Décrocher son bac à 14 ans, et après ? Quelles études après un bac à 14 ans ? (L’étudiant.fr, mai 2015)

Décrocher son bac à 14 ans, et après ? Quelles études après un bac à 14 ans ? (L'étudiant.fr, mai 2015)Le Bac approche &, comme chaque année, l'effervescence des médias quant aux très jeunes futurs bacheliers est à son comble :!:

 

Le site de L'étudiant.fr vient de publier un article intitulé "Décrocher son bac à 14 ans, et après ? Quelles études après un bac à 14 ans ?"...

 

A noter que l'image d'illustration, avec la phrase qui l'accompagne ("Maximilien Janisch a intégré l'université à 10 ans") est assez mal choisie puisque ce jeune suisse n'est pas "à l'université", mais suit des cours de niveau universitaire, uniquement en mathématiques. Pour les autres matières il est au collège :-|

 

Décrocher son bac à 14 ans, et après ? Quelles études après un bac à 14 ans ? (L'étudiant.fr, mai 2015)

 

D'autre part, c'est Maximilian, avec un "a" :roll:

 

Vous pourrez retrouver les billets en liens avec lui par ici, par là, ou encore en 2014 (& plus largement, sur cette page pour remonter aux billets plus anciens).

 

Mais un article intéressant tout de même :up:

 

Ils passent le bac à l’heure où la plupart découvrent les épreuves du brevet. Mais que deviennent les plus jeunes bacheliers après avoir quitté le lycée ? Font-ils des carrières aussi brillantes que leur laissait présager leur précocité scolaire ? Du parcours en dents de scie aux cursus plus linéaires, voici les trajectoires de ces bacheliers pas tout à fait comme les autres.

A 10 ans seulement, Maximilian Janisch*, a obtenu le droit de suivre des cours de math à l’université de Zurich. A 9 ans, il a obtenu la meilleure note en math au baccalauréat suisse. Chaque année, les exemples d’enfants précoces font la une des journaux. Et cette année ne fait pas exception. Scolarisé au lycée privé Michelet de Nice, Andréa Negro va passer un bac S à 13 ans, soit avec quatre ans d’avance ! Quel est l’avenir de ces enfants hors normes ? L’Etudiant a enquêté pour connaître leur destinée. Si certains réussissent des parcours scolaires exceptionnels, pour d’autres, ce n’est pas si simple.

Des prépas et des grandes écoles pour les plus adaptés

"La moitié des élèves précoces de notre classe de S s'inscrit en prépa", constate Pierre Schorter, nouveau directeur du lycée Michelet à Nice (06). Cet établissement privé hors contrat fournit chaque année avec la régularité d’une horloge sa fournée annuelle de bacheliers de 13, 14 ou 15 ans. Le lycée Michelet propose en effet depuis une vingtaine d’années un collège en deux ans (la 6e et la 5e en un an, et la 4e et la 3e en un an). Une idée née de la rencontre entre Michel Pinder le fondateur du cours et Jean-Charles Terrassier, psychologue et auteur de "Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante" (éditions ESF). Une chance pour ces enfants précoces souvent en grande souffrance ou qui s'ennuient tout simplement. "Nous leur proposons un programme enrichi et dense pour les nourrir et aussi leur redonner confiance en eux. Pour eux c’est un moindre mal car évidemment ce n’est pas l’idéal de passer son bac à 13 ou 14 ans", reconnaît Pierre Schorter, directeur du Lycée Michelet de Nice.

 

POUR LIRE l'ARTICLE en INTÉGRALITÉ :arrow: c'est ici !

 

 

:idea: Le jeune Maximilian (10 ans au moment de l'écriture du livre) a publié avec son père "Moi, un phénomène ? L'université à 10 ans : facile !".

 

 

 

Et Jean-Charles Terrassier, pionnier français de l'intérêt porté aux enfants à haut potentiel intellectuel, est également l'auteur de 2 livres que toute personne voulant comprendre le surdouement devrait en sa possession :hearts: :

- "Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante"
- "Guide pratique de l'enfant surdoué : reprérer et aider les enfants précoces"

 

   

 

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,



:) :-D 8) :oops: :( :-o LOL :-| :-x :-P :-? :roll: :smile: more »

Commenter cet article