L’épreuve du dentiste pour un enfant atypique…

L'épreuve du dentiste pour un enfant atypique...Le zébrillon a toujours eu de la chance sur ce point-là, il a de super dents :!:

 

Sorties & tombées très précocement, sans aucun encombre ni douleurs.

 

De belles dents du bonheur, suffisamment espacées pour que tout ait la place d'y être. Alignées à en faire baver les camarades qui ont été harnachés de bagues & autres appareillages depuis parfois le milieu de l'école primaire ;)

 

Les visites chez le dentiste & l'orthodontiste n'ont toujours été que des formalités pour lui, & cela m'avait toujours très bien convenu ainsi.

 

Étant personnellement une grande angoissée de l'hygiène buccale, au moins aussi paniquée qu'un Adrian Monk dentophobe, l'aspergirl que je suis a des souvenirs d'enfance absolument terribles face à un fauteuil dentaire cauchemardesque :(

 

Aussi quand il y a une poignée de semaines, pour la visite de contrôle MT Dents des 12 ans, notre dentiste à l'accent slave a décelé un tout petit début de carie, la nouvelle fut difficile au moins autant pour le loustic que pour moi :(

 

Rendez-vous fut pris pour soigner le petit souci avant qu'il ne prenne de l'importance... & le jour J, c'était aujourd'hui :-|

 

Entre temps, le cabinet avait déménagé dans un tout nouvel endroit, bien plus spacieux & flambant neuf... mais néanmoins inconnu du zebrounet.

 

Ce qui, couplé à la peur panique entourant ces soins qui devaient lui être prodigués, a occasionné bien des sueurs froides en voyant la date arriver à grands pas.

 

Car s'il y a une chose que mon fils n'aime pas, c'est la nouveauté. Loin de le ravir ou le stimuler, cela le met dans l'inconfort & le stresse +++

 

Aussi entre la peur d'être touché, d'avoir quelqu'un qui s'installe pendant un certain temps à quelques centimètres de son visage, d'avoir mal, de ressentir les vibrations des fraises & autres bidules de torture qui l'ont toujours beaucoup impressionné se sont ajoutées toutes les incertitudes sur la nouvelle disposition des lieux.

 

Je surveillais de mon côté aussi, d'un œil grave, l'inéluctable arrivée de ce mardi sur le calendrier. Me demandant comment il allait réagir, & s'il parviendrait à dompter ses peurs.

 

Et comme je le redoutais, au bout de quelques minutes assis sur un siège de cette salle d'attente sentant encore la peinture fraîche, mon jeune zèbre fut pris d'une crise de panique aiguë aussi soudaine que conséquente.

 

Je pense qu'il aurait donné n'importe quoi pour fuir très loin, & moi avec :oops:

 

Dans un monde fait de fantaisie, c'est ce que j'aurais fait. Mais dans la réalité, on ne peut bien évidemment pas se soustraire à ce genre d'obligations. Moins encore quand on est dans la peau du parent du petit patient :oh:

 

Il me fallait réagir vite. Le compte à rebours était lancé avant que le docteur ne vienne ouvrir la porte pour nous inviter à passer dans une salle de soins.

 

Calmer, raisonner, trouver la bonne chose à dire pour aider véritablement à vivre l'instant sans qu'il ne soit une souffrance ou un traumatisme, quand un simple contact "proche" est mal vécu. Tel était mon challenge.

 

Le tout sans afficher ou communiquer ma propre tension, & les craintes qui me tourmentaient intérieurement.

 

Vint le moment redouté : l'ouverture de la fameuse porte.

 

Le dentiste, grand gaillard de l'Europe de l'Est mais d'une infinie douceur, parvenait toujours en temps normal à amuser le zébrillon par sa ressemblance vocale avec le comte Dracula du film d'animation "Hôtel Transylvanie" :-D

 


Cliquez pour ouvrir les détails
du DVD "Hôtel Transylvanie"

 

 

S'apercevant immédiatement du malaise, il a alors eu l'idée de proposer au loustic de visiter, & scruter ce nouvel environnement, avant de lui expliquer tranquillement ce qui allait se passer.
Ce qui a grandement dédramatisé l'intervention :up:

 

Tout s'est finalement très bien passé, malgré une appréhension toujours très prégnante durant les premières minutes.

