas directement et ni même exclusivement aux enfants qui sont réellement surdoués,et à leur parents.Ses propos sont bien autre,et cela même si il égratigne la sensibilité de ses derniers : Depuis plus d ‘une décennie,on assiste bien à un phénomène sociétal qui est fort tragique et qui se manifeste quasi quotidiennement dans la presse nationale par des faits divers :Il y a de plus en plus de parents qui n’ont pas d’enfants surdoués,et qui ne sont pas surdoués eux-mêmes, mais qui pourtant veulent absolument et aveuglement que leurs enfants soient reconnu comme tels,et c ‘est dramatique,car cela mène à des situations de maltraitance psychologique…Ses propos sur les  » bonnes mères de famille  » dénonce bien cette tragique situation…Notre civilisation occidentale est en soi une vraie culture de compétition,et gare à qui,parmi les parents,n’a pas d ‘enfants surdoués qui va réussir dans tous les domaines,pour le bonheur de ses parents.On est vraiment dans de telles aberrations qui provoquent d ‘effroyables souffrances psychologiques chez d’innombrables enfants qui sont ce qu’ils sont au regard de leurs réelles potentialités…( Suite ).

  9. HOUILLON dit :

     » Seulement,voilà.si tous les enfants du monde sont des petits génies,il devient très difficile de le dire en public. » ( Sic ) Cette parole qui n’a rien de caricaturale nous porte aujourd’hui encore au coeur d ‘un profond débat sur ce qu’est réellement un être humain qui vit sur terre…Que savons nous réellement des réelles capacités qui sont propres à chacun de nous ? Qui peut affirmer catégoriquement et avec certitudes qu’il a bien atteint le summum de son potentiel humain ? Même un génie sait faire preuve de médiocrité dans des domaines où ses connaissances sont bien plus faibles…Aucune intelligence humaine n’est parfaite,et le cerveau le mieux fait contient toujours de nombreuses failles…Sur terre,combien d ‘enfants sont encore dans l’incapacité quasi totale à exploiter toutes leurs capacités intellectuelles ? Des millions,sûrement.Dans un petit livre ( Eveillez le Génie qui est en votre enfant ) que je trouve fort passionnant,et même tout simplement génial,et quand bien même je ne suis pas toujours d ‘accord avec l’auteur qui est un vrai génie des mathématiques,et qui figure même dans le Guiness Book Records tant ses capacités intellectuelles sont prodigieuses…Shakuntala Devi qui est de nationalité indienne dit :  » Le saviez-vous ? Vous pouvez faire de votre enfant un génie.Méditez cette pensée énergique .Laissez-la pénétrer en vous.intégrez-la à votre processus mental.Ni vous ni votre enfant ne pourrez en douter,pour une bonne et simple raison :c’est la stricte vérité. » C ‘est vrai pour combien d ‘enfants sur terre ? On ne le sait pas vraiment mais Antoine de Saint-Exupéry y avait donné sa propre réponse face aux souffrances qu’endurent cruellement d ‘innombrables enfants :  » Chaque jour,on assassine des milliers de petits Mozart. »

  10. jesuisdecellesqui dit :

    Je ne le lirai pas. On veut y parler « des autres », ceux qui et qui… et en plus on veut y parler de ce qui concerne mon fils. J’ai déjà du mal avec le terme « zèbre », j’ai déjà du mal avec les parents probablement jaloux (il faut culpabiliser déjà pas mal de le penser après avoir souffert de le ressentir), non vraiment je ne le lirai pas, et du coup merci de l’avoir fait pour moi MERCI !

  11. nansou dit :

    Ca fait un peu peur ce type d’articles… humour déplacé de la part de son auteur je trouve…

  12. Carolina dit :

    un seul mot: affligeant… :(

  13. lahulotte dit :

    cela me rappelle l’infirmière puéricultrice qui disaient que les enfants précoces étaient des enfants surentraînes par leurs parents….



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article