 

Les phrases du style (prononcées avec roulement de "r" :smile: ) :

 

Mah non toa pô avoirrr peurrr... Toa devoirrr ouvrirrr grrrand

 

 

, ont enfin été entendues.

 

J'étais vraiment soulagée que le zébrillon accepte ces soins & parvienne à passer par dessus ses nombreuses peurs :round:

 

Je sais combien cela peut être difficile pour lui. Et je suis d'autant plus fière qu'il n'ait pas cédé à la panique très envahissante qui avait commencé à le submerger :hearts:

 

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

13 commentaires à “L’épreuve du dentiste pour un enfant atypique…”

  1. Isa dit :

    Waouh ! Super le dentiste !
    J’ai eu bcp moins de chance avec ma poulette … Crise d’angoisse sur le fauteuil, la dentiste qui veut faire preuve d’autorité … Au bout d’un moment me demande de sortir … Le cœur lourd je m’exécute sous le regard apeuré de ma fille . Comme je l’imaginais ça n’arrange strictement rien ! J’attends 10min tout au plus l’oreille collée à la porte « arrête de faire du cinéma » blabla blabla … Je sais que ça n’en est pas et je rentre dans le cabinet … Je me fais sermonner … Tout mon stress et ma culpabilité d’avoir lachement abandonné mon enfant ressort et je fond en larmes … Bravo Maman!
    En discutant plus tard avec ma fille, elle avait en fait une fois assisté à l’arrachage d’une dent chez sont papa … Elle avait toujours été angoissée d’aller chez un dentiste mes là , contrairement à ce qu’elle avait laissé paraitre à l’époque, c’était un traumatisme en + …

    • nadia dit :

      pareil pour ma fille,j ai du quitter la pièce et j attendais a côté en l entendant pleurer et dire non au dentiste et lui répondait ici ç est moi qui commande alors tu vas te laisser te soigner.j ai résisté une minute mais tellement longue a l entendre m appeler, heureusement la maman que je suis est intervenu
      et ça se dit pedodentiste!!!

  2. J’ai eu une peur bleue du dentiste durant toute mon enfance. Je me souviens d’un rendez-vous chez le dentiste ou, totalement paniquée, je n’ai pas pu ouvrir une seule fois la bouche. Le dentiste et mon père n’ont absolument rien pu faire malheureusement.
    Le problème c’est qu’à cause de ça, à 11 ans j’avais une dentition terrible : les 4 molaires cariées (tellement qu’il a fallu les arracher), des dents de lait qui ne voulaient pas tomber, celles d’adulte qui poussaient, et un besoin assez important de soin orthodontique. Heureusement ma mère a trouvé un dentiste qui a réagi de la même manière que le tien et j’ai réussi à dompter ma peur grâce à lui :)

  3. Calou44 dit :

    Je peux donc considérer qu’avec mon zebrounet (bientôt 13a) j’ai de la chance. Il faut dire que je suis une habituée des dentistes depuis mes 2 ans, pour cause de dents fragiles. Mais ma dentiste était adorable et j’ai regretté son départ en retraite. Prenant rdv tous les ans, j’ai emmené mon zebrounet dès son plus jeune âge avec moi. En me disant qu’au moins s’il avait la même dentition que sa mère il fallait dédramatiser au plus tôt. Donc, avec la complicité de mon nouveau dentiste, il essayait le fauteuil, assistait aux soins et voyait que tout se passait bien pour maman… Puis sa 1iere petite inspection… Ras… Donc quand il lui a fallu son 1ier soin, malgré une appréhension normale tout c’est bien passé, ouf ! Car petite mâchoire oblige… Il y a eu plusieurs extractions et les soins orthodontiques. Il stresse un peu maintenant à l’approche des dates fatidiques, est très nerveux, mais il gère de mieux en mieux… Ce qu’il attend c’est surtout qu’on lui explique bien ce qu’on va lui faire pour le rdv suivant afin de s’y préparer. Ah ces dentistes !!!

  4. Céline L. dit :

    Pour ma fille, c’est toujours un énorme stress malgré les explications du dentiste et son souci de prendre en compte la douleur. Elle est mal les jours précédents, à la limite du malaise dans la salle d’attente et raide comme une planche pendant. La dernière fois, il a même eu un mal fou pour lui mettre correctement la plaquette dans la bouche pour faire une radio ! Il n’arrêtait pas de râler après ma fille et comme quand elle sent une gêne elle ne peut s’empêcher de rigoler un peu pour détendre l’atmosphère, je ne vous explique pas l’ambiance …. le dentiste n’a pas d’humour ! Je pense qu’un bon coup de gaz hilarant pourrait faire du bien dans ces cas là …. aux 2 !

  5. thérèse dit :

    Quelle appréhension le dentiste pour fiston! Il avait 5 ans qd il s’est fait soigner 12 caries (j’étais allée pr 4 caries visibles…et un trou dans une prémolaire. La péodentiste en a trouvé 12, mon Dieu!!!) J’avais énormément de mal à lui brosser les dents car il ne voulait pas que je brosse les dents de côté…il n’est pas bonbons du tout, mais bcp de chocolats, donc pas étonnant des caries, mais 12 c’était énorme! J’ai cherché une pédodentiste (qui utilise gaz hilarant pr calmer, sachant que moi-même bcp de pb dentaires étant enfant, et j’étais traumatisée par mes rages de dents et par les dentistes, et je ne voulais surtout pas que fiston soit traumatisé comme j’ai pu l’être). Pédodentiste a très bien soigné (3 séances de 30 min), mais bien bien taxé!!! mais au moins fiston n’est pas traumatisé.

  6. Naturelle dit :

    J’ai des souvenirs tellement atroces du dentiste que j’ai tout fait pour ne plus avoir de caries et j’ai réussi. Mes secrets pour des visites sans trouille (ou presque) :
    1- trouver un dentiste rassurant et très doux. (Bravo pour le votre Alexandra)
    2- changer mon alimentation (et celle de mes enfants). Presque plus de sucre et surtout pas du sucre blanc. Beaucoup de fruits et de légumes.
    Je n’ai plus eu une seule carie depuis maintenant plus de 8 ans. J’espère que ça va continuer comme ça.

  7. Isa dit :

    Une dentiste m’a indiqué qu’il était possible de se faire soigner sous hypnose … je retiens cela au cas où ;)

  8. Clo dit :

    Mes enfants ne doivent pas être normaux… Ils adorent les visites chez la dentiste, qui est une jeune maman très sympa au passage, et qui répond toujours à toutes leurs multiples questions. En plus ils repartent tjs avec un cadeau : une nouvelle brosse à dent et du dentifrice, super !!! :-D Ma fille voulait même être dentiste jusqu’à peu. Depuis qu’ils ont 2 ans, je les amène faire un contrôle annuel minimum et je les traine avec moi quand je fais les détartrages afin qu’ils se familiarisent. Pourvu que ça dure !!

  9. Carolina dit :

    Moi je comprends, moi aussi je souffre de la peur du dentiste. :) et pourtant J’ai presque 40 ans!! c’est la panique dès que je dois aller chez le dentiste (et si c’est un nouveau, encore pire!!), il me faut du temps pour me préparer physique et psychologiquement LOL . Heureusement cela c’est bien passé pour votre zébrillon, ouf!!

  10. Carolina dit :

    cela « s’est bien passé »! je n’aime pas laisser traîner mes fautes d’orthographe, pardon! :-D

  11. Gabrielle dit :

    Une petite pub au passage ?
    Il existe à Lyon une école pour enfants précoces. L’ENEIP
    Madame Roger, sa directrice, et les profs qui y enseignent y font un boulot extraordinaire.
    Cette école a permis à mes enfants de revivre. De reprendre confiance en eux, en leurs capacités.

    Cette école extraordinaire a besoin de vous, de nous, pour ouvrir une 4e classe.
    Vous voulez vous associer à l’aventure ? C’est ici :

    http://fr.ulule.com/nouvelle-classe/

    Alors n’hésitez pas, c’est une belle aventure !



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article